Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Linceul de Turin : la fascinante hypothèse

Partagez
avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4530

Linceul de Turin : la fascinante hypothèse

Message par Robot U&P le Jeu 2 Fév - 10:23

Linceul de Turin : la fascinante hypothèse





Détail du linceul de Turin. On peut y distinguer une silhouette en négatif, des traces de sang ainsi que des pièces de tissu ajoutées postérieurement après un incendie qui avait failli détruire l'étoffe. [DR]

Le linceul de Turin est-il authentique et le corps que l'on peut y observer est-il réellement celui du Christ ? Une nouvelle hypothèse avancée par des scientifiques semble aller dans ce sens.

Ce tissu en lin de 4,4 mètres sur 1,13 mètre, abrité à Turin (Italie) est l'un des plus grand mystères contemporains. A t-il été le linceul dans lequel fut enveloppé Jésus après la descente de Croix ? Et l'image qui y figure est-elle la "photo" en négatif du Christ ? Les conclusions d'une récente étude vient relancer cette passionnante enquête.

Depuis sa redécouverte au Moyen-Âge, le Saint Suaire fascine et alimente toutes les hypothèses. Car aucune explication plausible n'est venue expliquer l'apparition de cette image sur ce drap dénué de toutes traces de pigments. Le linceul de Turin est donc propablement le seul objet au monde à avoir généré une discipline scientifique dédiée : la sindinologie.



Preuves contre preuve

De nombreux éléments plaident en faveur de l'authenticité du linceul. Le tissage correspond à l'époque du Christ et les pollens retrouvés à la Palestine de l'époque. Par ailleurs, le linceul montre de très nombreuses traces de blessures qui correspondent très précisément au récit de la Passion. Autre signe : reconstituée en 3D, l'image affiche des proportions parfaites.

Toutefois, ces différents indices plaidant en faveur de l'authenticité ont été remis en cause par une datation au carbone 14 menée en 1988. Selon les conclusions d'alors, le tissu daterait du XIIIe ou XIVe siècle. Une thèse qui n'a pas convaincu tous les chercheurs, non seulement en raison des arguments évoqués ci-dessus, mais aussi parce que l'origine de la mystérieuse image demeurait inexpliquée. Les travaux se sont donc poursuivis.

Des neutrons et de l'azote

Cette fois-ci, c'est le professeur Alberto Carpinteri, de l'Institut Polytechnique de Turin et son équipe, qui formulent une nouvelle hypothèse remettant en cause la datation au carbone 14. Selon le scientifique italien, le secret du Saint Suaire serait à rechercher dans un... tremblement de terre.

Un puissant séisme aurait ainsi frappé Jérusalem au moment de la mort du Christ. Les ondes ainsi dégagées par les roches broyées auraient littéralement bombardé de neutrons le linceul de Jésus. C'est en entrant en collision avec les atomes d'azote contenus dans les fibres du linceul qu'ils auraient généré l'image, tout en bouleversant le taux de carbone 14 (ce qui aurait faussé les résultats de l'étude de 1988).

Ce que dit la Passion

Par un chemin différent, l'hypothèse du professeur Carpinteri rejoint celle formulée il y a un an par le professeur Giulio Fanti, de l'université de Padoue. Ce dernier avait déjà évoqué la possibilité d'un bombardement de neutrons, sans l'associer alors à un tremblement de terre.

Dans le récit de la Passion, un tremblement de terre est évoqué dans l'évangile selon Saint-Matthieu, survenant juste après la mort du Christ. "Jésus poussa de nouveau un grand cri, et rendit l'esprit. Et voici, le voile du temple se déchira en deux, depuis le haut jusqu'en bas, la terre trembla, les rochers se fendirent, les sépulcres s'ouvrirent, et plusieurs corps des saints qui étaient morts ressuscitèrent" peut-on lire au chapitre 27. Mais ce n'est que le soir que Jésus fut glissé dans son linceul. Y a t-il eu des répliques du séisme évoqué ?

La thèse d'Alberto Carpinteri ne clôt sans doute pas le débat mais vient le relancer à nouveau. Quant à l'Eglise, elle ne s'est jamais prononcé sur l'authenticité ou non du linceul qu'elle considère néanmoins comme un objet digne de vénération.

SOURCE
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8076

Re: Linceul de Turin : la fascinante hypothèse

Message par casseron le Jeu 2 Fév - 10:26

Y a-t-i lieu de perdre son temps devant une telle stupidité ?

Johnny Guoyot
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 8613

Re: Linceul de Turin : la fascinante hypothèse

Message par Johnny Guoyot le Jeu 2 Fév - 11:17

Un puissant seisme a frappé Jerusalem. Comme à ce moment précis, il y avait une éclipse de soleil et une alignement entre les lunes de Jupiter, et qu'une grenouille fut prise de convulsions dans la vallée de l'Amazone, cela provoqua une eruption neutronique émanant du bronze de la lance de Longinus, qui marqua le linceul. C'est simple non?


___________________


Les soucoupes volantes et les extraterrestres, c'est comme la hausse du pouvoir d'achat et la baisse des impôts, on en parle tout le temps mais on ne les voit jamais venir!
          
                                                             
 
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8076

Re: Linceul de Turin : la fascinante hypothèse

Message par casseron le Jeu 2 Fév - 11:26

C'est assez bien résumé !
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8076

Re: Linceul de Turin : la fascinante hypothèse

Message par casseron le Jeu 2 Fév - 14:08

Cette émanation de radon a-t-elle également réalisé les suaires d'Oviedo et d'Argenteuil ? Le miracle serait encore plus grand !
avatar
Franck1973
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 3376

Re: Linceul de Turin : la fascinante hypothèse

Message par Franck1973 le Jeu 2 Fév - 19:13

L'argument carbone 14 n'est pas valable selon certains scientifique car il ne permettrait pas de dater des objets du XIIIe ou XIVe siècle car trop récent...
Le pollen et le tissage ne sont pas des preuves qu'il s'agit bien du linceul du Christ mais seulement que le tissu date bien de cette époque...
Rien n'indique que la trace sur le tissu soit bien une image du Christ ni qu'elle date de cette époque ou qu'elle ai été faite ultérieurement...
Rien de nouveau donc...


___________________


Moi ? Je ne suis rien. Je suis un pet dans le système de conditionnement d'air. Je suis toujours là mais, la plupart du temps, personne ne s'en aperçoit.
La stratégie Ender
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Lun 20 Nov - 8:49