Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

L'Expérience de Philadelphie

Partagez
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30552

L'Expérience de Philadelphie

Message par Schattenjäger le Sam 28 Fév - 20:28



Cette expérience est à la base de la réalisation des armes dites de nouvelle génération ou du futur. Les militaires ont découvert depuis plusieurs décennies la nocivité des ondes radios et des micro-ondes utilisées par les premiers radars, et maintenant par nos systèmes de communication radio et de téléphonie mobile...

Voir l'article complet en format P.D.F
avatar
sergent garcia
VIP
VIP

Nombre de messages : 3530

Re: L'Expérience de Philadelphie

Message par sergent garcia le Dim 1 Mar - 4:39

ça dû être une fantastique expérience...sauf pour les victimes.

Un véritable tremplin pour la recherche, je pense que cette expérience, avec le cas Roswell, ont dû être de véritables "fertilisants" intellectuels propulsant la recherche scientifique vers le troisième millénaire...en particulier dans le domaine des techno à faisceau dirigés.


___________________


Sergent Garcia; PZychotérapeute animal et éleveur de blaireaux. Reçoit à toute heure, sans rendez-vous.
N°d'agrémentation Miviludes 666 Z 07-59; Facilités de paiement pour les cas les plus désespérés. Permi d'euthanasier
avatar
BM
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 608

Re: L'Expérience de Philadelphie

Message par BM le Lun 16 Mar - 13:34

BM va rajouter un message car le sergent garcia à poster le 666 èmes messages . Ce n est pas un très bon chiffre pour les croyants .
Des fertilisants intellectuels propulsant la recherche scientifique . N' oublions pas qu 'une partie des marins qui se trouvaient à bord de l' eldridge , en ont reçu des sequelles à vie . Certains en sont morts et d' autres continuaient de se dématerialiser en devenant invisible alors même que l' experience était terminer .
Dans le programme PHOENIX qui avait succéder a l' expérience de philadelphie , on s' était servi des clochards de la ville de NEW YORK , pour tester les fameux tunnels du temps qui se formaient dans les sous sols de la base de MONTAUK . Par la suite , ils avaient commener a enlever des enfants qu' ils préparaient pour d' autres experiences .
Et toute ses expériences ne profitaient qu' à une minorité dirigeante . les habitants de la ville de NEW YORK , ne savaient même pas qu' à quelques KM de leur ville ( MONTAUK ), on éfféctuaient des expérience invraisemblables sur les voyages dans le temps .
avatar
alpacks
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 2730

Re: L'Expérience de Philadelphie

Message par alpacks le Jeu 19 Mar - 14:38

j'ai une controverse plutot sérieuse vis a vis de cette opération ...


mais comme je ne suis après tout qu'un zet rationaliste pour certains ...


je vais la garder pour moi, ça n'en vaut pas la peine Evil or Very Mad


pourtant voila, il suffit de s'interesser aux magnétars, aux IEM des essais nucléaires ect pour voir qu'il y a un problème vis a vis de ce qui est affirmé pour l'opération philadelphia ...

mais l'affreux zet en dira pas +


assez écoeuré comme ça de débattre sérieusement pour etre minablement jugé the zet !
avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Re: L'Expérience de Philadelphie

Message par Mikerynos le Jeu 19 Mar - 18:19

Petite précisons alpacks n’est pas un Zet (qui est une sorte d’insulte ici),c’est aussi de l’humour... il a simplement les pieds un peu plus sur terre que d’autres.


___________________


avatar
Invité
Invité

Re: L'Expérience de Philadelphie

Message par Invité le Jeu 19 Mar - 19:10

Ou peut être n'a t'il pas vécu ce que d'autres vivent...... En tout cas cela reste un point de vu... rien ne sert donc de s'énérver.

De plus, je ne pense pas qu' Al soit un vilain petit canard.... Sinon son voisin dormirait bien profondément au fond d'un trou, loin, trés loin dans la foret.
avatar
alpacks
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 2730

Re: L'Expérience de Philadelphie

Message par alpacks le Jeu 19 Mar - 20:09

De plus, je ne pense pas qu' Al soit un vilain petit canard.... Sinon son voisin dormirait bien profondément au fond d'un trou, loin, trés loin dans la foret.



houla lui il serait mort depuis longtemps !


bah oui désolé beaucoup d'exaspération aujourd'hui et couplé d'un mal de dos qui m'irrite surement encore +


mais bon pour éviter le full HS ...


j'évoque le magnétar, pour ceux qui ne savent pas ce que c'est, c'est actuellement avec le trou noir super massif des centres galactiques, l'objet le plus étrange de l'univers connu ...

sa base est une étoile a neutron, soit donc né de l'éffondrement d'une étoile entre 20 et 40 masses solaire environ, avec effondrement gravitationnel en son coeur, l'étoile expulse ses couches externes et ne reste qu'un coeur dense d'étoile meme plus composé d'atome ...

mais composé d'hadron plus précisément de neutron ! elle sont solide (comme quoi la matière peut exister sous une autre forme que l'atome) c'est presque même on pourrait dire un atome géant

enfin bref ...

les étoiles a neutrons sont toujours très fortement magnétisées avec des champs magnétiques atteignant le gigatesla


le magnétar est une étoile a neutron qui a la particularité d'aller encore + loin en possédant un gargantuesque champ magnétique avec de rapide pulsations ...


normalement pour l'expérience de philadelphia, il est question de créer une invisibilité radar pour un navire via un puissant champ magnétique et en ionisant


mais voila, au vu de l'histoire de cette expérience, on ne rencontre pourtant pas ses phénomènes avec les étoiles a neutron ultra magnétisées ... pourtant leur champ magnétique est sans commune mesure avec ceux crée pour l'expérience en question

il est double en même temps d'un 2 ème champ magnétique car la plupart des étoiles a neutron sont en système double orbitant autour d'une étoile géante qui a elle aussi un champ magnétique intense mais tout de même bien moins que le magnétar ...


