Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Les petits hommes verts de Lubin

Partagez
avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Les petits hommes verts de Lubin

Message par Mikerynos le Jeu 14 Mai - 19:59

Pour le souvenir de l'ovni et ses Aliens de Emilcin, en Pologne...
Christian Macé en parle sur son Blog, pour ceux et celles qui ne connaissent pas l'histoire:

Les petits hommes verts de Lubin (Pologne) le 10 Mai 1978.
(Scanne Mikerynos)Touraine - Insolite

J'ai retrouvé cette histoire dans mes archives papiers, je fais un scanne pour ceux qui ne la connaisse pas, c'est un cas très peu connu et assez étrange, mais classique dans son déroulement. Le texte suivra, dès que j'aurais un peu de courage... Pour le moment, je vous propose cette histoire en BD, telle que je l'ai découverte.









Source perso.

1978, 10 mai, POLOGNE, Emilcin
Jan Wolsky, vieux paysan de 71 ans conduisait sa carriole attelée à une mule à travers une forêt proche d'Emilcin ( à 130 km au sud-est de Varsovie). "Soudain j'aperçus deux petits hommes se tenant au bord du chemin forestier. Lorsque ma carriole arriva à leur hauteur je me rendis compte qu'ils n'avaient rien de normal. Ce n'étaient pas des nains, comme je l'avais cru d'abord. Ce n'étaient même pas des hommes, mais des créatures de cauchemar. Comme je suis croyant je crus avoir une vision diabolique. Je me pinçai et me forçai à reprendre mes esprits, mais rien n'y fit, ce que j'avais sous les yeux était bien réel. Ces monstres avaient le visage de couleur verdâtre avec deux grands yeux en oblique. Ils portaient une combinaison d'une seule pièce et des manches sortaient des mains aux doigts palmés." Ces androïdes sautaient dans la carriole sans prendre d'élan et sans effort et lui intimèrent l'ordre de poursuivre sa route.

Quelques dizaines de mètres plus loin ils lui désignèrent un petit sentier perpendiculaire dans lequel il engagea sa mule. Parvenu dans une clairière Wolsky, qui n'en croyait pas ses yeux vit un objet étrange, de la taille d'un autobus, flottant dans l'air à quelques mètres de hauteur et animé d'un lent mouvement de tangage, comme une barque sur l'eau d'un lac à peine agité par le vent. "Les deux nains se saisirent de moi et m'emmenèrent au-dessous de l'engin. Une plate-forme en sortit et vint se poser à terre en sifflant. Nous y prîmes place tous les trois et nous fûmes aussitôt entraînés dans les flancs du vaisseau. La salle dans laquelle nous débouchâmes était sombre malgré de nombreux hublots.

Elle était absolument vide à l'exception d'une vingtaine d'oiseaux de la forêt apparemment vivants mais figés dans une immobilité complète. Je commençais à m'affoler quand deux créatures pénétrèrent dans la salle portant chacun à la main un appareil émettant un ronflement et des cliquetis. L'un d'eux me fit comprendre par geste que je devais me déshabiller. Quand ce fut fait ils promenaient leurs appareils sur tout mon corps. Puis, ils les rangèrent et je pus me rhabiller. Ensuite je ne sus plus quoi faire. Ils me regardaient en silence sans faire un geste.

Timidement je me suis dirigé vers le sas par où j'étais entré. L'un d'eux inclina légèrement la tête et fit comme un sourire. A peine avais-je mis les pieds sur la plate-forme qu'elle me descendit à terre avec le même sifflement. Je pris alors ma carriole et rentrai chez moi sans demander mon reste." (J.-L. B. - Nostra - 23.7.1980)

Source: http://users.skynet.be/sky84985/chron22.html


___________________


avatar
alpacks
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 2730

Re: Les petits hommes verts de Lubin

Message par alpacks le Jeu 14 Mai - 21:03

très bonne idée de mettre ça en Bd ! ça rend bien plus vivant le récit et évidement attire bien plus l'oeil ...

