Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

EGYPTE . OU SE TROUVERAIT LA SALLE DES ARCHIVES DE L ATLANTIDE

Partagez
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 31735

Re: EGYPTE . OU SE TROUVERAIT LA SALLE DES ARCHIVES DE L ATLANTIDE

Message par Schattenjäger le Ven 27 Mar - 18:59

Disons qu'a l'interieur de la fleur, il y a la même sorte de tiges, ou l'ont recolte le poëllen. Si vous constatez les dessins, en bas de chaques exemplaire, vous avez comme la representation d'un haut de tiges de fleur.


___________________


avatar
BM
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 608

Re: EGYPTE . OU SE TROUVERAIT LA SALLE DES ARCHIVES DE L ATLANTIDE

Message par BM le Ven 27 Mar - 20:57

Les lampes eternelles .
Nexus 33 . Sous le plateau de Guizeh , il y aurait tout un réseau de souterrains s' étalant sur plusieurs KM .
Récit : Visite d' une salle souterraine .
Nous arrivâmes à une salle . Quand nous entrâmes , elle s' éclaira de manière automatique grâce à la lumière d' un tube de la hauteur d' une main d' homme étendu ( 15 CM ) , situé a la verticale dans un angle. Comme nous approchions du tube , il brillait davantage ... Les esclaves furent éffrayés et s' enfuirent en courant dans la direction d' oû nous étions venus ! Quand nous le touchâme , il s' éteignit .
Nous fîmes notre possible pour que le tube brille de nouveau , mais il ne donnait plus de lumières . Dans quelques salles les tubes lumineux fonctionnaient , dans d' autre , non .
Nous brisâmes l' un d' entre eux qui laissa s' écouler des perles d'un liquide argenté qui roulait rapidement sur le sol jusqu' a disparaitre dans les fentes .
Au fil du temps , les tubes lumineux commencèrent progressivement à s' éteindre et les prètres les enlevèrent pour les etreposer dans un caveau souterain .
avatar
alpacks
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 2730

Re: EGYPTE . OU SE TROUVERAIT LA SALLE DES ARCHIVES DE L ATLANTIDE

Message par alpacks le Sam 28 Mar - 23:18

@Mikerynos a écrit:Il y a bien d'autres mystères concernant l'Égypte, comme par exemple:

Des ampoules électriques au temps des pharaons ?



Comment les égyptiens s’éclairaient-ils ?
Parmi les nombreuses énigmes que la civilisation égyptienne nous a posées, il en est encore qui ne sont pas résolues, en particulier celle-ci .Dans la vie courante, on sait qu’ils employaient des lampes à huile ou des torches, qui laissaient de nombreux résidus gras de combustion sur les murs et les plafonds.

Mais dans les tombeaux de la vallée des rois, par exemple dans celui de Seti II, creusé dans la montagne sur plus de 100 mètres, on ne trouve aucune trace de suie sur les murs ou les plafonds qui sont tous peints et gravés dans la roche.
Les artistes ont travaillé sans la lumière du jour, et sans lampes à huile ni torches.

Des scientifiques ont émis l’hypothèse qu’ils s’étaient simplement servis de miroirs pour réfléchir la lumière du soleil à l’intérieur des couloirs et des salles.N’en déplaise à ceux qui pensent que l’Egypte n’a aucun mystère pour les savants du XXe siècle, ça ne marche pas !

Les miroirs d’argent des égyptiens ne pouvaient refléter au mieux que 40% de la lumière, ce qui fait qu’après l’utilisation de quelques miroirs seulement, l’obscurité reprend sa place...

Le mystère reste entier...
On a cependant trouvé dans la chambre intérieure du temple d’Hator à Denderah, des bas-reliefs, vieux de 4200 ans, surprenants, qui ne pouvaient avoir qu’une interprétation cultuelle au XIXe siècle, mais qui nous rappellent étrangement des ampoules électriques !!!




la question se mord un peu la queue, si celui qui affirme cette question dit que les miroir de l'égypte antique sont en argent et reflette que 40% alors le verre autour de l'ampoule ce n'est pas possible ...

s'il savent faire un verre transparant d'ampoule, alors ils savent faire des miroirs qui reflettent 99,9999999% de la lumière ...

franchement, je pense c'est tout sauf des ampoules cette histoire ...

