Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Des scientifiques inversent le vieillissement

Partagez
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 31884

Des scientifiques inversent le vieillissement

Message par Schattenjäger le Ven 31 Mar - 10:15

Des scientifiques inversent le vieillissement





Des chercheurs ont réussi à inverser le processus de vieillissement chez des rongeurs en les débarrassant de leurs "cellules endormies". Cette découverte pourrait aboutir à des traitements pour l'homme.

Dans leurs étude, publiée dans la revue Cell (Cellule, en anglais), les chercheurs disent avoir réussi à supprimer les "cellules dormantes" -appelées cellules sénescentes- de souris de laboratoire. Résultat : les rongeurs traités ont non seulement pu courir deux fois plus loin que les souris non traitées, mais leur fourrure a repoussé et le fonctionnement de leurs reins s'est amélioré.

"Toxiques comme de mauvais élèves"

Pour bien saisir l'importance de ces résultats, il faut d'abord comprendre qu'à mesure que le corps vieillit, les cellules se dégradent. Passé un certain stade, soit elles s'autodétruisent, soit elles se transforment en cellules cancéreuses, soit elles deviennent sénescentes, ou "endormies".

A l'origine, les scientifiques pensaient que ces cellules sénescentes n'avaient aucune importance et qu'elles étaient inoffensives. Mais des recherches entamées il y a une dizaine d'années ont changé leur vision. "On a découvert que ces cellules sénescentes produisent des déchets et qu'en fait, elles sont toxiques, résume au Guardian Peter de Keizer, généticien et principal auteur des travaux publiés dans Cell. Un peu comme un élève perturbateur qui empêche ses voisins de bien travailler".

"Regardez, le pelage repousse!"

Fort de ces constatations, son équipe et lui ont décidé d'utiliser sur des souris une substance appelée FOXO4-DRI, qui élimine les cellules sénescentes en les "réveillant" et en les forçant à s'autodétruire.

Dans un premier temps, ils ont administre FOXO4-DRI trois fois par semaine pendant 10 mois à une population de souris génétiquement modifiées pour vieillir plus rapidement. Les scientifiques voulaient d'abord étudier l'évolution du fonctionnement des leurs reins. Mais un technicien de laboratoire a remarqué que certaines d'entre elles, dégarnies, subissaient également des transformations physiques remarquables.



© Cell.com/Elsevier Inc.
Photos de neuf souris âgées avant (colonne de gauche) et après (colonne de droite) le traitement. Les flèches vertes indiquent des traces visibles d'amélioration de leur pelage

"Le technicien m'a dit, 'Regardez Peter, le pelage des souris repousse, nous n'avions jamais vu ça'", raconte le docteur Keizer. Puis, les généticiens ont remarqué que les animaux traités devenaient de plus en plus actifs et "exploraient plus" leurs cages. Les souris traitées récupéraient leur touffe de pelage manquant en 10 jours. Après trois semaines, elles étaient capable de courir deux fois plus longtemps dans leur roue que les souris non traitées. Une semaine de plus et les fonctions rénales des rongeurs montraient également des signes d'améliorations.

Prochaine étape : des tests sur l'homme

"Encouragés par ces résultats", les chercheurs ont décidé de faire subir les mêmes tests à des souris ayant vieilli normalement. S'il "n'a pas été possible de déceler des changements notables pour la course" en roue, ils ont noté "une amélioration de la densité du pelage, une meilleur réactivité" et surtout "un meilleur fonctionnement rénal". "Avec l'espérance de vie [de l'homme] qui devrait augmenter dans un futur proche, constatent-ils, il est important de développer des stratégie visant à améliorer la santé dans le temps".

Car ces résultats font évidemment naître l'espoir d'une future thérapie qui permettrait à l'être humain de préserver son corps des ravages de l'âge. Mais avant d'en arriver là, il reste de nombreuses étapes. A commencer par des essais sur l'homme, pour déterminer si l'élimination de ces fameuses cellules dormantes permet chez lui aussi d'inverser les mécanismes liés au vieillissement. Ce que les scientifiques planifient déjà dans le cadre d'un premier "test de sécurité" sur des personnes atteintes de glioblastome multiforme, une tumeur au cerveau particulièrement agressive. Chez les patients atteints de cette maladie, les cellules adoptent un comportement proche de celui des cellules sénescentes.

Il faudra aussi s'assurer que la technique n'est pas dangereuse. Le docteur Keizer reconnaît d'ailleurs volontiers qu'il "redoutait" que l'élimination des cellules dormantes chez les souris ne les tue. Et s'il affirme qu'aucun effet négatif n'a été observé chez les mammifères traités, il admet que rien n'est impossible "au-delà d'un certain seuil".

L'injection rajeunissante, banalité en 2046 ?

Comme le note le Guardian, ce n'est pas la première découverte qui s'attache à traiter directement le vieillissement plutôt que les maladies qui l'accompagnent. Ni la première étude qui montre que les cellules sénescentes sont liés au vieillissement et à ces mêmes maladies. En 2016 déjà, des chercheurs avaient montré qu'en supprimant ces cellules, les souris pouvaient vivre 20% de plus en moyenne.

