Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Océan Atlantique : un méga-tsunami du passé pourrait-il se reproduire?

Partagez
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Océan Atlantique : un méga-tsunami du passé pourrait-il se reproduire?

Message par Macha le Jeu 8 Oct - 11:53


Des géologues pensent que le flanc est de l'île de Fogo s'est effondré dans l'océan il y a 73 000 ans.© NASA Nasa

Des géophysiciens ont trouvé les indices d'une catastrophe majeure dans l'archipel du Cap Vert. Une vague de 240 mètres de haut aurait submergé l'île de Santiago il y a 73000 ans.

GÉOPHYSIQUE.  Fogo, l’une des plus grandes îles volcaniques au monde, pourrait-elle un jour submerger l’Afrique occidentale en engendrant un méga-tsunami ? C’est une possibilité envisagée très sérieusement par des géophysiciens américains de l’université de Columbia dans une étude publiée dans Science Advances. Située au sud de l’archipel du Cap Vert, l’île présente en effet une gigantesque cicatrice sur son flanc est. Les chercheurs pensent qu’un effondrement monumental et soudain de cette partie du volcan dans la mer, il y a quelques 73.000 ans, a engendré une vague de plus de 240 mètres de haut qui aurait englouti l’île de Santiago, à une cinquantaine de kilomètres de là.

Par comparaison, le tsunami qui a si durement touché le Japon en 2011 a engendré une vague de 30 mètres à l’approche de la côte, tandis que celui de 2004, qui a submergé les côtes de 11 pays autour de l’océan Indien, ne faisait que 50 centimètres de haut en pleine mer et 20 mètres de haut en arrivant à Sumatra. Autant dire que si une vague de 240 mètres de haut déferlait aujourd’hui sur les côtes africaines et européennes, les dégâts seraient sans précédent. L’île de Santiago, la principale de l’archipel du Cap Vert, abrite aujourd’hui quelques 250.000 personnes…

Le volcan de Fogo culmine actuellement à 2829 mètres au-dessus du niveau de la mer et entre en éruption à peu près tous les 20 ans. Sa dernière saute d’humeur a eu lieu en novembre 2014. Selon les auteurs de l’étude, les flancs des volcans représentent un danger majeur. Au cours des derniers siècles, au moins huit écroulements se sont produits en Alaska, au Japon, etc. La Méditerranée est une région également très exposée aux tsunamis. L’histoire a particulièrement retenu celui qui a anéanti la civilisation minoenne, lorsque l’éruption du volcan de l’île grecque de Santorin, il y a environ 3500 ans, engendra des vagues de 50 mètres de haut.
Des craintes partout dans le monde

Actuellement, les géophysiciens craignent que ne s’effondre l’un des flancs instables du volcan Kilauea Iki, sur la grande île de l’archipel d’Hawaii, soit 150 km3 qui déplaceraient une masse d’eau équivalente. En Atlantique, le volcan Cumbre Vieja à La Palma, aux Canaries, inquiète également. Si son flanc ouest s’effondrait dans l’océan, il en résulterait une vague de plusieurs centaines de mètres de haut qui parcourrait l’Atlantique en direction des Etats-Unis. Rives et montagnes peuvent créer également des méga-tsunamis. Ainsi, le 9 juillet 1958, une rive de 90 millions de tonnes de roches s’est effondré dans la baie de Lituya, en Alaska, faisant se lever une vague de 524 mètres ! Deux pêcheurs qui se trouvaient sur leur bateau ce jour-là se sont retrouvés transportés jusqu’à une forêt d’altitude, miraculeusement vivants.


http://www.sciencesetavenir.fr/fondamental/geologie/20151005.OBS7089/ocean-atlantique-un-mega-tsunami-du-passe-pourrait-il-se-reproduire.html
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8496

Re: Océan Atlantique : un méga-tsunami du passé pourrait-il se reproduire?

Message par casseron le Jeu 8 Oct - 17:07

Je ne me souviens pas qu'en 1958 on ait parlé d'une vague de 524 m de haut. Ca aurait dû causer des dégâts. La traduction est peut-être mauvaise.
Qu'entend-on par transporté sur une forêt d'altitude ? Ces pêcheurs auraient pulvérisé le record de l'arche de Noé ?
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Re: Océan Atlantique : un méga-tsunami du passé pourrait-il se reproduire?

Message par Apollyôn le Jeu 8 Oct - 17:55

Ce n'est pas la vague qui faisait 520 mètres de haut, juste l'altitude à laquelle l'eau a déferlé quand la vague s'est mangé une montagne juste en face de l'éboulement initial. La vague elle-même était beaucoup plus petite et semble s'être rapidement aplatie.

Voici une carte avec les hauteurs atteintes par le déferlement sur les rives (en pieds)



(source : http://geology.com/records/biggest-tsunami.shtml)

Plus de détails ici : http://www.drgeorgepc.com/Tsunami1958LituyaB.html


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8496

Re: Océan Atlantique : un méga-tsunami du passé pourrait-il se reproduire?

Message par casseron le Jeu 8 Oct - 18:25

Il est pourtant bien écrit dans le deuxième lien que le bateau a surfé sur une vague de 516 m. Quelque chose cloche dans cette histoire.
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Re: Océan Atlantique : un méga-tsunami du passé pourrait-il se reproduire?

Message par Apollyôn le Ven 9 Oct - 9:31

At the time, there were three fishing boats anchored near the entrance of the bay. One of these boats sunk and the two people on board lost their lives. The other two boats were able to ride the wave. Among the survivors were William A. Swanson and Howard G. Ulrich, who later provided accounts of their observations.

A moins que je sois mal réveillé, il n'est pas dit que, au moment où les bateaux sont passés au-dessus, la vague faisait 524 mètres... il n'est pas dit qu'elle ne faisait pas, certes.


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8496

Re: Océan Atlantique : un méga-tsunami du passé pourrait-il se reproduire?

Message par casseron le Ven 9 Oct - 10:15

 The other two boats were able to ride the wave.


traduction: les deux autres bateaux ont pu surfer la vague.


Déjà, il y a deux bateaux au lieu d'un. Et  la vague, c'est nécessairement celle de 524 m. Et qu'ils l'aient surfée à la crête ou dans le tube me semble fort improbable....

Contenu sponsorisé

Re: Océan Atlantique : un méga-tsunami du passé pourrait-il se reproduire?

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Sam 20 Oct - 3:43