Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Le crash de Shag Harbourg en Nouvelle Ecosse (1967)

Partagez
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Le crash de Shag Harbourg en Nouvelle Ecosse (1967)

Message par Macha le Dim 26 Avr - 12:54

Le crash d'un ovni à Shag Harbourg (1967)


Le 4 octobre 1967 peu après 23:00 ADT, Laurie Wickens et 4 de ses amis roulent à travers le petit village de Shag Harbour (à la pointe sud de la Nouvelle-Écosse, côte est du Canada) sur la route n° 3, lorsqu'ils remarquent quelque chose d'inhabituel en l'air devant leur voiture : un phénomène de grande envergure, 60 pieds de diamètre environ, de couleur ambre et à l'apparence de “bol”, portant 4 feux brillants clignotant en séquence, incliné à 45° et s'apprêtant apparemment à tomber dans les eaux du port. Au moment de l'impact, un éclair brillant est observé en même temps qu'un énorme bruit d'explosion. Wickens tente de garder l'objet en vue tout en continuant à conduire à travers le village vers l'ouest.

L'agent de police Ron Pond qui, qui se trouvait en patrouille sur la même route n° 3, voit aussi le phénomène en vol. La configuration inhabituelle de l'éclairage et des caractéristiques de vol l'amènent à considérer l'objet comme étrange.

La plupart des témoins ne pense pas à un ovni, mais à l'écrasement d'un grand avion dans le port. Pensant qu'il peut y avoir des survivants, ils préviennent par téléphone le détachement voisin de la Police Montée Royale du Canda (RCMP) du Passage de Barrington. Le caporal caporal V. Werbicki ainsi prévénu avertit à son tour d'autres policiers comme Pond, et entreprend de se rendre sur les lieux avec l'agent de police Ron O'Brien. Pond, également contacté par Werbicki, s'y rend lui aussi de son côté, depuis l'ouest.

Lorsque les 3 officiers se retrouvent au site d'impacts ils trouvent un objet encore flottant sur l'eau, à environ 0,5 mile des berges. Il émet un jaune pâle et laisse une traînée de mousse dense et jaune, porté par le reflux de la marée. 6 civils témoigneront.

Ni le Centre de Coordination des Sauvetage de Halifax ni l'installation radar voisine du NORAD à Baccaro (Nouvelle Ecosse), n'a connaissance d'un appareil manquant, civil ou militaire. Pond dit qu'il ne s'agissait d'aucune objet connu et l'avoir vu changer de forme lors de sa descente vers la surface de l'eau. Par la suite, d'autres témoins locaux donnent à peu près les mêmes détails que Pond. Egalement, on demande à un bâteau de sauvetage des gardes-côtes du port voisin de Clark et plusieurs bateaux de pêche locaux d'investiguer, mais l'ovni part sous l'eau avant qu'ils rejoignent le site. La mousse jaune à l'odeur de soufre continue de remonter à la surface depuis l'endroit où l'objet a disparu, et une nappe de 120 par 300 pieds se développe. Les efforts de recherche se poursuivent jusqu'à 3 h 00 du matin, puis reprennent aux 1ères lueurs du jour suivant. Toutes les personnes impliquées sont convaincues que “quelque chose” — c'est-à-dire, quelque chose de réel et de non identifié — est sous l'eau.

Enquête

Le matin suivant un rapport préliminaire est envoyé au Q.G. des Forces Canadiennes à Ottawa. Après communication avec le NORAD, on demande au Commandement Maritime de mener une recherche sous-marine dès que possible de l'objet responsable des émois à Shag Harbour. 7 plongeurs de la marine de l'HMCS Granby cherchent toute la journée jusqu'au coucher du soleil le dimanche 8 octobre. Le lundi 9 octobre, le Commandement Maritime abandonne l'effort de recherche, faisant état de résultats nuls. Au-delà de la région, l'attention des media s'atténue rapidement.

Jim Lorenzen, de l'APRO, signale l'affaire au projet Colorado, qui charge le Dr. Levine d'enquêter sur le cas, qui reçoit le n° 34. Après 1 appel longue distance à l'Officier de Garde du Maritime Command et 1 autre au porte-parole de la RCMP, Levine assure cependant qu'il n'y a rien dans le cas et qu'une enquête plus poussée est inutile. On n'entend donc plus parler de l'affaire… pendant 26 ans.