Mais l'étude publiée par les chercheurs hollandais est la première à montrer que le processus de vieillissement peut aussi être inversé, du moins chez les souris. "Peut-être que quand vous aurez 65 ans, vous irez tous les cinq ans à la clinique du coin pour votre injection anti-senescence, ou votre injection rajeunissante, imagine Peter de Keizer. C'est quelque chose que l'on peut envisager quand j'aurai atteint cet âge". Le généticien néerlandais a 36 ans.

Source - http://www.lexpress.fr/actualite/sciences/des-scientifiques-arrivent-a-inverser-le-vieillissement-de-souris_1892966.html

anoy
Membre VIP Argent
Membre VIP Argent

Nombre de messages : 1644

Re: Des scientifiques inversent le vieillissement

Message par anoy le Ven 31 Mar - 12:31

... Si la dose est trop forte ... il va falloir prévoir d'aller racheter des paquets de couches en magasins , tellement nous allons rajeunir !!!  
avatar
Franck1973
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 3881

Re: Des scientifiques inversent le vieillissement

Message par Franck1973 le Ven 31 Mar - 20:53

Ça me rappelle un épisode de Stargate SG1...


___________________


Moi ? Je ne suis rien. Je suis un pet dans le système de conditionnement d'air. Je suis toujours là mais, la plupart du temps, personne ne s'en aperçoit.
La stratégie Ender
avatar
Charlie
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 3048

Re: Des scientifiques inversent le vieillissement

Message par Charlie le Dim 9 Avr - 11:29

Le NAD+
..v
Les cellules ont la capacité innée de réparer les dommages causés à l'ADN, ce qui survient, par exemple, chaque fois que notre peau est exposée au soleil. Cependant, cette habileté tend à diminuer avec l’âge.
Les chercheurs ont découvert que le métabolite nicotinamide adénine dinucléotide oxydé (NAD+), qui est naturellement présent dans chaque cellule du corps humain, joue un rôle-clé en tant que régulateur des interactions protéine-protéine qui contrôlent la réparation de l'ADN.
Ainsi, le fait de traiter des souris avec un précurseur du NAD + améliore la capacité de leurs cellules à réparer les dommages causés à l'ADN par l'exposition au rayonnement ou au vieillissement.
Les cellules de souris vieillissantes étaient indiscernables de celles de jeunes souris, après seulement une semaine de traitement.
Pr David Sinclair
Des essais sur des humains doivent commencer dans les prochains six mois.
« Nous n’avons jamais été aussi proches de la création d'un médicament anti-âge sûr et efficace. Il pourrait même être disponible dans seulement trois à cinq ans si les essais sont concluants », ajoute le Pr Sinclair.
------------------------
VIEILLISSEMENT: Un nouveau composé, la coenzyme NAD pour le retarder – NIH
Ce texte est tiré de Sciences et Avenir mensuel n°816 (daté février 2015). Le mensuel est aussi disponible à l'achat en version numérique, via l'encadré ci-dessous.
Une souris décatie, en fin de vie, qui retrouve subitement sa vigueur, les muscles de sa prime jeunesse et des artères de souriceau. Non seulement son vieillissement semble stoppé mais, encore plus extraordinaire, inversé. Demain, chez l'être humain ? C'est l'objectif avoué du professeur David Sinclair, de l'école médicale de Harvard (Boston, États-Unis), et de son équipe. En donnant à une souris de deux ans une molécule spécifique, du NAD (voir lexique ci-dessus), ils sont parvenus à rajeunir ses muscles, leur conférant la qualité de ceux d'une souris de 6 mois. Comme si une personne de 60 ans retrouvait d'un coup la vitalité et la musculature de ses 20 ans ! 
Au cœur de cette expérience, un organite quasi unique en son genre et qui concentre depuis longtemps tous les regards des spécialistes de la longévité : la mitochondrie. Mesurant quelques millièmes de millimètre, elle est présente à plusieurs centaines d'exemplaires dans chaque cellule dont elle constitue la centrale énergétique, en charge de fabriquer le carburant nécessaire à sa survie. Les chercheurs le savent depuis longtemps : sa qualité est essentielle dans le processus qui produit le vieillissement d'un organisme.
***********
A savoir c'est sous la forme NAD+ qu'il est  plus efficace.

Je prends celui là depuis décembre , avec du pterostilbene
"

Pterostilbene
Forme plus disponible du resvératrol

  • Associé à une réduction du vieillissement (prévention des maladies, réduction de l’inflammation, baisse de la mortalité).
  • Disponibilité accrue par rapport à son homologue.
  • Activités anti-inflammatoire, antioxydante et immunoprotectrice reconnues."


depuis 3 mois, plus de mal de dos qui était une plaie pour moi, pêche d'enfer dés le matin ( je vois des petits malins amateurs de motos qui vont dire que je suis couché sur le cric)
Sérieux, c'est réellement le top, je n'ai rien à gagner dessus ( c'est, pour un aux usa, un peu long à venir et l'autre  allemagne je crois)
A conseiller pour les personnes séniles comme Johnny ou Schatt
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3649683/


Dernière édition par charlie le Dim 9 Avr - 14:47, édité 1 fois
avatar
Charlie
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 3048

Re: Des scientifiques inversent le vieillissement

Message par Charlie le Dim 9 Avr - 14:47

Zut je n'ai pas vu que j'ai doulé la photo

Contenu sponsorisé

Re: Des scientifiques inversent le vieillissement

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mer 26 Sep - 9:30