ne devrait on pas avec le fruit des observations justement observer des choses troublantes en astronomie quand justement on observe ses étoiles a neutron ? car les conditions y sont très certainement reproduit voir même bien au dela, hors on ne les voient pas s'affecter de déplacement anormaux, disparition ect


c'est cela que je trouve étrange dans cette histoire, tout comme je trouve étrange que les puissants champs magnétiques crée dans les accélérateurs de particules pour guider les faisceaux de protons ou d'ions accélérés ne posent pas de soucis alors que ce sont de puissants aimants qui se succèdent


a mon avis, si ce jour la, un phénomène vis a vis d'une déformation de l'espace-temps se serait produit, nous devrions revoir ses conditions dans de nombreux exemples aujourd'hui avec les expériences en accélérateurs, les observations astronomiques des objets ultra-magnétiques ect


je crains hélas, que l'expérience de philadelphia, ne soit au bout du compte, une vrai expérience (pas de doute quand a la réalité qu'il s'est bien passé quelque chose ce jour la a mon niveau) de tentative d'invisibilité radar (c'était les tout début des radars mais aussi des sonars sous marin)

comme il y en a eu d'autres avec les micro ondes, après tout cela nous ramène au débat qu'on a déja eu sur haarp et sa réalité plutot militaire et stratégique que plutot l'objet dont on nous évoque un radiateur climatique (en chauffant la ionosphère ça sert pas a grand chose, j'ai essayé d'expliquer pourquoi)


au vu des problèmes médicaux que sont capables de faire les puissants champs magnétiques et aussi les micro ondes (on peu griller un cerveau si on le veut) qui sont évidents ...


il est fort probable que ce soit soldé par un drame humain, couvert sous secret défense

ça sera pas la 1 ère et dernière fois que l'US army masque des drames sous secret défense, mais bon il y a aussi les débuts de la recherche de la furtivité qui sont stratégiquement important, les USA abritaient aussi des sympatisants nazi ... et puis bon toute expérience pouvant faire gagner la guerre en cour passe forcément en secret défense ...


les américains mettent du secret sur tout et n'importe quoi, par exemple le lac qui marque la frontière entre l'autriche et l'allemagne, ce fameux lac sulfuré ou subistent des bactéries qui se nourricent de ce souffre ...

pendant la guerre, hitler a fait boucler la zone pour y tester un nouveau chasseur très rapide ! hors a cause de la guerre plus assez d'argent et de matériaux ainsi que de temps pour affiner l'aérodynamisme a l'époque, les soufleries n'existaient pas

l'avion a donc été testé aérodynamiquement sous l'eau dans ce lac ! des installations le prouve, l'eau permettant d'ailleurs de multiplier par 10 les frottements des défauts que feraient l'air en plein vole, ils sont donc mieux repérés et affiné, c'était un gros gain de temps, de matériaux et d'argent

pourtant il y subsistent des témoignages lors des derniers jours avant le suicide d'hitler, qui parlent que les officiers SS présentent au chateau local, y auraient noyé le trésor de la banque du 3 ème reich (lingot d'or, les bijoux rotshield, richesses juive confisqué ect ...) un soir en urgence, juste avant la débandade finale

a la fin de la guerre, les américains prennent posséssions des lieux, et maintiendront en secret défense ce lac jusqu'en 1957 ou il sera interdit d'accès ... tout cela juste pour étudier quel avion les nazis testaient exactement ! mais aussi surement pour les rumeurs du trésors du reich

tout cela juste pour vous dire, jusqu'ou les américains vont pour des secrets défenses parfois completement inutiles ...


cette expérience sans évoquer ce voyage dans le temps, juste dans le cadre des recherches d'invisibilité radar qui elle sont très crédible au niveau scientifique, avait toute bonne raison par contre de passer sous secret défense ...


quand on voit en parralèle que les allemands de leur coté dès 1941 disposait du 1er sous marins furtifs avec le fameux revetement caoutchouc surnommé "alberich" sur les messages enigma

tout ça colle parfaitement sur le désir américain de l'invisibilité radar qui s'est soldé par un drame
avatar
BM
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 608

Re: L'Expérience de Philadelphie

Message par BM le Jeu 19 Mar - 22:01

Peut - être que certaines étoiles à neutron ultra magnétisé , se sont éffondrés sur elles - mêmes en créant des trous noirs . l' univers doit se composer de plusieurs dimensions qui se superposent . En s' effondrant sur elles mêmes , certaines étoiles perceraient les barriéres dimensionnelles en ouvrant des vortex gravitationnel . Le trou noir vous absorberait en vous projetant dans une autre dimension de l' univers . Je n' emet que de simple hypothèses .
Quand à l' experience de philadelphie , nous ne pouvons pas comparer un navire de guerre avec une etoile a neutron ultra magnétisé . La masse a dématerialiser n' est pas vraiment la méme . bien que le champs magnétique d' une etoile a neutron soit gigatesque ,son champs doit
être constant alors que dans l' experience de philadelphie , le champs magnétique s' amplifiait exponentiellement , cette acceleration a concentrer le champs magnétique jusqu' à dématérialisation .
avatar
alpacks
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 2730

