Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

quand TF1 fait toujours ses courbettes a l'UMP

Partagez
avatar
alpacks
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 2730

quand TF1 fait toujours ses courbettes a l'UMP

Message par alpacks le Jeu 7 Mai - 1:07

Viré de TF1 pour s’être opposé à Hadopi

par Isabelle Roberts, Raphaël Garrigos


écran le blog de la télé de libération
mercredi 6 mai 2009


http://www.ecrans.fr/Vire-de-TF1-pour-s-etre-oppose-a,7132.html


C’est le premier martyr d’Hadopi. Cet homme de 31 ans, Jérôme Bourreau-Guggenheim, responsable du pôle innovation web de TF1, a été, selon nos informations, licencié pour avoir critiqué le projet de loi Création et Internet. Allons bon. Mais il y a mieux : si Jérôme Bourreau-Guggenheim a été viré par la Une, c’est suite à une dénonciation du... ministère de la Culture dont l’hôte, Christine Albanel, est l’artisan de la fameuse loi qui doit réprimer le téléchargement illégal. Mais la chaîne qui a abouti au licenciement ne serait pas complète sans mentionner la députée UMP de Paris Françoise de Panafieu : c’est auprès d’elle que, par mail, Jérôme Bourreau-Guggenheim s’est ouvert de ses critiques envers Hadopi. Critiques transmises au ministère de la Culture qui les a transmises à TF1. Résultat : à la porte.
avatar
alpacks
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 2730

Re: quand TF1 fait toujours ses courbettes a l'UMP

Message par alpacks le Jeu 7 Mai - 16:51

l'article revu au complet :

http://www.ecrans.fr/Denonce-par-Albanel-vire-par-TF1,7137.html


C’est le premier martyr d’Hadopi. Cet homme de 31 ans, Jérôme Bourreau-Guggenheim, respon­sable du pôle innovation web de TF1, a été, selon nos informations, licencié pour avoir critiqué le projet de loi Création et Internet (Hadopi). Allons bon. Mais il y a mieux : si Jérôme Bourreau a été viré par la Une, c’est suite à une dénonciation du… ministère de la Culture dont l’hôte, Christine Albanel, est l’artisan de la fameuse loi qui doit réprimer le téléchargement illégal. Et la chaîne qui a abouti au licenciement ne serait pas complète sans mentionner la députée UMP de Paris Françoise de Panafieu  : c’est auprès d’elle que Jérôme Bourreau s’est ouvert de ses critiques envers Hadopi. Critiques transmises au ministère de la Culture qui les a transmises à TF1. Résultat : à la porte.

L’histoire commence le 19 février. Ce jour là, Jérôme Bourreau, qui habite le XVIIe arrondissement de Paris, décide d’écrire à sa députée, Françoise de Panafieu. Le sujet : Hadopi. « Je suivais ça avec beaucoup d’attention, raconte Jérôme Bourreau à Libération, j’avais beaucoup lu sur la question, c’est un sujet qui me touche, d’abord parce que c’est mon métier, et puis parce que je suis passionné par le Web. » Le nouveau et rutilant site de TF1, c’est lui. Pourquoi Panafieu ? « Mes parents m’ont toujours appris que quand on n’est pas d’accord, plutôt que de critiquer, il faut agir. » Alors il écrit, par mail, à Françoise de Panafieu, tout le mal qu’il pense de Hadopi. Ce mail, il l’envoie de son adresse personnelle, chez Gmail. D’abord, il se présente : études à Dauphine (où, badine-t-il, il a rencontré le neveu de Panafieu), « diverses responsabilités dans le secteur des nouveaux médias » et aujourd’hui « responsable du pôle innovation web » de TF1. Puis il déroule en termes mesurés son argumentaire anti-Hadopi. Qu’il conclut ainsi : « Madame la députée, je compte sur ­votre clairvoyance pour porter ma voix. »

