Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

Derniers sujets


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Le venin de cet escargot de mer pourrait devenir un puissant antidouleur

Partagez
avatar
Franck1973
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 3746

Le venin de cet escargot de mer pourrait devenir un puissant antidouleur

Message par Franck1973 le Ven 24 Fév - 22:37

On prédit un bel avenir médical au venin d’un escargot de mer, le Conus Regius, après qu’une étude a permis de mettre en lumière sa capacité à atténuer les douleurs chroniques. Une nouvelle classe d’antidouleurs devrait voir le jour.

Sous ses apparences de petit coquillage banal, le « cône marin » est un prédateur redoutable capable de paralyser ses proies grâce à un venin puissant. C’est justement l’un des composants de ce venin qui pourrait profiter à l’homme, celui-ci contenant un puissant antidouleur. Des chercheurs américains notent dans la revue PNAS qu’il ouvre une voie alternative aux médicaments opioïdes.

« Nous nous sommes intéressés aux venins pour comprendre les différents mécanismes du système nerveux », précise Baldomera Olivera, coauteur de l’étude. Le composé qui a particulièrement retenu l’attention des chercheurs s’appelle « Rg1A » : il agit sur les récepteurs nicotiniques du cerveau pour bloquer la douleur.

Double avantage de ce composé : l’organisme l’évacue en quatre heures seulement, quand les effets se poursuivent au-delà. « Nous avons découvert que le composé fonctionne toujours 72 heures après l’injection ; il continue d’éviter la douleur », ajoute J. Michael McIntosh, coauteur de l’étude.

Sur les rongeurs utilisés pour cette étude, une restauration a été constatée sur certains éléments du système nerveux, une action qu’aucun médicament actuel n’est capable de réaliser. Or « une fois que la douleur chronique se développe, il est difficile de la traiter », explique J. Michael McIntosh.

La mise au point d’un médicament à base de ce composé du venin de cône marin va également permettre d’offrir une alternative aux opioïdes. Ce puissant antalgique est très efficace, mais hautement addictif et les overdoses se multiplient.

Un analogue synthétique baptisé « Rg1A4 » mis au point par cette équipe de l’Université de l’Utah s’est montré très efficace chez le rongeur. Désormais, des essais précliniques vont être lancés pour étudier la sécurité et l’efficacité de ce nouveau traitement potentiel.

Sources :
http://sciencepost.fr/2017/02/venin-de-cet-escargot-de-mer-pourrait-devenir-puissant-antidouleur/
http://the-stranger.e-monsite.com/pages/classe-gastropoda/famille-conidae/conus-regius.html


___________________


Moi ? Je ne suis rien. Je suis un pet dans le système de conditionnement d'air. Je suis toujours là mais, la plupart du temps, personne ne s'en aperçoit.
La stratégie Ender
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mer 18 Juil - 22:29