Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.

L'ufologie pourrait-elle redynamiser la recherche scientifique fondamentale ? Article paru en Mai 2014

Partagez
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

L'ufologie pourrait-elle redynamiser la recherche scientifique fondamentale ? Article paru en Mai 2014

Message par Macha le Jeu 16 Avr - 10:19

L'ufologie pourrait-elle redynamiser la recherche scientifique fondamentale ?




Appelons ufulogie l'activité consistant à rechercher la présence sur Terre de représentants de civilisations extra-terrestres plus développées que les nôtres. Elle repose sur l'observation de tous les phénomènes scientifiquement inexplicables, pouvant révéler l'intervention de ce que l'on appelle des aliènes, en francisant le terme anglais (aliènes consonant cependant fâcheusement avec aliénés, qualificatif que l'on impose souvent à ceux qui "croient" aux aliènes). Les faits observables sont rares, mais depuis les temps historiques, il est indéniable que de tels faits inexplicables, dans l'atmosphère ou sur terre – sous forme de débris et traces diverses – ont été relatés. L'ufologie ne se contente pas de les observer. Elle tente aussi de les expliquer. Une fois éliminées les explications relevant de la science officielle, il faut chercher ailleurs. En ce qui concerne l'observation, divers organismes essayent d'y consacrer quelques moyens, par exemple le Geipan en France. Mais cela demeure marginal.

C'est là que l'ufologie devrait jouer un rôle essentiel, au profit de ce que nous nommons ici la recherche scientifique fondamentale. Celle-ci, dans les disciplines classiques, paraît de plus en plus en panne. Faute de crédits d'abord mais faute d'incitation poussant à sortir du corpus des connaissances courantes pour formuler d'autres hypothèses. Ces hypothèses pourraient cependant donner à des scientifiques l'occasion de véritablement imaginer, puis expérimenter, des solutions nouvelles. Il est évident que ni Einstein ni Heisenberg n'auraient mis au point la relativité ou la mécanique quantique en s'en tenant aux connaissances de l'époque, pas plus que Galilée en s'en tenant à la philosophie naturelle d'Aristote.

Or l'ufologie ne peut devenir crédible à grande échelle que si elle s'appuie sur de nouvelles hypothèses concernant la cosmologie, le big bang, les univers multiples, les trous de ver et autres "théories" en discussion actuellement. A l'inverse, les cosmologistes se trouveront incités à imaginer l'inimaginable, et donc faire progresser leurs sciences, s'ils postulent l'existence d'extraterrestres se déplaçant à des vitesses supra-lumineuses, échappant à la gravité ou capables de communiquer à l'échelle, sinon de l'univers, du moins de la galaxie.

Il en sera de même concernant l'éventualité de vies extraterrestres biologiquement proches des nôtres, reposant sur des mécanismes de sélection darwinienne, éventuellement créatrices de civilisations au moins comparables. Ou pourrait d'ailleurs ne pas se limiter à imaginer des formes de vie biologique mais s'interroger sur des vies artificielles, grand domaine de recherche pour la science terrestre contemporaine. Les travaux sur les vies ou communications extraterrestres, qui mobilisent déjà un certain nombre de moyens, seraient effectivement dynamisés par la conviction que de telles vies existent déjà, et qu'il serait essentiel de s'en donner des modèles scientifiquement crédibles.

D'autres recherches aussi importantes, intéressant la physique fondamentale ou simplement les technologies, seraient elles aussi fortement accélérées si elles étaient replacées dans une perspective ufologique. Citons les systèmes anti-gravifiques, les systèmes de propulsion spatiaux à grande vitesse, les formes d'énergie et les matériaux pouvant entrer dans la mise au point des supposées soucoupes spatiales.

Ajoutons qu'un thème récurrent chez les ufologues est que les grands Etats, notamment les Etats-Unis, se sont mis d'accord avec des extraterrestres pour cesser des opérations dangereuses à l'égard de ces derniers, notamment les explosions nucléaires atmosphériques, ou pour ne pas révéler leurs intrusions. Tout ceci pourrait faire l'objet d'enquêtes de type "journalisme d'investigation" sérieuses, dont les techniques, fort utiles par ailleurs, pourraient à cette occasion progresser.

