Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Le vin rouge recélerait-il la clé du nectar de jouvence ?

Partagez
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30562

Le vin rouge recélerait-il la clé du nectar de jouvence ?

Message par Schattenjäger le Ven 10 Mar - 0:10

Le vin rouge recélerait-il la clé du nectar de jouvence ?





Des spécialistes américains ont découvert que le resvératrol, une substance contenue dans le vin rouge, pourrait contribuer à garder le cerveau jeune plus longtemps. Mais n’allez pas ouvrir la bouteille trop vite: vous n’aurez malheureusement jamais assez d’une vie pour en espérer le moindre bienfait…

Le resvératrol, un composé de vin rouge produit naturellement par la peau des fruits en fermentation, et que l’on retrouve dans les raisins, les bleuets et les mûres, maintiendrait les muscles souples et aiderait à protéger les connexions entre les neurones du cerveau, selon des chercheurs du Virginia Tech Carilion Research Institute, aux États-Unis.

Des tests effectués sur des souris âgées ont montré que ce composé ralentissait considérablement le vieillissement du cerveau en préservant les synapses, soit les jonctions neuromusculaires qui relaient les signaux de mouvement du cerveau aux muscles. Les résultats de l’étude ont été publiés sur le site Oxford academic.

Les souris qui avaient reçu du resvératrol à partir de l’âge d’un an avaient plus de jeunes synapses de jonction neuromusculaire à deux ans que celles qui n’en avaient pas pris.
« Je crois que nous nous rapprochons des mécanismes pour ralentir la dégénérescence provoquée par l’âge des circuits neuronaux », a déclaré Gregorio Valdez, l’auteur principal de l’étude et professeur adjoint à l’institut.

Le vin rouge contient plus de resvératrol que le vin blanc car il est fermenté avec la peau du raisin. Cependant, les amateurs de vin seront déçus d’apprendre que cette boisson ne contient pas assez de resvératrol pour ralentir substantiellement la vieillesse.

« Le vin en contient si peu [de resvératrol], que vous ne pourriez pas boire suffisamment [de vin] dans votre vie pour obtenir les bienfaits que nous avons trouvés chez les souris recevant du resvératrol pur », a déclaré M. Valdezen, ajoutant que « ces études ont été réalisées sur des souris, et je voudrais déconseiller quiconque de se ruiner le corps en s’administrant du resvératrol sous quelque forme que ce soit ».

Les chercheurs ont aussi indiqué que l’étape suivante de leur étude consisterait à identifier le mécanisme qui permet au resvératrol de protéger les synapses.

« Si nous connaissons le mécanisme, nous pourrons modifier le resvératrol ou chercher d’autres molécules qui sont plus efficaces pour protéger les synapses », ont-ils souligné.

Il est à noter que même si l’étude sur le resvératrol a révélé qu’il avait un effet neuroprotectif, il était quand même moins efficace qu’un régime restrictif en calories.

À défaut de miracle, on peut très bien se rabattre sur l’apprentissage des langues étrangères. Selon une étude, il s’agit là d’une excellente option pour retarder le vieillissement du cerveau. Qui plus est, apprendre une nouvelle langue ne comporte absolument aucun risque pour la santé. Rien n’empêche de combiner les deux à l’occasion, par contre…

source: https://fr.sputniknews.com/societe/201703081030370712-vin-rouge-cle-du-nectar-jouvence/
avatar
Le Roy Hugon
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur

Nombre de messages : 380

Re: Le vin rouge recélerait-il la clé du nectar de jouvence ?

Message par Le Roy Hugon le Ven 10 Mar - 9:13

C'est pas neuf, ils n'ont rien inventé les américains. Si ils veulent compléter leurs observations, je connais d'excellentes caves à Maury, et un restau extraordinaire. Les anglais servent couramment de cobaye pour les expériences sur le vin par chez nous. Il suffit de siffler en gitant une bouteille, ils arrivent.
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8081

Re: Le vin rouge recélerait-il la clé du nectar de jouvence ?

Message par casseron le Ven 10 Mar - 9:20

Je suppose que vous savez où se cachent les polyphénols ?

https://www.youtube.com/watch?v=zJbQFgpPYDk
avatar
charlie
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 2143

Re: Le vin rouge recélerait-il la clé du nectar de jouvence ?

