Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Le mystère des cathédrales et l'interprétation ésotérique des symboles hermétiques du grand œuvre.

Partagez
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30562

Le mystère des cathédrales et l'interprétation ésotérique des symboles hermétiques du grand œuvre.

Message par Schattenjäger le Sam 28 Fév - 19:10

La plus forte impression de notre prime jeunesse, — nous avions sept ans, — celle dont nous gardons encore un souvenir vivace, fut l’émotion que provoqua, en notre âme d’enfant, la vue d’une cathédrale gothique. Nous en fûmes, sur-le-champ, transporté, extasié, frappé d’admiration, incapable de nous arracher à l’attrait du merveilleux, à la magie du splendide, de l’immense, du vertigineux que dégageait cette œuvre plus divine qu’humaine.

I.

avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8081

Re: Le mystère des cathédrales et l'interprétation ésotérique des symboles hermétiques du grand œuvre.

Message par casseron le Dim 1 Mar - 11:00

Article fort intéressant, mais ce qui suit est carrément faux :

Toutes les églises ont leur abside tournée vers le sud-est, leur façade
vers le nord-ouest, tandis que les transepts, formant les bras de la
croix, sont dirigés du nord-est au sud-ouest. C’est là une orientation
invariable, voulue de telle façon que fidèles et profanes, entrant dans
le temple par l’Occident, marchent droit au sanctuaire, la face portée
du côté où le soleil se lève, vers l’Orient, la Palestine, berceau du
christianisme. Ils quittent les ténèbres et vont vers la lumière.
Aisément vérifiable avec une boussole. Comment peut-on se tromper si lourdement ? C'est un mystère....
avatar
BM
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 608

Re: Le mystère des cathédrales et l'interprétation ésotérique des symboles hermétiques du grand œuvre.

Message par BM le Lun 16 Mar - 16:14

Notre planète serait parcouru par toute un réseau de courants tellurique circulant sous son manteau . Une sorte d' influx nerveux terrestre .
Certaines des Cathédrales les plus imposantes seraient construitent sur des croisements de courants telluriques . L'énegie y est plus intense .
Notre Dame de Paris en est un bon exemple . certaines églises de paris seraient construites les deux tracés telluriques . Et ses derniers se croisent au niveau de l' autel de notre dame de paris .
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30562

Re: Le mystère des cathédrales et l'interprétation ésotérique des symboles hermétiques du grand œuvre.

Message par Schattenjäger le Lun 16 Mar - 16:26

Entres les courants téllurique et les lignes d'or... C'est assez interessant.
avatar
BM
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 608

Re: Le mystère des cathédrales et l'interprétation ésotérique des symboles hermétiques du grand œuvre.

Message par BM le Lun 23 Mar - 7:49

l' energie qui germe au niveau des croisements de courants telluriques y est très intense et permet d' amplifier les ondes de pensées qui émanent des gens en prière .
Je pense que les prêtres de PHARAON , connaissaient se principe . Car certaines pyramides auraient été construitent sur des croisements telluriques . A l' intersection du croisement a l' interieur de la pyramide , on doit nécéssairement retrouver une sorte de pilier dont la base enfoui dans le sol capte l' énergie .
avatar
pierrephilosophe
Membre - Niveau1
Membre - Niveau1

Nombre de messages : 39

Re: Le mystère des cathédrales et l'interprétation ésotérique des symboles hermétiques du grand œuvre.

Message par pierrephilosophe le Lun 23 Mar - 10:03


Les matériaux les plus lourds (nickel, fer) convergent vers le centre de la planète pour former son noyau.
Sous la pression, le centre du noyau peut devenir solide, mais la
chaleur accumulée peut laisser une partie de celui-ci fluide. D'autres
matériaux, de densité légèrement plus faible, se trouvent pris entre le noyau et la surface, constituant un manteau dont la fluidité est fonction de la température résiduelle de la planète. La surface constitue une croûte de matériaux de densité moindre. Les matériaux les moins denses (eau, gaz) sont expulsés vers la surface et peuvent constituer une atmosphère si la gravité de la planète permet de les retenir malgré leur légèreté et la tendance qu'a le vent solaire à les emporter.

et dire que de tout ce gloubibouga il en sort des croisements telluriques.

a+ pierrephilosophe.
avatar
pierrephilosophe
Membre - Niveau1
Membre - Niveau1

Nombre de messages : 39

Re: Le mystère des cathédrales et l'interprétation ésotérique des symboles hermétiques du grand œuvre.

Message par pierrephilosophe le Lun 23 Mar - 15:02


Réseau Hartman


Hartman est un
chercheur allemand qui a mit en évidence un quadrillage électromagnétique
naturel
terrestre dont les mailles rectangulaires sont
espacées de 2 m dans le sens Nord-Sud et de 2,50 m dans le sens Est-Ouest.


L'énergie émise par ces
mailles s'élève à la verticale constituant littéralement des " murs "
d'une épaisseur de 21 cm environ. L'intersection de ces murs, appelée nœud,
peut être extrêmement nocive en cas de perturbations. La géobiologie
(science occidentale) ou le Feng shui (tradition orientale) utilisent
ce réseau de mailles d'énergie tellurique.


Les chercheurs ont
constatés que les expériences avec la chaise de Montauk étaient plus
fortes (amplifiées naturellement) aux points d'intersections du réseau
Hartman, sur les noeuds naturels.


Les Celtes
choisissaient toujours leurs lieux sacrés en fonction de ce réseau, sans
le savoir scientifiquement. Plus tard les bâtisseurs de cathédrales ont
fait de même. À notre époque, des chercheurs font le lien entre ce réseau
d'énergie et la présence des Crop Circles comme ceux de la région de
Stonehenge en Angleterre (lieu de concentration au niveau de la grille de
Hartman, qui n'est pas uniforme sur la Terre).

qu'en pensez vous.
http://www.esoterisme-exp.com/Section_dossier/Terre_creuse/TerreCreuse.php?page=menu13
a+ pierrephilosophe
avatar
BM
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 608

Re: Le mystère des cathédrales et l'interprétation ésotérique des symboles hermétiques du grand œuvre.

Message par BM le Lun 23 Mar - 20:54

Concernant la chaise de Montauk , c' est un peu logique que ses expériences étaient plus aux intersections des courants .
Les Sorciers , les prêtres de Pharaon , Les druides et les alchimistes savaient très bien qu' aux croisment de courants telluriques , l' énergie était assez consequente et de se fait amplifiait fortement les ondes psychiques .
Dans le programme PHOENIX , les scientifiques de Montauk se servaient des ondes pychiques émises par DUNCAN CAMERON , qui couplés avec l' emission electromagnetique du radar sage , était amplifier par le dispositif conçu sous la chaise de Montauk .
l' energie issue des coisements de courants telluriques apportaient de la puissance suplementaire .
Et avec tous se système , DUNCAN CAMERON , projetait mentalement l' image d' un vortex spatio - temporelle qui se materialisait dans les ous sos de la base de MONTAUK .
Et les voyages commencerent .
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Lun 20 Nov - 18:11