Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

(Proposition d'enquête) - Region TOURAINE

Partagez
avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4579

(Proposition d'enquête) - Region TOURAINE

Message par Robot U&P le Ven 10 Avr - 21:51

Dames Blanches de Touraine

En Touraine, les Dames Blanches sont synonymes de fées et de fantômes de nature mélancolique. A Veigné, certains soirs, on disait qu'une dame blanche hantait le Chemin de Couzières et elle est toujours près du petit pavillon que Berland connaissait. C'était, semble-t-il, l'âme en peine de la duchesse de Montbazon qui regrettait son inconduite et dont l'âme devait se trouver au Purgatoire.

A Paulmy, on peut rencontrer en automne une dame blanche qui erre dans le parc du château et près du ruisseau de Sainte Colombe. A Esvres-le-Moutier, ce sont des cavaliers fantômes qui poursuivent une dame blanche au Pré Bouillard.

Lors d'une veillée à Château-Renault, où l'on s'était amusé à de nombreux jeux, une jeune femme fut contrainte d'appeler « l'Homme de Feu » (le diable ?) afin qu'il vienne l'embrasser. Un coup fut alors frappé à la porte et le bruit d'un baiser se fit entendre pendant que la jeune femme découvrait « une empreinte charbonneuse » sur elle. Prise d'un accès de folie, elle alla se noyer dans la Brenne. Depuis lors, une femme blanche flotte au-dessus des roseaux et des ajoncs, tandis que le chant d'un coq « plaintif » sort de l'eau.
Parmi les plus célèbres Dames Blanches, celles du château de Vaujours, au nombre de trois, étaient les filles du baron d'Alluyre. Tandis que celui-ci était en croisade, elle prirent trois pages pour amants. Revenus de Guerre Sainte, ils furent pendus au grand chêne de l'étang. La légende comporte deux fins. Il se peut que folles de douleur, les trois femmes aient détaché les trois corps pour s'en aller vers l'étang et s'y noyer collectivement, puis revenir hanter la « Vallée aux Dames » par la suite.

Il se peut aussi qu'ayant prié la Bonne Dame du chêne de Vaujours, dont la statue se trouvait placée dans l'arbre, celle-ci ait rendu la vie aux trois pages qui épousèrent les trois sœurs.

« Il y a dans la région, un mythe de la "Dame blanche". Dans une forêt précise, la forêt de Chambourg, plusieurs personnes auraient vu une belle dame blanche, une rose à la main. Et, phénomène étrange, toutes les personnes qui ont vu cette dame seraient morts quelques temps à près. Un de nos amis tout à fait sain d'esprit nous a raconté l'avoir vue dans cette forêt, alors qu'il se promenait en compagnie de sa femme. Sa femme, elle, n'a vu que des arbres et des bosquets et elle s'est vraiment posée des questions. Deux semaines après, l'homme décèdait très soudainement d'une crise cardiaque. Et il est loin d'être le seul cas dont j'ai eu vent. »



La Dame Blanche annonce l’Automne

Le parc du château de Paulmy dans le sud du département est hanté par une dame blanche qui se manifeste tous les ans, même de nos jours, les premières semaines de l’automne. Elle a souvent été vue par des ramasseurs de buis. Il est une tradition, aux Rameaux, que les habitants de la région viennent se servir en feuillages de cet arbuste dont le parc est envahi.

La Dame Blanche fréquente toujours la Source

En quittant Preuilly sur Claise pour la Brenne Tourangelle, on trouve le vieux manoir de Fontbaudry. Tout près abords de la pièce d’eau, se trouve une fontaine, elle existait déjà au Moyen Age et était fermée par une grille de fer afin d’empêcher qu’elle ne soit empoisonnée, ce qui aurait eu les pires conséquences, cette résurgence communiquant avec l’étang voisin.

En Novembre et toujours par nuit noire, une dame blanche voilée apparaît près de la fontaine, elle y reste de longs moments, toujours prostrée.
avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4579

Re: (Proposition d'enquête) - Region TOURAINE

Message par Robot U&P le Ven 10 Avr - 21:54

Les Templiers en Touraine

La ville de Chinon n'a rien conservé de sa commanderie, ni du moulin de la chapelle Saint-Léonard, qui en dépendait. Chinon occupe néanmoins une place à part dans l'histoire des Templiers grâce à son château (formé de trois forteresses séparées) qui domine la ville.
En 1308, le pape Clément V, qui n'a pas encore abandonné les Templiers, demande à rencontrer les dignitaires de l'Ordre à Poitiers. Un convoi quitte Paris et, le 17 août, s'arrête à Chinon. Jacques de Molay, Hugues de Payraud, Geoffroy de Gonneville et tous les autres sont emprisonnés au fort du Coudray... pour plusieurs années, interrogés et torturés. Molay avouera, puis se rétractera. Pendant leur détention, ils couvrent les murs de leur cellule de dessins et de mots, certains étant signés de la main même du chef de l'Ordre. Croix, instruments de la passion, outils, coeur rayonnant, triple enceinte, quadrillage, etc., on a tout fait dire à ces humbles dessins secrets initiatiques pour Louis Charpentier et Paul Lecour, horloge cosmique pour Eugène Canseliet, message gnostique, clefs du trésor, etc. La tradition affirme même que Jeanne d'Arc, avant de reconnaître le Dauphin, avait passé la nuit dans ce cabinet.
Rappelons tout de même que certains dessins sont postérieurs aux Templiers. Si leur signification demeure un mystère, il n'en reste pas moins un témoignage émouvant.

