Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Mutilation 2015-2016

Partagez
avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Mutilation 2015-2016

Message par Mikerynos le Ven 22 Jan - 9:17

Nouvelles mutilations au ranch Miller.
Traduction Mikerynos.

Le dimanche 13 Décembre 2015, Chuck Zukowski est contacté par Sally Miller un éleveur du comté de Huerfano près de Trinidad au Colorado. Deux de ses vaches de race Red Angus et d’une valeur de 1100 dollars ont disparu. L’une a été retrouvée morte avec des blessures inhabituelles et l'autre a été retrouvée vivante, mais avec des blessures internes. Pour ces raisons, l’éleveur a décidé d’ouvrir une enquête afin de déterminer si, en fait, une mutilation avait eu lieu. Le 15 Décembre, l’éleveur indique que le seconde vache a été euthanasié en raison de ses blessures.

Les faits.
Le 13 Décembre, l'éleveur Miller après avoir compté son troupeau d'environ 60 animaux, constate que deux animaux étaient absents, les deux femelles possiblement enceintes. Après quelques recherches des les endroits ou se trouvait le troupeau, il trouve un premier animal, mort couché sur le côté droit avec des coupures inhabituelles, et le second animal à 10 mètres couché sur le côté droit et luttant pour se relever. Les deux animaux se trouvent au fond d’un petit ravin encaissé en pente douce. Ayant eu de multiples mutilations l’an dernier, Miller se méfie de ce qu’il va trouver.

Sur le premier animal, les chairs ont été prélevées autour de la mâchoire, la langue était absente, ainsi que l’œil gauche. Il y avait un trou béant dans la région du cou dans lequel on pouvait voir les nervures de l’os du dos, l’épaule gauche était tordue et hors de son emplacement. Les mamelles et la région anale ont également été prélevées. Aucune marque de sang au sol et sur la carcasse.
Sur le second animal, aucun dégât physique apparent n’était visible. Mais il ne pouvait pas tenir debout sur ses pattes en raison de certaines type de blessures internes. Après le déplacement de l’animal sur une courte distance, Miller a essayé de le faire marcher sans résultat. La décision a été prise de mettre fin aux souffrances de l’animal à l'aide d'un coup de fusil de calibre 22 porté à la tête le 15 Décembre.

Miller a épuisé toutes les hypothèses pour comprendre la mort de ces deux animaux, y compris la chute dans ce petit ravin. Avant que les charognards nettoient complétement les carcasses, Il prend la décision de contacter Chuck Zukowski pour réaliser une expérience. A ce moment là, les animaux étaient morts depuis trop longtemps pour des prélèvements d’échantillons.

A ce stade de l’histoire, nous savons que :
Les deux animaux ont disparu en même temps.
Un animal a été retrouvé mort avec des dommages inhabituelle ressemblant au classique scénario de mutilations standard (No 1)
Un animal a été retrouvé vivant à proximité avec un certain type de blessures internes (No 2)
La mort approximative des deux animaux, autour du 12 et du 15 Décembre.
Localisation des animaux, 37 degré de latitude.

L'expérience:
Si un des animaux est mort de cause naturelle et que les blessures visibles sont liées aux charognards et aux vautours (No 1) le second animal (No 2) pourrait être utilisé comme test pour les mêmes charognards, et savoir si des blessures similaires pouvaient être causées et observées ensuite à titre de comparaison. La décision a été prise d’attendre 15 jours, soit après Noël. L’animal No 2 a été déplacé vers le bas et une analyse de comparaison entre les deux animaux a été faite. Pour cette expérience Chuck Zukowski a été aidé de Matt Morgan, un membre de son équipe.

Animal No 1 (Possible mutilation) Découvert le 13 Décembre 2015.
Femelle de race Red Angus d’une valeur de 1100 dollars.
Couché sur le côté droit, positionnée du Nord au Sud.
Pas de trace de rayonnement, les mesures indiquent 8 à 10 microtesla dans la région abdominale.
Le Balayage magnétique n’a rien montré de particulier.
Aucune trace de lutte dans le sol.
La langue et un œil sont manquant, orbite évidé.
Grande coupe lisse autour de la mâchoire.
Oreille gauche coupée de manière circulaire.
Cavité béante au niveau du cou et du dos, permettant d’observer l’os des côtes.
Côtes séparées de l’os du dos.
Patte avant gauche tordu au niveau de l’os de l’épaule.
Une section de la mamelle est manquante.
Un trou de 20 cm de diamètre dans la région anale.