Message par charlie le Ven 10 Mar - 9:30

Celui qui en contient le plus est le vin de bourgogne et pinot noir.
Beaucoup plus puissant c'est le Ptérostilbène
"
Le Ptérostilbène (terro-still-bean) est un stilbénoïde, un antioxydant produit par des plantes pour se protéger contre les virus, les bactéries, les attaques fongiques et l’excès de soleil, tout comme son cousin, le Resvératrol. Le Ptérostilbène est surtout présent dans les bleuets / myrtilles.
Le Resvératrol, quant à lui, est reconnu en tant que principe actif présent dans la peau des raisins rouges. Il a été considéré comme le responsable du « paradoxe français » : les Français ont en effet une bonne condition cardiaque et une meilleure santé que l’ensemble des personnes soumises au même type de régime alimentaire (dans l’ensemble, ils mangent des aliments inflammatoires, obstruant les artères, favorisant le diabète et le cancer. Mais grâce à leur passion pour le vin rouge et au Resvératrol qu’il contient, ils ne sont pas particulièrement sujets à ces maladies). D’autres propriétés sont aussi attribuées au Resvératrol, notamment des propriétés anti-diabète, anti-inflammatoire et anti-cancer.
Le Ptérostilbène est une molécule très similaire au Resvératrol, mais alors que le Resvératrol a trois groupes hydroxyles à ses extrémités, pour le Ptérostilbène deux d’entres elles sont remplacées par des groupes méthoxy. Cette différence fait du Ptérostilbène un produit bien plus biodisponible que le Resvératrol. Il est en effet absorbé beaucoup plus facilement par les parois et les membranes cellulaires de l’estomac. Il reste aussi plus longtemps dans l’organisme, ses effets sont donc similaires au Resvératrol, mais d’une plus grande efficacité.

Les chercheurs pensent que le Ptérostilbène et le Resveratrol fonctionnent en suivant les mêmes processus biologiques. Pour toutes ces raisons, le Prérostilbène et le Resvératrol sont désormais disponibles dans de nombreuses boutiques de compléments alimentaires.

Les effets du Ptérostilbène sur la santé

Le Ptérostilbène a un effet remarquable sur de nombreuses maladies, en influant sur les processus métaboliques et rectifiant les problèmes rencontrés par les cellules malades ou âgées.
En d’autres termes, l’action du Ptérostilbène varie en fonction de la manière dont les cellules ont dévié des mécanismes métaboliques sains.
Il régule ces mécanismes en s’adaptant à la nature de la maladie ou au processus de viellissement des cellules souffrantes.
En fait, de même que d’autres compléments alimentaires et médicaments, le Ptérostilbène présente des effets comparables aux médicaments suivants :

  • Le Clofibrate, employé pour faire baisser les taux de cholestérol et de triglycéride.
  • Le Metformin, employé pour traiter les diabètes de type 2.
  • Le Tamoxifen, employé pour traiter différentes formes de cancer du sein.
  • Le FOLFOX, un protocole de chimiothérapie pour le traitement du cancer colorectal.

Le contrôle du poids et la réparation de l’ADN ont pour conséquences l’allongement de la jeunesse et de durée de vie

La Restriction Calorique est actuellement reconnue comme la stratégie efficace de préservation de la jeunesse physiologique. Elle active, en effet, un grand nombre de gènes qui maintiennent au minimum les inflammations et maladies inflammatoires liées à la vieillesse, telles que l’artériosclérose ou la détérioration cognitive.
Le Ptérostilbène a le même effet sur la majorité de ces gènes.
Combiné avec le Resvératrol, le Ptérostilbène agit sur presque tous les gènes qui sont activés par la Restriction Calorique, ainsi que sur certains gènes agissant sur l’accumulation de graisse dans le corps et le foie (en réduisant la lipogenèse dans les tissus adipeux – graisseux -, en élevant l’oxydation acide des graisses dans le foie, etc.).
Garder l’ADN en bon état est essentiel à la longévité.
La détérioration de l’ADN causée par l’oxydation baisse de 18 % après la prise d’une grande quantité de myrtilles riches en Ptérolstilbène par des volontaires.
La détérioration de l’ADN due à l’exposition au soleil est aussi réduite.