Re: L'Expérience de Philadelphie

Message par alpacks le Jeu 19 Mar - 23:08

Peut - être que certaines étoiles à neutron ultra magnétisé , se sont éffondrés sur elles - mêmes en créant des trous noirs . l' univers doit se composer de plusieurs dimensions qui se superposent


non l'étoile a neutron qui restent assez fixe mathématiquement dans son processus a une finalité définitive :

en dessous d'une étoile géante a 44 masses solaires, le coeur de l'étoile a sa mort expulse les couches externes, et se contracte par effondrement en étoile a neutron, le processus ne peut aller plus loin, l'étoile a neutron restera équilibré entre la gravité énorme qui compresse les hadron entre eux, et la force quantique qui permet la répulsion minimum entre eux également ...

elle restera une étoile a neutron jusqu'a une éventuelle explosion en supernova grace a l'aide d'une étoile géante (les 2 étant souvent en système double)


au de la de 44 masses solaires, c'est l'inverse, immanquablement un trou noir se formera sans passer par une étape intermédiaire, après on a pas la preuve direct mais normalement quand le coeur d'une étoile dont la base de cette dernière fait bien les 44x le soleil en masse, le coeur s'effondrerait en quelques secondes ou peut etre minute en trou noir ...

le processus emettrais dans les plus intenses sursaut gamma connu

mais bon a moins d'un changement par observation de l'inverse, les étoiles a neutron ne s'effondrent pas en trou noir ...


et elle sont trop faible en masse de toute façon pour déformer suffisament l'espace temps, elle ne forme pas cette fameuse singularité qui creuse le fameux puit profond dans le plan spatial

le trou noir étant un état encore beaucoup + dense que l'étoile a neutron, au point d'en etre mathématiquement décrit que "singulièrement"

j'avais émis l'hypothèse d'une étoile a quark mais même cela, il ne faut pas rever non plus ...

l'étoile a quark (ou strange star) objet uniquement théorique, mais qui tient debout mathématiquement (la physique apperement ne l'interdirait pas ! comme quoi la physique n'est pas si borné puisqu'elle admet des objets qui n'existent pas forcément) si elle pourrait exister, hélas en fait fairait globalement la meme masse que l'étoile a neutron ...

soit dans les 1.4 a 1.44 masse solaire et guère +, juste avec la meme masse mais des composants encore + compressés c'est tout, peut etre issue par exemple d'une étoile normale en dessous de 44 masse solaire mais qui avait un coeur globalement + compact ...

avec la meme masse meme l'étoile a quark je pense que très difficilement elle pourrait ouvrir un trou de ver ...


en allant plus loin, les trou de ver théorique normalement necessite des trous noir de très forte masse, mais bon au moins la c'est un possibilité qu'il faut bien différencier du voyage dans le temps ...

le trou de ver ne propose pas un voyage dans le temps, ni une autre dimension, mais un raccourci en déformant le plan espace-temps

mais déformer l'espace-temps ne veut pas dire voyager dans le temps ! après chacun voit midi a sa porte vis a vis de ça


la science fiction a hélas beaucoup modeler ce concept en broyant espace-temps pour voyager dans le temps mais la réalité est quand meme différente, percer l'espace temps n'amenerait que vers des raccourcis de distance physique mais ne modifierait pas l'instant T de l'époque de la destination ...

bien sur, par exemple une galaxie lointaine a plusieurs millions d'années lumière, en la voyant d'ici, nous voyons sont état du passé, si on passerait dans un trou de ver pour la rejoindre illico rapidement, evidement elle ne serait pas a la meme époque que la lumière qu'elle nous transmet actuellement qui est simplement le passé = a sa distance lumière

mais a dans l'instant cela nous y amènerait a la meme époque que le point de départ sans voyage dans le temps spécifique
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30552

Re: L'Expérience de Philadelphie

Message par Schattenjäger le Ven 20 Mar - 0:40

Peut - être que certaines étoiles à neutron ultra magnétisé , se sont éffondrés sur elles - mêmes en créant des trous noirs . l' univers doit se composer de plusieurs dimensions qui se superposent . En s' effondrant sur elles mêmes , certaines étoiles perceraient les barriéres dimensionnelles en ouvrant des vortex gravitationnel . Le trou noir vous absorberait en vous projetant dans une autre dimension de l' univers . Je n' emet que de simple hypothèses .
En terme scientifique et plus rationnel, ont parle de théorie des cordes et trous de verres. Le systéme est assez simple de compréhention, il faut imaginer l'univers comme une feuille, que l'ont plis en 2 partie pour joindre 2 points distant. C'est purement théorique mais sympatique.
avatar
BM
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 608

Re: L'Expérience de Philadelphie

Message par BM le Ven 20 Mar - 8:19

Concernant l' étoile a neutron et la formation d' un trou noir , je suis d' accord avec toi . Leurs masses etant très petites , elles ne peuvent s' effondrer sur elle - même .
Mais dans le cas d' un trou noir , l' étoile énorme entrerait dans sa phase déclinante en augmentant de volume suite à une modification corpusculaire au niveau de son noyau et ensuite se retracterait en s' éffondrant sur elle même . A se stade , elle projetera des particules qui indiqueront qu' elle se trouve dans cette phase .
Et je pense qu' en s' effondrant sur elle même , elle doit percer une menbrane dimensionnelle . lorsque vous ouvrez ue porte et une fenètre , vous obtenez un courant d' air .
Je pense que dans un trou noir , se courant d' air est remplacer une masse gravitationnel qui attire tous vers elle .
sans preuve , on ne peut que spéculer .
avatar
BM
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 608

Re: L'Expérience de Philadelphie

Message par BM le Dim 29 Mar - 12:23

ET voilà l' interview .http://www.youtube.com/watch?v=DCSr1oj-TjU
Suite du récit d' Alfred Bielek ( Projet Montauk ).
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30552

Re: L'Expérience de Philadelphie

Message par Schattenjäger le Mar 31 Mar - 11:26


Pour parler plus sérieusement (rationnellement) du phénoméne :