Animal No 2 Euthanasié par l’éleveur le 15 Décembre 2015.
Femelle de race Red Angus d’une valeur de 1100 dollars.
Animal tué d’une balle de 22 dans la tête.
Couché sur le côté droit, positionné de l’Est à l’Ouest.
Localisation à 10 mètres au Sud de l’animal No 1.
L’animal semblait avoir des blessures internes et des signes de faiblesse.
Déplacement de la carcasse à 7 mètres au Nord de l’animal No 1 et couché sur le côté gauche.
Pas de trace de rayonnement, les mesures indiquent 8 à 10 microtesla dans la région abdominale.
Le Balayage magnétique n’a rien montré de particulier.
Sang qui suinte à travers la bouche ouverte.
Traces de morsures lisses et non prononcées de charognards.
Aucun dommage physique visible.

Analyse de comparaison:
Sur les animaux 1 et 2, il y a une abrasion similaires autour de la zone de la mâchoire. En comparant les deux, des coupes précises et plus intenses ont été remarquées sur l’animal No 1. Celle de l’animal No 2 est due aux charognards, constaté par l’éleveur.

Animal No 1 : Après un examen plus approfondi, un gros rocher se trouvait sous l'épine dorsale de l'animal et pourrait avoir causé la séparation des côtes, ce qui pourrait expliquer cette séparation mais à condition que l’animal ait été abandonné à partir d’une grande hauteur.

Animal No 2 : Il n’y avait aucun signe de lutte, aucune éraflures dans la terre, et aucun dommage dans la végétation environnante. L'animal semblait avoir été placé là. A ce moment aucune blessure interne de l'animal n‘est connu. Faisait-il partie de l'enlèvement de l’animal No 1 auquel il aurait été soumis mais a survécu avec des blessures ? Malheureusement, aucun vétérinaire n’a été contacté pour exécuter une autopsie. Miller va garder un œil sur la carcasse et éventuellement découvrir les dommages osseux interne que l’animal peut avoir initialement subit.

Une information intéressante:
Le 21 Décembre la chaîne KWCH News 12 du Kansas, a rapporté qu’un éleveur de Newton, a trouvé un de ses taureaux morts dans son pâturage le 18 Décembre. Les organes sexuels de l'animal avaient été retirés. Le département du shérif du comté de Harvey a enquêté sur l'incident et n'a trouvé aucune trace concernant la cause du décès et classe l’affaire comme un cas cruauté envers les animaux.

Le 2 Janvier 2016, le département du shérif du comté de Harvey déclare qu’une vache a été retrouvée morte dans le comté de McPherson toujours au Kansas, ses yeux avaient été enlevés. Le propriétaire de la vache déclare que le vétérinaire qui a effectué l’autopsie a trouvé une marque concernant une injection.



___________________


avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Re: Mutilation 2015-2016

Message par Mikerynos le Ven 22 Jan - 9:18

Mutilations dans l'État du Kansas.

Deux cas de mutilation de bétail dans la même semane et dans les comtés de McPherson et Harvey dans l'État du Kansas restent une énigme… Les deux cas se sont produits dans des pâturages hors des sentiers battus. La seule conclusion est que ces deux morts d'animaux ne sont pas naturelles. D'autres cas ont été découverts dans la région de Kansas City en 2012. Au début de Décembre, un éleveur près de Trinidad, Colorado, a trouvé un animal mutilé dans son ranch..

La première affaire date du lundi 18 Décembre 2015, elle concerne un taureau de race Charolais blanc retrouvé mort et mutilé dans le comté de Harvey, ses organes génitaux avaient été prélevés par des coupes franches et nettes.. Le shérif du comté T. Walton déclare qu’il a reçu le rapport de toxicologie de l’Iowa State University, les analyses n'indiquent rien de particulier. Jeff Nattier le propriétaire indique que ce taureau qui pesait 900 kg n’était pas vieux et qu’il évalue sa perte à 4000 dollars. Le 12 Janvier la KLA (Kansas Livestock Association) offre une récompense de 2500 dollars pour toutes informations.