ça ne colle pas trop !


après, il faut savoir que les miroirs étaient fréquement utilisés depuis le début de l'égyptologie pour visiter et étudier les tombeaux pour ne pas les polluer avec des torches justement

mais est il possible que se soit aussi un héritage égyptien justement cette technique au miroir ?

les premières preuve écrite d'existence de miroir vraiment net date d'archimède soit environ 200 avant JC ...

donc déja a la fin de l'antiquité on avait la certitude que d'excellent miroir existait ... naturellement cela peut remonter a plus tot encore

et très franchement pour moi c'est tout sauf des lampes sur ses hyéroglyphes, on dirait plutot des serpents symbolisés dans un oeuf ... ou autre chose

mais les oeufs de serpents n'oublions pas que se sont des oeufs allongés


pour en revenir a archimède et son miroir, il s'était servi d'un miroir concave pour concentrer les rayons du soleil et enflammer les voiles d'un navire ... ce qui exige a mon avis une netteté et une performance bien de au dessus de 40% de reflexion solaire pour concentrer sufisament de rayon lumineux pour enflammer une voile ...

si dès la fin de la grèce antique existait des miroirs si nets, pourquoi les égyptiens auraient il eu forcément des miroirs pourris qui refletent que 40% 1500-2000 ans plus tot ?

il y a bien eu des piles mises en évidences et provenant de l'antiquité faite avec des des produits chimiques surement de type acide pour jouir des Ions comme nous le faisons dans nos technologies actuelles ...

mais a mon avis cela servait déja plutot au début des connaissances chimiques qui ont du etre perdu et a redecouvrir plus tard a la renaissance ...

quand on voit par exemple les notions physiques de la grèce antique et celles par exemple qui précèdent juste le moyen il y a une évidence de savoir qui se sont perdus pendant 1000 ans et + encore ! comme ne serait ce la notion des atomes qui devra attendre la renaissance pour réapparaitre !!!

tout comme l'astronomie qui a regressée tout du long de l'antiquité au moyen age pour reprendre le court de la vérité malgré tout et malgré la pression chrétienne qui d'ailleurs ne voulait pas de la réalité "scientifique" pendant 1500 ans, le dictat chrétien a imposé ses dogmes et la science a nettement regressé

pour moi c'est un fait

quand on voit le nombre de chose simple qu'on peu faire par électro-chimie ou plus communément appelé électrolyse, pour moi les piles retrouvées de l'antiquité faite d'amphore et d'électrolyte

des produits chimiques souvent trouvable naturellement qui ont la possibilité de crée une différence de potentiel soit une tension électrique par les Ions ses atomes naturellement doté en + ou manquant d'électron, le courant électrique dans un liquide électrolyte passe par les Ions et peut etre généré par les Ions comme dans une pile, il suffit d'avoir un petit reservoir de Ions positif (ions qui ont des électrons en moins) et un petit reservoir de Ions négatif (ions qui ont des électrons en +, l'électron étant une charge "moins" et le noyau d'un atome une charge +)

relier les 2 reservoirs par des électrodes en contact avec les produits en question, et vous aurez un courant électrique a ses électrodes exactement comme une pile moderne

ce principe a du etre repéré a mon avis très tot dans l'antiquité et s'est manifestement perdu ...

par ce genre de principe on peu métaliser un objet par exemple, on peu changer la nature d'un produit ect (modifier des produits acides ou basiques ou "alcalins")

on peu faire plain de chose autre que le besoin d'un lampe a alimenter (au cas ou on voudrait superposer l'existence de ses piles avec ses hyéroglyphes)

il me semble c'est en mésopotamie que de telles amphore-pile avaient été retrouvé en archéologie ?

une chose est sure l'antiquité avait eu une connaissance de la chimie peut etre simplement basique, et peut etre pas encore avec la notion d'atome a ce moment ... et surement que les hommes qui manipulaient cela ne savaient pas forcément exactement ce qu'ils faisaient ...

mais l'homme a aussi la capacité de savoir reproduire des phénomènes naturels sans forcément tout comprendre du principe !