Mais sa voix va porter beaucoup plus loin. Le 4 mars, il est convoqué par Arnaud Bosom, président de eTF1 qui s’occupe des activités numériques de la Une. « Et là, raconte Jérôme Bourreau, il me lit le mail mot à mot  ! Et me dit qu’il ne peut pas laisser passer ça, que je n’ai pas le droit d’avoir cette opinion. Mais moi, je ne me suis pas écrasé, mon opinion est libre, et surtout je l’avais exprimée à titre privé dans une correspondance privée  ! » Comment le mail envoyé à Panafieu atterrit-il sur le bureau de Bosom ? Il lui explique que c’est le ministère de la Culture qui l’a transmis. A Jean-Michel Counillon, directeur juridique de TF1, même si aujourd’hui, officiellement, la Une dit n’en rien savoir. En avril, Bourreau est ­convoqué à un entretien préalable à une sanction pouvant aller jusqu’au licenciement. Et c’est jusqu’au licenciement que TF1 va.

Le 16 avril, Jérôme Bourreau reçoit sa lettre de « licenciement pour divergence forte avec la stratégie » de TF1. Etonnante lettre, dont Libération a eu copie  : le groupe y reproche à son salarié son mail à Panafieu « par lequel [il] fais[ait] valoir, en tant que salarié du groupe, [son] hostilité au projet de loi Création et Internet ». Et TF1 l’écrit noir sur blanc  : « Cette correspondance nous est parvenue via le cabinet du ministre de la Culture qui l’a adressée le jour même à la société TF1. »

Mais le meilleur est à venir : « Nous considérons cette prise de position comme un acte d’opposition à la stratégie du groupe TF1 [pour qui] l’adoption de ce projet de loi est un enjeu fort », écrit la DRH. Avant de reprocher à Bourreau d’avoir « mis [le] groupe en difficulté, [sa] position faisant apparaître le défaut d’alignement d’un responsable “web” avec la position officielle défendue par la direction. » On résume  : en plus de la délation, on apprend que Hadopi est un enjeu fort de la stratégie de TF1, qui défend officiellement la loi. Ce qui laisse songeur quand on voit, sur le sujet, le manque d’objectivité des JT de la Une. Interrogé par Libération, un porte-parole de TF1 tente de se rattraper aux branches et évoque des « prises de position anti-Hadopi publiques de Jérôme Bourreau à l’intérieur de l’entreprise ». Ce qui n’est pourtant pas mentionné dans la lettre de licenciement.

Jérôme Bourreau lui est « dégoûté » : « La stratégie de TF1, ironise t-il, c’est de gagner de l’argent, pas de soutenir une loi. » Son avocat, Me Emmanuel Noirot, est en train de saisir les prud’hommes : « Pour licenciement injustifié dans la mesure où l’opinion de mon client est une opinion privée politique mais aussi technique sur Hadopi et que, selon le code du travail, un employé ne peut pas être discriminé en fonction de ses opinion politiques. » Me Noirot saisit également la Halde : « C’est une discrimination, un délit d’opinion, c’est purement scandaleux », assène-t-il.

Chez Françoise de Panafieu, où l’on se souvient du mail, on « tombe du platane »  : « J’ai trouvé le mail intéressant, explique Marie-Christine Méchet, son attachée parlementaire, je l’ai transféré au cabinet du ministère pour obtenir un argumentaire. » Méchet, à qui Libération a appris le licenciement de Jérôme Bourreau, se dit « hallucinée : c’est extrêmement grave ». Au ministère de la ­Culture, on ne cache pas son embarras : « Nous sommes extrêmement surpris. » Et si on se souvient du mail, on ne sait pas comment il a atterri à TF1. Evidemment  : quand apparaissent au grand jour les liaisons dangereuses entre le ministère de la Culture de Nicolas Sarkozy et la chaîne privée détenue par son meilleur ami Martin Bouygues, ça fait désordre.
avatar
alpacks
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 2730

Re: quand TF1 fait toujours ses courbettes a l'UMP

Message par alpacks le Jeu 7 Mai - 16:53

quand on vous dit la colusion pouvoir - média !

mais la, la situation est encore pire que je ne le pensais ...

j'espère que ce licencier va frapper dure et fort au prud'homme !

un licenciement pour opinion politique a mon avis, en + venant d'une entreprise comme TF1 coté en bourse qui a du blé, il faut se gaver ! de + c'est parfaitement illégal !
avatar
sergent garcia
VIP
VIP

Nombre de messages : 3524

Re: quand TF1 fait toujours ses courbettes a l'UMP

Message par sergent garcia le Jeu 7 Mai - 19:19


Tous ça finira par une transaction financière pour ne pas aller sur le fond de l'affaire jusqu'au C.P.H....la question c'est; "combien tu m'offres pour que j'aille pas en justice ?"

