Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Mutilations de bétail en Amérique du Sud – Partie 4

Partagez
avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Mutilations de bétail en Amérique du Sud – Partie 4

Message par Mikerynos le Lun 19 Oct - 18:48

Mutilations de bétail en Amérique du Sud – Partie 4
Historique.


Mutilations de bétail en Amérique du Sud – Partie 1
Mutilations de bétail en Amérique du Sud – Partie 2
Mutilations de bétail en Amérique du Sud – Partie 3

Le retour des Mutilations en Argentine ?
Pas vraiment un retour, puisque le phénomène existe depuis longtemps déjà et qu’il n’a jamais cessé depuis la vague de 2002… 13 ans après, rien n’a changé.

Ejido Este, Entre Rios (Argentine) Le 3 Septembre 2015.
Mutilation d’une vache.

Le corps d’un bovin mutilé à été découvert dans l’exploitation Ejido La Paz le jeudi 3 Septembre. C’est l’enquêteur Fabian Alberto Zárate qui a été prévenu par le propriétaire de la ferme. Le jeudi après midi ce dernier a été surpris par le comportement énervé de son chien, et il décide de se rendre dans la zone qui a perturbé l’animal, mais à sa grande surprise, celui-ci décide de ne pas l’accompagner. Il s’enfonce dans la montagne et il atteind le bord d’une petit canyon, situé au-dessus d’un plan d’eau. Là, il découvre une de ses vaches morte. En s’approchant de la carcasse, il remarque qu’il manque un œil, une partie de la machoire et de l’anus.

Le lendemain, soit 24h après, Fabian Alberto Zárate se rend sur place avec le propriétaire pour débuter son enquête. Il fait les constations suivante :

- Il manque de l'ensemble du globe oculaire gauche, le côté droit est intact.
- La région anale, a été complètement vidé, ainsi que l'organe reproducteur, qui manquait dans son intégralité.
- Bien qu'il n’y ait pas de sang sur la carcasse, du sang pouvait être observé à l'entrée de la bouche, mais non coagulé. Visiblement, du sang a apparemment été expulsé par la bouche, même si celui-ci n’avait pas encore coagulé,
- Il manque le cuir et la chair de la mâchoire côté gauche, avec une coupe très nette.
- La langue est manquante.
- Il y avait des mouches, et le corps a commençait à montrer les premiers signes de décomposition, mais sans odeur.
- Il n'y avait aucun signe de lutte de l'animal, aucun signes visibles d'attaques par des charognards ou des chiens.
- Il n'y a pas de traces à proximité, à quelques mètres seulement, quelques traces de chiens ont été observées, mais pas autour du corps.
- Aucun impact d’arme a feu, pas de trace de griffures dans la peau.
- Ventre très volumineux et cercle ouvert d'une vingtaine de centimètres sur le côté gauche avec la perte de matières fécales.

Des photos et une vidéo ont été prises pour avoir l’avis d’un vétérinaire. L'enquête est toujours en cours.

El Quebracho, Rio Tercero (Argentine) Le 4 Septembre 2015.
Mutilation d’une vache.

C’est maintenant dans la province de Cordoba que sévissent les mutilateurs. « Le vendredi matin, des vaches et des chevaux sont arrivées en courant dans la cour du domaine » Ils étaient nerveux selon le propriétaire de l’exploitation… Les chiens ont commencé à aboyer, pendant un long moment. Ce dernier monte en selle, puis part avec son cheval, à la recherche de ce qui a pu causer un trouble chez ses animaux. Après avoir parcouru 300 mètres, il découvre la carcasse d’une de ses vaches. Son cheval ne veut pas approcher, il devient très nerveux et rentre à la maison. Sur la vache, il constate qu’il manque la langue, la peau de la machoire, un œil et une oreille sont manquants. Les coupes sont précises et nettes.
D’autres cas similaire font surface dans la région, le corps de deux vaches ont également été découvert à proximité de la colline de la « Cerro Corona » sur le bord d’un chemin. Ces animaux morts semblent être là depuis un moment

Paraje Las Ceibas, Entre Rios (Argentine) Le 6 Septembre 2015.
Mutilation d’une vache.