Un booster immunitaire

Les extraits de myrtilles (riches en ptérostilbène) ont régulé de façon positive les cellules NK (ou « tueuses naturelles »), tout en diminuant l’action inflammatoire de la protéine NF-kb (Nuclear Factor Kappa-beta).
Les cellules NK identifient et détruisent toutes les cellules anormales, comme les virus et les cellules pré-cancéreuses.
Parmi de nombreux autres, on remarque deux pathogènes sur lesquels le Ptérostilbène a un effet particulièrement notable : le virus de l’hépatite C et le Candida. Le Ptérostilbène empêche l’assemblement et la sécrétion des particules infectieuses du virus de l’hépatite C.
Le Candida Albicans est une bactérie particulièrement nuisible, du fait qu’elle a la capacité de produire des biofilms résistants aux antibiotiques et qu’elle est un auxotrophe de la coenzyme NAD+. Cela signifie qu’elle diminue le taux de NAD+, pourtant essentiel à l’action des gènes de SIRT qui influent sur la longévité et le niveau d’énergie général.
Le Ptérostilbène diminue l’action des Ras, cAMP et des gènes liés au Candida qui sont impliqués dans la formation de son biofilm protecteur. Le système immunitaire peut ainsi parvenir jusqu’à tout type d’infection de Candida et lutter contre elle.

Le Ptérostilbène a des effets puissants contre le cancer

Récemment, le Ptérostilbène a été reconnu pour son efficacité à réduire les cancers du sein, du colon, de l’oesophage, du foie, du pancréas, de la prostate, de l’estomac, à différents degrés.
La recherche concernant d’autres formes de cancers est en cours, mais jusqu’à présent, il a été trouvé que le Ptérostilbène :
– bloque la malignité. (empêche les cellules de devenir cancéreuses)
– réduit le taux auquel les cellules déjà cancéreuses prolifèrent, et bloque les métastases. (empêche le cancer de se développer)
– induit l’apoptose (la mort cellulaire) dans certains types de cancers !
Un grand nombre d’effets anti-cancer du Ptérostilbène sont dus à l’augmentation de l’oxydation et à la diminution de la télomérase des cellules pré-cancéreuses, malignes ou cancéreuses. Désormais :
« … il a été montré que l’activité d’inhibition de la télomérase déclenchée par le ptérostilbène était en corrélation avec la viabilité de la cellule. Le Ptérostilbène a le potentiel pour devenir un nouveau médicament contre les cancers du sein et du poumon… »

Le système circulatoire, les diabètes, l’artérioscléraose et l’hémolyse

Alors que le Ptérostilbène augmente le stress oxydatif dans beaucoup de cancers, il a l’effet inverse pour les artères et les veines, pour lesquelles il diminue ce stress. Cette diminution du stress oxydatif réduit la mort des cellules endothéliales vasculaires qui tapissent tout le système circulatoire.
La capacité du Ptérostilbène à augmenter la sensibilité à l’insuline et à réduire les taux de glucose dans le sang (grâce à la régulation métabolique des diabètes) est comparable au médicament Metformin
Le Ptérostilbène est aussi un « … puissant récepteur alpha activé par les proliférateurs de péroxysome (PPARa) agonistes … ». Ce qui veut dire qu’il est plus efficace que des médicaments comme le Ciprofibrate pour faire baisser des taux élevés de lipides (graisse) et de cholestérol dans le sang, causant l’artérosclérose et l’obstruction des artères.
Des taux élevés de lipides et de chorestérol, couplés à un taux de sucre dans le sang élevé, sont associés à la démence, à des maladies du foie et à un déclin général du système circulatoire, dont le rôle est de conserver les corps bien alimentés, oxygénés, énergiques et jeunes.
Le Ptérostilbène a aussi une aptitude importante à protéger les cellules rouges contre les bactéries, les parasites et les drogues qui devraient normalement les tuer, et s’associe avec le Resvératrol pour les protéger contre le stress oxydatif.