Mais ça en dit long sur les réseaux du pouvoir au sein des média...car je doute que seule TF1 soit infiltrée


___________________


Sergent Garcia; PZychotérapeute animal et éleveur de blaireaux. Reçoit à toute heure, sans rendez-vous.
N°d'agrémentation Miviludes 666 Z 07-59; Facilités de paiement pour les cas les plus désespérés. Permi d'euthanasier
avatar
alpacks
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 2730

Re: quand TF1 fait toujours ses courbettes a l'UMP

Message par alpacks le Ven 8 Mai - 12:07

houla oui, la presse papier est aussi bien impliquée, enfin presse papier comme leur existence en site web d'info aussi ...

comme figaro.fr, le point, l'express ...
avatar
alpacks
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 2730

Re: quand TF1 fait toujours ses courbettes a l'UMP

Message par alpacks le Ven 8 Mai - 12:32

albanel se dédouane :


Affaire Bourreau : Albanel s’entête

La ministre de la Culture se dédouane suite au renvoi d’un cadre de TF1 hostile à Hadopi

blog écrans, libération.fr
jeudi 7 mai 2009


http://www.ecrans.fr/Suite-AlbaTFopi,7153.html


par Isabelle Roberts, Raphaël Garrigos




« Absurdes. » C’est tout ce que la ministre de la Culture Christine Albanel a trouvé à répondre aux informations parues hier dans Libé­ration. Absurde, le licenciement de ­Jérôme Bourreau de son poste de respon­sable du pôle innovation web de TF1 pour avoir critiqué la loi Création et Internet, l’est assurément. Mais pour qualifier son licenciement de TF1 suite à une dénonciation venue tout droit du cabinet d’Albanel, la ministre aurait pu utiliser un autre mot  : choquant.

Quand, en février, Jérôme Bourreau envoie, depuis son adresse Gmail, un mail à la députée UMP Françoise de Panafieu pour exprimer son hostilité à la loi Hadopi, il ne se doute pas des conséquences. L’attachée parlementaire de Panafieu transmet le message au cabinet d’Albanel afin d’obtenir en retour « un argumentaire bien “béton” ». Et là, chez Albanel, quelqu’un renvoie le message au directeur juridique de TF1, Jean-Michel Counillon. Résultat  : Jérôme Bourreau est viré.

Motif, explique TF1 dans sa lettre de licenciement  : « Nous considérons cette prise de position comme un acte d’opposition à la stratégie du groupe TF1 [pour qui] l’adoption de ce projet de loi est un enjeu fort. » Dans un communiqué, Christine Albanel a donc jugé « absurdes les accusations du journal et affirme n’avoir jamais contacté la direction de TF1 ». Peut-être pas elle, non, mais quelqu’un de son cabinet. Et TF1 l’admet sans peine dans la lettre de licenciement de Jérôme Bourreau  : « Cette correspondance nous est parvenue via le cabinet du ministre de la Culture qui l’a adressée le jour même à la société TF1. »

L’affaire a fait grand bruit. Bronca des syndicats SNJ-CGT et CFDT dénonçant les « relations incestueuses entre le pouvoir et la chaîne Bouygues » et « une chape de plomb sur les libertés individuelles ». Philippiques des politiques, le Vert François de Rugy demandant la démission d’Albanel. Laquelle a dû s’expliquer lors des débats sur la loi Création et Internet à l’Assemblée nationale. Interpellée par Patrick Bloche (PS) et Martine Billard (Verts), laquelle demande une enquête interne au ministère, Christine Albanel a redit n’avoir « demandé la tête de personne ». Mais un doute semble s’être installé  : « A ma connaissance, rien n’a été transmis », a nuancé la ministre. D’ailleurs, selon nos informations, le ministère mène activement l’enquête pour retrouver le délateur. Absurde, hein  ?
avatar
Invité
Invité