la medecine par exemple, longtemps on a guerri des maladies par les plantes, alors que c'est de la chimie sans pourtant savoir comment se déroule le processus exact et quel produit agit réelement ...

il en va surement de meme pour la "chimie" antique qui a su surement bidouiller nombre de produit, sans comprendre les réactions mais avec l'observation comprendre que telle association donne tel produit et ainsi la valider pour la reproduire ... il y avait déja de quoi faire !
avatar
Sebso
VIP
VIP

Nombre de messages : 594

Re: EGYPTE . OU SE TROUVERAIT LA SALLE DES ARCHIVES DE L ATLANTIDE

Message par Sebso le Dim 29 Mar - 11:39

Comment expliquer le fait que l'on puisse perdre des connaissances pour les retrouver par la suite ??


___________________


Vivre comme si l'on allait mourrir demain, Apprendre comme si l'on allait vivre eternellement...
avatar
BM
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 608

Re: EGYPTE . OU SE TROUVERAIT LA SALLE DES ARCHIVES DE L ATLANTIDE

Message par BM le Dim 29 Mar - 11:55

je ne pense pas que se hiéroglyphe represente des lampes , mais je pense qu' il doit s' agir d' un autre appareil assez sophistiquer .
Une invention quelconque peut très bien disparaitre avec le temps suite à une série de catastrophe . Mais comme cet invention repose sur des notions scientifiques bien précises et reproductibles , elle peut ressurgir plusieurs centaines d' années plus tard .
Par exemple , en faisant fondre certaines silices , on obtient du verre . C' est une notion scientifique qui est bien là . Si par exemple une ancienne civilisation avait apprit a fabriquer du verre en se servant de se principe et bien même si elle disparaissait se savoir ressurgira tôt ou tard , puisque c' est basé sur une notion scientifique ien précise .
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 31735

Re: EGYPTE . OU SE TROUVERAIT LA SALLE DES ARCHIVES DE L ATLANTIDE

Message par Schattenjäger le Dim 29 Mar - 12:18

Comment expliquer le fait que l'on puisse perdre des connaissances pour les retrouver par la suite ??
Un bel exemple de conaissance oublié > Les pilles de Bagdad Smile


___________________


avatar
Sebso
VIP
VIP

Nombre de messages : 594

Re: EGYPTE . OU SE TROUVERAIT LA SALLE DES ARCHIVES DE L ATLANTIDE

Message par Sebso le Dim 29 Mar - 12:30

Schattenjägger a écrit:
Comment expliquer le fait que l'on puisse perdre des connaissances pour les retrouver par la suite ??
Un bel exemple de conaissance oublié > Les pilles de Bagdad Smile

Bien sur ! Est ce que le fait que l'on "perd" des connaissances pourrait expliquer que des monuments ou des réalisations antiques semblent avoir été réalisé avec des technologies qui nous depassent encore aujourd'hui ???

En d'autres termes est ce que dans le domaine de l'architecture nous etions plus forts il y a 10.000 ans qu'aujourd'hui ??? Architecture dans le sens conception - réalisation... L'un ne va pas sans l'autre...


___________________


Vivre comme si l'on allait mourrir demain, Apprendre comme si l'on allait vivre eternellement...
avatar
BM
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 608

Re: EGYPTE . OU SE TROUVERAIT LA SALLE DES ARCHIVES DE L ATLANTIDE

Message par BM le Dim 29 Mar - 13:34

En amerique latine , les blocs de pierre qui composent certains édifices antiques ( pyramides , mur cyclopéens ) sont tellement bien ajusté qu' on finit par se poser la question quand à leurs concepteurs .
IL y a aussi le fameux dessin de la dalle de PALENQUE , qui representerait un homme en train de piloter une etrange machine .
Notre monde anique était beaucoup plus mysterieux qu' on se l' imagine .
avatar
BM
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 608

Re: EGYPTE . OU SE TROUVERAIT LA SALLE DES ARCHIVES DE L ATLANTIDE

Message par BM le Dim 29 Mar - 13:37

PALENQUE . Un dessin bien etrange .
https://www.youtube.com/watch?v=bvK1BGjztD0
avatar
Sebso
VIP
VIP

Nombre de messages : 594

Re: EGYPTE . OU SE TROUVERAIT LA SALLE DES ARCHIVES DE L ATLANTIDE

Message par Sebso le Dim 29 Mar - 14:25

La meilleure vidéo qui traite du phénomène indéniablement...

