Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.

VISITEUR


Free counters!

PUB


C’est confirmé : les mystérieux signaux radio détectés ne sont pas d’origine terrestre

Partagez
avatar
Franck1973
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 2876

C’est confirmé : les mystérieux signaux radio détectés ne sont pas d’origine terrestre

Message par Franck1973 le Mer 5 Avr - 22:06


De toutes les choses inexpliquées dans notre Univers, les sursauts radio rapides sont sans doute les plus étranges. Mais d’où viennent-ils ? Une équipe de chercheurs fait un grand pas en avant en éliminant l’une des sources potentielles.
Les sursauts radio rapides sont puissants et fugaces. Ils sont parmi les signaux les plus insaisissables et explosifs jamais détectés dans l’espace et bien qu’ils ne durent que quelques millisecondes, ils génèrent autant d’énergie que 500 millions de Soleils. Mais d’où viennent-ils ? Selon des chercheurs de Harvard, ceux-ci pourraient être la preuve d’une technologie extraterrestre avancée. Pour d’autres, ils résultent d’événements volatils et explosifs comme les trous noirs supermassifs crachant de la matière cosmique, les explosions de supernovae ou encore la rotation de magnétars. À vrai dire, on n’en sait pas plus pour le moment. Mais le meilleur moyen de leur trouver un jour une origine reste encore d’éliminer toutes les possibilités.
Il y a quelques jours, une équipe d’astrophysicien menée par Chris Flynn, de l’Université Swinburne de technologie en Australie, faisait un grand pas en avant en excluant toute source terrestre. C’est donc confirmé : ils viennent de l’espace. Cela pourrait sembler évident, mais n’oublions pas qu’en 1998, des chercheurs pensaient avoir découvert un nouveau type de signal radio provenant de l’espace pour comprendre 17 ans plus tard qu’ils émanaient d’un four à micro-ondes installé dans leur centre de recherche.
La raison pour laquelle l’origine de ces signaux radio est si difficile à cerner est qu’il est à ce jour difficile pour les radiotélescopes d’établir si oui ou non tel ou tel signal provient de l’atmosphère terrestre ou de l’espace. Pour remédier à ce problème et éliminer les interférences terrestres comme source de FRB une fois bonne fois pour toutes, les chercheurs ont utilisé le radiotélescope Molonglo situé près de Canberra, en Australie, qui dispose d’une zone de collecte d’environ 18 000 mètres carrés. Cette architecture gigantesque ne permet pas la détection de signaux provenant de l’intérieur de notre atmosphère.
Ainsi, l’équipe s’est mise en chasse de FRB. Un travail compliqué (le télescope produit plus de 1000 To de données chaque jour, c’est un peu comme chercher une aiguille dans une meule de foin). Vous l’aurez compris, l’idée ici est que si par chance les chercheurs détectaient un signal radio rapide, alors celui-ci émanerait forcément de l’espace. Finalement, ils en ont découvert trois qui correspondent parfaitement avec les signaux déjà ramassés (on en a déjà détecté une vingtaine, ce qui signifie que ces derniers émanent également de l’espace).
Pour le moment, les sources des trois FRB nouvellement détectés restent relativement mystérieuses, à l’exception du fait qu’elles ne sont pas de ce monde. Tout ce que nous savons, c’est que les données suggèrent que ces signaux nous viennent des constellations de La Poupe et de l’Hydre.


___________________


Moi ? Je ne suis rien. Je suis un pet dans le système de conditionnement d'air. Je suis toujours là mais, la plupart du temps, personne ne s'en aperçoit.
La stratégie Ender

    La date/heure actuelle est Mar 27 Juin - 19:17