Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Le poltergeist d'Enfield

Partagez
avatar
Invité
Invité

Le poltergeist d'Enfield

Message par Invité le Ven 8 Mai - 18:14

source : http://monde-paranormal.oldiblog.com/?page=lastarticle&id=1097725


En 1977, à Enfield, Royaume-Uni, vit la famille Harper, qui se compose de la mère, séparée du père, et de quatre enfants : Rose, 13 ans ; Janet 11 ans, Pete, 10 ans ; et Jimmy 7 ans.

Le soir du 30 août, les lits de Pete et Janet, qui dorment dans la même chambre se mettent à bouger.

Le soir suivant, Mrs Harper découvre la commode de la chambre en train de se déplacer toute seule sur une cinquantaine de centimètres.


Elle fait venir les voisins, qui constatent qu'on entend les coups mystérieux, puis elle appelle la police.
Celle-ci ne peut rien faire.

Le lendemain, vers la même heure, ce sont les jouets des enfants qui sont lancés par une main invisible.


L'entourage avertit alors la presse et la rédaction du Daily Mirror contacte la Society for Psychical Research, laquelle dépêche un de ses membres, Maurice Grosse.
Sous leurs yeux, jets et chutes d'objets se poursuivent. Une femme médium vient dans la maison.

Au cours d'une transe, elle affirme que la hantise est centrée sur la petite Janet et que plusieurs « entités » puisent leur énergie dans les auras de Janet et de sa mère.
La médium les « soigne » et les manifestations cessent alors presque totalement pour plusieurs semaines.

Le cas se complique.

A la fin du mois d'octobre, tout recommence, cette fois avec plus de violence.

Des meubles sont déplacés, des couvertures arrachées aux lits, des flaques d'eau (dont une aux contours de silhouette humaine) apparaissent sur le sol de la cuisine, une grille de cheminée tombe sur l'oreiller de Jimmy, tout près de sa tête, un radiateur à gaz est arraché d'un mur.


Grosse et Playfair essaient, au moyen d'un système de bruits, de communiquer avec l' « entité », qui dit avoir vécu trente ans dans la maison puis se lance dans des discours dépourvus de sens. Plus tard, les enfants voient des silhouettes et des ombres dans la maison.

Devant de nombreux témoins, l' « entité » malmène un peu les deux fillettes et laisse un message disant qu'elle refuse de partir.


Pendant que le poltergeist pourrait être l'œuvre de Rose et Janet, la Society for Psychical Research envoie cette fois une équipe d'enquêteurs sur les lieux, mais leur recherche de la fraude éventuelle demeure sans résultat.
En fait, il devient clair que tout tourne autour de Janet. Celle-ci présente de plus en plus de signes de « possessions » (convulsions, transes, etc.).

En décembre, le poltergeist ajoute des sifflements et des aboiements à sa panoplie et l'entité, par l'intermédiaire d'une étrange voix désincarnée, dit s'appeler Joe Watson.


Par la suite, elle change plusieurs fois de voix et d'identité ; mais toujours, elle insiste sur le fait qu'elle parle pour une personne morte.
Ses interventions sont, en outre, souvent d'une extrême grossièreté.

Le poltergeist montre plus tard d'autres talents et s'attaque de plus en plus violemment à Janet essayant de l'étrangler avec les rideaux et la poursuivant avec un couteau flottant en l'air.


Les lieux commencent à sentir mauvais, deux feux se déclarent dans des tiroirs, les deux poissons rouges sont tués dans leur bocal, et des messages obscènes apparaissent sur les murs.


Un autre médium vient alors s'occuper du cas en « soignant » les auras de toute la famille, et le calme revient pour quelques semaines.


La fin du cauchemar.


La suite des événements prend la tournure d'une hantise plus « banale », avec apparitions fugitives de personnages divers, parmi lesquels un double de Maurice Grosse.
Janet fait un séjour à l'hôpital, au cours duquel l'activité du poltergeist se réduit considérablement. Lorsqu'elle revient, en bien meilleure santé, le phénomène touche à sa fin.

Un médium hollandais du nom Gmeling-Meyling met un terme définitif aux manifestations après avoir opéré, dit-il, une intervention sur le « plan astral ».
Vers avril 1979, tout se termine enfin. Quelle que soit l'explication à donner à ce poltergeist fameux (plus de 1 500 incidents enregistrés),il est à noter que l'on retrouve au départ une situation de forte tention née du divorce récent des parents ainsi que des enfants approchant de la zone de turbulence mentale et physique de la puberté .

