Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Le suicide collectif & les sectes

Partagez
avatar
Invité
Invité

Le suicide collectif & les sectes

Message par Invité le Dim 8 Mar - 19:05

Ce topic fait un peu écho à celui de Mickey Wink



Les sectes dans le sens large recoupent les "dogmes" - "religions" etc. qui notamment portent atteintes aux biens et aux personnes (via ces dogmes et ces religions)

ce qui m'a étonnée c'est que je pensais que à part quelques rares cas, le suicide collectif était une nouvelle "mode" ou quelque chose de récent dans l'histoire de l'humanité (qu'il y en avait peu avant en fait)


et pas du tout... Wink exemple :

sources diverses :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Suicide_collectif
http://prevensectes.com
etc.

1985 : Dans une tribu des Philippines

Porridge à l'insecticide pour voir l'image de Dieu : 73 morts

*
La grande prêtresse d'un village de la tribu Ata, dans la région de Davao, dans l'île de Mindanao, aux Philippines, qui venait d'essuyer un échec mettant en cause ses pouvoirs " magiques ", a réussi à convaincre ses fidèles de manger un porridge assaisonné d'insecticide afin de " voir l'image de Dieu ". Soixante-douze fidèles l'ont suivie et sont morts. Quant à elle, elle s'est suicidée à coups de couteau. Mais trois membres du village ont refusé ce suicide collectif et, depuis, ont parlé.

Au début du mois, la grande prêtresse, Datu Mangayanon Butaog, avait fait abattre un arbre en annonçant que ses feuilles séchées deviendraient des billets de banque. Mais rien ne vint. Aussi les villageois commencèrent-ils à émettre quelques doutes sur les pouvoirs de la " datu " (chef).

D'où la proposition de " suicide collectif "... pour la bonne cause, qui fut mise à exécution, le 9 septembre dernier. Des soldats, envoyés sur place, ont découvert les corps, dont ceux de femmes et enfants. Les restes étaient déjà en partie déchiquetés par les bêtes sauvages.

La région de Dabao, où la guérilla " communiste " est toujours active, est habitée par des tribus ayant conservé les croyances et rites animistes. Les Ata, " peuple très pacifique ", selon un missionnaire adventiste, sont encore des chasseurs qui vivent de gibier et de racines.

Mais, peut on considérer que dans des cas désespérés (face à l'ennemi, ou dans des traditions "sociétales" historiques etc.) , l'appel au suicide collectif est aussi une façon de prendre le contrôle de la population ?? et peut ainsi s'inspirer des dérives sectaires ...??


exemples divers à ce sujet :

1/ l'histoire fameuse des 47 Ronins qui ont procédé à un suicide (seppuku) collectif suite à la mort de leur damyo (leur chef)

2/ le jauhâr


http://fr.wikipedia.org/wiki/Jauhar

Le jauhâr - parfois orthographié johur - était une coutume râjpute de mort volontaire sur le bûcher funéraire suivie par les femmes des guerriers râjputs afin d'éviter la déportation par les musulmans à l'occasion de la défaite des villes ou des citadelles. Par extension, ce terme décrit la pratique du suicide de masse suivie dans la période allant de 1300 à 1600 par les femmes râjputes aussi bien que par les communautés entières lorsque la défaite et la prise de la ville était appréciées comme sûres.
Lorsque l'issue ne laissait aucun doute, les hommes - et tous ceux qui étaient en état de se battre - s'habillaient de jaune et s'élançaient vers une mort certaine tandis que les membres du clan qui ne pouvaient se battre, femmes, enfants, vieillards et malades se jetaient dans le feu. La pratique du jauhâr était glorifiée et de nombreux chants gardent le souvenir de ces sacrifices

voir la suite sur le lien Wink


3/ les suicides de Demmin
En avril et mai 1945, environ 900 résidents de Demmin en Allemagne se suicidèrent en voyant approcher l'armée rouge[

etc. l'histoire foisonne de ce type d'exemples ou des villages, des groupes de personnes dans des cas de deséspoir "collectif" ont procédé à des suicides collectifs...
Les cas de suicide dans les sectes sont eux plutôt issus de la manipulation... Peut on cependant vraiment faire une différence entre les deux ?
avatar
Passiflore
VIP
VIP

Nombre de messages : 1074

Re: Le suicide collectif & les sectes

Message par Passiflore le Lun 9 Mar - 17:27

"L'histoire foisonne de ce type d'exemples ou des villages, des groupes de personnes dans des cas de deséspoir "collectif" ont procédé à des suicides collectifs..."