Mobiliser chercheurs et inventeurs

De tels objectifs resteront cependant lettre morte si l'humanité tout entière ne se sentait pas pressée par l'urgence de mieux comprendre une éventuelle vie extraterrestre, et de communiquer avec des aliènes. Pour cela, nous le remarquions, elle pourrait faire appel aux connaissances et capacités, non seulement des grands laboratoires civils et de défense, mais de milliers d'inventeurs ayant imaginé des solutions ou même développé des prototypes restés à l'état d'ébauche faute d'un intérêt collectif. Ajoutons que dans de telles recherches, l'enjeu étant mondial, voire universel au sens précis du terme, ces milliers d'inventeurs et de chercheurs pourraient travailler ensemble, par delà les frontières, en unissant les apports de leurs cultures propres. C'est déjà qui se produit en l'état actuel de l'ufologie, mais à une bien trop petite échelle pour que l'ensemble des sciences et des technologies puisse en profiter.

Mais pourquoi de telles recherches ufologiques ne se développent-elles pas encore dans le monde? Les raisons en sont complexes. Beaucoup d'explications circulent à cet égard dans les milieux spécialisés. Disons que, dans un louable souci de combattre les superstitions et croyances sans base scientifiques, les opinions modernes on tendance à qualifier les rares ufologues d'illuminés, voir d'aliénés. Si le cas peut se présenter, il ne devrait pas être considéré comme la règle. Une nouvelle fois, rappelons que l'Eglise avait tenté de présenter les Copernic et Giordano Bruno du temps de l'Inquisition comme démoniaques, autrement dit aliénés.

Nous pensons que les revues scientifiques devraient consacrer plus de place à l'ufologie "sérieuse" afin de générer une dynamique favorable aux recherches fondamentales qui lui sont liées. Mais cela ne sera pas facile. Certes le web et des publications diverses débordent d'informations et d'hypothèses sur ces questions, mais ceci se fait en dehors de ce que l'on nomme à tort ou à raison la science officielle. Manque alors la reconnaissance qu'apporte l'intégration aux savoirs reconnus.

Sera-ce entrepris un jour ?

http://www.automatesintelligents.com/echanges/2014/mai/ufologie.html
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 7974

Re: L'ufologie pourrait-elle redynamiser la recherche scientifique fondamentale ? Article paru en Mai 2014

Message par casseron le Jeu 16 Avr - 10:39

Nous pensons que les revues scientifiques devraient consacrer plus de place à l'ufologie "sérieuse"


Amusant....c'est l'ufologie des tournevis sans doute ?


A quand les magasins brico-ufo ?
avatar
charlie
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 1702

Re: L'ufologie pourrait-elle redynamiser la recherche scientifique fondamentale ? Article paru en Mai 2014

Message par charlie le Jeu 16 Avr - 17:43

Peut être qu'une science officieuse est en avance grâce à l'ufologie...
quand à la france, il y a eu la mhd de JP Petit, qui  ne lui a pas porté bonheur mais qui est en loucedé, étudié par l'armée , parait il!
Au niveau propulsion, sustentions, je vois pas la science (officielle) chercher ou obtenir des résultats probant hormis toujours l'effet de réaction.
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 7974

Re: L'ufologie pourrait-elle redynamiser la recherche scientifique fondamentale ? Article paru en Mai 2014

Message par casseron le Jeu 16 Avr - 19:57

Pour la propulsion et la sustentation, les scientifiques feraient mieux d'étudier Saint Joseph de Copertino !
avatar
Franck1973
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 2859

Re: L'ufologie pourrait-elle redynamiser la recherche scientifique fondamentale ? Article paru en Mai 2014

Message par Franck1973 le Jeu 16 Avr - 21:03

Je pense que pour certains mystères, notamment l'ufologie, une étude pluridisciplinaire serait profitable.


___________________


Moi ? Je ne suis rien. Je suis un pet dans le système de conditionnement d'air. Je suis toujours là mais, la plupart du temps, personne ne s'en aperçoit.
La stratégie Ender
avatar
Mulder26
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 3471

Re: L'ufologie pourrait-elle redynamiser la recherche scientifique fondamentale ? Article paru en Mai 2014

Message par Mulder26 le Ven 17 Avr - 8:07

@Franck1973 a écrit:Je pense que pour certains mystères, notamment l'ufologie, une étude pluridisciplinaire serait profitable.

tout à fait , et pour répondre à la question :"L'ufologie pourrait-elle redynamiser la recherche scientifique fondamentale ?"





oui , et comme dit Franck , vu l'étendue des domaines relatifs (requis )à l'ufologie ( physique , physique quantique , philosophique etc etc ) cela pourrait redynamiser la recherche scientifique fondamentale si ces messieurs dames scientifiques voulaient bien se donner la peine ...


___________________



    La date/heure actuelle est Jeu 22 Juin - 22:37