Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La Manche au coeur d'une chasse au trésor

Partagez
avatar
Invité
Invité

La Manche au coeur d'une chasse au trésor

Message par Invité le Sam 7 Mar - 15:03

source : http://www.ouest-france.fr/actu/actu_BN_-La-Manche-au-coeur-d-une-chasse-au-tresor-P-_8619-827809_actu.Htm


lundi 16 février 2009

La Manche au coeur d'une chasse au trésor



L'équipage de l'«Odyssey explorer» a remonté à la surface deux canons du « HMS Victory ». : AFP/Odyssey marine exploration


L'épave du HMS Victory, coulé en 1744 au large des Anglo-Normandes avec 1 150 hommes à son bord, vient d'être retrouvée. Une polémique démarre sur l'exploitation du site.


Un trésor vient d'être découvert par la société américaine Odyssey. Sous les eaux de la Manche, elle a repéré l'épave d'un bâtiment britannique d'une centaine de canons. Cette épave de 1744 a déjà fait l'objet, en vain, de nombreuses campagnes d'investigation. Et pour cause. Elle renferme 100 000 pièces d'or et sa cargaison est évaluée à plusieurs dizaines de millions de dollars.

Un tel butin suscite la convoitise. Odyssey demeure d'ailleurs très mystérieuse sur l'emplacement, « à une centaine de kilomètres du lieu présumé du naufrage ». À qui appartient cette fortune ? « Selon le droit du pavillon, aux Britanniques », explique Michel Lhour, directeur du DRASSM (Département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines) à Marseille.

Une autre épave à 75 millions d'euros

« Pour préserver le patrimoine de l'Humanité, auquel est désormais assimilé le patrimoine sous-marin, l'Unesco vient aussi de ratifier une convention applicable depuis le 2 janvier. Elle protège les épaves découvertes dans la zone des 200 milles des états signataires ou à la limite du plateau continental. » Aucune action intrusive « ne peut être engagée sans l'accord du Royaume-Uni », prévient aussi un porte-parole britannique.

Autrement dit, en Manche, Odyssey ne peut rafler la mise comme elle l'a déjà fait au large du Portugal. Expert international, le Normand Bertrand Sciboz rappelle qu'« Odyssey est en procès avec l'Espagne. En 2007, elle a rapatrié discrètement vers les États-Unis les 17 tonnes de
butin, dont 500 000 pièces d'argent, récupérées sur la frégate espagnole
La Mercedes, au sud du Portugal. »

Il soupçonne qu'Odyssey traque aussi les vestiges du Merchant Royal. « Un navire de commerce anglais de 1641 qui repose entre Penzance et la Cornouaille, avec une cargaison estimée à 75 millions d'euros. » Aucune des recherches entreprises autour de ce bateau n'a abouti.

Une tempête chez les archéologues

En Manche, les Américains d'Odyssey ont déjà remonté deux canons du HMS Victory. Le premier porte les armes de George II. Le second, un énorme obusier de 4 tonnes, arbore les armoiries de George 1er. Au-delà du trésor espéré, les archéologues se préoccupent de l'exploitation du site. « Les compétences d'Odyssey en matière de fouilles archéologiques restent à démontrer », indique Michel Lhour. Ce dernier redoute que l'appât du gain n'amène la société à travailler au plus vite.

Greg Stemm, responsable d'Odyssey, est en négociation avec Londres pour obtenir une récompense. Michel Lhour refuse d'imaginer l'octroi d'une concession commerciale. « Elle déclencherait une tempête dans le milieu des archéologues. »

Jean-Pierre BUISSON
avatar
alpacks
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 2730

Re: La Manche au coeur d'une chasse au trésor

Message par alpacks le Sam 7 Mar - 18:56

en effet oui, il peut être inquiet !

il y a environ 2-3 mois avait d'ailleurs eu lieu un débat sur france 5 a C dans l'air sur les nouvelles chasses au trésor, la compétition entre des prétendants et l'archéologie en émoi de la multiplication des chasseurs de trésors en herbe qui n'ont aucune compétence quelconque dans le domaine et risquent meme de piller autant que de pourir les sites !

ça me fait penser aussi a ce français qui s'est blindé au pérou phillipe esnos qui recherche les tonnes d'or du trésor d'atahualpa, ce trésor légendaire dont on ne sait si vraiment il a existé ou si les incas ont inventé sont existance pour faire justement partir pisaro et cortès après et ainsi être tranquille !

ses méthodes d'ailleurs avaient été + ou - dénoncés par des archéologues ou il se fraye des passages dans les grottes et sépultures péruviennes pré-colombiennes a la dynamite parfois !

philippe esnos se justifiant justement sur les méthodes de Cousteau lui même, avec qui il a dans les années 60 dans les caraïbes dégagé des canons sur des sites archéologiques aux explosifs ... s'expliquant que quand c'était Cousteau lui même qui utilisait ses méthodes, cela ne mettait personne en émoi

avatar
alpacks
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 2730

Re: La Manche au coeur d'une chasse au trésor

Message par alpacks le Sam 7 Mar - 19:37

un PDF ou justement on voit quelques photos de esnos faisant ses recherches au pérou et quelques autres trésors interessant :

http://www.lightmediation.net/blog/podcast/2007/december/treasures.pdf
avatar
alpacks
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 2730

Re: La Manche au coeur d'une chasse au trésor

Message par alpacks le Sam 7 Mar - 20:00

et l'explication de la légende du trésor perdu d'atahualpa, basé sur une partie de vrai ...


routard.com :


