Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Ce n’est pas un crime de télécharger" disent les artistes Anglais

Partagez
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30385

Ce n’est pas un crime de télécharger" disent les artistes Anglais

Message par Schattenjäger le Dim 19 Avr - 13:38



Si je vous cite au hasard Robbie Williams, Annie Lennox, David Rowntree (Blur), Ed O’Brien (Radiohead), David Gray, Peter Gabriel, Fran Healy (Travis), Nick Mason (Pink Floyd), Verve, Craig David, Iron Maiden, Kaiser Chiefs, Kate Nash, Travis… des noms familiers pour certains d’entre eux, non ? Vous devriez également trouver deux points communs dans cette petite liste : le premier d’entre eux, c’est leur domaine d’activité : la musique. Le second, c’est leur nationalité : ils sont tous Britanniques. Et depuis peu, ils partagent un troisième point commun : la volonté manifeste de marquer leur refus de criminaliser le téléchargement sur Internet.

Alors qu’en France on assiste à de véritables joutes verbales sur le projet de loi Hadopi, les artistes anglais se manifestent dans le débat mondial du téléchargement et du droit d’auteur en prenant position pour le public et les internautes (ces deux groupes étant plus ou moins mélangés par ailleurs) et contre tout désir de criminaliser le téléchargement. C’est en substance ce qu’a raconté Billy Bragg au quotidien The Independent, expliquant que la stratégie de l’industrie du disque n’est qu’un mouvement protectionniste et qu’il est illusoire de tenter de freiner un mouvement devenu mondial.

De ce constat est né la Featured Artists Coalition, organisme indépendant des maisons de disque chargé de porter leur voix, défendre leurs intérêts et surtout d’avoir un lien direct entre le public et les artistes. Quel contraste saisissant avec la situation française, ou pas moins de 10 000 acteurs du monde la musique ont manifesté leur soutien pour Hadopi… encore que…ont-ils vraiment eu le choix ? La pression d’un contrat non-signé ou non-renouvelé aide peut-être à prendre les “bonnes” décisions.

Enfin, au petit jeu des pétitions, je peux tout aussi balancer au visage des lobbys du disque l’appel de SVM qui s’approche tranquillement des 50 000 pétitionnaires… et sans parler des dizaines de manifestes équivalents, sur Facebook, sur la Quadrature du Net et son black-out ou sur le Réseau des Pirates…

albino
avatar
alpacks
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 2730

Re: Ce n’est pas un crime de télécharger" disent les artistes Anglais

Message par alpacks le Dim 19 Avr - 13:47

bah tout le monde de toute façon sait bien qu'au final qui veut vraiment hors du politique qui cherche a l'imposer, que le téléchargement soit sanctionné ?

vraiment les artistes ? ou plutot les sociétés de "prod" qui se font du gros beurres sur leur dos ?

encore une fois, tout ce pataquès sur le téléchargement c'est pour proteger les choux et navet soit les gros revenus de ses grosses société de prod et certainement pas les revenus des artistes tels qu'on aimerait nous faire croire !

beaucoup d'artistes ont trouvé la parade pour retrouver des revenus du manque a gagner, en faisant des concerts bien rémunéré qui sont normalement pas prévu dans le contrat d'exploitation avec les maisons de disques, qui du coup ne peuvent pas rempocher le magot sur ses activités la ! enfin tout dépend des contrats, les "grands" artistes de la pop (entre guillemets hein) heu bien souvent ont des contrats qui prévoient aussi les royalties de la prod qui les a lancé sur les concerts aussi, c'est d'ailleurs pour cela que les fans se font taxer des places a 40 euros et qu'on justifie faussement sur les grandes salles ...

tout ça pour masquer la réalité des parasites de l'art musical !

oui des parasites, car ses gens n'inventent rien, ne créent rien, ils sont juste la pour gratter sur le talent des autres en finançant leur départ et en les tenants par les ... durant une majeure partie de leur carrière ... car une fois libre, ses artistes s'autoproduisent en créant leur propre société d'édition/prod ...

mais la plupart du temps, c'est vers l'age de leur retraites qu'ils peuvent avoir leur autoprod, car souvent liés sur des contrats de plusieurs decennies ou du moins bien 20 ans quand les bons coups sont flairés a l'avance

il n'y a que ses gratteurs qui s'en plaignent vraiment
avatar
Invité
Invité

Re: Ce n’est pas un crime de télécharger" disent les artistes Anglais

Message par Invité le Dim 19 Avr - 19:45

Qu'ils se bougent le cul et qu'ils baissent le prix de leur concert.

C'est un manque de respect pour tous les gens qui se lèvent le matin pour trimer
Certains pensent qu'il suffit de sortir deux bon titre sur 15 dans leur album pour ne plus rien glander par la suite et engraisser leurs maisons de disques.
Non mais de qui se moque t'on ??? Certains ont trop pris gout au pognons. Quant je pense qu'avant l'époque téléchargement je passai mon argent dans les CD pour être déçu 3 fois sur 4. Je suis vraiment énervé par ces gens qui se disent volés ...pauvre petit pseudo artiste qui défendent leurs millionnaires de maison de disque !!!!
avatar
alpacks
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 2730

Re: Ce n’est pas un crime de télécharger" disent les artistes Anglais

Message par alpacks le Dim 19 Avr - 20:26

cécé a écrit:Qu'ils se bougent le cul et qu'ils baissent le prix de leur concert.

C'est un manque de respect pour tous les gens qui se lèvent le matin pour trimer
Certains pensent qu'il suffit de sortir deux bon titre sur 15 dans leur album pour ne plus rien glander par la suite et engraisser leurs maisons de disques.
Non mais de qui se moque t'on ??? Certains ont trop pris gout au pognons. Quant je pense qu'avant l'époque téléchargement je passai mon argent dans les CD pour être déçu 3 fois sur 4. Je suis vraiment énervé par ces gens qui se disent volés ...pauvre petit pseudo artiste qui défendent leurs millionnaires de maison de disque !!!!


exact !

mais il n'empeche, on a souvent invoqué la loi du marché pour se genre de chose meme hors musique du genre "les gens n'ont qu'a pas acheter, ça les fera reflechir et leur imposera la qualité ect"

ben les gens n'achetent plus et voila la réponse ...

nous forcer a racheter a nouveau sans qu'ils se remettent en question ...

elle est ou la loi du marché, de l'offre et de la demande, de la concurrence ect ?

avec ses gens la nul part !
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mar 17 Oct - 20:46