Layna
newbie
newbie

Nombre de messages : 1

Re: L'Expérience de Philadelphie

Message par Layna le Jeu 14 Mai - 7:04

@BM a écrit:Concernant l' étoile a neutron et la formation d' un trou noir , je suis d' accord avec toi . Leurs masses etant très petites , elles ne peuvent s' effondrer sur elle - même .
Mais dans le cas d' un trou noir , l' étoile énorme entrerait dans sa phase déclinante en augmentant de volume suite à une modification corpusculaire au niveau de son noyau et ensuite se retracterait en s' éffondrant sur elle même . A se stade , elle projetera des particules qui indiqueront qu' elle se trouve dans cette phase .
Et je pense qu' en s' effondrant sur elle même , elle doit percer une menbrane dimensionnelle . lorsque vous ouvrez ue porte et une fenètre , vous obtenez un courant d' air .
Je pense que dans un trou noir , se courant d' air est remplacer une masse gravitationnel qui attire tous vers elle .
sans preuve , on ne peut que spéculer .

Je n'ai strictement rien compris à tes assertions, défaut de français ou défaut d'explications, j'en sais rien. Ce que je sais c'est que ton bagage scientifique, tu peux me croire, ne devrait logiquement pas te permettre de discuter de l'intégrité d'un champ magnétique et, encore moins, des effondrements gravitationnels. Mais là n'est pas le sujet.

Ce qui a été dit sur les magnétars, qui sont des étoiles à neutrons, les trous noirs et le reste mérite tout de même quelques corrections, mais je ne m'étendrait pas là dessus.

Alpacks je pense que quand tu fais, avec insistance, référence à "44 masses solaires" obligatoires dans la formation d'un trou noir, tu dois vouloir faire référence à la limite de Chandrasekhar ... qui est de 1,44 masses solaires. Pas 44, juste 1,44. De la même manière, cette masse n'est pas nécéssairement de nature originelle, si l'étoile ne la possède pas au moment de l'effondrement elle peut, tout de même, se transformer en supernova et crée un trou noir résiduel. L'Etoile, même en phase de mort, est quand même un puit gravitationnel, et peut donc par conséquent bénéficier de la masse d'autres etoiles présentes par effet d'accrétion.

De plus, ne confondez pas masse et taille. Une etoile énorme en phase déclinante (sic) comme le dit BM ça reste une etoile. Ca reste un corps. Et plus ce corps sera petit, plus, justement, il sera dense, et la densité a une part non-négligeable dans son destin. Je passerai aussi sur la "modification corpusculaire au niveau de son noyau" qui, bien qu'étant formulé avec des mots très ... peu à propos, dirons nous, relate finalement ce que l'on apprend en sixième en sciences physique : Etoile mourir, si etoile avoir hélium etoile manger hélium et etoile gonflé, puis quand plus avoir hélium, etoile manger derniers élements, faire derniers sursauts, et etoile s'effondre. Pas besoin, donc, de parler de manière obscure pour masquer une incompréhension, ou pour tenter de faire passer une théorie aussi solide que le-dit hélium ....

De la même manière quand je vois qu'il est sujet d'effondrements d'étoile à neutron, ça montre à quel point le sujet est maitrisé ... Petit récapitulatif, donc : Une étoile à neutron est DEJA le résultat d'un effondrement. Et, surtout, elle n'est plus, mais alors plus du tout, soumise aux réactions nucléaires, donc à une "phagocytose", donc par définition vous ne verrez jamais une étoile à neutron s'effondrer, que ce soit en trou noir, en supernova, ou en bac à sable.

Pour en (re) venir à l'expèrience de Philadelphia, si expèrience il y'a eu, elle n'est clairement pas ce que l'on raconte. Alpacks, malgré toutes ces approximations en terme de physique a raison sur un point, des champs magnétiques on en observe, de toutes sortes, de toutes intensités, et en aucun cas il ne pourrait altérer la visibilité, ou même éventuellement le continuum espace-temps. Et ce n'est pas une phrase lancée en l'air en attente de mieux, hein, c'est juste physiquement impossible, le magnétisme n'ayant aucun rapport avec les deux choses. Si, éventuellement, on avait parlé de force gravitationnelle la porte serait restée ouverte vu que l'on peut, éventuellement encore une fois, avoir connaissance d'un lien. Mais là c'est juste niet.

Alors deux choses l'une :

- Solution un : tout ça c'est du flan, il y'a eu expèrience, ou pas, mais en tout cas pas d'invisibilité ou de connerie abracadabrantesque. Une possible expèrience de furtivité radar induite par magnétisme, rien de plus. Les cas de folies (et même les cas de gens dans des murs, le public ayant pu eventuellement être "touché" par le magnétisme) s'expliqueraient simplement par le fait que de fort rayonnement, quels qu'ils soient, peuvent chambouler clairement les capacités neurologiques.

- Solution deux, pour les amoureux du complot : il y'a bien eu expèrience. Et invisibilité. Et des gens dans des murs. Et des gens en feu. Mais la nature de la-dite expèrience ne reposait en rien sur le magnétisme. On nous a menti, justement pour que des scientifiques tournent ça en ridicule et que personne ne prenne ça au sérieux, alors qu'en fait il s'est passé quelque chose mais que "l'engin" induisait une autre force. Ca peut toujours être une piste, mais bon, se raccrocher aux branches hein ...

Et pour en revenir, brièvement, au laïus sur les trous de ver de alpacks ... On sent le lecteur assidu de wikipedia, de science et vie ou de je ne sais quoi d'autre qui mélange absolument tout.