Paraje Las Ceibas se trouve à 50 Km de La Paz, le dimanche 6 Septembre, M. Ruben Horacio Herman, 46 ans, agriculteur traverse son champ et atteint une de forêt dense et difficile d'accès, il découvre une vache morte montrant des signes de mutilations. L’animal est dans une position étrange, la tête entre les pattes avant couché sur le dos. Il manquait la glande mammaire, le pis, l'anus, le système reproducteur et le globe oculaire droit. Une coupe en forme de fer à cheval sur sa mâchoire et la langue complètement absente. La vache allaitait un veau de 5 mois, elle pesait 350 kg.

Francisco Madero, Buenos Aires (Argentine) Le 8 Septembre 2015.
Mutilation d’un bovin.

Ce cas a été découvert par Gustavo Rovira, un correspondant du groupe « Visionovni » Dans la région de Francisco Madero. L’animal a été découvert proche de la localité de Pehuajó, dans la Province de Buenos Aires. Il a été trouvé par des pompiers qui pratiquaient du parapente. Les photos ont été prises avec leurs caméras GoPro. L'animal est mort plusieurs jours, et donc la date précise de la mort est impossible à établir. La blessure à la tête présente les coupes caractéristiques des mutilations classiques ; la détérioration de la mâchoire est plus grande que le reste du corps. Une absence d’odeur a été signalée. Un autre parapentiste du groupe déclare avoir lui aussi fait la découverte du corps mutilé d’un bovin dans la Sierra de la Ventana (en attente d’information)


___________________


avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Re: Mutilations de bétail en Amérique du Sud – Partie 4

Message par Mikerynos le Lun 19 Oct - 18:49

Nogoya, Entre Ríos (Argentine) Le 14 Septembre 2015.
Mutilation d’une vache.

L’incident a eu lieu dans la région de « La Ilusión » du district de Sauce dans la province de Nogoya, dans l’exploitation de Ramón ou il est employé. Ce dernier à découvert une vache morte et mutilée. La date de la mort remonterait entre 36 et 48h. Aucune blessure ou cause de mort violente n’a été trouvé sur le corps de l’animal. La peau de la mâchoire était manquante, ainsi qu’un œil et la langue, le sang était coagulé.

Les policiers du commissariat d’Entre Ríos, les officiers Jose Munoz et Felipe Velasquez Cap de la Brigade de Nogoya, accompagné du vétérinaire le Dr. Pablo Seeling ont fait le déplacement. Au moment de l’examen, le corps était en état de décomposition avancé. L’animal avait été récemment vacciné contre la maladie de l’Anthrax (1) une des causes avancées concernant le décès. Cette affaire a provoqué l'incertitude a augmenté l’inquiétude en tenant compte qu’ont surgi d'autres cas semblables dans le centre de la province, y compris sur d'autres espèces de la faune.
_________________________________________
(1) La maladie du charbon, également appelée fièvre charbonneuse



___________________


avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Re: Mutilations de bétail en Amérique du Sud – Partie 4

Message par Mikerynos le Lun 19 Oct - 18:49

La Paz, Entre Rios (Argentine) Le 21 Septembre 2015.
Mutilation d’une vache.

C’est M. Marcelo, un éleveur préoccupé par la mort d'une de ses bêtes qui a prévenu la police. Il a découvert l’animal le long de la route No 127 à 115 km de la localité de Paraje Sird Lionard. Attestant que l'animal ne présentait aucun signe de mort violente, mais que sa mâchoire et une partie de la tête étaient totalement nu et soigneusement disséqués, alors que le reste du corps était complet. Les officiers de police Primero Alem Héctor et Cabo Centurión Julián de la brigade d’Abigeato ont fait le déplacement accompagné du vétérinaire le Dr. Gerardo Genre Bert.
Le rapport médical produit plus de questions que de réponses, incapables de déterminer la cause de la mort de l'animal et indique « qu'il manquait de tous les muscles des mâchoires supérieure et inférieure, montrant « seulement » dans cette partie du corps, les os disséqués comme si sa mort était de longue date.. » Comme dans d'autres cas similaires, il manquait la langue, les yeux, l'œsophage et la trachée. Il manquait également les parties génitales sans qu'il y des taches de sang sur le sol, ou autour de la carcasse. L’animal pesait 170 kg, Lors de l'ouverture de la zone abdominale tous les organes ont été observés sans particularité, ayant du sang coagulé dans le cœur, aucun signe de maladie observé. Le propriétaire a fournis les certificats de vaccination.



