Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

De nouvelles fouilles pour percer le mystère de Stonehenge

Partagez
avatar
Caparzo
Déveloper
Déveloper

Nombre de messages : 436

De nouvelles fouilles pour percer le mystère de Stonehenge

Message par Caparzo le Dim 3 Aoû - 15:05

Des archéologues ont entamé lundi de nouvelles fouilles sur le site mégalithique anglais de Stonehenge, les premières depuis plus de 40 ans, dans l'espoir d'élucider le mystère de cet alignement de pierres vieux de cinq milliers d'années Pour la première fois depuis 44 ans, des experts ont commencé à fouiller le site classé au patrimoine historique mondial de l'Unesco.



Les travaux ont pour but de dater avec précision le "Double Cercle de pierres bleues", la première structure de pierres qui a été construite sur le site. "Les pierres bleues détiennent la clef qui permet de comprendre l'objet et le sens de Stonehenge", a expliqué Simon Thurley, directeur général d'English Heritage, agence publique chargée de la préservation du site. Geoffrey Wainwright, président de la Société des archéologues et un des responsables des fouilles, a précisé que les travaux permettront "de dire non seulement pourquoi mais également quand le premier monument de pierres a été érigé".

Les dernières fouilles avaient été menées sur le site en 1964, suivant de nombreuses excavations, mais il ne s'agissait jusqu'alors que de travaux réalisés dans le cadre d'opérations d'entretien et non avec l'objectif spécifique de la recherche, a expliqué David Miles, archéologue en chef. "Très peu de recherches archéologiques de qualité ont été effectuées à Stonehenge", a estimé David Miles, archéologue en chef d'English Heritage, qualifiant les fouilles d'"incroyablement intéressantes". "Les gens pourraient croire que nous en savons beaucoup mais il y a en fait beaucoup de choses que nous ne savons pas", a-t-il ajouté.





Stonehenge est un ensemble de structures circulaires concentriques, érigé entre 3.000 et 1.600 avant JC. Il a été découvert que les pierres sont orientées en fonction du coucher et du lever du soleil mais les experts continuent à se demander quel était l'objet de l'alignement.

Certains ont évoqué un temple, d'autres un observatoire astronomique préhistorique. D'autres encore un cimetière secret.

avatar
sergent garcia
VIP
VIP

Nombre de messages : 3658

Re: De nouvelles fouilles pour percer le mystère de Stonehenge

Message par sergent garcia le Mar 5 Aoû - 12:53

Stonehenge, un centre médical miraculeux ?

Les premières fouilles archéologiques menées à Stonehenge depuis près d'un siècle tentent de résoudre une fois pour toutes les mystères de la raison pour laquelle le cercle de pierre a été érigé, et de la méthode utilisée à cette fin.
Le projet vise à dater avec précision le double cercle de pierres bleues, la première structure en pierre à avoir été dressée sur le site, il y a de cela des milliers d'années.

Une équipe de chercheur creusera à la main une tranchée de 3,5 m de large sur 1,5 M de profondeur dans une zone qui avait déjà fait l'objet de fouilles, dans l'espoir de trouver des fragments de piliers originaux, en vue de les dater au carbone 14. Les pierres bleues sont des colonnes naturelles de dolérite tachetée de blanc, qu'on trouve uniquement dans la région de Cam Meryn des Preseli Hills. C'est là, il y a environ 4500 ans, que les bâtisseurs néolithiques de Stonehenge sont aller chercher 80 de ces pierres à 250 Km de là. Pour les archéologues, c'est dans leur motivation pour entreprendre un tel voyage que réside la clef de l'existence de Stonehenge.
C'est la première fois depuis près d'un siècle, souligne Geoffrey Wainwright, président de la Société des antiquaires, qui dirige les fouilles avec Timothy Darvill, de l'université de Bournemouth, que nous avons la possibilité d'utiliser les moyens de l'archéologie scientifique moderne pour tenter de résoudre une question qui taraude voyageurs, antiquaires et archéologues depuis le Moyen-âge: quel étaient donc l'importance et le pouvoir de ces pierres bleues pour que nos ancêtres se soient attelés à la tâche titanesque de les transporter jusqu'à la plaine de Salisbury ?
Les études menées antérieurement par les professeurs Wainwright et Darvill, deux des plus grands spécialistes de Stonehenge au Royaume-Uni, ont montré que les Preseli Hills, d'où viennent les pierres, avaient été un haut lieu de cérémonies et d'inhumation au cours de la préhistoire.

Les chercheurs pensent maintenant que Stonehenge était à l'origine destiné à servir de grand centre de...guérison. Une sorte de d'équivalent préhistorique de Lourde ou de St Jacques de Compostelle.

Réévaluant le but originel du sité ils estiment qu'il est plus lié qu'on ne le pensait à des sources qui, selon le tradition, possédaient des vertus thérapeutiques;
Un projet de recherches sur 6 ans, mené par Darvill et Wainwright dans le sud-ouest du pays de Galles, donne maintenant à penser que, des milliers d'années durant, la chaîne montagneuse des Preseli a abrité des centres de guérison magiques. Des sources jaillissaient de la roche en de nombreux endroits dans le Preseli.

A en croire les deux archéologues, le rôle thérapeutique de Stonehenge est en réalité conforme à des traditions et croyances populaires depuis longtemps disparues. Selon la légende du roi Arthur telle qu'elle a été rapportée par l'écrivain médiéval Geoffrey de Monmouth, Stonehenge était effectivement un centre de guérison dont les pierres avaient été amenées par Merlin l'Enchanteur, justement pour leur vertus thérapeutiques. Les pierres du monument avaient la réputation d'être dotées de pouvoir de guérison magiques (jusqu'au XVIIIième siècle, les visiteurs en prélevaient pour les emporter comme talismans. Les résultats préliminaires d'une autre étude menée par les deux compères sur les squelettes humains préhistoriques enterrés sur le site laisse également penser que ces individus connaissaient des problèmes de santé particulièrement graves, dans une proportion anormalement élevée.

Ce qui, concluent Darvill et Wainwright, viendrait étayer le thèse selon laquelle Stonehenge était un vieux centre de guérison qui attirait des foules immenses de pèlerins malades du Néolithique et de l'age du bronze, venus de toutes les régions de Grande-Bretagne et d'Europe continentale.

Source: David Keys; The Independent.

edit Apollyôn : source : http://www.courrierinternational.com/article/2008/04/08/le-mystere-des-pierres-de-stonehenge (pour abonnés uniquement), texte également reproduit ici : http://www.natureculture.org/wiki/index.php/ROYAUME-UNI._Le_myst%C3%A8re_des_pierres_de_Stonehenge
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Lun 15 Oct - 22:31