Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

A l’heure où le « TITANIC » s’appelait encore « TITAN »

Partagez
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30552

A l’heure où le « TITANIC » s’appelait encore « TITAN »

Message par Schattenjäger le Lun 2 Oct - 12:06

A l’heure où le « TITANIC » s’appelait encore « TITAN »





On est en 1898… L’écrivain-journaliste américain Morgan Robertson, amateur de parapsychologie avant l’heure et fortement marqué par des inspirations que lui-même qualifia de « métaphysiques », publie un recueil de nouvelles inspirées de la vie des hommes de la mer. Le titre du volume est The Wreck of Titan. C’est le titre d’une des nouvelles, et l’auteur l’utilise pour son ouvrage parce qu’il croit en sa force d’impact sur l’esprit du public : « Le naufrage du Titan ».



Titan ? Ouvrons le livre de Robertson. Le bateau de ce nom est un géant des mers. Il déplace environ 70 000 tonnes ; il possède trois hélices et peut atteindre la vitesse de croisière de 25 nœuds. Le navire, le plus grand transatlantique du monde, a 900 membres d’équipage et peut transporter environ 2 200 passagers.

Il en est à sa première course, au large des côtes du Nouveau Monde, lorsqu’il heurte, en pleine nuit, un iceberg. Le bâtiment, considéré pratiquement insubmersible grâce à ses compartiments étanches, sombre rapidement. Il ne dispose pas de moyens suffisants de sauvetage. Deux tiers des passagers et à peine un cinquième de l’équipage réussissent à tenir bon jusqu’au moment où ils seront sauvés ou repêchés. Un bateau se trouve non loin de là mais, pensant que rien ne peut arriver au monstre des mers, il n’intervient pas…

Quatorze ans plus tard, le 12 avril 1912, vingt minutes avant minuit, le « Titanic » de la White Star Line, le plus beau et le plus grand bateau de passagers du monde, sombre presque au même endroit, toujours à cause d’un iceberg et dans des conditions très similaires à celles du « Titan », avec le même nombre de chaudières, d’hélices, de tuyères, la même puissance motrice, la même vitesse de croisière, le même nombre ou presque de passagers et d’hommes d’équipage.

Quelle similitude entre le bateau imaginaire de Robertson et le paquebot bien réel de la White Star Line !



Lorsque bien plus tard, un rat de bibliothèque tomba sur le livre du funambulesque Robertson et qu’il dévoila la coïncidence, les journaux en parlèrent un moment, pour souligner le fait, puis tout retomba dans l’oubli.

Néanmoins, si un spécialiste du calcul des probabilités s’était penché sur le nombre des détails exacts qui reliaient le navire fantôme du livre et le bateau réel de la catastrophe, il aurait trouvé que, pour tomber aussi juste, il n’y avait qu’une chance sur un milliard et demi. Étrange coïncidence !

Voir aussi la vidéo - https://dai.ly/x35api

SOURCE
avatar
Achim
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 4974

Re: A l’heure où le « TITANIC » s’appelait encore « TITAN »

Message par Achim le Lun 2 Oct - 14:37

C'est Bertrand Méheust qui a exhumé l'affaire du Titan. D'autres faits historiques ont pu être mis en concordance, comme les assassinats à un siècle de distance de Lincoln et de Kennedy. Il reste à théoriser cette intrication, qui n'a, à notre connaissance, rien de quantique. Mais sait-on jamais....
avatar
Franck1973
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 3376

Re: A l’heure où le « TITANIC » s’appelait encore « TITAN »

Message par Franck1973 le Lun 2 Oct - 15:08

On a beaucoup dit à propos du naufrage du Titanic...
Que certains passagers auraient renoncés à embarquer au dernier moment à cause d'un "mauvais pressentiment"...
Qu'il y avait une momie contre la salle des moteurs et qu'elle a porté malheur au paquebot...
La parois de la salle des machine qui aurait été fragilisées par un incendie...
Etc, etc... Vous les connaissez sans doute mieux que moi.
Mais il y a aussi une histoire qui dit que le Titanic, le vrai, n'a jamais pu être construit à temps pour son lancement et que c'est son "jumeau" déguisé qui serait parti.
Beaucoup de postulats sans aucunes preuves...


___________________


Moi ? Je ne suis rien. Je suis un pet dans le système de conditionnement d'air. Je suis toujours là mais, la plupart du temps, personne ne s'en aperçoit.
La stratégie Ender
avatar
Achim
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 4974

Re: A l’heure où le « TITANIC » s’appelait encore « TITAN »

Message par Achim le Lun 2 Oct - 16:34

Je suis assez dubitatif sur cette histoire de paquebot "jumeau"... Rien de plus difficile à cacher qu'un steamer de 270 m. de long.
Une vérité qui a été tue était que le Titanic était construit, comme toute les flottes de l'époque, dans un acier au manganèse qui était très cassant. L'iceberg lui a été donc fatal...
avatar
Franck1973
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 3376

Re: A l’heure où le « TITANIC » s’appelait encore « TITAN »

Message par Franck1973 le Lun 2 Oct - 16:45

C'est bien pour ça que je parle d'histoire... Aucune preuve de l'existence de ce "second navire" n'a pu être trouvé dans les archives du constructeur naval... A ma connaissance, bien entendu...