___________________


avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Re: Mutilations de bétail en Amérique du Sud – Partie 4

Message par Mikerynos le Lun 19 Oct - 18:50

Villaguay, Entre Rios (Argentine) Le 25 Septembre 2015.
3 vaches et un taureau.

Un collaborateur de Silvia Pérez Simondini, Roberto Alcides, indique que la « Brigadas de Abigeato y Delitos Rurales » (1) est intervenu dans l’exploitation de M. Monzón situé sur la route No 6 à Villaguay dans la province d'Entre Ríos Villaguay suite à la découverte d’animaux mutilés. Il s’agit de 3 vaches et d’un taureau qui avait été récemment acquis pour l'exposition rurale de Villagua. Le propriétaire n'a pas voulu dévoiler l’endroit exact, pour éviter les curieux, néanmoins un voisin déclare que le propriétaire a trouvé le premier animal, sous un arbre, situé à seulement 50 mètres de sa maison. Les trois cas ont été signalés à quelques jours d'intervalle l'un après l'autre, il y a quelques semaines et les deux autres dans les dernières heures.

Les organes reproducteurs chez les deux sexes, en plus de la mamelle chez les vaches ont été prélevés, les coupes sont deux cercles dans lequel le pénis et les testicules du taureau ont été retirée, le mode opératoire s’apparente à une opération de type laparoscopique (2) un cercle pour le pénis et un autre pour les testicules ont permis une extraction complète de l’appareil reproducteur. Un autre point commun est que la mâchoire des animaux a disparus.


Le vétérinaire présent prépare un rapport, il a extrait des échantillons, pris des photographies, ect… Questionné, les policiers n’ont pas d’opinion et attendent le rapport du vétérinaire fédéral, le Dr Carlos Alberto Lambert. L’officier de police, Cristian Graciani, indique que seul un animal a été examiné, la pluie et la faible luminosité ne permettant pas d’atteindre les autres animaux dans un endroit difficile d’accès. Les animaux seraient mort il y a 10 jours car il a été observé un liquide émis par la décomposition du corps. L'enquête est toujours en cours.
_______________________________________
(1) Direction de prévention du crime en milieu rural, unité de police spécialisée.
(2) Une laparoscopie est une opération qui permet l’examen de l’intérieur de votre abdomen. Elle consiste en l’insertion d’un mince instrument (appelé laparoscope) au travers d’une petite ouverture effectuée sous votre nombril afin de permettre au médecin de regarder, d’examiner et d’opérer (au besoin) vos organes internes, sans avoir à ouvrir tout l’abdomen. L'appareil utilisé est appelé tour laparoscopie et pénètre dans le corps par une petite incision (habituellement de 0,5 à 1,5 centimètres).



___________________


avatar
charlie
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 2259

Re: Mutilations de bétail en Amérique du Sud – Partie 4

Message par charlie le Mar 20 Oct - 0:06

Incroyable , avec toutes ces similitudes, ces preuves, pas normal que le gouvernement ne fasse rien.
autre chose, souvent la position des cadavres des animaux , signalaient qu'ils avaient été jetés d'une certaine hauteur, c'est le cas sur les photos sur une vache qui est toute désarticulé.
c'est aussi un non sens, pourquoi prendre la b^te (l'endormir, la tuer) , l'enlever, faire ces prélèvements puis la ramener sur les lieux du rapt!!!
A surveiller  car cela pourrait toucher des humains comme ça c'est déjà produit en Amérique du sud, mais là , je crois que l'état étoufferais l'affaire car trop délicat...
avatar
Franck1973
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 3443

Re: Mutilations de bétail en Amérique du Sud – Partie 4

Message par Franck1973 le Mar 20 Oct - 20:11

@charlie
Imaginez un seul instant qu'un gouvernement (quel qu'il soit) annonce en direct à la tv :
"quelque chose viole notre espace aérien, mutile notre bétail et nous ne pouvons rien faire pour nous y opposer !"
Ce serait le chaos.
La seule option raisonnable pour un gouvernement qui tient à sa place (comme c'est le cas pour tous) c'est de nier l'existence de tels faits et de tenter d'en effacer la moindre trace.


