Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

Derniers sujets


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

L’humanité existe-t-elle pour servir un but ultime et transcendant?

Partagez
avatar
Franck1973
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 3596

L’humanité existe-t-elle pour servir un but ultime et transcendant?

Message par Franck1973 le Lun 10 Juil - 20:54


Crédits : iStock


Dans The Conversation, Michael E. Price, Maître de conférences en psychologie et directeur du Centre pour la culture et l’évolution à Brunel University London, pose la question suivante : l’humanité existe-t-elle pour servir un but ultime et transcendant ? Sa théorie suggère que nous ne serions pas le produit final de la sélection naturelle, mais un sous-produit visant à servir un but supérieur.
À cette question donc, la sagesse scientifique conventionnelle dit non comme le remarque Michael E. Price : « Si vous croyez autrement, beaucoup vous accuseraient de souffrir d’une sorte d’illusion religieuse ». Mais sans pour autant invoquer de quelconques pouvoirs surnaturels, la « vie » ne pourrait-elle finalement pas être dotée d’un but naturel ? L’idée, publiée dans la revue Complexity, est ici très spéculative, mais mérite elle de s’y attarder.
Dans la sélection naturelle biologique, la capacité des gènes à se reproduire dépend de la façon dont ils peuvent coder des traits qui permettent aux organismes de reproduire d’autres membres de leur propre espèce. Nous savons par ailleurs que la sélection naturelle, qui se traduit par la reproduction des organismes qui ont les caractéristiques leur permettant de mieux survivre dans leur milieu, permet par définition à chaque espèce de s’adapter à son environnement. Le but est de survivre coûte que coûte.
Chaque organisme est donc le résultat d’adaptations complexes, ce qui va à l’encontre de l’idée d’entropie, qui est le degré de désordre dans un système physique. Une loi fondamentale de la physique est que l’entropie tend à augmenter toujours de sorte que les systèmes deviennent plus désordonnés. Mais parce que la sélection naturelle est le processus qui « conçoit » les organismes — en organisant progressivement des matières aléatoires et désordonnées dans des organes complexes et fonctionnels — il s’agit finalement du processus anti-entropique le plus puissant que nous connaissons.
Ainsi la sélection naturelle a un but : celui de s’adapter pour maximiser les chances de survie. Cela n’explique cependant pas comment la vie en général pourrait avoir un but transcendant. Nous avons besoin d’une explication d’ordre supérieur. Celle-ci se base sur la théorie de la sélection cosmologique naturelle du cosmologue Lee Smolin axée sur la vision que notre univers existe dans une vaste et innombrable multiplicité d’univers (un multivers). Le raisonnement de Smolin voulait que dans un multivers, les univers qui préféraient « se reproduire » deviennent plus communs. Il proposait alors qu’ils puissent « se reproduire » à partir de trous noirs existants.
Partant de ce principe, si les trous noirs sont la façon dont les univers se reproduisent, la sélection naturelle cosmologique favorise alors les univers qui contiennent plus de trous noirs. Et dans cette théorie, « la vie » telle que nous la connaissons ne serait plus le produit final, mais simplement le sous-produit accidentel des processus « conçus » par la sélection pour produire des trous noirs. Ainsi, nous serions une adaptation favorisée dans le but de produire de nouveaux univers. Et cela implique le fait qu’une intelligence suffisamment développée puisse acquérir la capacité de créer de nouveaux environnements cosmiques.
Les cosmologistes s’attendent en effet à ce que notre univers cesse d’être habitable dans des milliards d’années. Et pour être habitables, de nouveaux univers devraient reproduire les lois physiques de l’univers natif de la vie. Alors si la sélection cosmologique « a conçu » la vie dans le but d’utiliser sa technologie pour la reproduction de nouveaux univers, il semble raisonnable de s’attendre à ce que la vie réussisse à cet égard, tout comme vous vous attendez à ce qu’un œil produit par la sélection biologique puisse « voir » dans le noir, par exemple. Alors, la vie est-elle un mécanisme d’évolution cosmologique ?
Source :
http://sciencepost.fr/2017/07/lhumanite-existe-t-servir-but-ultime-transcendant/


___________________


Moi ? Je ne suis rien. Je suis un pet dans le système de conditionnement d'air. Je suis toujours là mais, la plupart du temps, personne ne s'en aperçoit.
La stratégie Ender

Johnny Guoyot
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 8613

Re: L’humanité existe-t-elle pour servir un but ultime et transcendant?

Message par Johnny Guoyot le Lun 10 Juil - 21:09

Il est perché le Michael!!!


___________________


Les soucoupes volantes et les extraterrestres, c'est comme la hausse du pouvoir d'achat et la baisse des impôts, on en parle tout le temps mais on ne les voit jamais venir!
          
                                                             
 
avatar
Le Roy Hugon
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 651

Re: L’humanité existe-t-elle pour servir un but ultime et transcendant?

Message par Le Roy Hugon le Mar 11 Juil - 9:07

Et la vie est elle une sorte de plante (sans conscience ni but) ou d'animal (avec conscience et but) qui produit de la néguentropie ?
La néguentropie stabilise un système et si le système est ouvert, l'énergie qui entre annule plus ou moins longtemps l'entropie.
L'entropie c'est la mort et le chaos, c'est à dire la dispersion des éléments organisés.
L'humanité peut être un élément de la vie qui sert le système général plus important. Mais alors au même titre que les autres êtres vivants.
geek
avatar
charlie
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 2696

Re: L’humanité existe-t-elle pour servir un but ultime et transcendant?

Message par charlie le Mar 11 Juil - 10:17

Je passe mon tour   ;:

Contenu sponsorisé

Re: L’humanité existe-t-elle pour servir un but ultime et transcendant?

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mar 24 Avr - 14:51