Par définition un trou de ver est la "résultante" d'un trou noir. Donc le "j'ai imaginé une étoile à quark" en plus d'être d'une inanité navrante, ou d'une maladresse confondante, est inutile vu qu'une étoile à quark, une étoile à neutron, ou n'importe quel autre corps de ce type ne possède pas de singularité ... imaginez vous deux pièces, pour passer d'une pièce à l'autre il faut nécéssairement un passage, une porte, un trou, qu'importe ... une étoile reste une étoile, donc un mur, donc pas de passage. Et c'est une image maladroite, vu qu'il suffit d'abattre le mur, pas l'étoile.

De la même manière, un trou de ver ne nécessiterait en AUCUN CAS uniquement des trous noirs très massifs comme le dit alpacks. Théoriquement, d'ailleurs, si les trous de vers existent ils se contenteraient de micro-singularités. Les modèles physiques sont très clairs là dessus, bien que reposant sur des lois quantiques qui sont plus que théoriques, les possibilités en "amont" sont délimitées par des calculs simples. Alors merci, merci, merci, de ne plus affirmer avec tant d'aplomb un PAQUET de contre-vérités qui ne font que niveler les débats à base scientifique par le bas.
avatar
alpacks
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 2730

Re: L'Expérience de Philadelphie

Message par alpacks le Jeu 14 Mai - 9:52

wow, t'es donc venue exprès pour taper du poing sur la table ...

mais d'un bon, voila tu pourrais déja au moins te présenter si c'est pour d'entrer de jeu attaquer ... on est normalement sur un forum en courtoisie, normalement je dis bien ...

donc bon, vlan arriver tel arriviste pour sauter a la gorge sans avoir apperement trop bien lu d'autres sujets avant ou j'évoques plusieurs fois la chose ...

mais bon :

Alpacks je pense que quand tu fais, avec insistance, référence à "44 masses solaires" Pour en (re) venir à l'expèrience de Philadelphia, si expèrience il y'a eu, elle n'est clairement pas ce que l'on raconte. Alpacks, malgré toutes ces approximations en terme de physique a raison sur un point, des champs magnétiques on en observe, de toutes sortes, de toutes intensités, et en aucun cas il ne pourrait altérer la visibilité, ou même éventuellement le continuum espace-temps. Et ce n'est pas une phrase lancée en l'air en attente de mieux, hein, c'est juste physiquement impossible, le magnétisme n'ayant aucun rapport avec les deux choses. Si, éventuellement, on avait parlé de force gravitationnelle la porte serait restée ouverte vu que l'on peut, éventuellement encore une fois, avoir connaissance d'un lien. Mais là c'est juste niet.obligatoires dans la formation d'un trou noir, tu dois vouloir faire référence à la limite de Chandrasekhar ... qui est de 1,44 masses solaires. Pas 44, juste 1,44. De la même manière, cette masse n'est pas nécéssairement de nature originelle, si l'étoile ne la possède pas au moment de l'effondrement elle peut, tout de même, se transformer en supernova et crée un trou noir résiduel. L'Etoile, même en phase de mort, est quand même un puit gravitationnel, et peut donc par conséquent bénéficier de la masse d'autres etoiles présentes par effet d'accrétion.

hooo excuse moi biquette, mais Masse de Chandrasekhar tu vas pas me faire la leçon, j'ai jamais vu que j'avais fait une faute a ce sujet sur ce sujet précis : ballade toi ailleurs et tu comprendras que c'est juste une faute d'innatention ou je sais très bien que c'est bel et bien 1.44 masse solaire

sauf que la tu nous cites la masse du corps résultants, et non la masse moyenne permettant de le faire, sache qu'on peu apprendre ailleurs que se sont justement les étoiles qui sont dans les 40 a 49 masses solaires qui ont le plus de chances d'atteindre en leur le fameux 1.44 masses solaires qui sera donc le coeur de l'étoile qui sera la seule chose qui en restera !

hé oui, tout simplement par ce que les étoiles sont toutes très différentes, pour une meme masse ne compressent jamais a leur mort leur coeur de la meme façon, sauf que dans les masses globales de 44 masses solaires, je parle de l'étoile de base, c'est la qu'on a le plus de chance d'atteindre une pression de dégénérescence ...

puisqu'apperement tu viens au pas de charge scientifique, j'aurais peut etre esperer que tu aurais non pas saisi que je parle du coeur d'une étoile a 44 masses solaires, mais de la masse globale d'une étoile avant de mourir ...

hors renseignes toi un peu, tu verras que 44 masses solaires pour une étoile dans sa globalité est une masse connu optimum pour atteindre une limite de Masse de Chandrasekhar en son coeur

c'est pas pour autant que ce n'est pas possible avec une étoile de masse plus faible, ni plus lourde ... c'est juste la masse qui aura les meilleurs chances de finir en étoile a neutron ! c'est tout ! donc pas besoin de venir avec des gros sabots ...

si j'aurais parlé uniquement de coeur d'étoile en effondrement jamais je n'aurais parlé de 44 masses solaires, tout simplement parce que la limite définitive ou un coeur d'étoile s'effondre forcément en trou noir est de 3 masses solaires ! coeur d'étoile attention ...

sauf que idem ça peut arriver a une étoile qui pèse au total 20 masses solaires simplement mais qui a un coeur plus lourd que les autres ...

tout dépend en vrai du taux de métaux dont elle va bénéficier a son acrétion au tout début de son existence ! si de ses propre matériaux de départ elle a joui de la proximité de centaines de supernova, elle aura donc dès le départ beaucoup de noyau en proportion en son sein qui vont forcément par densité résider en son coeur, donncer un coeur + lourd que la moyenne ...