___________________


Moi ? Je ne suis rien. Je suis un pet dans le système de conditionnement d'air. Je suis toujours là mais, la plupart du temps, personne ne s'en aperçoit.
La stratégie Ender
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8076

Re: A l’heure où le « TITANIC » s’appelait encore « TITAN »

Message par casseron le Lun 2 Oct - 18:32

Le Titanic avait deux jumelles-sisters ships-appelées Olympic et Britannic.

Johnny Guoyot
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 8613

Re: A l’heure où le « TITANIC » s’appelait encore « TITAN »

Message par Johnny Guoyot le Lun 2 Oct - 18:42

Une récente étude a montré que les rivets utilisés sur le Titanic étaient pour beaucoup de mauvaise qualité.
Pour des soucis économiques, des rivets en fer de pietre qualité ont été utilisés en lieu et place de rivets en acier.
Il a été constaté que les plaques arrachées étaient fixées par ces rivets en fer, et que les dégats s'arrêtaient là où les rivets en aciers étaient intallés.

Pour l'histoire du "jumeau" du Titanic, il a été effectivement dit que l'Olympic avait été hativement rebaptisé pour prendre la place du Titanic, "en retard".
Cependant même s'ils étaient rigoureusement identiques dans leur conception, leurs aménagements intérieurs étaient différents, le Titanic étant beaucoup plus luxueux que l'Olympic. Il n'aurait pas été possible de transferer l'interieur de l'un vers l'autre. De même, le pont promenade du Titanic était couvert, pas celui de l'Olympic.
Et pour enfoncer le dernier rivet...heu le clou, le Titanic et l'Olympic étaient tous deux dans l'Atlantique au moment du naufrage du premier. L'Olympic venait de New York, se trouvait à 500 milles du Titanic et relayait les messages de detresse pour les secours.


Dernière édition par Johnny Guoyot le Lun 2 Oct - 19:35, édité 1 fois


___________________


Les soucoupes volantes et les extraterrestres, c'est comme la hausse du pouvoir d'achat et la baisse des impôts, on en parle tout le temps mais on ne les voit jamais venir!
          
                                                             
 
avatar
Franck1973
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 3376

Re: A l’heure où le « TITANIC » s’appelait encore « TITAN »

Message par Franck1973 le Lun 2 Oct - 18:49

@Johnny Guoyot a écrit:Une récente étude a montré que les rivets utilisés sur le Titanic étaient pour beaucoup de mauvaise qualité.
Pour des soucis économiques, des rivets en fer de pietre qualité ont été utilisés en lieu et place de rivets en acier.
Il a été constaté que les plaques arrachées étaient fixées par ces rivets en fer, et que les dégats s'arrêtaient là où les rivets en aciers étaient intallés.

Pour l'histoire du "jumeau" du Titanic, il a été effectivement dit que l'Olympic avait été hativement rebaptisé pour prendre la place du Titanic, "en retard".
Cependant même s'ils étaient rigoureusement identiques dans leur conception, leur aménagements intérieurs étaient différents, le Titanic étant beaucoup plus luxueux que l'Olympic. Il n'aurait pas été possible de transferer l'interieur de l'un vers l'autre. De même, le pont promenade du Titanic était couvert, pas celui de l'Olympic.
Et pour enfoncer le dernier rivet...heu le clou, le Titanic et l'Olympic étaient tous deux dans l'Atlantique au moment du naufrage du premier. L'Olympic venait de New York, se trouvait à 500 milles du Titanic et relayait les messages de detresse pour les secours.
Merci pour ces précisions


___________________


Moi ? Je ne suis rien. Je suis un pet dans le système de conditionnement d'air. Je suis toujours là mais, la plupart du temps, personne ne s'en aperçoit.
La stratégie Ender
avatar
charlie
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 2142

Re: A l’heure où le « TITANIC » s’appelait encore « TITAN »

Message par charlie le Lun 2 Oct - 21:33

Le problème du titanic est qu'effectivement , il avait sous la ligne de flottaison des compartiments étanches, oui mais qui n'arrivaient pas jusqu'en haut, juste des cloisons sans le haut étanche car on ne pensait pas que l'eau puisse arriver à une telle hauteur.
Effectivement, la déchirure sous la flottaison  fut très longue, l'eau est entrée puis a saute de compartiment à compartiment par le haut.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Lun 20 Nov - 8:47