Je crois bien que, dans leur cas, j'aurais fait la même chose...
avatar
Invité
Invité

Re: Le suicide collectif & les sectes

Message par Invité le Lun 9 Mar - 18:00

même si je pense que "c'est facile de dire les choses sans y être" en gros, je pense qu'il y a toujours une solution, au pire... partir ? se cacher ?

bref, je pense pas que le suicide soit une solution quel que soit le contexte je pense qu'on peut toujours "s'en sortir" et que "rien n'est impossible" .... (positive attitude... lorie sort de mon corps)

mais ce qui m'inquiètes c'est surtout, au delà des ascendants religieux - dogmatiques que peuvent avoir des religions ou sectes (sur des personnes + ou - en position de faiblesse ou non), comment peut-on qualifier justement les moments où la Société (dans son ensemble) prend l'ascendant sur l'individu et le contraint insidieusement à faire qu'il se suicide... ??? bounce bounce
avatar
Invité
Invité

Re: Le suicide collectif & les sectes

Message par Invité le Lun 9 Mar - 22:38

Le suicide de personne est toujours une chose bien triste et j'espère je jamais connaître de gens de mon entourage qui commettront ce geste fatidique.

Par contre, je ne comprendrai jamais les suicides collectifs (généralement liés à une secte ou religion). Je me demande qu'elle est l'élément déclencheur pour que tous se disent prêt à passer à l'acte. J'essaie de les imaginer... Y a-t-il quelqu'un parmi eux qui doutent au dernier instant? Ont-ils peur? Et puis si c'est le cas, qu'est-ce qui les poussent finalement à commettre l'irréparable pour faire comme les autres? Brrrr... Ça me donne froid dans le dos! Et le pire, c'est quand il y a des enfants là-dedans.
avatar
Maurghane
newbie
newbie

Nombre de messages : 9

Re: Le suicide collectif & les sectes

Message par Maurghane le Mer 11 Mar - 11:18

Baaah personnellement j'aurais tendance à comprendre plus facilement le suicide collectif que le suicide d'une personne. (Enfin "comprendre", dans le sens où je l'explique mieux... Pas dans le sens moral...)

Une fois que tu t'es engagé, que t'es lancé dans un mouvement de manipulation, etc... Ben, même si au dernier moment tu hésites, tu t'es imposé une obligation morale. Donc tu te dis que même si tu n'as personnellement plus envie de te suicider, bah tu n'as plus le droit de renoncer parce que y'en a un à côté de toi qui est déjà mort..
Enfin soit ^^
avatar
Invité
Invité

Re: Le suicide collectif & les sectes

Message par Invité le Mer 11 Mar - 14:34

en gros on se dé responsabilise ? puisque c'est autrui qui a choisi et processus collectif ...
avatar
Passiflore
VIP
VIP

Nombre de messages : 1074

Re: Le suicide collectif & les sectes

Message par Passiflore le Mer 11 Mar - 15:28

Je pense qu'en période de guerre, quand on est dans le camp des vaincus, et qu'on sait ce qui nous attend (massacre, viol, torture...), il vaut mieux mettre fin à ses jours soi-même - puisque de toute façon on va mourir - plutôt que subir l'humiliation d'être tué (et de quelle façon What a Face :!: ) par l'ennemi.
avatar
gadjito
Membre - Niveau1
Membre - Niveau1

Nombre de messages : 45

Re: Le suicide collectif & les sectes

Message par gadjito le Lun 28 Sep - 21:35

Hello

Ce sujet me parle un peu.

Je pense à toute les personnes qui envisagent de faire ce qui est devenu courant d'appeler un "travail sur soi" mais par le biais et le soutien de l'énergie d'un groupe.
Souvent j'ai entendu dire : le plus dur combat est le combat contre soi-même ! voilà un concept qui est plutôt parlant ou en tout cas questionnant. Il s'agit de quelque chose d'assez dualiste.

Le groupe se constitue bien souvent au détriment de l'individu et là aussi les mots parlent.
Quand à ce qui peut réellement pousser des gens à se rallier dans un acte suicidaire, on peut observer cette tendance dans toute sorte de groupe dans le sens où il y a un effet "moutons de Panurge" qui est très dominant.

A suivre

eleanorqc
newbie
newbie

Nombre de messages : 11

Re: Le suicide collectif & les sectes

Message par eleanorqc le Mar 16 Fév - 17:22

Romane a écrit:

Par contre, je ne comprendrai jamais les suicides collectifs (généralement liés à une secte ou religion). Je me demande qu'elle est l'élément déclencheur pour que tous se disent prêt à passer à l'acte. J'essaie de les imaginer... Y a-t-il quelqu'un parmi eux qui doutent au dernier instant? Ont-ils peur?