d'ailleurs le rapport 44 masses solaires, et Masse de Chandrasekhar pour une étoile a neutron a 1.44 masse solaire, se retrouve par exemple beaucoup dans les premières générations d'étoiles post big bang, ou celle ci ne disposait rien d'autres que d'hydrogène, hélium et lithium ... ou donc la il fallait avoir une forte masse de gaz et que de gaz car les autres atomes n'existaient pas encore a ce moment, pour pouvoir atteindre la pression de dégénérescence adéquat ! et la le rapport 44 masse de base et 1.44 résultante marche d'ailleurs très bien ! il n'y avait d'ailleurs qu'un seul modèle d'étoile a cette époque et leur poid déterminait illico si elle finissait en étoile a neutron ou trou noir (qui eux feront les graines des premiers trous noir centraux des graines de galaxie de l'époque qui se formaient)

ce qui veut dire au final, tu n'as donc jamais trop compris de quoi je parle exactement puisque dans ta certitude tu dis que je parle de masse d'étoile a neutron, cherches bien, ou est ce qu'une seule fois j'affirme qu'une étoile a neutron ou naine blanche pour varier les noms car c'est plus gracieux aux oreilles de varier pèserait 44 masses solaires !

si tu aimes parler science tu aurais du donc percuter que je parle masse de base d'une étoile relativement simple et relativement peu dense ... mais c'est pas grave !

c'est si bon de venir avec des gros sabots rouler sur les autres ...





peu à propos, dirons nous, relate finalement ce que l'on apprend en sixième en sciences physique : Etoile mourir, si etoile avoir hélium etoile manger hélium et etoile gonflé, puis quand plus avoir hélium, etoile manger derniers élements, faire derniers sursauts, et etoile s'effondre. Pas besoin, donc, de parler de manière obscure pour masquer une incompréhension, ou pour tenter de faire passer une théorie aussi solide que le-dit hélium ....


la je crois qu'il va falloir te calmer un peu ma grande ... d'un déja ceci n'est absoluement pas appris en 6 ème, de deux j'aimerais bien savoir ou a tu lu le petit nègre ici ...

par contre je te signal qu'ici nous lisent énormément de gens qui ne conaissent qu'a peu près de la vulgarisation scientifique, ce qui contraint tout un chacun de ne pas partir dans des complications que seul 2 ou 3 peuvent comprendre !

tu est très certainement une lectrice de vulgarisation scientifique aussi, donc tu sais très bien de quoi je parles, la je pense qu'il vaut mieux de suite que tu t'arrtes ici ... car apperement tu fais preuve d'un mépris incroyable !

de + BM est quelqu'un qui serte peut etre hélas gobe beaucoup de chose, mais dans tout les cas a respecter comme les autres, respecter c'est savoir aussi parler sans forcément chercher des complications qui feront que le débat s'arrêtera la !


[quote]Pour en (re) venir à l'expèrience de Philadelphia, si expèrience il y'a eu, elle n'est clairement pas ce que l'on raconte. Alpacks, malgré toutes ces approximations en terme de physique a raison sur un point, des champs magnétiques on en observe, de toutes sortes, de toutes intensités, et en aucun cas il ne pourrait altérer la visibilité, ou même éventuellement le continuum espace-temps. Et ce n'est pas une phrase lancée en l'air en attente de mieux, hein, c'est juste physiquement impossible, le magnétisme n'ayant aucun rapport avec les deux choses. Si, éventuellement, on avait parlé de force gravitationnelle la porte serait restée ouverte vu que l'on peut, éventuellement encore une fois, avoir connaissance d'un lien. Mais là c'est juste niet.
[quote]



mais MDR !

alors la tu deviens de + en + ridicule, donc tu ascenerais qu'einstein n'aurais jamais découvert, qu'une onde électromagnétique dont fait partie les champs magnétiques ne peut alterer le temps ?

je te conseille vite d'aller voir, des propos scientifiques qui ont largement affirmé l'inverse ou des expériences avec des horloges électriques ou la démonstration justement par eisntein qu'une des horloges aura forcément un décalage par rapport a l'autre en rapport des ondes électromagnétiques émise par l'une d'elle ...

ce n'est pas pour autant que le principe marche a grande échelle, car l'expérience de philadelphie je n'y crois pas ! ni la déformation de l'espace temps de façon suffisante par des champs magnétiques somme toute modeste pour déplacer un navire !

MAIS CE N EST PAS POUR AUTANT MA GRANDE QUE LA DEFORMATION DE L ESPACE TEMPS PAR UNE ONDE ELECTROMAGNETIQUE N'A PAS ETE DEMONTRE ! bien au contraire !

c'est une réalité scientifique constaté tu est bien pietrement au courant toi dis donc ! cherches un peu sur internet ou justement einstein lui meme l'a démontré par expériences qu'une onde électromagnétique affecte le temps ! sauf que la c'est de la mécanique quantique et non dans sa relativité générale ...

a l'époque il n'y avait pas eu + de travaux la dessus, puisqu'en + de toute façon la relation entre relativité et mécanique quantique n'existait pas encore

l'expérience de philadelphie est soit disant une tentative de mettre cette expérience sur les ondes électromagnétiques qui modifient le temps autour d'elles mais de façon très infimes, expérience a la base, basée sur la mise en évidence que 2 horloge électrique l'une a coté de l'autre, émettront forcément par leur appareillage des ondes électromagnétiques telle une radio ! et que cela affectera forcément le temps mis en évidence sur l'autre

c'est si dur accepter ? il n'existe aucune controverse qui dit que c'est faux !


tiens, instruit toi un peu : http://forums.futura-sciences.com/physique/80654-champs-gravitationnels-champs-magnetiques.html

wow c'est de la vulgarisation ... mon dieu ... pffff

l'électromagnétisme déforme bien l'espace temps au meme titre que la masse ! c'est comme ça !