Nouveaux éléments (1993)


Au printemps 1993, Christopher Styles, un ufologue de Halifax et directeur adjoint du MUFON pour la Nouvelle Ecosse, inspiré par le travail de Leonard Stringfield et Stanton Friedman, pense que le moment est venu de réouvrir l'enquête sur le cas. Avec une modeste attribution du FUFOR et de nombreux conseils de Don Berliner et Friedman, Styles commence à passer en revue la masse de documents et de témoignages qui se sont accumulés sur l'affaire.

Au printemps 2001, le village est devenue une destination quasi-touristique pour les curieux. On y vent lettres, cartes postales, livre et mêmes ours en peluche à l'image de l'affaire. Le bureau de poste de la ville sort un timbre à l'image d'un ovni survolant un phare et un bateau sur l'eau, en encre bleue. Les panneaux indicateurs vers la ville sont aussi volés.

(source : Forum "les mystères de l'ufologie")
avatar
sergent garcia
VIP
VIP

Nombre de messages : 3658

Re: Le crash de Shag Harbourg en Nouvelle Ecosse (1967)

Message par sergent garcia le Dim 26 Avr - 16:29


Connaissais pas ce cas...mais bon, ch'uis très méfiant à propos des supoposé crashs,... hormis Rosswell et Kecksburg, les plus vraissemblables clown


___________________


Sergent Garcia; PZychotérapeute animal et éleveur de blaireaux. Reçoit à toute heure, sans rendez-vous.
N°d'agrémentation Miviludes 666 Z 07-59; Facilités de paiement pour les cas les plus désespérés. Permi d'euthanasier
avatar
Mirmi
VIP
VIP

Nombre de messages : 1957

Re: Le crash de Shag Harbourg en Nouvelle Ecosse (1967)

Message par Mirmi le Dim 26 Avr - 16:46

Et celui de Varginha ? Sergent G !
avatar
sergent garcia
VIP
VIP

Nombre de messages : 3658

Re: Le crash de Shag Harbourg en Nouvelle Ecosse (1967)

Message par sergent garcia le Dim 26 Avr - 17:05



Je sais pas trop. J'ai toujours pas encore lu un seul dossier sur ce cas (va savoir pourquoi ) alors....pas d'avis


___________________


Sergent Garcia; PZychotérapeute animal et éleveur de blaireaux. Reçoit à toute heure, sans rendez-vous.
N°d'agrémentation Miviludes 666 Z 07-59; Facilités de paiement pour les cas les plus désespérés. Permi d'euthanasier
avatar
Schattenjäger
Webmaster
Webmaster

Nombre de messages : 32057

Re: Le crash de Shag Harbourg en Nouvelle Ecosse (1967)

Message par Schattenjäger le Dim 26 Avr - 18:32

Je pense que le cas de varginha est le cas le plus crédible et le mieux documenté concernant les crash ovnis. Loin devant Roswell.


___________________


avatar
alpacks
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 2730

Re: Le crash de Shag Harbourg en Nouvelle Ecosse (1967)

Message par alpacks le Dim 26 Avr - 18:42

mais non puisqu'on vous dit que c'était un nain qui était en brouille avec sa femme a varginha Very Happy


elle l'a flambée au grand marnier + huile lessieur a table car il se plaignait que son steack était pas a point !

ce qui explique pourquoi il était d'une drole de couleur ... le nain

qu'est ce qu'on se marre jocolor
avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Re: Le crash de Shag Harbourg en Nouvelle Ecosse (1967)

Message par Mikerynos le Dim 26 Avr - 18:46

Excellent choix Macha, effectivement ce cas est digne d'intérêt... D'ailleurs la bibliothèque et archives du Canada en parle aussi:
http://www.collectionscanada.gc.ca/ovni/002029-1500-f.html
La quantité de témoins, ainsi que leurs crédibilités (officiers de police, gardes-côtes) permettent d'éliminer formellement la thèse du canular ou de l'affabulation.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Incident_de_Shag_Harbour


___________________


avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: Le crash de Shag Harbourg en Nouvelle Ecosse (1967)

Message par Macha le Dim 26 Avr - 21:14

Schattenjägger a écrit:Je pense que le cas de varginha est le cas le plus crédible et le mieux documenté concernant les crash ovnis. Loin devant Roswell.

