Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

1837: Un yogi enterré vivant pendant six semaines

Partagez
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30277

1837: Un yogi enterré vivant pendant six semaines

Message par Schattenjäger le Dim 2 Aoû - 13:10

1837: Un yogi enterré vivant pendant six semaines





Certaines capacités des yogis restent de nos jours un des plus grands mystères qui soit, ils ne prétendent pas disposer de pouvoirs particuliers mais simplement de techniques leur permettant de maîtriser, contrôler leur organisme de manière totalement naturelle.

Ce ne fut qu'au début du XVIIIe siècle que les missionnaires et voyageurs européens rapportèrent des Indes les premiers renseignements sur ces mystérieuses pratiques.

Le siècle suivant ,en 1837, Claude Wade, résident britannique à la cour du maharaja Runjeet Singh, au Lahore, rapportait une histoire très peu connue de nos jours... l'enterrement volontaire du yogi Haridas.

L'histoire a été confirmée par de nombreux témoins, dont le maharaja, auquel le mystique avait demandé de superviser l'expérience. Haridas est resté pendant six semaines dans un sac de lin fermé par une ficelle et placé dans un cercueil en bois, ce dernier étant installé dans une cellule aveugle creusée à 3 mètres au-dessous d'une pièce et dont la porte avait été scellée.

Lors de l'ouverture du cercueil, Claude Wade note que "le sac est dévoré par le mildiou. [...] Les jambes et les bras sont ridés et raides, le visage est replet, la tête inclinée sur l'épaule comme celle d'un cadavre."

Le médecin personnel du britannique constate l'absence de pulsation cardiaque, mais note de la chaleur dans la région du cerveau. Après avoir aspergé d'eau chaude le corps du yogi, l'officiant "retire les bouchons de cire et de coton qui obstruaient ses narines et oreilles, puis avec beaucoup d'efforts parvient à lui ouvrir la bouche en introduisant la pointe d'un couteau entre ses dents". Il lui frictionne les paupières et entrouvre ses yeux immobiles et vitreux.

Tout à coup, le corps du méditant est secoué de violentes convulsions : "Quelques minutes plus tard, ses globes oculaires se sont dilatés pour retrouver leur couleur d'origine, raconte Claude Wade. C'est alors que le fakir, reconnaissant , murmura d'un ton sépulcral à peine audible : "Vous me croyez, maintenant ?"

Sources et Liens complémentaires :

Le Sixième Sens, de M.-M. Robin et M. Varvoglis,p100.
Wikipedia.org/wiki/Sadhu_Haridas
Yogi Stops Own Heart for Six Weeks, Returns to Life
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Jeu 21 Sep - 7:10