Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

Derniers sujets


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Le LHC prouverait que les fantomes n'existent pas ?

Partagez

TRAPPIST-1
newbie
newbie

Nombre de messages : 12

Le LHC prouverait que les fantomes n'existent pas ?

Message par TRAPPIST-1 le Mar 6 Juin - 6:03

http://sciencepost.fr/2017/05/physicien-britannique-explique-fantomes-nexistent/

 
Les fantômes existent-ils ? Cette question a toujours divisé ceux qui en sont persuadés et ceux qui n’y croient absolument pas. Brian Cox, physicien britannique, est à classer dans la seconde catégorie et il explique pourquoi.
Selon un sondage, 54 % des Français sont persuadés de l’existence de fantômes ou d’esprits, mais pour le physicien britannique Brian Cox, ces derniers ne peuvent pas exister. Pour prouver cela, il parle du grand collisionneur de hadrons (LHC) qui est l’accélérateur de particules le plus puissant au monde. Mis en service depuis 2008, il a notamment permis d’identifier le fameux Boson de Higgs.
Il explique : « Si nous voulons faire une place aux fantômes dans nos vies, nous devons inventer une extension du modèle standard de la physique des particules qui a jusqu’alors totalement échappé aux expériences menées à l’aide du grand collisionneur de hadrons. C’est presque inconcevable aux échelles d’énergie typiques des interactions de particules dans notre corps ». Bien que le modèle standard dont parle Brian Cox est une théorie incomplète, il explique que cela n’entre pas en compte dans les limites actuelles de ce modèle.
Le pensionnaire de la Royal Society admet volontiers qu’il existe des choses qui ne peuvent pas encore être découvertes grâce au grand collisionneur de hadrons, mais selon lui, le LHC permet de détecter l’énergie induite par les informations qui circulent dans nos cellules. Ainsi, si ces présences existaient, elles laisseraient une signature que l’accélérateur de particules devrait détecter.
Pour appuyer son opinion, il explique que l’existence des fantômes irait de toutes les manières à l’encontre de la deuxième loi de la thermodynamique. « Si nous ne pouvons ni toucher ni interagir avec des fantômes, c’est qu’ils sont nécessairement faits d’énergie et non de matière. Or, si la seconde loi de la thermodynamique est vraie, l’énergie se perd et il serait impossible pour de telles entités de maintenir leur existence pour une durée significative », explique-t-il.






En gros pour résumer, ce britannique explique qu'on aurait du détecter des fantomes dans les 4 grands détecteurs du LHC, car il est vrai que chacun des 4 grands instruments du LHC (Atlas, CMS, Alice & LHCb)  sont tous équipés il me semble bien de grands calorimètres de très haute précision qui permettent lors des expériences de tracer topologiquement le passage des particules libérées par les collisions de ions
  (Ou alors au moins l'une des 4 grandes expériences car je suis sur et certain qu'il y a au moins 1 grand calorimètre géants au LHC ... Bref OSEF ...)
  Et il est vrai que si les fantomes existaient tels que nous les décrivons : La logique voudrait qu'ils soient visibles au calorimètre après l'avoir traversé, et ces calorimètres sont d'ailleurs suffisamment précis pour en dessiner a la perfection le ou les fantome qui les traverseraient (je ne vais pas m'amuser a expliquer le pourquoi du comment en rapport a la description traditionnelle des fantomes sinon on va pas s'en sortir)
  Mais il y a un énorme hic dans cette affirmation sur le fait qu'on aurait du en détecter la présence dans les instruments du LHC et que ce britannique oublie (volontairement ?) ... C'est que le LHC a été construit dans un tunnel en profondeur, et pas en surface en des lieux (ou proximité) supposés hantés ...
  Ceci dit comme on sait dans la culture du paranormal il existe aussi des fantomes se "collant" a une personne qui les suivent dans leur vie (hantise qui vous suivent après avoir déménagé) peut être aurait il été éventuellement possible qu'un scientifique ou technicien du LHC en "amène un" avec lui ... Mais en réalité on est dans un concert de "si" capilotracté en évoquant ces conditions
  En fait, ce britannique essaie simplement de justifier : Que la science n'a pas envie d'essayer de le prouver
   Je passe sur la partie théorique de la conservation de l'energie qui a mon sens n'a pas grand intérêt dans le fond
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8354

Re: Le LHC prouverait que les fantomes n'existent pas ?