ça le rend pas plus crédible pour autant bien entendu !

mais il est plus séduisant ...

après bon, si chacun fait sa Bd pour donner + d'interet a son abduction a témoigner ... bon j'en penserais peut etre plus la meme chose

mais l'idée est originale ! je pense que c'est déja une bonne idée pour attirer vers le cas quelque part ...

un peu a la manière d'un emballage d'une marque quelconque de je ne sais quel saloperie salée ou friandise ect, la bd donne un peu cet effet qui rend le témoignage + attirant
avatar
Passiflore
VIP
VIP

Nombre de messages : 1074

Re: Les petits hommes verts de Lubin

Message par Passiflore le Ven 15 Mai - 13:38

La jument n'a pas bronché, et c'est ça qui est étonnant.
Ou bien serait-ce un scénario virtuel ?
avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Re: Les petits hommes verts de Lubin

Message par Mikerynos le Ven 15 Mai - 13:42

Ce n'est pas la première fois que l'ufologie est mise en BD, outre LOB et GIGI, il y a eu aussi BOURRET et CLAEYS Patrick... C'est surtout l'histoire qui n'est pas conventionnelle et la forme de l'engin...


___________________


avatar
Cel
Membre Régulier
Membre Régulier

Nombre de messages : 270

Re: Les petits hommes verts de Lubin

Message par Cel le Sam 16 Mai - 13:40

Histoire très intéressante, un récit précis. Je ne la connaissais pas.
Cependant la forme de l'engin dans la B.D m'intrigue, est-ce une
mauvaise interprétation des propos du témoin par le dessinateur ?
"de la taille d'un
autobus" ne veut pas dire "qui ressemble à un autobus". Il y a déjà une différence significative sur ce point entre la BD et le texte mentionné.
Mais pour le reste, cas très intéressant pour son originalité.

Jean-Marc
Membre Régulier
Membre Régulier

Nombre de messages : 162

Re: Les petits hommes verts de Lubin

Message par Jean-Marc le Dim 17 Mai - 1:56

Newburgh (1200)
En l'an 1200, William de Newburgh 1 entreprent de répertorier les divers événements qui eurent lieu sous le rêgne du Roi Stephen, de 1135 à 1154[3]. William n'était pas du genre fantaisiste, et réputé pour ne pas embellir les événements, de sorte que nombre d'historiens aujourd'hui sont intrigués par le récit suivant du moine, relatant un événement étrange qui aurait eu lieu dans la ville du Suffolk de Woolpit, qui se trouve près de Bury Saint Edmonds :
Je me dois ici de n'omettre une merveille, un prodige dont on n'a entendu parler depuis l'aube des temps, qui est connu pour s'être passé sous le Roi Stephen. J'ai moi-même longtemps hésité à lui accorder crédit, bien qu'il ait été ébruité à l'étranger par beaucoup de gens, et je pensais qu'il était ridicule d'accept une chose qui n'avait aucune raison d'être recommandée, ou au mieux avait des raisons d'être très obscure, jusqu'à ce que je fus tant submergé par le poids de tant de témoins crédibles que je fus obligé de croire et d'admirer ce que mon esprit tâche vainement d'atteindre ou de suivre.
Il y a un village en Angleterre à quelques 4 ou 5 miles du noble monastère du Roi Béni et du Martyre Edmund, près duquel pourraient être vues certaines tranchées d'antiquité immemoriale nommées Wolfpittes dans la langue anglaise, et qui ont donné leur nom à la ville adjacente. Lors d'une moisson, alors que les moisonneurs se rassemblaient dans le maïs, rampèrent hors de ces 2 tranchées un garçon et une fille [4] verts en tous points de leur corps, et dotés de vêtements 2 de teinte étrange et de texture inconnue. Ceux-ci errèrent éperdumment aux alentours du champ, jusqu'à ce que les moisonneurs les prennent et les emmènent au village, où nombre affluèrent pour voir cette merveille, ils furent gardés pendant des jours sans nourriture. Mais, lorsqu'ils furent presque morts de faim, et ne pouvaient toujours pas goûter aucune espèces qui leur étaient offertes pour les soutenir, il arriva que des haricots furent apportées du champ, qu'ils saisirent immédiatement avec avidité, et examinèrent la tige for the pulse, mais ne trouvant rien dans le creux de la tige, ils pleurèrent amèrement. Sur ce, un des spectateurs, prenant les fèves dans les cosses, les offrit aux enfants, qui les saisirent directement, et les mangèrent avec plaisir. Par cette nourriture ils furent soutenus durant de nombreux mois, jusqu'à ce qu'ils apprennent l'utilisation du pain.
A la longue, par degrés, ils changèrent leur couleur d'origine, à travers l'effet naturel de notre nourriture, et devinrent comme nous, et aussi apprirent notre langue. Il semblait convenir à certaines personnes discrètes qu'ils devraient recevoir le sacrement du baptême, qui fût administré en conséquence. Le garçon, qui semblait être le plus jeune, survécu au baptême mais peu de temps, et mourrut prématurément ; sa soeur, cependant, poursuivit en bonne santé, et ne différait pas le moins du monde des femmes de notre propre pays. Par la suite, raconte-t-on, elle se marria à Lynne, et vécu à partir de là quelques années, au moins, dit-on.
De plus, après qu'ils eurent acquis notre langue, lorsqu'on leur demanda qui et d'où ils étaient, on dit qu'il répondirent, "Nous sommes des habitants du pays de Saint Martin, qui est considéré avec une vénération particulière dans le pays qui nous a donné naissance". Etant interrogés plus avant quant à l'endroit où se trouvait ce pays, et comment ils vinrent de là jusqu'ici, ils répondirent, "Nous sommes ignorants de ces deux circonstances ; nous ne nous souvenons que de ceci, qu'un certain jour, lorsque nous nourrissions les volailles de notre père dans les champs, nous entendîment un grand son, comme celui auquel nous sommes aujourd'hui habitués d'entendre à Saint Edmund, lorsque les cloches sonnent ; et tout en écoutant le son en admiration, nous entrâmes dans une soudaine, comme ils le dirent, transe, et nous retrouvâmes parmi vous dans les champs où vous étiez en train de récolter". Interrogés sur le fait que les gens de ce pays croyaient au Christ, ou si le Soleil s'y levait, ils répondirent que le pays était chrétien, et possédait des églises ; mais dirent-ils, "Le Soleil ne se lève pas sur les gens de notre pays ; notre pays est peu chéri par ses rayons ; nous nous contentons de cette pénombre qui, chez vous, précède le lever du Soleil, ou suit son coucher. De plus, un certain pays lumineux est vu, pas très loin du nôtre, séparé de lui par une rivière très considerable". Ceci, et bien d'autres choses, trop nombreuses à énumérer, sont dites avoir été racontées aux investigateurs curieux. Laissons dire à chacun ce qu'il veut, et raisonner sur de tels sujets selon ces capacités ; je ne regrette pas d'avoir répertorié un événement si prodigieux et miraculeux.
avatar
Passiflore
VIP
VIP