Ptérostilbène: un neuroprotecteur, contre l’Alzheimer et la démence

Le Ptérostilbène montre une grande faculté à résorber les déficits cognitifs en réduisant l’oxydation et l’inflammation qui stressent le cerveau et qui sont une cause majeure de la maladie d’Alzheimer et du déclin cognitif lié à l’âge.
Il élève aussi les taux de facteur 1 de croissance analogue à l’insuline (IGF-1) et de dopamine dans le cerveau.
IGF-1 est un composant essentiel de la croissance des vaisseaux sanguins et des neurones dans l’hippocampe.La dopamine, quant à elle, entre en jeu dans les processus liés à l’apprentissage et la mémoire.

Le marché du Ptérostilbène et les méthodes de production

Ces derniers mois, le Ptérostilbène est rapidement devenu un composé naturel prometteur sur le marché de la santé et des compléments alimentaires. On peut distinguer plusieurs causes à la soudaine montée de la popularité du produit et de ses compléments alimentaires sur le marché.
D’abord, différentes études scientifiques sur le sujet ont été publiées depuis 2004. La sortie de plus en plus d’études prometteuses encourage les scientifiques à publier davantage d’articles à ce sujet. Les chercheurs souhaitent montrer à quel point le produit est répandu et quel est l’état de la recherche et de ses expériences.
De plus, les progrès effectués dans le domaine de la technologie permettent au Ptérostilbène d’être produit à des coûts moindres et en plus grandes quantités.
Le Ptérostilbène fut d’abord isolé à partir du santal rouge, qui vit uniquement en Inde du Sud et qui est actuellement en voie de disparition. L’arbre (ainsi que les autres espèces contenant du Ptérostilbène) étant menacé, et le procédé d’extraction étant cher et laborieux, il est très difficle d’obtenir de grandes quantités de Ptérostilbène depuis cette source.
Heureusement, il existe une autre source de Ptérostilbène. Les myrtilles sont en effet la principale source d’où le Ptérostilbène est aujourd’hui extrait et purifié.