Re: quand TF1 fait toujours ses courbettes a l'UMP

Message par Invité le Ven 8 Mai - 14:12

u_u c'est du n'importe quoi .... c'est re passé aujourd'hui sur france 2, ils ne disaient pas que c'etait panafieu qui avait retransmis le mail au ministere de la culture, mais qu'il aurait (si j'ai bien capté) directement été redirigé au ministere ... u_u bon j'ai du mal comprendre ^^"


en tout cas, qu'il se fasse licencié pour des prises de positions qui n'ont pas de rapport avec son travail, qui sont hors cadre de son boulot, libre a lui, il n'a pas a se faire virer pour ca Mad Mad

perso jai envoyé a tt les deputés de meurthe & moselle les ti résumés de la quadrature (conclusion j'ai recu une jolie lettre disant qu'ils etaient tous contre hadopi > maintenant qu'ils aillent voter ... u_u je les attends...)

argh dès qu'on parle de hadopi je sors de mes gonds !!!!! entre l'imbécile qui limite explique que les gens qui dl sont tous des nazis.... u_u .... ca m'enerve la majorité sont a coté de la plaque


tiens d'ailleurs le parlement européen a voté pour une n-ième fois son désaccord avec hadopi en signalant que seule une autorité judiciaire avait le pouvoir de couper une ligne internet ... ce a quoi albanel a répondu que :
"l'Hadopi, l'autorité administrative indépendante que nous constituons, répond à tous les critères auxquels doit répondre une autorité judiciaire : le respect du contradictoire, le respect des droits de la défense et de la vie privée, le recours à un juge judiciaire, puisque des recours peuvent être formés par l'internaute ou le titulaire de l'abonnement qui serait sanctionné "

=> mais c'est bien beau tout ca, mais ca n'empeche que ce n'est pas une autorité judiciaire u_u non mais ... on nous prend pour des buses finies.... grrrr Evil or Very Mad Evil or Very Mad

source : http://www.generation-nt.com/hadopi-amendement-138-ripsote-graduee-debat-assemblee-actualite-734261.html
avatar
alpacks
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 2730

Re: quand TF1 fait toujours ses courbettes a l'UMP

Message par alpacks le Ven 8 Mai - 19:49

il faut savoir aussi, qu'aux USA une loi du genre a été tentée sous bush ...

avec les difficultés techniques et les possibilités de contournement par cryptage du p2p ...

ils ont tout simplement abandonné le projet de loi qui était bon différent mais du meme gout et meme pedigree ...

après tout, les derniers vestiges de bush dans ce monde, n'est autre que le gouvernement actuel français !

si vous saviez a quel point j'attend une élection nationale pour sanctionner ses gens ...
avatar
Invité
Invité

Re: quand TF1 fait toujours ses courbettes a l'UMP

Message par Invité le Dim 10 Mai - 21:43

http://www.20minutes.fr/article/325009/High-Tech-Affaire-Hadopi-TF1-le-responsable-de-la-fuite-identifie.php

La fuite est "identifiée" c'est le directeur adjoint du cabinet d'albanel qui aurait retransmis la correspondance à TF1 ... "c’est Christophe Tardieu, directeur adjoint du cabinet de Christine Albanel qui est à l’origine de la fuite.

Il serait donc responsable de la transmission d'un mail écrit par
Bourreau, responsable du pôle innovations Web de la chaîne, depuis sa
boîte personnelle. à la députée UMP Françoise de Panafieu.

Une version qu'avait contesté Christine Albanel jeudi à L'Assemblée nationale. Christophe Tardieu aurait, toujours selon ElectronLibre, poposé sa démission."
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Jeu 19 Oct - 14:48