Nombre de messages : 1074

Re: Les petits hommes verts de Lubin

Message par Passiflore le Dim 17 Mai - 17:07

C'est drôle que tu rapportes cette anecdote...
Une histoire de ce genre a circulé en Espagne, il y a un siècle (ou plus), au sujet d'enfants à la peau verte qu'on aurait trouvés. L'un des deux enfants est mort au bout de quelques jours, mais l'autre a survécu, et sa peau a perdu sa couleur verte. On en parle sur ce site.
C'est très intrigant

Jean-Marc
Membre Régulier
Membre Régulier

Nombre de messages : 162

Re: Les petits hommes verts de Lubin

Message par Jean-Marc le Dim 17 Mai - 17:50

Bonjour Passiflore
C'est drôle que tu rapportes cette anecdote...
Une histoire de ce genre a circulé en Espagne, il y a un siècle (ou plus), au sujet d'enfants à la peau verte qu'on aurait trouvés. L'un des deux enfants est mort au bout de quelques jours, mais l'autre a survécu, et sa peau a perdu sa couleur verte. On en parle sur ce site.


Tu as absolument raison , c'est incroyablement la même histoire , mais c'est en Angleterre que ce fait aurait été vécu , c'est la seule place ou des archives fait par des gens sérieux existe
En l'an 1200, William de Newburgh 1 entreprent de répertorier les divers événements qui eurent lieu sous le rêgne du Roi Stephen, de 1135 à 1154
Il dit au commencement de ses archives
J'ai moi-même longtemps hésité à lui accorder crédit, bien qu'il ait été ébruité à l'étranger par beaucoup de gens, et je pensais qu'il était ridicule d'accept une chose qui n'avait aucune raison d'être recommandée, ou au mieux avait des raisons d'être très obscure, jusqu'à ce que je fus tant submergé par le poids de tant de témoins crédibles que je fus obligé de croire et d'admirer ce que mon esprit tâche vainement d'atteindre ou de suivre.
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 31350

Re: Les petits hommes verts de Lubin

Message par Schattenjäger le Lun 18 Mai - 9:50

En effet, en Angleterre, au temps médival il me semble. 2 enfants sortie d'une grotte, la couleur de peau différente et parlant une langue totalement inconnus.

L'un mourut très vite, tandit que l'autre vécu quelques temps, sans jamais réussir à s'adapter aux modes de vie du chateau.

Contenu sponsorisé

Re: Les petits hommes verts de Lubin

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Ven 25 Mai - 3:07