Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

Derniers sujets

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Malédiction, améthyste et Delhi

Partagez
avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4530

Malédiction, améthyste et Delhi

Message par Robot U&P le Sam 18 Juil - 17:52

Malédiction, améthyste et Delhi

L’histoire commence en 1857 durant la révolte des cipayes en Inde. D’après ce qui est raconté un cavalier du Bengale, le Colonel W. Ferris, aurait volé au temple d’Indra à Kanpur un fabuleux joyeux qui sera plus tard connu comme étant l’ améthyste maudite, ou le Saphir Violet de Delhi.



La pierre fut donc ramenée en Angleterre, mais, peu de temps après son retour toute sa famille commença à avoir des difficultés financières et des problèmes de santé. La famille fut ruiné et le père décéda léguant à son fils la mystérieuse améthyste . Sentant que le joyau était en partie responsable des malheurs de sa famille, il le donna à un de ses amis qui se suicida.

Vers 1890 un auteur, Edward Heron-Allen, devint le nouveau propriétaire de la gem. Il fut lui aussi sujet à de la malchance et à revers de fortune. L’homme était pourtant quelqu’un de cultivé ne croyant pas aux superstitions et aux mythes mais pour lui cette pierre avait été maudite. Malgré son scepticisme il faisait partie semble-t-il des roses croix. Il la donna par deux fois à des amis, l’un deux était chanteur et perdit sa voix, et à chaque fois ils lui rendirent ayant été eux aussi atteint par le mauvais sort.



Edward Heron-Allen décida de se débarrasser de l’ améthyste en la jetant dans de Canal Régent. Trois mois plus tard un joailler lui rendit la pierre la reconnaissant comme étant celle de l’écrivain. En 1904 à la naissance de sa fille il décida de faire sertir la pierre en l’entourant de charmes de protection et de deux scarabées sculptés en Egypte. Il enferma la pierre dans sept boites avec pour instruction de ne pas les ouvrir avant trois ans après sa mort et, en indiquant que sa fille ne doit pas y toucher. Dans le mot qu’il laissa il conseilla de jeter le bijou au fond de l’océan…

En 1943 après la mort de l’écrivain, sa fille fit don de la pierre au Muséum d’histoire Naturelle de Londres.

Dans les années 2000 John Whittaker, ancien chef de micropaléontologie du musée, décida de prendre la pierre et l’emmener à un symposium. Sur la route un terrible orage éclata et faillit l’emporter. A un second colloque il tomba malade de l’estomac et finalement il décéda d’un problème au rein.



Ce n’est pas l’unique pierre précieuse maudite, il existe de nombreuses histoires de gem qui ont porté malheur à leurs propriétaires. Au vu de cette histoire le nombre d’accident est plus que de simple coïncidence. Pour beaucoup le fait d’avoir voler cette améthyste a un temple sacré aurait déclenché une malédiction qui poursuivrait les propriétaires. Peut-être que si un jour la pierre est rendu à son temple la malédiction cessera…

http://dark-ride.org/?p=6954
avatar
Missfantasy
Membre - Niveau 2
Membre - Niveau 2

Nombre de messages : 77

Re: Malédiction, améthyste et Delhi

Message par Missfantasy le Sam 6 Aoû - 22:35

Ce n'est pas la première fois que j'entends parler d'un joyau maudit. Celui-là montre des cas assez impressionnants j'en conviens. C'est assez intriguant! Bref... Pour mon anniversaire vous savez ce qu'il ne faut surtout pas m'offrir ^^
avatar
Franck1973
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 3482

Re: Malédiction, améthyste et Delhi

Message par Franck1973 le Sam 6 Aoû - 22:42

Et une escarboucle bleue ?