L'histoire du phénomène montre qu'il se développe souvent sur ces bases-là.

avatar
Passiflore
VIP
VIP

Nombre de messages : 1074

Re: Le poltergeist d'Enfield

Message par Passiflore le Dim 10 Mai - 17:09

L'histoire du phénomène montre qu'il se développe souvent sur ces bases-là.
Peut-être, mais je ne suis pas sûre que ce soit elles qui le provoquent.
Quand il s'agit juste de quelques objets déplacés, passe encore, ce pourrait être de la télékinésie inconsciente.
Mais quand il est question de faits spectaculaires, je suis dubitative.
Je pense qu'il faut considérer cela comme une hantise, au sens classique du terme. Cependant, je ne suis pas sûre qu'un défunt en soit à l'origine, ni même un mauvais esprit - car alors cela aurait été pire pour la famille.
D'après moi, il s'agit d'une entité (ou plusieurs) qui provoque elle-même ces évènements. Dans quel but :?:
On a interrogé Janet bien des années plus tard à propos de ces incidents, et elle a dit : "Tout le temps que ça durait, je sentais une présence à mes côtés, et elle se nourrissait de moi."
Je pense que là réside l'explication du phénomène. Les personnes qui vivent cela de l'intérieur sont le mieux placées pour en parler.
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30655

Re: Le poltergeist d'Enfield

Message par Schattenjäger le Lun 11 Mai - 10:40

L'effet Poltergiest : Entité (esprit) ? Je n'en suis pas si sûr Smile
avatar
Passiflore
VIP
VIP

Nombre de messages : 1074

Re: Le poltergeist d'Enfield

Message par Passiflore le Lun 11 Mai - 14:57

Le poltergeist montre plus tard d'autres talents et s'attaque de plus en plus violemment à Janet essayant de l'étrangler avec les rideaux et la poursuivant avec un couteau flottant en l'air.

Les lieux commencent à sentir mauvais, deux feux se déclarent dans des tiroirs, les deux poissons rouges sont tués dans leur bocal, et des messages obscènes apparaissent sur les murs.
Evil or Very Mad
On ne peut pas relier ces phénomènes à de la psychokinèse.
Je crois plutôt que c'est le fait d'une entité qui, d'assez inoffensive qu'elle était au début, est devenue franchement méchante.


Dernière édition par Passiflore le Mar 12 Mai - 15:34, édité 1 fois
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30655

Re: Le poltergeist d'Enfield

Message par Schattenjäger le Lun 11 Mai - 18:41

Connaissant des personnes ayant réaliser des effets poltergeist, pour moi, c'est un phénomene PSI, rien de plus Smile
avatar
Passiflore
VIP
VIP

Nombre de messages : 1074

Re: Le poltergeist d'Enfield

Message par Passiflore le Mar 12 Mai - 15:33

Ont-elles provoqué des odeurs, ou des tueries ?
avatar
Mirmi
VIP
VIP

Nombre de messages : 1957

Re: Le poltergeist d'Enfield

Message par Mirmi le Mar 12 Mai - 20:58

Passiflore, tu semble y connaitre pas mal en poltergeists ! Moi, je suis plutôt experte en ovni (je pense avoir une bonne culture sur le sujet avec plus de 10 ans d'intérêts et étant moi-même ET) 👽

Connais-tu quelques livres ou sites sérieux, ou quelques spécialistes à nous citer afin de faire un peu de recherche sur ce sujet assez étrange et qui rejoint un peu l'ufologie sur certains points! Merci Embarassed
avatar
Passiflore
VIP
VIP