Sur le bateau qui traverse le lac Titicaca, le plus haut du monde, en direction de l'île de Taquile, j'interroge mon guide. Une légende andine raconte qu'un trésor inca dormirait au fond du lac. Il s'agirait d'une partie de ce même grand trésor des Incas du XVIe siècle. Quand Francisco Pizarro captura l'empereur Atahualpa en 1532 à Cajamarca, il lui promit la vie sauve en échange de richesses. Le conquistador espagnol exigea que l'Inca lui verse une rançon colossale, soit une quantité d'or et d'argent capable de remplir la pièce où Atahualpa était prisonnier : 35 m2 de surface sur une hauteur de 2 m. L'Inca donna des ordres à ses lieutenants pour que la rançon soit acheminée des quatre coins de l'empire. L'or afflua et la rançon fut presque totalement payée. Sur le lac Titicaca, une navette de barques convoya des kilos d'or et d'argent, entre la rive est et la rive ouest. Mais le 29 août 1533, quand les mariniers apprirent l'exécution d'Atahualpa par Francisco Pizarro, ils comprirent que l'Espagnol n'avait pas tenu parole et qu'il avait trahi l'Inca. Dégoûtés, ils auraient jeté le trésor dans les eaux du lac. Depuis cette époque, la légende s'est transmise par la mémoire orale (aucun écrit ne l'atteste). Captivé par cette histoire, le commandant Cousteau (1910-1997) effectua des fouilles sous-marines dans le lac au cours des années 1970. Il ne trouva rien. Il est vrai que le célèbre explorateur français s'était limité à fouiller la partie orientale du lac, autour des îles del Sol et de la Luna, proches des côtes de la Bolivie. La plus grande partie du lac Titicaca n'a donc pas été fouillée et elle reste toujours à explorer, notamment le secteur le plus profond (270 m), situé dans les eaux territoriales du Pérou.



dans cette histoire, le fait qu'une pièce de plusieurs mètres cube fut remplie d'or par les incas sur ordre de L'INCA lui même l'inca étant l'empereur chez les incas, atahualpa était le 13 ème inca, enfin du moins en passe de l'être car il sortait juste d'une dispute du trone avec le fils d'une princesse de Cuzco

en fait le 12 ème inca son père avait désigné son frêre (le frere d'atahulpa) pour la succession de l'empire, mais ce dernier mouru d'une épidemie de variole ! entra alors un moment d'hésitation dans l'empire pour savoir qui serait alors tout compte fait le vrai successeur a huayna capac le 12 ème Inca

selon wiki :

Dans l'incertitude, Huascar dont la mère est une princesse de Cuzco est couronné. La noblesse du nord de l'empire étant hostile à cette décision décide de couronner Atahualpa comme Sapa Inca. Le prince règnera ainsi deux années sur les provinces du nord de l'empire où il est honoré et respecté comme souverain unique. Un statu quo se maintient jusqu'à ce que les généraux quiténiens arrivent à persuader le prince de monter sur le trône de Cuzco : l'empire ne doit pas rester divisé. Les généraux Quizquiz, Chalcuchimac et Rumiñahui sont à la tête des armées de Quito, les hostilités s'ouvrent ainsi. Après des mois de guerre civile, les armées de Huascar sont presque défaites. Atahualpa semble pouvoir devenir le 13e empereur inca du Tahuantinsuyu (l'empire inca), il est en route pour Cuzco lorsqu'il reçoit la nouvelle du débarquement des hommes blancs et barbus dans la baie de Tumbes. Le prince fait surveiller les étrangers et on rapporte déjà de nombreux abus de leur part. (fin wiki)


il ne s'était pas encore fait vraiment couronner 13 ème Inca, mais c'était tout comme, car de toute façon la lignée fait que l'empire lui revenait, et que ses nobles de l'empire qui n'ont pas admis le couronnement de huascas, font qu'il n'y avait de 13 ème Inca uniquement Atahualpa


il fit donc rassembler une immense fortune pour Pizarro, et la légende tient donc uniquement sur le fait que quand Pizarro décida que de toute façon il ne rendrait pas le 13 ème Inca contre la rançon et le tua, de l'or pourtant était encore en route pour agrandir la rançon !

la grande question du trésor légendaire d'atahualpa tient donc, sur le fait que l'on ne sait pas ce qu'est devenu cet or qui était en route pour la rançon de pizarro

l'archéologie moderne, affirme que les incas ont maintenu cette question longtemps pour que les conquistadors courent après cet or perdu et leur foutent régionalement la paix ...

mais d'autres sources pensent qu'il est possible que se stock d'or jetés par les intendants qui le transportaient d'écoeurement en apprenant la mort du 13 ème Inca soit probable !

dans tout les cas l'or n'avait qu'une valeur relative aux yeux des incas ... on aurait pu penser que ceux qui le transportait décident du coup de le garder pour eux vu que l'empire est en train de s'effondrer avec la mort du 13 ème inca, mais la superstition et le non attachement a ce genre de valeur fait qu'il y a peu de chance qu'ils l'aient gardé pour eux ...

car tout ce qui était en or dans l'empire était a la disposition de l'Inca ! soit donc tout ce qui est en Or est spirituellement lié au fils du soleil lui même ...

ce qui veut dire que ceux qui transportaient cet or, ait forcément voulu se débarrasser de l'or qui devenait a leur yeux maudit a la mort du fils du soleil

voila sur quoi tient la croyance que le trésor existe encore !

Contenu sponsorisé

Re: La Manche au coeur d'une chasse au trésor

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Dim 17 Déc - 18:35