___________________


Moi ? Je ne suis rien. Je suis un pet dans le système de conditionnement d'air. Je suis toujours là mais, la plupart du temps, personne ne s'en aperçoit.
La stratégie Ender
avatar
charlie
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 2259

Re: Mutilations de bétail en Amérique du Sud – Partie 4

Message par charlie le Jeu 22 Oct - 11:02

quelques témoignages que je ne connaissais pas ou oubliés..
"Un exemple typique de ces manifestations fut rapporté en mai 1967 par Eleanore Blundel, l’épouse d’un policier, qui observa un de ces phénomènes au Monument National du Great Sand Dunes, non loin de la ville de Blanca. Mme Blundel fut témoin de l’apparition d’un étrange appareil, tout près des dunes, à peu près à 100 mètres des habitations les plus proches. Étant elle-même une artiste, elle peignit plus tard un portrait de cet appareil, qu’elle décrivit comme ayant l’apparence d’un croissant de lune. Elle dit, « Et en dessous de ce croissant, il y avait de nombreuses petites lumières. » Alors qu’elle observait cet étrange objet, elle eut juste assez de temps pour avertir les quelques familles qui habitaient non loin des dunes. Elles observèrent également ce phénomène et parlèrent d’un très beau croissant lumineux, qui semblait émettre une lumière irradiante venant tout droit d’un autre monde."
*************
"Dans un des cas les plus récents, un taureau de grand prix a été abattu et mutilé à une distance d’à peine une centaine de pieds de la maison des propriétaires du ranch. Ceci se passa en pleine nuit, tandis que le propriétaire du Ranch dormait paisiblement avec son épouse, leur fenêtre toute grande ouverte. Lorsqu’ils se réveillèrent au petit matin, ils firent la macabre découverte. En approchant l’animal, ils constatèrent que le taureau avait été disséqué chirurgicalement, tandis que plusieurs de ses organes internes et de ses parties avaient été enlevés. Le cœur avait été retiré de la cage thoracique sans même avoir brisé la membrane péricardiale qui l’enveloppait. Le cadavre ne portait aucune trace de sang, ni à l’intérieur, ni à un quelconque endroit autour de lui."
***************************
"Mais par dessus tout, c’est l’absence de sang, soit à l’intérieur des victimes, soit sur le sol, qui relie entre elles toutes ces mystérieuses mutilations. Personne, jusqu’à maintenant, n’a pu expliquer de quelle façon une telle chose peut se produire. Quiconque est familier avec l’abattage des bêtes dans les boucheries, sait pertinemment qu’une bête laisse échapper une quantité impressionnante de sang lors de l’abattage. Et dans tous les cas observés, la carcasse des bêtes avait été vidée de son sang, sans même qu’une seule goutte ne tombe par terre. Comme nous le verrons plus loin, ce fait est vital pour la compréhension de ces événements."
*************************************
"Elle rapporta dans son livre, le témoignage d’un jeune homme de 27 ans, nommé Timothy Fint, qui décrivit son propre enlèvement depuis un appartement de Portland. Ce jeune homme aurait été personnellement enlevé dans le but ultime d’être témoin d’une mutilation de bétail. Alors qu’il se trouvait dans son appartement, il fut soudainement transporté dans une sombre prairie, très éloignée du lieu où il vivait, et il lui fut donné d’assister à un étrange rituel.
Il décrivit un dôme, un disque lumineux d’une lumière irradiante, qui se tenait immobile au dessus d’une vache de la prairie: « Cette chose descendit de la colline qui se trouvait non loin de moi, à ma gauche, puis se stabilisa en vol au dessus d’une vache rousse. La vache était en train de brouter, et elle ne semblait pas s’apercevoir de la présence du dôme. Soudainement, un rayon de lumière descendit de ce qui me paraissait une base arrondie et bleue, fixée en dessous de l’objet lumineux. Le rayon qui descendit était une lumière de la blancheur du lait, au travers de laquelle on pouvait voir parfaitement. Elle entoura la vache, qui commença à s’élever dans les airs. Puis elle se figea, sa tête enfla et s’ouvrit. Je vis ses yeux s’agrandir et sortir de leurs orbites ; ensuite sa langue se détacha et ils montèrent vers l’objet ». Le rayon lumineux fit monter ensuite la vache au-dessus du sol, puis à la grande horreur de Timothy, il commença à la disséquer sur place. Il entendit « un bruit ultra-rapide, comme celui d’une scie puissante coupant du bois ». La vache fut soudain renversée les pattes en l’air. Le témoin involontaire fut horrifié: « Je pouvais clairement voir que le côté droit de la vache avait complètement disparu. Elle n’avait plus d’yeux, ni d’oreilles, la langue avait été enlevée, et l’os de sa mâchoire pendait de sa bouche. La viande avait été complètement retirée des os ».