Message par casseron le Mar 6 Juin - 8:34

Il serait certainement arrivé à la même conclusion s'il avait étudié son sèche-linge, et ça aurait fait faire des économies à la communauté.

TRAPPIST-1
newbie
newbie

Nombre de messages : 12

Re: Le LHC prouverait que les fantomes n'existent pas ?

Message par TRAPPIST-1 le Mar 6 Juin - 8:44

@casseron a écrit:Il serait certainement arrivé à la même conclusion s'il avait étudié son sèche-linge, et ça aurait fait faire des économies à la communauté.


   Je ne dirais pas cela, car cela amène naturellement l'idée pour ma part qu'il serait intéressant de construire un calorimètre de taille moyenne dans un lieu qui serait fortement hanté sur la base des indices traditionnels pour justement aller chercher la preuve ...

  En notant que c'est moi qui amène la notion du calorimètre, lui se contentant de parler "d'instruments" : On sent bien qu'il a pas envie de fournir des détails pour permettre a d'autres d'expérimenter ailleurs et dans d'autres conditions

  Mais voila, c'est malgré tout son article qui m'a fait tilt sur les grands calorimètres (a plaques électroniques-germanium il me semble) des grands instruments du LHC

  Il aura été suffisamment utile pour mettre d'autres personnes comme moi sur la piste de la création d'un instrument qui pourrait éventuellement récolter un jour une vraie preuve scientifique de l'existence ou non des fantomes
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8354

Re: Le LHC prouverait que les fantomes n'existent pas ?

Message par casseron le Mar 6 Juin - 8:53

La preuve testimoniale ne vous suffit donc jamais ?
avatar
Le Roy Hugon
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 647

Re: Le LHC prouverait que les fantomes n'existent pas ?

Message par Le Roy Hugon le Mar 6 Juin - 11:14

@TRAPPIST-1 a écrit:http://sciencepost.fr/2017/05/physicien-britannique-explique-fantomes-nexistent/

 
Les fantômes existent-ils ? Cette question a toujours divisé ceux qui en sont persuadés et ceux qui n’y croient absolument pas. Brian Cox, physicien britannique, est à classer dans la seconde catégorie et il explique pourquoi.
Selon un sondage, 54 % des Français sont persuadés de l’existence de fantômes ou d’esprits, mais pour le physicien britannique Brian Cox, ces derniers ne peuvent pas exister. Pour prouver cela, il parle du grand collisionneur de hadrons (LHC) qui est l’accélérateur de particules le plus puissant au monde. Mis en service depuis 2008, il a notamment permis d’identifier le fameux Boson de Higgs.
Il explique : « Si nous voulons faire une place aux fantômes dans nos vies, nous devons inventer une extension du modèle standard de la physique des particules qui a jusqu’alors totalement échappé aux expériences menées à l’aide du grand collisionneur de hadrons. C’est presque inconcevable aux échelles d’énergie typiques des interactions de particules dans notre corps ». Bien que le modèle standard dont parle Brian Cox est une théorie incomplète, il explique que cela n’entre pas en compte dans les limites actuelles de ce modèle.
Le pensionnaire de la Royal Society admet volontiers qu’il existe des choses qui ne peuvent pas encore être découvertes grâce au grand collisionneur de hadrons, mais selon lui, le LHC permet de détecter l’énergie induite par les informations qui circulent dans nos cellules. Ainsi, si ces présences existaient, elles laisseraient une signature que l’accélérateur de particules devrait détecter.
Pour appuyer son opinion, il explique que l’existence des fantômes irait de toutes les manières à l’encontre de la deuxième loi de la thermodynamique. « Si nous ne pouvons ni toucher ni interagir avec des fantômes, c’est qu’ils sont nécessairement faits d’énergie et non de matière. Or, si la seconde loi de la thermodynamique est vraie, l’énergie se perd et il serait impossible pour de telles entités de maintenir leur existence pour une durée significative », explique-t-il.