La principale commanderie de la région n'était pas Chinon, mais L'Île-Bouchard. S'il existe, sur la commune de L'Île-Bouchard, un château du Temple (moderne), la commanderie, elle, s'élevait sur la commune de Brizay. Au lieu-dit "La Commanderie", il n'en reste que des caves et des souterrains, où l'on a voulu voir le lieu de réunions initiatiques.
Entre Chinon et L'Île-Bouchard, se trouvait une troisième commanderie, à Rivière. Tout autour, les possessions étaient nombreuses Savigny, Lerné, Seuilly, La Roche-Clermont, Marçay, Assay, Champigny, Chaveignes, Braye (commanderie), Razines, Braslou, Courcoué, La Tour-Saint-Gelin, Parçay, Crouzilles, Tavant, Trogues, Panzoult, Sazilly, Gravant. À Theneuil, se trouve un château (moderne) du Temple.

En remontant le cours de la Vienne, on rencontrait la commanderie de Nouâtre, et son moulin situé au lieu-dit "Le Temple". Elle avait un autre moulin, l'Hôpiteau, à Balesmes (commune de Descartes), et des biens à Draché. Toujours en amont, sur la commune de Barrou, la commanderie de l'Épinat montre des bâtiments conventuels du 17e siècle et les ruines de sa chapelle du Preuilly. Elle avait des biens à Bossay.
Dans la banlieue ouest de Tours, au lieu-dit "La Commanderie", un manoir Renaissance indique l'emplacement de la grande commanderie de Ballan-Miré, fondée en juin 1219.
Si la trace des Hospitaliers est encore très visible (cheminées, plafonds, blasons), les Templiers ne nous ont laissé que quelques murs, le grand arc ogival de la chapelle et de nombreux souterrains qui s'étendent vers Savonnières et Villandry, où serait caché un trésor, sous la forme d'une chèvre d'or. Une cave de Savonnières comporterait des graffiti étranges. Selon la tradition, le jour de leur arrestation, tous les Templiers de Ballan-Miré seraient parvenus à s'enfuir, à l'exception d'un frère servant.



A Villandry, les Templiers possédaient l'importante maison de Varennes-le-Temple. Une autre maison se trouvait à Langeais. On les retrouve à Azay-le-Rideau et à la Chapelle-Saint-Blaise. Dépendant de Ballan-Miré, les implantations templières de Tours étaient nombreuses maison de l'Hôpiteau et du Temple (probablement sise à l'emplacement du cloître de l'abbaye Saint-Martin), et commanderie de Saint-Cyr-sur-Loire.
C'est à Tours, en mai 1308, que Philippe le Bel réunit les états pour décider de la mise en condamnation de l'ordre du Temple.

Au nord de Tours, on découvre deux commanderies Saint-Jean-de-la-Lande, à Semblançay, et le Gast, à Sonzay. Cette dernière, qui existait en 1270, a conservé des vestiges de sa chapelle.

Amboise fut une importante commanderie de l'ordre du Temple, créée en 1219. Elle était située dans le faubourg de Saint-Denis-Hors. On y trouve encore le hameau de la Commanderie, la rue des Templiers et la rue de la Commanderie. Il n'en subsiste qu'une cave voûtée. Elle avait pour dépendances la maison des Auberdières et le moulin du Temple.

À l'ouest, Amboise s'appuyait sur deux commanderies : Lussault-sur-Loire et Noizay. Amboise avait des possessions à Saint-Martin-le-Beau, Nazelles-Négron, Reugny, Dierre, Bléré, La Croix-en-Touraine, Luzillé, Civray-de-Touraine et Chenonceaux, au lieu-dit "Le Temple".

La commanderie templière du Fretay, fondée en 1199 par Geoffroy de la Celle, se trouvait hors les murs, au sud de la cité de Loches. Elle avait rang de baylie. Si le manoir de la commanderie ne date que du 18e siècle, il a néanmoins conservé sa chapelle et son porche d'entrée. Dans la banlieue est de la ville, à Beaulieu-lès-Loches, on peut voir les restes importants de la maison fortifiée des Templiers. Légèrement au nord-ouest, sur le plateau de Sainte-Maure, un lieu-dit "Le Temple" rappelle l'existence de la petite commanderie de Dolus-le-Sec. Les Templiers avaient, en outre, des biens à Manthelan.
Autour du Fretay, on trouve trois autres commanderies: l'Aulnay, sur la commune de Ciran (fondée en 1292 sur des terres que les Templiers possédaient depuis 1199), Saint-Jean (commune de Saint-Jean-Saint-Germain), dont il reste l'église, et la Chastre-aux-Grolles (commune de Verneuil-sur-Indre), la plus importante des trois, puisque jumelle du Fretay. Fondée en 1247, elle conserve des vestiges de ses bâtiments et de sa chapelle. Le Fretay avait des possessions à Varennes, Vou et Esves-le-Moutier.
avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Re: (Proposition d'enquête) - Region TOURAINE

Message par Mikerynos le Ven 10 Avr - 21:55

Comme par hasard...On peu connaitre la source ?
Je verrais ce que je peux faire comme reportage photo cet été, vu que je reste dans ma région.


___________________


avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4579

Re: (Proposition d'enquête) - Region TOURAINE

Message par Robot U&P le Ven 10 Avr - 21:56

Moi nono, moi robot.. bipppppppp...
avatar
Invité
Invité

Re: (Proposition d'enquête) - Region TOURAINE

Message par Invité le Sam 11 Avr - 9:14

Mickey va naviguer sur les routes de Touraine toute les nuits d'été avec son appareil photo lol!
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 31471

Re: (Proposition d'enquête) - Region TOURAINE

Message par Schattenjäger le Sam 11 Avr - 14:13

Je pense que le robot veut te faire un peu bosser 🐰

Contenu sponsorisé

Re: (Proposition d'enquête) - Region TOURAINE

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Dim 24 Juin - 18:33