Des procédés tels que la fermentation permettent d’augmenter la pureté de la molécule. Cependant, la forme commerciale la plus courtante est synthétique. Cela permet d’avoir un produit pur à plus de 99% à bas coûts et dans de grandes quantités. Ces procédés technologiques ont de plus l’avantage de participer à la préservation d’espèces menacées.
Puisque le nombre d’études positives au sujet du Ptérostilbène augmente, on retrouve de plus en plus de marques de compléments alimentaires qui en proposent sur internet avec une offre toujours plus grande. De plus en plus personnes peuvent donc profiter de ses multiples bienfaits sur la santé. Cependant, il s’agira de bien faire attention à la qualité du produit acheté ainsi que sa pureté !
References:
1: Pterostilbene, a dimethyl ether derivative of resveratrol, reduces fat accumulation in rats fed an obesogenic diet. J Agric Food Chem. 2014 Aug 20;62(33):8371-8. doi: 10.1021/jf501318b. Epub 2014 Aug 8.
2: A single portion of blueberry (Vaccinium corymbosum L) improves protection against DNA damage. Nutr Res. 2013 Mar;33(3):220-7. doi: 10.1016/j.nutres.2012.12.009. Epub 2013 Feb 1
3: Pterostilbene and cancer: current review. McCormack D, et al. J Surg Res. 2012.
4: Cellular and behavioral effects of stilbene resveratrol analogues: implications for reducing the deleterious effects of aging.
J Agric Food Chem. 2008 Nov 26;56(22):10544-51. doi: 10.1021/jf802279h.
5: Pterostilbene, a natural dimethylated analog of resveratrol, inhibits rat aortic vascular smooth muscle cell proliferation by blocking Akt-dependent pathway. Vascul Pharmacol. 2010 Jul-Aug;53(1-2):61-7. doi: 10.1016/j.vph.2010.04.001. Epub 2010 Apr 14.
6: Protective effect of Pterostilbene against free radical mediated oxidative damage. BMC Complement Altern Med. 2013; 13: 238.
7: Identification of molecular pathways affected by pterostilbene, a natural dimethylether analog of resveratrol. BMC Medical Genomics 2008, 1:7 doi:10.1186/1755-8794-1-7
8: Pharmacokinetics, oral bioavailability, and metabolic profile of resveratrol and its dimethyl ether analog, pterostilbene, in rats. Published online 2010 Nov 30. doi: 10.1007/s00280-010-1525-4
9: Analysis of Safety from a Human Clinical Trial with Pterostilbene. Journal of Toxicology. Volume 2013 (2013), Article ID 463595, 5 pages
10: Pterostilbene as a potential novel telomerase inhibitor: molecular docking studies and its in vitro evaluation. Curr Pharm Biotechnol. 2014;14(12):1027-35.
11: Low-dose pterostilbene, but not resveratrol, is a potent neuromodulator in aging and Alzheimer’s disease. Neurobiol Aging. 2012 Sep;33(9):2062-71. doi: 10.1016/j.neurobiolaging.2011.08.015. Epub 2011 Oct 7.
12: Modulation of Hippocampal Plasticity and Cognitive Behavior by Short-term Blueberry Supplementation in Aged Rats Maney Online. Volume 7, Issue 5-6 (01 October 2004), pp. 309-316
13: Protective effect of Pterostilbene against free radical mediated oxidative damage. BMC Complement Altern Med. 2013; 13: 238.
14: Pterostilbene, a natural phytoalexin, effectively protects against UVB-induced skin carcinogenesis by increasing antioxidant cellular defenses and preventing mutagenesis. doi: 10.1158/1538-7445.AM2014-1605 Cancer Res October 1, 2014 74; 1605
15: Pterostilbene protects vascular endothelial cells against oxidized low-density lipoprotein-induced apoptosis in vitro and in vivo. DOI 10.1007/s10495-011-0653-6
16: In vitro and in vivo activities of pterostilbene against Candida albicans biofilms; Antimicrob Agents Chemother. 2014;58(4):2344-55. doi: 10.1128/AAC.01583-13. Epub 2014 Feb 10.
17: Synergistic induction of human cathelicidin antimicrobial peptide gene expression by vitamin D and stilbenoids DOI: 10.1002/mnfr.201300266
18: Stilbene compounds: from the grapevine to wine. Drugs Exp Clin Res. 1999;25(2-3):57-63.
19: Identification of pterostilbene as a phytoalexin from Vitis vinifera leaves. Phytochemistry (Impact Factor: 3.35). 01/1979; 18(6):1025–1027. DOI: 10.1016/S0031-9422(00)91470-5
21: Unbiased probing of the entire hepatitis C virus life cycle identifies clinical compounds that target multiple aspects of the infection. Proc Natl Acad Sci U S A. 2010 Jan 5; 107(1): 291–296. Published online 2009 Dec 29. doi: 10.1073/pnas.0912966107
22: Effect of blueberry ingestion on natural killer cell counts, oxidative stress, and inflammation prior to and after 2.5 h of running. Appl Physiol Nutr Metab. 2011 Dec;36(6):976-84. doi: 10.1139/h11-120. Epub 2011 Nov 23
.23: Pterostilbene, a bioactive component of blueberries, suppresses the generation of breast cancer stem cells within tumor microenvironment and metastasis via modulating NF-κB/microRNA 448 circuit. Mol Nutr Food Res. 2013 Jul;57(7):1123-34. doi: 10.1002/mnfr.201200549. Epub 2013 Mar 15.
24: Dietary intake of pterostilbene, a constituent of blueberries, inhibits the β-catenin/p65 downstream signaling pathway and colon carcinogenesis in rats. Carcinogenesis. 2010 Jul; 31(7): 1272–1278. Published online 2010 Jan 8. doi: 10.1093/carcin/bgq004
25: Immune Exhaustion and Immune Senescence – Two Distinct Pathways for HBV Vaccine Failure during HCV and/or HIV Infection. Arch Immunol Ther Exp (Warsz). 2013 Jun; 61(3): 193–201. Published online 2013 Feb 12. doi: 10.1007/s00005-013-0219-0
26: From French Paradox to cancer treatment: anti-cancer activities and mechanisms of resveratrol. Anticancer Agents Med Chem. 2014;14(6):806-25.
27: Resveratrol: French Paradox Revisited. Front Pharmacol. 2012; 3: 141. Published online 2012 Jul 17. doi: 10.3389/fphar.2012.00141
28: Gene expression profiles induced by cancer chemopreventive isothiocyanate sulforaphane in the liver of C57BL/6J mice and C57BL/6J/Nrf2 (-/-) mice. Cancer Lett. 2006 Nov 18;243(2):170-92. Epub 2006 Mar 3.
29: A Review of Pterostilbene Antioxidant Activity and Disease Modification. Oxidative Medicine and Cellular Longevity; Volume 2013 (2013), Article ID 575482, 15 pages
30: Antioxidant effect of trans-resveratrol, pterostilbene, quercetin and their combinations in human erythrocytes in vitro.
Plant Foods Hum Nutr. 2010 Mar;65(1):57-63. doi: 10.1007/s11130-010-0154-8.
En fait j'en prend depuis trois mois et j'ai une pêche d'enfer ( il faut le plus dosé à 100mg/3 gélules par jour) je le trouve sur amazone (usa) car en franc sous dosé
avatar
charlie
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 2143