En gros pour résumer, ce britannique explique qu'on aurait du détecter des fantomes dans les 4 grands détecteurs du LHC, car il est vrai que chacun des 4 grands instruments du LHC (Atlas, CMS, Alice & LHCb)  sont tous équipés il me semble bien de grands calorimètres de très haute précision qui permettent lors des expériences de tracer topologiquement le passage des particules libérées par les collisions de ions
  (Ou alors au moins l'une des 4 grandes expériences car je suis sur et certain qu'il y a au moins 1 grand calorimètre géants au LHC ... Bref OSEF ...)
  Et il est vrai que si les fantomes existaient tels que nous les décrivons : La logique voudrait qu'ils soient visibles au calorimètre après l'avoir traversé, et ces calorimètres sont d'ailleurs suffisamment précis pour en dessiner a la perfection le ou les fantome qui les traverseraient (je ne vais pas m'amuser a expliquer le pourquoi du comment en rapport a la description traditionnelle des fantomes sinon on va pas s'en sortir)
  Mais il y a un énorme hic dans cette affirmation sur le fait qu'on aurait du en détecter la présence dans les instruments du LHC et que ce britannique oublie (volontairement ?) ... C'est que le LHC a été construit dans un tunnel en profondeur, et pas en surface en des lieux (ou proximité) supposés hantés ...
  Ceci dit comme on sait dans la culture du paranormal il existe aussi des fantomes se "collant" a une personne qui les suivent dans leur vie (hantise qui vous suivent après avoir déménagé) peut être aurait il été éventuellement possible qu'un scientifique ou technicien du LHC en "amène un" avec lui ... Mais en réalité on est dans un concert de "si" capilotracté en évoquant ces conditions
  En fait, ce britannique essaie simplement de justifier : Que la science n'a pas envie d'essayer de le prouver
   Je passe sur la partie théorique de la conservation de l'energie qui a mon sens n'a pas grand intérêt dans le fond
Si ça manque de fantômes dans le grand collisionneur il suffit d'assassiner ledit scientifique à titre expérimental et dans l'intérêt de l'humanité; et ce dans son souterrain. On sait que les fantômes d'assassinés, furax, sont particulièrement actifs; et donc au lieu de léguer son corps à la science, il peut léguer son âme, de sorte qu'on puisse vérifier. 

anoy
Membre VIP Argent
Membre VIP Argent

Nombre de messages : 1613

Re: Le LHC prouverait que les fantomes n'existent pas ?

Message par anoy le Mar 6 Juin - 11:58

@Le Roy Hugon 
... cette machine "infernale" est en partie sur la Suisse ...
Si on y jette ce scientifique dedans , on va polluer le secteur ... et la-bas , on ne rigole pas avec les amendes sur la propreté ! 

TRAPPIST-1
newbie
newbie

Nombre de messages : 12

Re: Le LHC prouverait que les fantomes n'existent pas ?

Message par TRAPPIST-1 le Mar 6 Juin - 16:57

Vous etes sur ufologie & paranormal ou calembours & roteuses ? Vous étonnez pas si le domaine n'attire pas trop ... Dès qu'il est question de science vous bottez un peu trop en touche les gars, vous étonnez pas non plus si ça troll sévère chez les "zets"
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8354

Re: Le LHC prouverait que les fantomes n'existent pas ?