Nombre de messages : 1074

Re: Le poltergeist d'Enfield

Message par Passiflore le Mer 13 Mai - 17:27

Pour commencer, tu peux lire "Le dossier des hantises" de Jacques Bergal.
Il y a aussi "Le B.A.Ba des phénomènes mystérieux" (en 2 tomes, de 12 € chacun) de Jean-Paul Ronecker.
C'est un bon début.
J'ai vécu moi-même dans un immeuble hanté (par un mauvais esprit) Evil or Very Mad .
Il faut savoir qu'il y a plusieurs sortes de hantises, elles n'ont pas toutes les mêmes causes.
On croit souvent, dans les cas de poltergeist, qu'une certaine personne en est à l'origine. Mais on a vu des cas où, même après avoir fait sortir tout le monde de la maison, les phénomènes contiuaient.
Comme après un déménagement...
Pour les cas où on peut écarter les mauvais esprits :
Soit c'est un fantôme, soit c'est une entité tutélaire (ou esprit gardien des lieux) qui vire les occupants qui ne lui plaisent pas .
Dans ce cas, on entend des bruits, des objets sont déplacés, la vie des occupants s'en trouve perturbée , mais... il n'y a pas de violence !
Une histoire qu'on m'a racontée :
Un couple s'était installé dans une maison avec ses enfants. Un matin, il a la surprise de trouver les valises près de la porte. On demande aux enfants, qui jurent qu'ils n'y sont pour rien. Les jours suivants, ça recommence. Jusqu'à ce que le père comprenne qu'ils n'étaient pas les bienvenus, d'autant qu'au fil des jours, on percevait nettement une certaine hostilité émanant de la maison... En conséquence, la famille déménagea.
Une autre histoire :
Un couple sans enfants avait acheté une maison (pas neuve) et peu après, s'était rendu compte qu'elle était hantée. Des bruits se faisaient entendre la nuit, les empêchant de dormir. Et des visiteurs avaient vu un homme brun, barbu, inconnu du couple. Malgré tout, le message a du mal à passer, et une nuit, le couple se réveille en sursaut, car on tambourine à la porte de leur chambre. Lui se lève et, prudemment, ouvre la porte. Il entend un rire sardonique . Tout de suite après, il voit comme des lueurs venant du rez-de-chaussée. Il descend, et constate qu'il y a le feu. Il remonte en courant, et par le balcon de la chambre, lui et sa femme sortent de la maison. Heureusement, les dégâts furent minimes. Après cette nuit, ils... déménagèrent.
Je pense que cet homme brun était un fantôme, et qu'il avait habité de son "vivant" cette maison qu'il n'a pas voulu quitter. Il trouvait ces gens antipathiques, et indignes d'y habiter, et a tout fait pour les faire partir. Etant donné qu'il les a prévenus, à sa manière, quand il a mis le feu, on peut dire qu'il n'était pas méchant.
C'est pourquoi il convient d'analyser rigoureusement les faits, avant de conclure que ce sont les démons.
Jean Sider est d'avis que les "aliens" sont responsables des cas de poltergeist. Dans de nombreux cas, c'est sûrement vrai, vu qu'ils provoquent beaucoup de faits paranormaux.
Et c'est vrai que, très souvent, paranormal rime avec ufologie.
C'est pourquoi il faut, auparavant, savoir comment se manifestent les défunts, et autres mauvais esprits, histoire de ne pas tout leur mettre sur le dos...
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: Le poltergeist d'Enfield

Message par Macha le Mer 13 Mai - 22:56

On ne peut pas relier ces phénomènes à de la psychokinèse.

C'est là où tu te trompes, Passiflore, il s'agit bien à mon sens de réactions psychokinésiques, c'est parfaitement possible. Ce sont des réactions que je connais bien pour en avoir fabriquées, et en fabriquées encore quand je ne vais pas très bien. Pas d'entité là dedans, pas de fantôme ou de hantise, mais un malaise qui va grandissant sans être réellement compris par les proches.

Dans le témoignage que tu as posté, je suis pratiquement certaine qu'il manque des éléments, sur la santé mentale de Janet par exemple, sur les relations que les enfants entretiennent avec leur entourage, et leur mère en priorité. On ne précise pas comment les enfants supportent le manque du père. Il n’est précisé nulle part si la mère et les enfants ont changé de lieu d’habitation, et si tel est le cas, on ne parle pas non plus de leur adaptation avec un nouveau lieu qui n'a plus rien à voir avec ce qu'ils connaissaient auparavant et qui concrétise bien souvent la rupture physique avec leur vie familiale d’avant le divorce où les parents sont présents « ensemble », et qui a priori entraine une situation de forte tension, ainsi que l’indique le « nota » en fin du post. Or tous ces critères ont leur importance et sont à mettre en liaison effectivement avec l’âge de la puberté.

Il faut également savoir que tant que tu n’as pas conscience d’être la source de ces réactions, tu ne peux absolument ni les contrôlées, ni les arrêtées. Par contre le simple fait qu’une personne « extérieure » « écoute » change la donne, et permet de se réapproprier « le phénomène ». Le médium a en quelque sorte jouer ce rôle.

Pour Janet, qui a apparemment été suivi psychologiquement, à la suite « d’une crise », et en admettant qu’elle soit à l’origine du phénomène, ce qui semble être le cas, la séparation « du lieu », de ses frères et sœur, et de sa mère a du contribué à atténuer le phénomène. Mais ça ne veut pas dire qu’ils ont cessé immédiatement, mais uniquement au fur et à mesure de son propre développement et de sa « réappropriation ». En gros elle a compris. Il n’y a pas besoin d’être sur place pour créer une « réaction », absolument pas et dans ce cas là, les réactions sont moins « violentes » ou moins puissantes.
avatar
Passiflore
VIP
VIP

Nombre de messages : 1074

Re: Le poltergeist d'Enfield

Message par Passiflore le Jeu 14 Mai - 14:00

Tu as tes idées, et j'ai les miennes.
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: Le poltergeist d'Enfield

Message par Macha le Jeu 14 Mai - 16:38

Tu as tes idées, et j'ai les miennes.