voila pourquoi on a tenté de voir plus loin sur par exemple des magnétar pour tenter de voir plus loin ...

et concernant l'invisibilité par onde électromagnétique ... eux je te conseil très vivement de vite aller t'instruires un peu sur les micro-ondes et l'invisibilité radar ect ...

tu apprendras peut être que de nombreux pays dans le monde travailles dessus et connaissent largement le principe, d'autres ici pourraient t'en parler !

t'es vraiment venu avec des gros sabots dis donc !

et quel manque de respect, quel mépris ...

a vomir !
avatar
alpacks
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 2730

Re: L'Expérience de Philadelphie

Message par alpacks le Jeu 14 Mai - 10:01

ha oui, une chose tu devrais rapidement t'interesser aux four a micro ondes géants que sont les HAARP réapartis dans le monde (alaska, russie, australie ect a puissances variées mais sur les memes principes)

et les travaux micro ondes liés avec militaires pour furtivité et anti furtivité ...

tu comprendras rapidement qu'un radar qui n'est autre qu'une source d'onde électromagnétique ça s'aveugle très facilement avec une autre source de micro ondes ...

une micro ondes n'est elle pas une onde électromagnétique ?

alors ? pourquoi ce vomito de ta part comme quoi l'électromagnétisme on ne peut ni parler d'invisibilité ni de déformation espace temps !

mais très franchement, d'ou tu sors ? tu te ridiculises la par tes affirmations ! car les 2 sont vérifiés ! les 2 !
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: L'Expérience de Philadelphie

Message par Macha le Jeu 14 Mai - 10:43

Je n'aurais pas dit mieux, Alpacks.

Je suis sidérée que l'on puisse être aussi méprisante.
Un peu de modestie serait la bienvenue si tu postes ici.

Puisque ton domaine semble être l'astrophysique, prends modèle sur Stephen Hawking, qui a su la vulgariser pour le plaisir de ses lecteurs, et ce parfois avec beaucoup d'humour, beaucoup de patience et de générosité.

Tout le monde n'a effectivement pas la même culture scientifique certes, cela ne veut pas dire non plus qu'il n'en a pas.

Cela ne t'exonère pas du respect que tu dois avoir vis-à-vis des personnes qui postent sur le forum.
avatar
alpacks
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 2730

Re: L'Expérience de Philadelphie

Message par alpacks le Jeu 14 Mai - 14:33

@Macha a écrit:Je n'aurais pas dit mieux, Alpacks.

Je suis sidérée que l'on puisse être aussi méprisante.
Un peu de modestie serait la bienvenue si tu postes ici.

Puisque ton domaine semble être l'astrophysique, prends modèle sur Stephen Hawking, qui a su la vulgariser pour le plaisir de ses lecteurs, et ce parfois avec beaucoup d'humour, beaucoup de patience et de générosité.

Tout le monde n'a effectivement pas la même culture scientifique certes, cela ne veut pas dire non plus qu'il n'en a pas.

Cela ne t'exonère pas du respect que tu dois avoir vis-à-vis des personnes qui postent sur le forum.



merci a toi macha Razz


je ne me vois de mon coté ni comme quelqu'un avec une base scientifique, ni comme quelqu'un d'ignorant sur le sujet ... cela fait quand même près de 20 ans (depuis l'age de 10 ans) que j'essaie de suivre de près la vulgarisation scientifique en astrophysique, donc bon depuis le temps des bases relativement solide j'en ai pris ...

c'est pas pour autant que j'affirmerais pouvoir m'y attaquer mathématiquement, ni pour autant que j'affirmerais tout savoir ! la seule chose c'est qu'ici j'essaie toujours de m'exprimer sur une base vulgariser sinon cela ne servirait a rien !

je suis animateur sur le forum, a la base bon je suis la pour normalement débattre, créer des sujets, apporter une touche d'humour ... mais bon avec le temps j'ai aussi décidé d'apporter mon expérience sur la science puisque je m'en sors pas trop mal a expliquer les faits vulgarisé ...

une chose que jamais il ne me viendrait a l'idée c'est de venir sauter a la gorge plein de mépris quelqu'un a qui je pense qu'il se trompe sur un fait scientifique ... je rentrerais dans le débat pour lui opposer ce que moi je sais voir lui apporter la preuve que c'est ceci et non cela ...

desfois je vais meme me servir de wiki, pourquoi ? soucis de mémoire et pas non plus se prendre la tete avec des démonstrations inutiles que personne comprendraient ! si on veut je peu aller chercher les cautions universitaires hein ! pas de problème je connais des adresses pour ça et y vait régulièrement !

sauf que le problème c'est que c'est indigeste ! j'aurais l'air surtout d'un con a mon avis a mettre des liens pareils ... si les gens comprennent pas et ne peuvent saisir de quoi on parle la, a quoi ça sert ?

a rien !

la ou je ne comprend pas, c'est pourquoi venir attaquer quelqu'un sur un tel sujet, sans vérifier avant, qu'on ne va pas se planter sur les affirmations suivantes :

que les ondes électromagnétiques seraient incapables d'invisibilité radar (alors venir dire ça ici, mais ROFL) ...

que les ondes électromagnétiques n'affecteraient nullement l'espaces temps ! alors que les démonstrations qu'il y a bien un phénomène quantique d'altération de l'espace temps a été démontré par einstein lui même ! il l'avait pour le grand public démontré sur une expérience simple d'horloge électrique, que l'une par ses dégagements d'ondes du a son fonctionnement électrique comme tout appareils électrique a contacteurs, va forcément affecter l'autre par le dégagement d'onde électromagnétique qui induira un écart ... alors que les 2 horloges sont rigouresement de la meme précision temporelles, et parfaitement synchrones dès le début de l'expérience

le dégagement d'ondes électromagnétiques de l'une, par de très infimes perturbation de l'espace temps, va tout simplement non pas dérêgler l'autre, mais la décaller en ayant modifié sur le parcours de l'onde très légerement l'écoulement du temps ! c'est extremement infime !