John Shearer
A 32 kilomètres, la seconde affaire concerne une vache enceinte âgée de 5 ans, mutilée dans le Nord du comté de McPherson le vendredi 1er Janvier 2016. L’éleveur John Shearer et son épouse Carla nourrissaient son bétail vers 10h dans la journée, quant il a fait la macabre découverte. Il a toute suite remarquée que quelque chose n’allait pas. Sur la vache les yeux ont été prélevés, y compris la paupière inférieure et supérieure, les cils retirés. Les coupes sont précises, le vétérinaire qui a fait l'autopsie sur la vache a indiqué qu’elles avaient été faites au laser. Il a également trouvé un point d'injection sur le cou de la vache, mais il est difficile de savoir si ce fut à partir d'une vaccination antérieure. Il pense que la vache a été tuée après le vendredi. Aucune blessure par balle n’a été trouvée sur la carcasse.

L’exploitation de John Shearer possède plus de 200 bovins. Le shérif du comté est conscient du problème et enquête. La famille Shearer offre une récompense de 5000 dollars pour toutes informations menant à une arrestation et à une condamnation. La perte pour l’éleveur est estimée à 8000 dollars.


___________________


avatar
charlie
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 2270

Re: Mutilation 2015-2016

Message par charlie le Ven 22 Jan - 11:22

Rare les traces d'injection;Avec toutes les preuves qui existent depuis des années, c'est étonnant que rien ne sorte;
de plus , les shérifs semblent blasés( bridés) et parlent toujours de cruauté avec les animaux, mais, ce qu'ils ne disent pas, comment approcher un taureau  vivant, en pleine forme et le dépecer, le charcuter sans l'abattre par balle auparavant ou couteau, car le laser ne concerne que les ablations, infaisables sur une bête vivante, perso, je ne m'y risquerais pas!
avatar
OLOVNI
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 1952

Re: Mutilation 2015-2016

Message par OLOVNI le Ven 22 Jan - 20:25

C  'est  ici  que  je  voulais  dire  fléchette  anesthésiante
avatar
Franck1973
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 3443

Re: Mutilation 2015-2016

Message par Franck1973 le Ven 22 Jan - 20:47

Avec un fusil à seringue hypodermique, on peu neutraliser à distance un animal, même dangereux. Utilisé dans tous les zoo du monde...
Et ça ne laisse que peu de traces...


___________________


Moi ? Je ne suis rien. Je suis un pet dans le système de conditionnement d'air. Je suis toujours là mais, la plupart du temps, personne ne s'en aperçoit.
La stratégie Ender
avatar
charlie
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 2270

Re: Mutilation 2015-2016

Message par charlie le Ven 22 Jan - 21:01

Sincèrement, si c'était l’armée, ils n'auraient pas leur propre ranch d'expérimentation au lieu de prendre des risques.
Ensuite les similitudes avec les abductions, tous sont ramenés à l'endroit de départ, sauf, que les animaux sont marqués comme s'ils étaient tombées de haut.
ecore une fois, pourquoi  ramener une carcasse , et donc aussi des preuves ou indices à gratter;
Idem sectes, illuminés, c'est pas très clairs
Ensuite, état comme ET, quand on a de la technologie, on prélève une ou deux fois puis on cultive les cellules concernées, quoique avec les cellules souches, c'est même plus la peine.
Reste quoi, magouille aux assurances?
avatar
Franck1973
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 3443

Re: Mutilation 2015-2016

Message par Franck1973 le Ven 22 Jan - 21:57

@charlie a écrit:[...]
Reste quoi, magouille aux assurances?
Difficile de se faire rembourser quoi que ce soit dans ces conditions malgré le préjudice :
• pas de coupable clairement définis,
• circonstances troubles.
De plus les assurances ne lâchent pas les billets comme ça, elles enquêtent avant, juste au cas où elles trouveraient un moyen de ne pas payer. Et n'importe quel prétexte peut suffire...
Je ne voit pas l'intérêt de sacrifier du bétail pour être éventuellement indemnisé des années plus tard. Il vaut mieux faire croire à un classique vol de bétail avec traces de véhicule par exemple...
Tous ces éleveurs auraient plutôt eu intérêt à faire disparaître les carcasses et porter plainte pour vol, moins sulfureux que les histoires de mutilations auprès des assurances...
Alors, que reste-il ? Un beau mystère...


___________________


Moi ? Je ne suis rien. Je suis un pet dans le système de conditionnement d'air. Je suis toujours là mais, la plupart du temps, personne ne s'en aperçoit.
La stratégie Ender
avatar
charlie
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 2270

Re: Mutilation 2015-2016

Message par charlie le Sam 23 Jan - 0:15

Oui d'acord avec toi, c'était un peu ironique , façon de demander , où est la solution, quoi penser?
il manque des témoins directs et ou photos!

Contenu sponsorisé

Re: Mutilation 2015-2016

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Ven 15 Déc - 18:53