Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La pensée d'un homme étonnant : Giordano Bruno

Partagez

Dominique Giraudet
Membre - Niveau1
Membre - Niveau1

Nombre de messages : 25

La pensée d'un homme étonnant : Giordano Bruno

Message par Dominique Giraudet le Sam 28 Mar - 11:20

Bonjour ,

 J'ai souhaité rendre hommage à Giordano Bruno , né en janvier ,1548 à Nola (Italie) et mort (brûlé vif) le 17 février 1600 à Rome, est un ancien frère dominicain et philosophe .

 Car déjà à cette époque lointaine il a osé affirmer les choses suivantes :

Bruno est le premier à postuler, contre la doctrine de l'Église de l'époque, la pluralité de mondes habités dans son ouvrage De l'infinito universo et Mondi. Il postule que les étoiles sont des soleils, plus petits car éloignés et que ceux-ci peuvent abriter d'autres créatures à l'image de Dieu.
« Ainsi donc les autres mondes sont habités comme l'est le nôtre ? demande Burchio. Fracastorio, porte-parole de Bruno répond : Sinon comme l'est le nôtre et sinon plus noblement. Du moins ces mondes n'en sont-ils pas moins habités ni moins nobles. Car il est impossible qu'un être rationnel suffisamment vigilant puisse imaginer que ces mondes innombrables, aussi magnifiques qu'est le nôtre ou encore plus magnifiques, soient dépourvus d'habitants semblables et même supérieurs. » (Giordano Bruno, L'Infini, l'Univers et les Mondes).
Contrairement à Copernic, il n'appuie pas ses dires sur des preuves mathématiques. « Concernant la mesure du mouvement [des corps célestes], la géométrie ment plutôt qu'elle ne mesure » (De immenso). Il se fie au jugement de l'intellect : « C'est à l'intellect qu'il appartient de juger et de rendre compte des choses que le temps et l'espace éloignent de nous. »

Source : Giordano Bruno



Bien à vous,
Dominique Giraudet
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mar 24 Oct - 5:56