Oui c'est troublant en effet ce dieu de palenque...
avatar
alpacks
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 2730

Re: EGYPTE . OU SE TROUVERAIT LA SALLE DES ARCHIVES DE L ATLANTIDE

Message par alpacks le Dim 29 Mar - 15:12

@Sebso a écrit:Comment expliquer le fait que l'on puisse perdre des connaissances pour les retrouver par la suite ??


christianisme, dogme religieux, homme de science considéré souvent comme le représentant de force du mal ect ...

regarde simplement le comportement de l'église vis a vis de galilé alors que l'on était en 1610-12 ou elle a commencé a vivement le critiquer ...

c'était il y a, a peine 400 ans !

pour moi il y a un parallèle entre l'avenement des religions monothéïstes et l'oubli de nombreux savoir !

encore l'église :

pendant l'inquisition, les femmes guérisseuses qui généralement vivaient seules et reclusent, proche de la nature soit des comportements proche du druidisme païen qui existait encore en parallèle a l'église pendant l'inquisition et meme encore après mais de + en + dans le secret ...

ses femmes avaient un savoir médicale d'une grande richesse avec les plantes ! et pour ce simple fait mais aussi très certainement des actes de "prostitutions" (vivant souvent recluses elles devaient très certainement arrondir leurs conditions de vie de cette façon pour que l'église y mette une telle vindicte)

pour ses 2 choses : ses femmes devenaient des sorcières qui avaient apperement un pouvoir sur les hommes, on évoque aussi beaucoup de ses personnes qui pratiquaient une sorte de chamanisme ...

par exemple la légende des sorcières sur un balai : cela serait lié au fait que nombre de ses herboristes soigneuses se droguait a la belladone et autre drogues naturelles qu'on pouvait trouver dans les plantes en europe ...

elle utilisait un moyen d'innoculer ses drogues pour le moins surprenant : par le vagin, comme par exemple le snif de la cocaïne passe bien par les muqueuses du nez très vascularisées, nombre de drogue par le passé s'innoculaient par les muqueuses sexuelles chez les femmes ...

en est venu l'image plus tard en relation avec ça des sorcières qui volent sur un balai ... car le balai était surement considéré comme l'outil pour s'innoculer la drogue a tort ou a raison mais c'est l'une des explications les + probables de la légende des sorcières et leur balai


elles ont été pourchassées pour leur savoir, leur pratiques descendant du druidisme païen et pour le nombre de drogue puissante dont elle se servait d'ailleur pour avoir un pouvoir sur les hommes qui venaient les voir (prostitutions ect, filtre d'amour, aphrodisiaque ...)


et c'est comme cela qu'en europe le savoir médicale des plantes a radicalement chuté voir disparu pendant des siècles ... il suffit de voir les indigènes en amazonie qui n'ont pas été et subit d'influence d'une idéologie imposé par l'homme se modernisant : leur savoir sur la médicinalité des plantes est intact ...

qu'on le veuille ou non, les 3 grandes religions monothéïstes ont été un lourd facteur dès 400 après JC qui permet d'expliquer nombre de savoir perdu qu'il faudra des siècles a l'humanité a réaprendre ou a reprendre en acquis de connaissance

je dis 400 après JC car c'est la chute de rome puis de bizance qui aura permis au christianisme de s'imposer, avant 400 après JC les chrétiens étaient persécutés et le culte se pratiquait dans le secret mais dès 400 les choses se sont inversées et ce sera un drame au niveau des personnes de savoir antique ...

nombre de savant deviendront rapidement des hérétiques, la religion prenant facilement le dessus sur les ignares (on le constate tellement encore aujourd'hui : plus un humain est instruit et fait des études moins il est croyant c'est un fait ...) n'a pas eu grand mal a faire passer tout savant instruit dont les pratiques sont considérées par les fou de dieu comme démoniaques n'y comprenant rien déja d'une mais considérant surement que manipuler les choses pour en faire un résultat non naturel est contraire a sa volonté

voila moi comment je pense, comment perd on de telles connaissances
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8421