___________________


Moi ? Je ne suis rien. Je suis un pet dans le système de conditionnement d'air. Je suis toujours là mais, la plupart du temps, personne ne s'en aperçoit.
La stratégie Ender
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30747

Re: Malédiction, améthyste et Delhi

Message par Schattenjäger le Dim 7 Aoû - 6:32

Le fameux joyau maudit du titanic avait lui aussi fait couler beaucoup d'encre dans la presse anglaise en 1910 Smile
avatar
Missfantasy
Membre - Niveau 2
Membre - Niveau 2

Nombre de messages : 77

Re: Malédiction, améthyste et Delhi

Message par Missfantasy le Dim 7 Aoû - 11:51

Franck, on sent que la culture t'habite Wink

Shatten, oui, c'est vrai! Smile Les bijoux maudits font toujours recette (en même temps, si tu mets un bijou dans une recette, y'a de forte chance qu'il devienne maudit pour celui qui l'avale de travers ^^)
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30747

Re: Malédiction, améthyste et Delhi

Message par Schattenjäger le Dim 7 Aoû - 11:58

Quoi que, pour le titanic il y avait une autre version qui parlait d'un sarcophage maudit dans le bateau. Very Happy
avatar
Missfantasy
Membre - Niveau 2
Membre - Niveau 2

Nombre de messages : 77

Re: Malédiction, améthyste et Delhi

Message par Missfantasy le Dim 7 Aoû - 12:00

Là c'est très différent pour le coup!
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Re: Malédiction, améthyste et Delhi

Message par Apollyôn le Dim 7 Aoû - 15:09

Ouais, un sarcophage tellement maléfique qu'il a réussit à revenir jusqu'au British Museum à la nage

British Museum où l'on peut toujours le voir sous le numéro http://www.britishmuseum.org/research/collection_online/collection_object_details.aspx?objectId=117233&partId=1 mais qui est plus connu sous le sobriquet de "Unlucky Mummy".



Pour ceux qui auraient la flemme de lire en anglais, voici un bref résumé des différentes avanies plus ou moins légendaires liées à cette momie qui n'en est pas une.
La provenance de cet objet est un rien douteuse, l’hypothèse la plus probable étant que ce cercueil vienne de la tombe d’Amenhotep, découverte par des pilleurs de tombe, la momie aurait été mise en pièces à la recherche de bijoux et le cercueil vendu à des collectionneurs. Aucun nom n'est porté sur le couvercle mais les titulatures laissent penser qu'il servit à abriter la mpmie d'une prêtresse d'Amon.
La rumeur veut que ce couvercle ait été acheté en Egypte dans les années 1870 par un certain David Murray et plusieurs de ses amis, lequel David Murray gagna l'objet au cours d'une partie de poker ou d'un autre jeu quelconque. Par la suite Murray fut semble-t-il la première victime de la malédiction puisque quelques jours plus tard son revolver lui éclata dans la main, menant à son amputation. Deux de ses compagnons de voyage tombèrent malade lors de leur retour en Angleterre et rendirent l'âme.
Murray, bien embarrassé par ce gros truc au milieu de son salon, en fit don à une amie (ou à sa sœur ?), qui le conserva juste asse longtemps pour être frappée par une série de catastrophes : décès de la maman par escaliers interposé, fuite du fiancé, décès de ses animaux de compagnie... avant de rendre le couvercle à Murray.
Murray, de nouveau avec ce machin sur le bras, décida de le vendre et fit photographier l'objet pour le catalogue de vente. Las, sur les photos le visage peint devenait terrible, horrible et grimaçant. Lassé par cette histoire, Murray le refourgua au British Museum et s'en lava la main qui lui restait.
Une fois au British Museum le couvercle attire l'attention de plusieurs occultistes, dont Irina Blavatski, qui y sent une âme tourmentée et maléfique, d’autant plus que la salle était pas top, du genre propice à attirer les emmerdes et à réveiller les vieux fantômes assoupis. Des rumeurs naissent, on raconte que des gardiens s’étant un peu trop peu approchés de la vitrine (et de la bouteille…) seraient morts, des visiteurs racontent être entrés en contact psychique avec la prêtresse.
Tant et si bien que le British Museum à son tour refila la patate chaude à un collectionneur (le nom de John Jacob Astor est souvent cité), qui l'emmena avec lui sur le Titanic.
Puis, ô miracle, l’objet est récupéré je ne sais comment et placé sur un autre navire, direction l’Egypte, le navire portait le nom de Lusitania et avait la fâcheuse tendance à jouer avec les torpilles allemandes, ce qui lui valu de finir par le fond en 1915, le couvercle à son bord. D’après un conservateur du British Museum, le pourtant fort respectable sir Ernest Budge, "n'imprimez jamais de mon vivant ce que je vais dire, mais ce sarcophage de momie a été la cause de la guerre", ouais, carrément… c’est autre chose que Toutankhamon et sa petite malédiction pas vrai ? (citation tirée de From Hell, ou plus exactement des notes de fin d'ouvrage, où c'est déjà une citation de Ghosts of London, the West End).