Je suis d'accord aussi et l'avantage c'est qu'il est bien plus récent, plus proche de nous.

Je ne connaissais pas ce cas non plus, ni celui de Kecksburg par ailleurs. Et je le trouve également intéressant. Beaucoup de témoins également sur les lieux au moment du crash. La police et l'armée sont également intervenues.
avatar
alpacks
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 2730

Re: Le crash de Shag Harbourg en Nouvelle Ecosse (1967)

Message par alpacks le Dim 26 Avr - 21:20

@Macha a écrit:
Schattenjägger a écrit:Je pense que le cas de varginha est le cas le plus crédible et le mieux documenté concernant les crash ovnis. Loin devant Roswell.

Je suis d'accord aussi et l'avantage c'est qu'il est bien plus récent, plus proche de nous.

Je ne connaissais pas ce cas non plus, ni celui de Kecksburg par ailleurs. Et je le trouve également intéressant. Beaucoup de témoins également sur les lieux au moment du crash. La police et l'armée sont également intervenues.


pour varginha, je crois que c'est l'explication la plus risible que des militaires ont pu donner dans l'histoire du pseudo débunking ufologique ...

quand ils ont affirmé que c'était un nain un peu bronzé qui s'était engueulé avec sa femme et que ça a fait un peu de grabuge au village, je me demande bien de qui ils ont essayé de se payer la tête sur ce coup

d'ou mon coup de troll sanguinaire un peu plus haut
avatar
Mirmi
VIP
VIP

Nombre de messages : 1957

Re: Le crash de Shag Harbourg en Nouvelle Ecosse (1967)

Message par Mirmi le Dim 26 Avr - 23:19

Schattenjägger a écrit:Je pense que le cas de varginha est le cas le plus crédible et le mieux documenté concernant les crash ovnis. Loin devant Roswell.

Je suis absolument d'accord !
Le travail remarquable du docteur Leir et la traduction de son livre par notre Gildas Bourdais national donne un poids incontestable à cette affaire.
Sans compter les dizaines de témoignages ! Je pense que cette affaire n'est pas encore terminée et qu'on en reparlera dans quelques temps.
avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Re: Le crash de Shag Harbourg en Nouvelle Ecosse (1967)

Message par Mikerynos le Lun 27 Avr - 16:48

Je pense que le cas de varginha est le cas le plus crédible et le mieux documenté concernant les crash ovnis. Loin devant Roswell.
Pas trop d'accord, d'abord il faut comparer ce qui est comparable... La mentalité dans le pays, la densité de la population sur les lieux, l’histoire et son déroulement... Bref, rien de semblable entre les deux, mais une certitude sur le fait que des évènements hors du commun ont bien eu lieu. Celui de Kecksburg en Pennsylvanie est aussi troublant...


___________________


avatar
Schattenjäger
Webmaster
Webmaster

Nombre de messages : 32057

Re: Le crash de Shag Harbourg en Nouvelle Ecosse (1967)

Message par Schattenjäger le Lun 27 Avr - 17:26

N'oublie pas que le cas de varginha n'a que 13ans... Nous avons eux les informations pratiquement en direct. Pour roswell, il fallut attendre nombreuses décénit pour avoir des informations "plus ou moins vérifiable".

Smile


___________________


avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Re: Le crash de Shag Harbourg en Nouvelle Ecosse (1967)

Message par Mikerynos le Lun 27 Avr - 17:58

Gildas Bourdais (entre autre) a fait du bon boulot sur ce cas, n'oublions pas aussi les nouveaux témoignages directes ou indirectes de ces dernières années.
http://www.ufofu.org/blog/2007/09/20/nouveau-temoignage-dans-laffaire-roswell-5/


___________________


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Jeu 15 Nov - 22:56