Heu, désolée si je t'ai paru un peu sèche.Wink
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30655

Re: Le poltergeist d'Enfield

Message par Schattenjäger le Lun 18 Mai - 10:31

Je rejoins Macha dans le point de vue évoqué

Jean-Marc
Membre Régulier
Membre Régulier

Nombre de messages : 162

Re: Le poltergeist d'Enfield

Message par Jean-Marc le Mar 19 Mai - 6:30

Ouf! c'est chaud , pour avoir moi même vécu avec ma famille durant trois ans des phénomènes de poltergeist , je peus certifier que le phénomène n'est aucunement dangereux pour les gens . je ne témoigne pas vu que les témoignages sont mal perçu .
Le danger vien d'un esprit frappeur , télékinésie mal contrôlé , possession et hantise . Je crois que le cas de Janet est soit télékinésie mal contrôlé vu son jeune âge ou de la possession par un entité . Il est important de voir que tout arrête avec son absence .
avatar
FLAM
Animateur
Animateur

Nombre de messages : 6612

Re: Le poltergeist d'Enfield

Message par FLAM le Ven 1 Avr - 14:31



___________________


avatar
sined
Membre - Niveau 2
Membre - Niveau 2

Nombre de messages : 76

Re: Le poltergeist d'Enfield

Message par sined le Ven 1 Avr - 18:57

Schattenjägger a écrit:Je rejoins Macha dans le point de vue évoqué
Pour ma part, j'ai constaté qu'il suffisait que je sois en un lieu pour que ce type de manifestation se produise.(coups frappés, déplacement d'objet, et même une fois, l'apparition d'un flash lumineux comparable a celui d'un appareil photo). Bref, j'en est conclu que ces phénomènes sont reliés a une personne en particulier, ils sont vraisemblablement issus de personnes bien vivantes .Pourquoi faut il toujours chercher ailleurs ? Les hommes ne peuvent ils pas êtres a l'origine des phénomènes paranormaux ?
avatar
Gaiya
Membre VIP Argent
Membre VIP Argent

Nombre de messages : 1005

Re: Le poltergeist d'Enfield

Message par Gaiya le Ven 1 Avr - 19:59

L'homme ou l'esprit? Sommes nous corps ou esprits? Mon avis c'est que nous sommes esprits à la base, que l'esprit est capable de beaucoup de choses qu'il soit dans un corps terrestre ou non, d'où les hommes qui se découvrent des capacités qu'ils apprendront à gérer avec le temps, d'où les esprits désincarnés qui sont capables de tant de choses, enfin ce n'est que mon avis. Le corps terrestre reste très important car il a la capacité de canaliser l'énergie qui lie corps et esprit, de la diffuser, de s'en enrichir, et de s'en appauvrir toujours selon moi. Je pense que ce phénomène existe mais je ne pourrais l'expliquer.
Jean Marc ton témoignage serait le bienvenu au contraire!


___________________


"La grande révolution dans l'histoire de l'homme, passée, présente et future, est la révolution de ceux qui sont résolus à être libres."
avatar
canon
Membre VIP Argent
Membre VIP Argent

Nombre de messages : 1637

Re: Le poltergeist d'Enfield

Message par canon le Sam 2 Avr - 13:49

personne n'a encore parlé d'allan kardec ( oui, je sais encore et toujours lui).
personnellement j'ai embrassé la philosophie spirite qui donne de serieuses pistes pour expliquer ces phenomenes.
il y a t'il des spirites parmis vous ?
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30655

Re: Le poltergeist d'Enfield

Message par Schattenjäger le Sam 2 Avr - 13:59

Hello,

Allan Kardec cherché à expliquer le phénomène avec les moyens et les connaissances de son époque, ils ont été nombreux en cette époque, car le phénomène été très à la mode chez les familles notables et assez richissime d'Europe de l'Ouest.

En dehors d'Allan Kardec, d'autres ont développé des théories moins connus dans leurs ouvrages, comme par exemple Jean Meyer, Gustave Geley dans le courant scientifique Européens ou bien même Cosme Marino et Manuel Porteiro pour l’Amérique du sud. Une personne intéressant reste l'Italien Ernest Bozzano (1862-1943), grand sceptique de nombreuses années, il resta néanmoins ouvert d'esprit et se passionna pour ce genre de phénomène et finit à la fin de sa vie, par le défendre.

Contenu sponsorisé

Re: Le poltergeist d'Enfield

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Ven 15 Déc - 9:23