Dans les faits ce couvercle fut offert en 1889 par Arthur Wheeler et n'a jamais quitté le musée entre 1889 et 1990.


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
avatar
Franck1973
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 3482

Re: Malédiction, améthyste et Delhi

Message par Franck1973 le Dim 7 Aoû - 16:37

@Missfantasy a écrit:Franck, on sent que la culture t'habite Wink
Je ne sais pas si on peut dire ça...


___________________


Moi ? Je ne suis rien. Je suis un pet dans le système de conditionnement d'air. Je suis toujours là mais, la plupart du temps, personne ne s'en aperçoit.
La stratégie Ender

Johnny Guoyot
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 8613

Re: Malédiction, améthyste et Delhi

Message par Johnny Guoyot le Dim 7 Aoû - 17:53

Je dirais plutôt que Satan l'habite...


___________________


Les soucoupes volantes et les extraterrestres, c'est comme la hausse du pouvoir d'achat et la baisse des impôts, on en parle tout le temps mais on ne les voit jamais venir!
          
                                                             
 

hocine
Membre VIP Argent
Membre VIP Argent

Nombre de messages : 1188

Re: Malédiction, améthyste et Delhi

Message par hocine le Mar 9 Aoû - 0:50

A apollyon
 
l’objet est récupéré je ne sais comment et placé sur un autre navire, direction l’Egypte, le navire portait le nom de Lusitania et avait la fâcheuse tendance à jouer avec les torpilles allemandes, ce qui lui valu de finir par le fond en 1915,…
 
Non, je ne pense pas que le navire a été coulé à cause d’une malédiction d’un  sarcophage ou d’un objet maudit dans ses cales, mais, il me semble que ce paquebot civil, a été utilisé pour transporter des armes et des munitions.
 
Voila ce qui est dit dans cette affaire :
 
(Parti de New York  le 1 er mai 1915 à destination de Liverpool, après une escale d'une semaine. Il aurait dû être protégé par un croiseur britannique, le Juno, qui semble avoir été retiré de cette zone deux jours plus tôt, par l'amiral Fisher et Winston Churchill lui-même, alors  Premier lord de L’amirauté.
 
Son torpillage par un sous  marin allemand  U-20 ,le 7 mai 1915 au large de l’Irlande , cette zone venait d’être déclarée « zone de guerre » par les Allemands, et le capitaine avait été informé de la présence d'un sous-marin allemand par les autorités britanniques .
 
 Avec plus de 1 200 passagers (dont près de 200 Américains) et un chargement secret de munitions, ont  joué un rôle important dans l'hostilité de plus en plus forte des Etats- Unis envers l'Allemagne, jusqu'à leur    implication dans la Première Guerre mondiale à partir du  6 avril 1917)
 
Il me semble dans tout cela, que c’est un coup tordu pour couler le paquebot  Lusitania, et emmener l’opinion américaine, qui elle rejetait que leur pays entrera dans une guerre lointaine en Europe (première guerre mondiale) , et avec la disparition de ce bateau et de ses passagers, l’opinion américaine demandera « vengeance » et acceptera que leur pays entrera en guerre contre les allemands.
 
Le chargement des armes et munitions sur le navire ancré dans le port, n’était pas tenu secret, c’était , comme si c’est voulu pour que d’autres « yeux » verront cela ,et on devine la suite ,le navire est attendu par le sous marin allemand au large de l’Irlande  ,mais le commandant de ce sous marin écrivait dans le livre de bord ,qu’il a atteint le Lusitania que par une seule torpille ,mais une deuxième forte explosion venant de l’intérieur du navire aurait surement couler le navire .
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mer 17 Jan - 8:06