Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Tarlton - Gloucestershire. Le 18 Avril 2017.

Partagez
avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Tarlton - Gloucestershire. Le 18 Avril 2017.

Message par Mikerynos le Jeu 8 Juin - 16:09

Tarlton - Gloucestershire. Le 18 Avril 2017.
Champ de Colza.

Article de Mikerynos 2017


On sait que le colza est une plante fragile dont le pied casse facilement… Cela explique en partie le faible pourcentage de pictogramme découvert dans ce type de culture… Les premières photographies aériennes de ce crop circles m’avaient interpellé dans le sens ou elles m’ont remit en mémoire certaines particularités liées aux travaux effectués en 2010-2011 (1) Un projet en partenariat avec le regretté site d’Anne Moro « Culture Crop » Suivit d’un défi sous la forme d’un protocole (2) J’ai donc voulu en connaître un peu plus sur ce crop circle, mais surtout savoir si cela avait évolué sept ans après…

La localisation.
Le Gloucestershire est un comté situé dans le sud-ouest de l'Angleterre, il est voisin au Nord avec le comté du Wiltshire. Cette région n’est pas spécialement touchée par le phénomène « Crop Circles » Puisqu’il ne représente que 1% des crop circles avec 14 formations (celle-ci comprise) depuis 1976 sur un total de 1940 agroglyphes issu de ma base de données (3) Il n’est pas question ici de faire un historique de ce comté, mais le premier crop circles répertorié « officiellement » date du 23 juillet 1999, et le premier dans le colza du 19 avril 2015, à seulement trois parcelles de celui qui nous intéresse…

Cet agroglyphe aurait donc été découvert dans l’après-midi du mardi 18 avril 2017 semble-t-il par Matthew Williams à partir du ciel à l’aide d’un drone (4) Il n’y a pas d’information supplémentaire concernant sa découverte. La parcelle en question, se situe dans une région totalement déserte et invisible de toutes routes ou habitation. Le seul accès au site est un chemin de terre bordé d’arbres qui longe la parcelle à l’Ouest, deux « sentiers » bordés de haies et d’arbres sont visibles à l’Est et au Sud, et enfin une petite route bitumée est située au Nord à environ 250 mètres du pictogramme. C’est d’ailleurs au croisement de ce chemin de terre et de cette route, au Nord de la parcelle, que le drone a décollé. Enfin pour finir, le village de Tarlton se situe à environ 2,15 km de la parcelle à vol d’oiseau, la première habitation la plus proche à 1,5 km au Sud-Ouest, et à 2 km pour celle situé au Nord-Ouest.

L’endroit précis se situe : Latitude : 51°41'36.73"N – Longitude : 2° 5'25.23"O Google maps : 51.693586, -2.090237

Le pictogramme.
Rien d’exceptionnelle ni de complexe dans le motif dont l’ensemble est composé d’un grand anneau dans lequel on retrouve un cercle plein et décentré formant un croissant. Cet ensemble s’accompagne au Nord-Ouest de deux autres cercles plus petits. L’anneau se trouve entre deux tramlines (5) et chevauche celles situées à l’Ouest. Ces tramlines sont très utiles pour deux raisons : Pénétrer dans un champ sans abimer la culture, de laisser de trace et permet de mesurer le pictogramme.

Les dimensions sont les suivantes : L’anneau principal mesure 24 m de diamètre, le cercle décentré 12 mètres, le premier cercle 6 m et le second 2 m.

Concernant l’interprétation de ce pictogramme, j’avoue que c’est un domaine qui ne m’intéresse pas, car peu fiable ou chacun donne un avis différent.
________________________________________
(1) Crop circle : Avez-vous bien compris ce qui se passe dans le colza ?
(2) Défi dans le colza : Comparaisons et observations (2010) aussi disponible en anglais.
(3) On sait que les statistiques sur ce phénomène ne sont pas fiables à 100% puisque certains agroglyphes ne sont pas découverts voir détruit avant. Mais ce pourcentage faible reste représentatif. D’ailleurs le colza dans cette même base, ne représente que 5 % des crop circles répertoriés
(4) Grâce au drone de la société MrGyro créer en 2013, avec qui il travail en partenariat. Matthew Williams est l’ancien leader du groupe de circlemarkers dénommé « Team Satan » https://www.mrgyro.co.uk/
Deux vidéos sont disponibles, mises en ligne sur Youtube le 18 et le 19 avril. Le 20 a été rajouté une vison à 360° Une troisième vidéo de HKTV mise en ligne le 19 avril est aussi disponible.
(5) La tramline est une bande se terre non ensemencé permettant le passage des roues du tracteur. Elles ont généralement un écartement de 2 mètres.


