Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Enigmatiques hiéroglyphes, l'écriture des anciens égyptiens

Partagez
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 31347

Enigmatiques hiéroglyphes, l'écriture des anciens égyptiens

Message par Schattenjäger le Sam 8 Aoû - 17:32

Enigmatiques hiéroglyphes, l'écriture des anciens égyptiens



Bien que l’écriture hiéroglyphique eût perduré jusqu’au IVe siècle apr. J.-C., elle était déjà devenue une énigme pour les Grecs et les Romains. Certes, les écrivains antiques évoquent ici ou là l’écriture égyptienne, mais leurs indications sont chiches et relèvent surtout de la spéculation.

Seul Horapollon, un Grec du Ve siècle apr. J.-C. qui avait vécu en Egypte, tente d’expliquer les hiéroglyphes, qu’il définit comme une écriture à symboles. Lui non plus, à l’évidence, ne connaissait pas le système des hiéroglyphes.

Mais Horapollon étant encore très proche dans le temps des scribes égyptiens, il ne vint à l’idée de personne qu’il eût pu se tromper, d’autant moins que l’apparence semblait confirmer ses thèses. Lorsque au xvne siècle l’écriture des anciens Egyptiens fit à nouveau l’objet d’études savantes, tous les essais pour déchiffrer les hiéroglyphes échouèrent, parce qu’on partait de la conception écriture-image d’Horapollon.

Les traductions supposées, et publiées en nombre croissant, étaient certes des chefs-d’œuvre, mais des chefs-d’œuvre de fantaisie, fort éloignés du contenu réel du texte hiéroglyphique.

Le jésuite allemand Athanasius Kircher (1602-1680) se montra tout particulièrement imaginatif : il publia d’un seul coup quatre tomes d’un ouvrage dans lequel on ne relève pas une seule observation juste. Pourtant, il apporta une contribution précieuse sur un point : il s’aperçut en effet que le copte provenait de l’égyptien.

Langue officielle sur les bords du Nil à l’époque chrétienne, le copte fut supplanté par l’arabe avec les progrès de l’islam. C’est à partir du xvne siècle qu’on redécouvrit cette langue et qu’on se mit à l’étudier de manière systématique.

Lire la suite - http://www.inmysteriam.fr/cryptologie/enigmatiques-hieroglyphes-lecriture-des-anciens-egyptiens.html
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mar 22 Mai - 19:15