Message par casseron le Mar 6 Juin - 17:14

Tu n'es point obligé de nous faire une leçon de morale ! Des scientifiques douteux, ça pullule. Qui peut croire dans le milieu scientifique que l'on puisse détecter des fantômes avec le collisionneur ? Toi probablement....
Et les zéts sont là pour nous ramener dans le droit chemin ? Passe le tien, ça vaudra mieux.
avatar
Le Roy Hugon
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 647

Re: Le LHC prouverait que les fantomes n'existent pas ?

Message par Le Roy Hugon le Mar 6 Juin - 18:10

Trappist, on n'est pas sur de la hard science mais sur du paranormal. Nous nous sommes autorisés à pratiquer l'humour (faites l'humour, pas la guerre). Je suis aussi sceptique, adepte de la libre pensée, et de zététique. C'est pas une raison pour faire la gueule et aboyer. 
"Autre argument ne peux mon coeur élire, voyant ce deuil qui vous mine et consume, mieux vaut de ris que de larmes écrire, pour ce que rire est le propre de l'homme"
avatar
Franck1973
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 3594

Re: Le LHC prouverait que les fantomes n'existent pas ?

Message par Franck1973 le Mar 6 Juin - 22:02

Je vais être obligé de remettre le sujet sur ses rails...

@TRAPPIST-1 a écrit:Vous etes sur ufologie & paranormal ou calembours & roteuses ? Vous étonnez pas si le domaine n'attire pas trop ... Dès qu'il est question de science vous bottez un peu trop en touche les gars, vous étonnez pas non plus si ça troll sévère chez les "zets"
Tu ne connais pas tout le monde puisque certains sont franchement sceptiques ici. Et oui, on aime l'humour, même si certains ont un humour douteux...

Pour tous (sinon TRAPPIST-1 va croire que c'est uniquement pour lui...) :
Pour revenir sur cet article, il ne s'agit pas ici d'une étude scientifique mais d'une simple déduction qui suppose :
• les fantômes sont également répartis partout sur Terre à l'image de l'atmosphère donc également dans le LHC, ou celui-ci est hanté,
Et 
• soit la constitution des fantômes est connu,
• soit Le LHC peut détecter n'importe quel particules y compris ceux que la science ignore encore.

Or, si certains lieux sont réputés hantés, jusqu'à présent ce n'est pas le cas du Grand Collisionneur de Hadron... Pour faire un parallèle, est ce qu'un radar d'aéroport peut détecté un avion qui est en dehors de son champs d'action ?
La nature des "fantômes" n'est connu de personne. On parle d'esprits qui ne seraient pas passé de "l'autre côté"... Où d'empreinte psychique... Mais il ne s'agit que de théories, pas de fait... Leur nature même, atomes ou autres, rien... Aucunes données...
Pour l'instant, le collisionneur n'a pas encore détecté la nouvelle particule théorisé par les scientifiques théoriciens... Personne n'a encore pu prouver qu'il pouvait absolument tout détecter...

Conclusion :
Brian Cox, physicien britannique, ne fait qu'exprimer son opinion personnelle sur les fantômes en s'appuyant sur des données qui n'ont rien à voir avec le sujet de sa déclaration et dont les bases sont sujettes à caution...
P.s. : je ne suis ni "croyant" ni "sceptique", ni "zet"... Je suis quelqu'un qui a l'esprit ouvert et qui sait se faire une opinion par lui-même sans se soumettre à un diktat.


___________________


Moi ? Je ne suis rien. Je suis un pet dans le système de conditionnement d'air. Je suis toujours là mais, la plupart du temps, personne ne s'en aperçoit.
La stratégie Ender
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8354

Re: Le LHC prouverait que les fantomes n'existent pas ?

Message par casseron le Mer 7 Juin - 8:01

Cette saute d'humeur s'éteignant, il serait bien que TRAPPIST nous relate comment il compte chasser les fantômes. Car ce genre de chasseurs existe et j'avoue ne pas être très au courant du matériel qu'ils emploient.

Contenu sponsorisé

Re: Le LHC prouverait que les fantomes n'existent pas ?

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Ven 20 Avr - 1:22