En fait c'est un processus ! au début on les attrappe avec de belles paroles, ensuite on leur fait vivre une belle vie, ensuite on réduit le niveau de satisfaction et on leur dit qu'ils doivent continuer a espèrer. Sinon c'est qu'il manque de Foi et ne sont pas capable de faire confiance, ou qu'ils ne sont pas prêts ! Puis on leur dit que la mort, ce n'est pas la mort, mais seuleemnt un passage, et qu'après ils retrouveront leur famille, leurs amis, etc. Puis on les pousse au suicide, par poison, arme a feu, gaz toxique, surmédication, etc.
Bien sur que certains on des doutes ou des craintes, c'est normal, mais dans ce cas, on les marginalise. Marginalisés, les individus tendent à se conformer au "protocole" et le pouvoir sur les autres en en renforcée.
avatar
TrustNo1
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 3167

Re: Le suicide collectif & les sectes

Message par TrustNo1 le Mar 23 Fév - 12:43

Passiflore croit en la bonne vieille doctrine du bushido le seppuku pour éviter le déshonneur d'avoir perdu au combat ; pourquoi pas je pense que j'aurais fais de même dans le plus grand des desespoirs ; mais finalement on ne sait pas de quoi on serait capable dans ces cas extreme ; le problèmes des sectes (c'est aussi celui de la scientologie,cabal et co) c'est qu'ils conditionnent les gens pour qu'ils integrent un moule seulement cela peut s'avérer catastrophique pour certains on se rappele du massacre du temple solaire

Sebouse
newbie
newbie

Nombre de messages : 13

Re: Le suicide collectif & les sectes

Message par Sebouse le Mar 6 Avr - 15:21

En parlant de suicide : https://www.youtube.com/watch#!v=Ih56OkwKRVM&feature=related

Sinon, je trouve que le suicide n'est pas quelque chose dont il faut débattre, le suicide c'est quelque chose de " naturel " si je puis dire, quand une personnes est au bout du rouleau ( bah faut en racheter un ! désolé pour ce petit interlude comique ) je pense que c'est naturel ! ( Même si, moi ça ne m viendrais jamais à l'esprit ! )


Mais, là parler de suicide collectif, c'est une autre chose ! Le plus souvent oui, c'est une attitudes sectaire, mais bon, ça reste très flou je trouve, les idéaux sectaire, les pratiques ... Enfin pour moi, ça l'est, je me suis inscrit ici pour poser des questions principalement, donc en voilà une : Les sectes, que motive les gens qui en font parties, quels sont leurs pratiques etc ... ( pour moi, ça reste un truc de dingue, mais ça n'est que mon avie ! )

Voilà.
avatar
canon
Membre VIP Argent
Membre VIP Argent

Nombre de messages : 1637

Re: Le suicide collectif & les sectes

Message par canon le Mar 6 Avr - 15:28

salut a tous,

Suicides de 73, 47 personnes. Hypnotisés par un(e) gourou. C'est pas un bon score. C'est bien moins (et de loin) que nos politiques : Affaire du sang contaminé(7000), le nucleaire, et bientot l'affaire du vaccin h1n1.

Les gourous ont encore beaucoup a tromper et à hypnotiser pour concurrencer avec le politique !

Sebouse
newbie
newbie

Nombre de messages : 13

Re: Le suicide collectif & les sectes

Message par Sebouse le Mar 6 Avr - 15:31

J'avoue, c'est triste mais c'est la réalité.

Aria
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 616

Re: Le suicide collectif & les sectes

Message par Aria le Mar 6 Avr - 20:26

Les sectes, que motive les gens qui en font parties,
des humains en recherchet sur la vie et dieu qui se sentent compris dans une communauté, si celle-ci est menée dans le bon sens " car il ne faut pas penser que toutes les sectes sont néfastes, les personnes qui y entrent sont en recherches et peuvent trouver un certain équilibre personnelle.
On généralise souvent les sectes mais c'est bien aussi d'analyser les motivations personnelles des personnes qui y entrent de leur plein gré ou leur vie n'est pas en danger.

et les sectes dangereuses dont il est question dans le sujet ou la vie des personnes est entre les mains d'un gourou avide de pouvoir et mentalement malade, car il faut avoir un fameux problème d'ordre mental que pour inciter une communauté a mettre fin a sa vie.
La communauté qui est sous le joug d'un tel gourou est drillée , la pensée devient unificatrice et tendue vers le gourou, communauté coupé de toutes autres pensées libératrice qui en vient sous l'ordre de leur gourou a commettre l'irréparable,effet de masse ou le mental n'appartient plus qu'a un cercle fermé et dangereux.

si je puis dire, quand une personnes est au bout du rouleau ( bah faut en racheter un ! désolé pour ce petit interlude comique ) je pense que c'est naturel ! ( Même si, moi ça ne m viendrais jamais à l'esprit ! )
c'est pas comique
c'est triste
d'accord avec toi
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Jeu 15 Nov - 19:46