ça peut meme se vérifier a l'horloge atomique ! c'est dire !

l'expérience de philadelphie qu'elle soit vrai ou fausse dans son résultat "profane" va t'ont dire de "téléportation" d'un navire ... bien que je n'y crois pas une seconde que les faits seraient bel et bien vrai (il y a de fortes exagérations, du romancés ect, mais ça n'engage que moi)

cette expérience, se base sur un fait scientifique par contre vrai, de l'infime altération par le passage d'une onde électromagnétique de l'espace temps ! mais ça ne veut pas dire que l'expérience donc a forcément ouvert un "trou de ver" a la con ou que sais je !

pour moi l'expérience de philadelphie a bel et bien eu lieu, elle porte sur les premières recherches d'invisibilité radar de l'US army par émission de micro onde comme le font bien HAARP et d'autres station de type HAARP dans le monde ...

la vérité c'est que l'expérience oui par contre a finie dramatiquement, avec des morts, et des "cobayes" qui ont fini avec des séquelles cérébrales ... mais cela est du tout simplement a une très forte exposition a des micro ondes d'une forte sources très puissantes ...

n'oubliont pas qu'on cuit de la viande avec des micro ondes chaque jour dans nos cuisines (enfin, c'est dégueulasse mais on peu le faire)

et ma foi c'est bien ce qui a du se passer lors de cette expérience, des gens qui participaient a l'opération ont eu la cervelle cuite et des lésions cérébrales loin d'être bénignes ...

nicolas tesla, père des émetteurs des ondes électromagnétiques qui ont servi devait a la base participer a l'expérience si l'on en crois les protagonistes ... et se serait rétracter et aurait donc refusé d'y participer ...

je pense qu'il devait se douter de lui même qu'au vu des émetteurs utilisés, il savait très bien que l'expérience était dangereuse !
avatar
Invité
Invité

Re: L'Expérience de Philadelphie

Message par Invité le Jeu 14 Mai - 15:23

Je crois que Al à trouvé une copine

Bonjour Layna, comme te l'a proposer Al, tu pourrais te présenter afin de pouvoir dialoguer en toute courtoisie plutôt que l'on est à faire à un interlocuteur X.

De plus tu me parais trés gonflé pour oser balancer ta science de la sorte je te demande donc un peu de retenu ainsi qu'a toi AL Ce n'est pas parce que quelqu'un est impoli qui faut obligatoirement le devenir..... Merci 👽


Dernière édition par cécé le Jeu 14 Mai - 19:19, édité 1 fois
avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Re: L'Expérience de Philadelphie

Message par Mikerynos le Jeu 14 Mai - 18:48

Je crois que Al à trouver une copine
Une maitresse surement!..


___________________


avatar
sergent garcia
VIP
VIP

Nombre de messages : 3530

Re: L'Expérience de Philadelphie

Message par sergent garcia le Jeu 14 Mai - 19:45

Layna a dit;
"- Solution deux, pour les amoureux du complot : il y'a bien eu expèrience. Et invisibilité. Et des gens dans des murs. Et des gens en feu. Mais la nature de la-dite expèrience ne reposait en rien sur le magnétisme. On nous a menti, justement pour que des scientifiques tournent ça en ridicule et que personne ne prenne ça au sérieux, alors qu'en fait il s'est passé quelque chose mais que "l'engin" induisait une autre force. Ca peut toujours être une piste, mais bon, se raccrocher aux branches hein ..."

Pas con !! Pourtant j'ai rien d'un adepte du complot. Suspect


___________________


Sergent Garcia; PZychotérapeute animal et éleveur de blaireaux. Reçoit à toute heure, sans rendez-vous.
N°d'agrémentation Miviludes 666 Z 07-59; Facilités de paiement pour les cas les plus désespérés. Permi d'euthanasier
avatar
alpacks
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 2730

Re: L'Expérience de Philadelphie

Message par alpacks le Jeu 14 Mai - 21:05

@cécé a écrit:Je crois que Al à trouvé une copine

Bonjour Layna, comme te l'a proposer Al, tu pourrais te présenter afin de pouvoir dialoguer en toute courtoisie plutôt que l'on est à faire à un interlocuteur X.

De plus tu me parais trés gonflé pour oser balancer ta science de la sorte je te demande donc un peu de retenu ainsi qu'a toi AL Ce n'est pas parce que quelqu'un est impoli qui faut obligatoirement le devenir..... Merci 👽


toute façon je suis un mal polie ... on m'a fini au papier de verre 👅
avatar
Invité
Invité

Re: L'Expérience de Philadelphie

Message par Invité le Ven 15 Mai - 9:11

Moi je vais te terminer complètement à la batte de baseball
avatar
alpacks
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 2730

Re: L'Expérience de Philadelphie

Message par alpacks le Ven 15 Mai - 10:04

tut tut !

j'ai mal au genou en ce moment donc courrir pour réussir un homerun serait improbable ! Neutral
avatar
astronef
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 669

Re: L'Expérience de Philadelphie

Message par astronef le Ven 15 Mai - 16:54

coucou
je pense quand même que Tesla aurait ouver un pan entier de la Science qui serait resté secret militaire mais bon c'est juste un avis
c'etait quand même pas n'importe qui
bonjour chez vous
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Lun 20 Nov - 2:47