Re: Le vin rouge recélerait-il la clé du nectar de jouvence ?

Message par charlie le Ven 10 Mar - 9:32

je rajoute , le Ptérostilbène est plus bio disponible et son action dure beaucoup plus longtemps que le
Resvératrol.
il en existe en sublingal, ce qui fait qu'il va direct dans le sang sans être détruit en partie par les sucs gastriques

anoy
Membre VIP Argent
Membre VIP Argent

Nombre de messages : 1409

Re: Le vin rouge recélerait-il la clé du nectar de jouvence ?

Message par anoy le Ven 10 Mar - 12:15

Là , ça me va ! Comme ça , plus besoin de se justifier quand on en ouvre une ! C'est pour entretenir la santé ! ... allez , à la votre !  
avatar
Franck1973
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 3378

Re: Le vin rouge recélerait-il la clé du nectar de jouvence ?

Message par Franck1973 le Ven 10 Mar - 17:44

@anoy a écrit:Là , ça me va ! Comme ça , plus besoin de se justifier quand on en ouvre une ! C'est pour entretenir la santé ! ... allez , à la votre !  
Santé


___________________


Moi ? Je ne suis rien. Je suis un pet dans le système de conditionnement d'air. Je suis toujours là mais, la plupart du temps, personne ne s'en aperçoit.
La stratégie Ender

Johnny Guoyot
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 8613

Re: Le vin rouge recélerait-il la clé du nectar de jouvence ?

Message par Johnny Guoyot le Ven 10 Mar - 18:09

Bien évidemment, il a fallu que ce soit Schattenjäger qui lance ce sujet...


___________________


Les soucoupes volantes et les extraterrestres, c'est comme la hausse du pouvoir d'achat et la baisse des impôts, on en parle tout le temps mais on ne les voit jamais venir!
          
                                                             
 
avatar
charlie
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 2143

Re: Le vin rouge recélerait-il la clé du nectar de jouvence ?

Message par charlie le Ven 10 Mar - 19:22

Pensez donc à boire un verre des coteaux bourguignons , 2014, Georges Duboeuf, le soir avant d'aller au lit.
Lever en forme assuré
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8081

Re: Le vin rouge recélerait-il la clé du nectar de jouvence ?

Message par casseron le Ven 10 Mar - 19:42

Mais il y a infiniment plus de polyphénols dans le vin de Bordeaux ! Un Pétrus à plus de 1000 euros la bouteille, tu bois puis tu piles le verre et tu l'avales !
Il est vrai que les vins de Bourgogne sont encore plus chers avec moins de vertus !

anoy
Membre VIP Argent
Membre VIP Argent

Nombre de messages : 1409

Re: Le vin rouge recélerait-il la clé du nectar de jouvence ?

Message par anoy le Ven 10 Mar - 19:49

Là , ça sent bon la France , bien tché' nous !!!
Haa , ces musulmans , ils ne savent pas ce qu'ils loupent !  
avatar
Franck1973
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 3378

Re: Le vin rouge recélerait-il la clé du nectar de jouvence ?

Message par Franck1973 le Ven 10 Mar - 19:53

Un bon Côte du Rhône est aussi bon et bien moins cher...


___________________


Moi ? Je ne suis rien. Je suis un pet dans le système de conditionnement d'air. Je suis toujours là mais, la plupart du temps, personne ne s'en aperçoit.
La stratégie Ender

Johnny Guoyot
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 8613

Re: Le vin rouge recélerait-il la clé du nectar de jouvence ?

Message par Johnny Guoyot le Ven 10 Mar - 19:55

Allons bande de pochetrons, il est notoire que vous achetez de la vinasse en cubis pour vous rassasier!