Le jeune Timothy venait d’être lui-même la victime d’un enlèvement extra-dimensionnel, et pour quelques sombres raisons, avait été autorisé à assister à un des nombreux événements desquels les policiers de l’endroit avaient été témoins à plusieurs reprises, mais, pour des raisons très évidentes, avaient gardé le silence. Ils avaient peur d’être regardés comme des fous, et ils refusèrent de divulguer quoi que ce soit. Ce fut le cas du premier policier qui trouva Snippy au tout début, et cela est également vrai pour ceux qui sont présentement en poste aujourd’hui."
************************
"Dans une autre histoire, Dwain Wright, un chasseur de la région de Grants Pass en Orégon, rapporta une conversation qu’il eut avec un fermier habitant à l’est de Bend, lorsqu’il revint d’un voyage de chasse, dans un endroit situé non loin de la terre de ce fermier. Leur conversation dériva sur le sujet des OVNI, et le fermier lui posa une question des plus inhabituelles et également des plus intrigantes: « Croyez vous aux soucoupes volantes? Et le chasseur lui répondit que oui. Alors le fermier commença à lui expliquer que des OVNI étaient passés dans le désert la nuit d’avant, et il lui proposa de lui montrer le site de ces apparitions. Il montra au chasseur un taureau mort, dont la carcasse gisait là, écrasée dans le sol, comme si la bête avait été soudain jetée par terre à partir d’une bonne hauteur dans les airs. La bête, littéralement enfoncée dans le sol, avait été projetée depuis une hauteur d’au moins deux cents pieds depuis les airs, et certaines de ses parties internes avaient été retirées: les oreilles, les yeux, les organes sexuels, et son rectum avaient également été enlevés. Le fermier affirma « que cette victime n’était pas la seule. Il décrivit les mystérieuses apparitions de soucoupes volantes, venues de nuit, flottant dans les airs au-dessus des pâturages, s’arrêtant de temps à autre au-dessus du bétail qu’elles enlevaient tour à tour, avant de l’abandonner dans les abominables circonstances que nous connaissons."
***********
Là, pas mal de témoin:
"Dans cette région, les fermiers affirment qu’il n’est pas inhabituel de trouver des bêtes mortes dont les carcasses reposent de façon grotesque au travers des branches des arbres de la prairie. Un tout dernier rapport d’un cas semblable et bien documenté, impliqua plus de 14 travailleurs forestiers de la région du Mont Saint-Hélène, dans l’État de Washington. Cet événement se passa en février 1999, lorsque les ouvriers plantaient de nouvelles pousses sur le sommet d’une colline. Soudain ils aperçurent un OVNI en contrebas de la colline. Il était petit, à peu près de la taille d’un de ces parachutes rectangulaires, ouvert de toute sa voilure. En fait, c’est ce dont les travailleurs croyaient qu’il s’agissait à ce moment là, en le voyant descendre tout doucement au dessus d’un troupeau d’élans. Comme il s’approchait encore, il devint de plus en plus évident qu’il ne s’agissait pas d’un parachute. Lorsqu’il fut au-dessus du bétail, le troupeau s’affola soudainement, et la plupart des bêtes s’enfuirent, tandis que leur cible se dirigea sur une femelle qui avait été séparée du troupeau. Les observateurs, complètement horrifiés, virent ensuite l’élan s’élever dans les airs, en-dessous de l’étrange appareil, qui semblait remonter avec difficulté en traînant avec lui tout le poids de la bête. Après avoir touché la cime des arbres qui se trouvaient en bordure de la clairière, il commença à monter avec un angle de 45 degrés, pour disparaître ensuite dans les nuages. Après cet événement, les travailleurs acceptèrent de témoigner auprès de certains investigateurs professionnels dans le domaine des OVNI, mais pour des raisons obscures, ils insistèrent pour que leur témoignage demeure anonyme."
***********************************
avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Re: Mutilations de bétail en Amérique du Sud – Partie 4

Message par Mikerynos le Jeu 26 Nov - 22:11

Merci charlie pour ces quelques témoignages...


___________________



Contenu sponsorisé

Re: Mutilations de bétail en Amérique du Sud – Partie 4

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mer 13 Déc - 12:07