___________________


avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Re: Tarlton - Gloucestershire. Le 18 Avril 2017.

Message par Mikerynos le Jeu 8 Juin - 16:09

Tarlton - Gloucestershire. Le 18 Avril 2017.
Champ de Colza.

Article de Mikerynos 2017


Observations au sol.
Personnellement, les photographies aériennes sont magnifiques…Elles font de jolies cartes postales ou des produits dérivés. Mais elles n’apportent rien de plus. Seul le déplacement sur le terrain permet de visualiser ou de comprendre, et éventuellement d’affirmé si oui ou non, nous avons à faire à une conception bien humaine ou « exotique »

Certaines personnes, comme Clare Kingston se sont rendu sur place, sans doute le 24 avril. Clare qui habite à Swindon dans le comté voisin du Wiltshire a pris quelques photos terrestres. D’autres photographies ont été prises le vendredi 21 avril, sans doute par un résident ou un agriculteur qui n’a pas donné son nom. Ces photographies datent de trois jours après la découverte, elles montrent des gros plans des plantes et du sol. Mais ce qui est intéressant ici, ce sont les premières constations faite par cette personne :

- Premier constat, la création du motif semblerait plus ancienne, et daterait d’une à deux semaines, ce qui nous ramène aux alentours du week-end du 8 avril, cependant rien n’est sur, il n’y a pas de témoignage visuel le confirmant. Mais cela pourrait expliquer la faible visibilité, et le presque « effacement » du motif dans la parcelle. Cette hypothèse de date repose seulement sur l’observation, et l’état de la culture trois jours après la découverte.



- Deuxième constat, le brunissement des tiges cassées et l’étendues de la repousse (qui vont dans le sens d’une création de début de mois) a été faite par une personne qui est venu sur place le vendredi 21 avril. Selon son témoignage, de nombreuses tiges avaient été cassées, dont certaines étaient séparées de la terre au niveau des racines, également visibles au sol, des fragments de tiges. Les plantes encore debout penchent à environs 15 à 20 centimètres du sol. Selon lui, cette formation a reçu peut de visiteurs (peut-être un seul) ce qui est compréhensible vu son éloignement et son accès difficile. Il n’y a en effet peu de trace, ou d’empreinte boueuses, dans cette partie de la parcelle car il avait plu la nuit précédente. Selon ce dernier, il est tout à fait possible se déplacer sur ce terrain sans laisser de trace probante de son passage.

Il y a cependant une chose qui n’est pas encore expliqué, celle qui concerne les différentes zones de culture qui sont clairsemé formant le motif. Un dosage différent des semis ou de l’engrais pourrait expliquer cette curiosité, mais pour cela il aurait fallu que cette action soit faite avant la pousse au moment du semis en surface. La densité de semis doit être comprise entre 30 et 60 graines par m2, ce qui correspond à des doses de semis de l’ordre de 1,2 à 3 kg/ha.


Conclusion.
Contrairement à ma première impression, je pense que cet agroglyphe n’a rien de particulier, l’accès au site n’est pas si compliqué selon certains principes démontrés dans le rapport VECA (6) la conception du motif n’est pas incompatible avec la méthode utilisée habituellement par les circlemakers (7) surtout si le colza n’était pas encore en pleine croissance, et donc moins fragile au niveau des tiges, comme le suggère les premières observations du 21 avril…Le gravitropisme a fait le reste. Bref, cette formation ne comporte pas les caractéristiques (par comparaison) des deux crop circles cités en exemple dans le protocole de 2010.



_______________________________________
(6) Rédigée en 1993 par Gilles Munsch, ce rapport est disponible en PDF sur le site du GEIPAN.
(7) Ont sait maintenant que certains circlemakers utilisent de la mousse et des chiffons sur leurs planches afin de ne pas détériorer la plante lors de l’aplanissement de la culture. On peut aussi supposer que cette technique plus longue n’a pas permis de créer un motif plus complexe. Cependant la pression exercée est bien présente sur la tige.
__________________________________________
Source : cropcircleconnector - Photo Copyright 2017. M. Gyro et Hugh Newman


___________________


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Jeu 14 Déc - 5:04