Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Léonard de Vinci: La "Cène" révélée ?

Partagez
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30549

Léonard de Vinci: La "Cène" révélée ?

Message par Schattenjäger le Sam 18 Fév - 11:52

Léonard de Vinci: La "Cène" révélée ?





Pour appuyer sa thèse, Elisabetta Sangalli, une historienne italienne, fait référence à l'Ancien Testament. Il y est mentionné qu'il existe douze pierres du paradis et que le chiffre 7 revient avec insistance pour évoquer l'Apocalypse.

Jusqu'au milieu du XIXe siècle, La Cène (ou "Le Dernier Repas") de Léonard de Vinci a été considérée comme le chef-d'œuvre du peintre florentin. Il représente le dernier repas pris par Jésus-Christ avec ses douze apôtres.

Selon Leggo et El Diario NY, Elisabetta Sangalli, une historienne italienne, estime avoir percé l'un des mystères de La Cène. Selon elle, Léonard de Vinci a peint des pierres précieuses sur les vêtements de Jésus-Christ et de sept de ses disciples.

Sur cette peinture murale, Jésus-Christ porte un émeraude. D'après la spécialiste, c'est le symbole de la renaissance et de la paix. Parmi les autres apôtres concernés, Saint-André arbore un saphir qui fait penser à Cité Céleste de l'Apocalypse. Saint-Jean, lui, affiche un diamant en référence à la spiritualité.

7 comme l'Apocalypse

Pour appuyer sa thèse, Elisabetta Sangalli fait référence à l'Ancien Testament. Il y est mentionné qu'il existe douze pierres du paradis et que le chiffre 7 revient avec insistance pour évoquer l'Apocalypse. C'est la raison pour laquelle Léonard De Vinci a volontairement choisi sept apôtres, comme elle le précise à l'agence Ansa. Le huitième bijou, c'est l'émeraude porté par Jésus-Christ, qui reste encore un mystère.

Léonard De Vinci a bouclé son chef-d'œuvre en février 1487. On peut découvrir La Cène au réfectoire du couvent dominicain de Santa Maria delle Grazie à Milan.

Source - http://www.7sur7.be/7s7/fr/1531/Culture/article/detail/3083512/2017/02/17/La-Cene-de-Leonard-de-Vinci-a-garde-ce-secret-pendant-plus-de-500-ans.dhtml
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Dim 19 Nov - 16:56