___________________


Les soucoupes volantes et les extraterrestres, c'est comme la hausse du pouvoir d'achat et la baisse des impôts, on en parle tout le temps mais on ne les voit jamais venir!
          
                                                             
 
avatar
Franck1973
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 3378

Re: Le vin rouge recélerait-il la clé du nectar de jouvence ?

Message par Franck1973 le Ven 10 Mar - 20:07

@Johnny Guoyot a écrit:Allons bande de pochetrons, il est notoire que vous achetez de la vinasse en cubis pour vous rassasier!
Tu m'insulte là... Que de l'AOC, et du Côtes du Rhône...
Et jamais de cubit...Du plastique pour conserver du vin, c'est comme des bouteilles plastique pour le whisky,  un bouchon en plastique ou à vis pour le vin... Une horreur et un non respect du produit...
Reste avec ta "vinasse" et laisse moi profiter des bons produits...


___________________


Moi ? Je ne suis rien. Je suis un pet dans le système de conditionnement d'air. Je suis toujours là mais, la plupart du temps, personne ne s'en aperçoit.
La stratégie Ender
avatar
charlie
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 2143

Re: Le vin rouge recélerait-il la clé du nectar de jouvence ?

Message par charlie le Ven 10 Mar - 20:10

les coteaux bourguignon 2014 j'en ai trouvé en grande surface, mais j'ai eu le malheur de le dire à pas mal d'amateurs, alors chaque fois qu'il est réassortir faut faire fissa!C'est souvent 2014-2015 je suis même tombé sur un 2012 , Duboeuf, le négociant, c'est la garantie de la qualité ils font 13.5 14 dés fois 14.5 mais j'en bois un verre par jour, d'ailleurs demain faut.......

. Les plus riches sont les vins de Pinot noir (Bourgogne), de Merlot, de Grenache ou de Mourvèdre. Le cépage Pinot noir contient le plus de resvératrol avec une concentration pouvant aller jusqu’à 11,9 mg·l-1 (en Suisse) ; en France, sa teneur moyenne est de 5,4 ± 1,2 mg·l-116. Le resvératrol y est majoritairement présent sous forme aglycone, sous les formes isomériques trans- et cis-17. La teneur en trans-resvératrol du vin rouge varie beaucoup suivant la région de production. Si on classe les cinq plus grands producteurs mondiaux de vin par la teneur moyenne en resvératrol de leur vin rouge12, on obtient dans l'ordre la France, l'Australie, l'Italie, l'Espagne et les États-Unis.

Johnny Guoyot
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 8613

Re: Le vin rouge recélerait-il la clé du nectar de jouvence ?

Message par Johnny Guoyot le Ven 10 Mar - 20:12

Si on parlait de physique quantique, il y aurait moins d'intervenants!


___________________


Les soucoupes volantes et les extraterrestres, c'est comme la hausse du pouvoir d'achat et la baisse des impôts, on en parle tout le temps mais on ne les voit jamais venir!
          
                                                             
 

anoy
Membre VIP Argent
Membre VIP Argent

Nombre de messages : 1409

Re: Le vin rouge recélerait-il la clé du nectar de jouvence ?

Message par anoy le Ven 10 Mar - 20:20

@Johnny Guoyot a écrit:Si on parlait de physique quantique, il y aurait moins d'intervenants!
Haa oui , cantique ... comme le vin de messe ! 
avatar
Franck1973
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 3378

Re: Le vin rouge recélerait-il la clé du nectar de jouvence ?

Message par Franck1973 le Ven 10 Mar - 20:46

@Johnny Guoyot a écrit:Si on parlait de physique quantique, il y aurait moins d'intervenants!
Oui, toi déjà, car tu pourrais pas faire de blagues dessus...


___________________


Moi ? Je ne suis rien. Je suis un pet dans le système de conditionnement d'air. Je suis toujours là mais, la plupart du temps, personne ne s'en aperçoit.
La stratégie Ender
avatar
charlie
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 2143

Re: Le vin rouge recélerait-il la clé du nectar de jouvence ?

Message par charlie le Ven 10 Mar - 21:09

Tout ce qui est intrication ne me laisse  pas indifférent  Wink
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Lun 20 Nov - 18:03