Re: EGYPTE . OU SE TROUVERAIT LA SALLE DES ARCHIVES DE L ATLANTIDE

Message par casseron le Dim 29 Mar - 19:12

pour en revenir a archimède et son miroir, il s'était servi d'un miroir
concave pour concentrer les rayons du soleil et enflammer les voiles
d'un navire ... ce qui exige a mon avis une netteté et une performance
bien de au dessus de 40% de reflexion solaire pour concentrer
sufisament de rayon lumineux pour enflammer une voile ...

Voilà bien une histoire tout à fait loufoque. Il eut fallu que les navires soient immobiles, les voiles sèches et faites dans une matière absolument inflammable facilement...et enflammer toute une flotte ! C'est à croire que plus l'histoire est stupide plus elle a de chances d'être crue.
Même le four solaire d'Odeillo ne serait pas capable d'une telle performance.

Excusez-moi pour cette digression. je reviendrai aux lampes perpétuelles un peu plus tard....
avatar
BM
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 608

Re: EGYPTE . OU SE TROUVERAIT LA SALLE DES ARCHIVES DE L ATLANTIDE

Message par BM le Dim 29 Mar - 19:38

😕 Lampes perpétuelles !!!
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8421

Re: EGYPTE . OU SE TROUVERAIT LA SALLE DES ARCHIVES DE L ATLANTIDE

Message par casseron le Dim 29 Mar - 20:34

J'ai bien écrit "lampes perpétuelles"
avatar
alpacks
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 2730

Re: EGYPTE . OU SE TROUVERAIT LA SALLE DES ARCHIVES DE L ATLANTIDE

Message par alpacks le Dim 29 Mar - 21:43

Il eut fallu que les navires soient immobiles, les voiles sèches et faites dans une matière absolument inflammable facilement


ha bon, parce que un bateau n'est jamais immobile, n'a jamais de voile sèche et dans l'antiquité c'était de l'ininflamable garantie fenzy (les fournisseurs de matériels pompiers bien connu) ...


bof ...

de toute façon on s'en fout, la n'es pas le problème, tout simplement ce récit qu'il soit vrai ou faux de son auteur de base démontre que la concentration des rayons solaires par miroir était déja connu de l'antiquité ... soit donc des miroirs d'excellente reflectabilité déja

un miroir qu'il soit fait de métal ou de verre opaque d'un coté se base avant tout sur une qualité de polissage pour la quantité de rayon correctement réflechi ... un principe qui a surement été compris très tot ... plus par exemple un bouclier d'ornement était poli pour orner un haut dignitaire militaire plus ils defait refleter et on devait se voir dedans ...

il y avait toute les chances que les miroirs soit supérieur a 40% en réalité car le principe de qualité du polissage a du etre compris très tot juste a trouver le matériau le + adéquat après, l'argent en lui meme ne me paraissant pas spécialement le + adéquait comme métal, mais bon dans l'antiquité les métaux étaient loin d'etre tous présent dans l'orphévrerie ...
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8421

Re: EGYPTE . OU SE TROUVERAIT LA SALLE DES ARCHIVES DE L ATLANTIDE

Message par casseron le Dim 29 Mar - 21:50

ha bon, parce que un bateau n'est jamais immobile, n'a jamais de voile
sèche et dans l'antiquité c'était de l'ininflamable garantie fenzy (les
fournisseurs de matériels pompiers bien connu) ...

Une expérience simple. Essaie avec une loupe d'enflammer un bout de papier qui tremblotte.
D'autre part, il faut que les rayons du miroir focalisent en un point précis. Ca aurait été un grand miracle que ça se passe sur une voile dont la distance aurait correspondu pile poil.
Et les marins auraient été cons au point de ne pas faire bouger leur rafiot !

Science, quand tu nous tiens....

Contenu sponsorisé

Re: EGYPTE . OU SE TROUVERAIT LA SALLE DES ARCHIVES DE L ATLANTIDE

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Ven 17 Aoû - 0:01