Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Simulation de prélèvement d’échantillons végétaux suite à un atterrissage d’OVNI

Partagez
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30270

Simulation de prélèvement d’échantillons végétaux suite à un atterrissage d’OVNI

Message par Schattenjäger le Mar 14 Avr - 10:41



L’équipe du CIT (Collecte d’Informations sur le Terrain) d’UFO-Science montre ici comment sélectionner, prélever, conserver à -80 °C et transporter correctement les végétaux en vue de leur analyse biochimique en laboratoire, avec l’équipement adéquat.

Le professeur Michel Bounias, chercheur à l’INRA, a démontré en 1981 qu’un atterrissage d’ovni (affaire de Trans-en-Provence) avait entraîné de profondes modifications biologiques dans les végétaux prélevés sur la trace. Ces modifications décroissent rapidement en s’éloignant du centre, témoin d’un phénomène radiatif. À cette époque, l’analyse avait pu être menée à bien car le gendarme chargé de l’enquête avait pensé à prélever les plantes avec leur support terreux humide, ce qui avait assuré une bonne conservation durant leur voyage jusqu’au laboratoire.

L’organisme officiel d’étude des OVNIs, le GEPAN, préconisait de “conserver les échantillons au froid“. Hélas une seconde affaire similaire quelques années plus tard ne fut pas concluante (cas de l’Amarante) ceci parce que la gendarmerie, toujours chargée de ce type d’enquête, coupa les végétaux aux ciseaux, les enferma dans des sachets plastiques et les “conserva” dans le bac à légumes du réfrigérateur de la brigade. Or une température de -4 °C est très insuffisante pour stopper les processus enzymatiques, et les échantillons arrivèrent au laboratoire (pas celui du Pr Bounias !) dans un état de pourrissement avancé.

La gendarmerie n’est pas adaptée à ce type d’enquête. Seules des équipes spécialisées, couvrant tout le territoire, pourraient mener à bien cette mission et empêcher qu’un fiasco tel que celui du “cas de l’Amarante” ne se reproduise.
La vidéo ci-dessous comporte deux parties : 3 minutes explicatives de Jean-Pierre Petit sur ce sujet, suivies de 3 minutes de reportage sur le terrain.

Simulation de prélèvement d’échantillons végétaux suite à un atterrissage d’OVNI
L’équipe du CIT (Collecte d’Informations sur le Terrain) d’UFO-Science montre ici comment sélectionner, prélever, conserver à -80 °C et transporter correctement les végétaux en vue de leur analyse biochimique en laboratoire, avec l’équipement adéquat.

Le professeur Michel Bounias, chercheur à l’INRA, a démontré en 1981 qu’un atterrissage d’ovni (affaire de Trans-en-Provence) avait entraîné de profondes modifications biologiques dans les végétaux prélevés sur la trace. Ces modifications décroissent rapidement en s’éloignant du centre, témoin d’un phénomène radiatif. À cette époque, l’analyse avait pu être menée à bien car le gendarme chargé de l’enquête avait pensé à prélever les plantes avec leur support terreux humide, ce qui avait assuré une bonne conservation durant leur voyage jusqu’au laboratoire.

L’organisme officiel d’étude des OVNIs, le GEPAN, préconisait de “conserver les échantillons au froid“. Hélas une seconde affaire similaire quelques années plus tard ne fut pas concluante (cas de l’Amarante) ceci parce que la gendarmerie, toujours chargée de ce type d’enquête, coupa les végétaux aux ciseaux, les enferma dans des sachets plastiques et les “conserva” dans le bac à légumes du réfrigérateur de la brigade. Or une température de -4 °C est très insuffisante pour stopper les processus enzymatiques, et les échantillons arrivèrent au laboratoire (pas celui du Pr Bounias !) dans un état de pourrissement avancé.

La gendarmerie n’est pas adaptée à ce type d’enquête. Seules des équipes spécialisées, couvrant tout le territoire, pourraient mener à bien cette mission et empêcher qu’un fiasco tel que celui du “cas de l’Amarante” ne se reproduise.

La vidéo ci-dessous comporte deux parties : 3 minutes explicatives de Jean-Pierre Petit sur ce sujet, suivies de 3 minutes de reportage sur le terrain.

La video > http://www.ufofu.org/blog/2009/04/14/simulation-de-prelevement-dechantillons-vegetaux-suite-a-un-atterrissage-dovni/
avatar
Mirmi
VIP
VIP

Nombre de messages : 1957

Re: Simulation de prélèvement d’échantillons végétaux suite à un atterrissage d’OVNI

Message par Mirmi le Mer 15 Avr - 9:00

Oh là! Non, non et non; je ne porterais pas cette accoutrement pour aller cueillir des pâquerettes avec Cécé. Une robe d'été et une petite glacière suffiront
avatar
Invité
Invité

Re: Simulation de prélèvement d’échantillons végétaux suite à un atterrissage d’OVNI

Message par Invité le Mer 15 Avr - 9:08

..... sans oublier les merguez !!!! :rabbit:
avatar
Mirmi
VIP
VIP

Nombre de messages : 1957

Re: Simulation de prélèvement d’échantillons végétaux suite à un atterrissage d’OVNI

Message par Mirmi le Mer 15 Avr - 9:43

Cuites avec un barbecue MHD !
avatar
alpacks
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 2730

Re: Simulation de prélèvement d’échantillons végétaux suite à un atterrissage d’OVNI

Message par alpacks le Mer 15 Avr - 9:45

quel idée aussi de demander un truc pareil aux flics ...


bien que ça m'étonne un peu de la brigade d'identification crimininelle qui elle est habituée aux méthodes scientifiques de prélevement ...

manifestement cela ne devait pas etre eux ...
avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Re: Simulation de prélèvement d’échantillons végétaux suite à un atterrissage d’OVNI

Message par Mikerynos le Mer 15 Avr - 19:22

C'est du taff pour les scientifiques... Pas pour nous.


___________________


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mer 20 Sep - 7:37