Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Ils ont enquêté dans l’un des hôpitaux les plus hantés au monde

Partagez
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 31346

Ils ont enquêté dans l’un des hôpitaux les plus hantés au monde

Message par Schattenjäger le Mar 20 Jan - 11:43

Ils ont enquêté dans l’un des hôpitaux les plus hantés au monde





Une jeune équipe de cinéastes et chasseurs de fantômes français ont décidé de passer une nuit au Newsham Park Hospital, situé à Liverpool en Angleterre. Cette nuit d’enquête a porté ses fruits puisqu’ils sont parvenus à filmer quelque chose de fantomatique grâce à des caméras à vision nocturne …

Cette nuit-là Sandy Lakdar et Jonathan Dailler décidèrent de se rendre dans cet ancien et inquiétant orphelinat au style victorien afin, espéraient-ils, de dénicher une quelconque activité paranormale. Au total, ils y passèrent 24 heures au cours desquelles, ils virent un cercle de craie mystérieusement disparaître ainsi qu’une étrange brume blanche avant d’entendre des voix d’enfants parfaitement audibles mais invisibles.

« Moi et mon partenaire Jonathan, qui est le réalisateur du documentaire, avons déjà été en Angleterre avant et nous voulions y revenir parce que nous avons tellement aimé. Donc, nous recherchions sur Internet un endroit et nous avons trouvé le Newsham Park Hospital. »

« Nous y sommes allés et nous avons rencontré notre collaboratrice anglaise Leslie Corney, qui est originaire de Newcastle, et son chien Shey. Cette dernière est également formée à ce genre d’enquêtes et elle parvient très bien à détecter des choses surnaturelles. »

« J’ai contacté l'une des équipes spécialisées dans le paranormal à Liverpool, qui eux-aussi ont visité cet hôpital et nous les avons interviewé. Ils sont même venus avec nous quelques temps. »

Dans le bâtiment, le groupe s’est scindé en deux afin de visiter l’entièreté de l'édifice. Les hommes sont partis en direction des chambres qui est connu sous le nom de « corridor des mauvais garçons ».

« Il [le bâtiment] dispose de 18 chambres les unes à côté des autres. Ils se tenaient dans le couloir et essayaient de prendre contact. Ils ont dit ‘pouvez-vous faire un peu de bruit, pouvez-vous nous dire qui est ici ? Et les trois garçons ont pu clairement entendre la voix d'un petit enfant, vous pouvez l'écouter sur le documentaire. Les autres enquêteurs avaient leur propre caméra et nous avons donc deux sources différentes. »

Les hommes essayèrent d'amadouer l’esprit du garçon afin que celui-ci leur fournisse davantage d'informations. Ils furent littéralement choqués par la réponse.

« Nous avons entendu une phrase française, […] qui signifiait ‘Je me sens observée.’ »

« Nous avons été assez surpris par cela, bien que sur une enquête précédente en Angleterre, nous avons également entendu une voix française nous parler. Il s’adressait directement à mon partenaire en français. Son anglais est un peu limité et il disait : ‘Je suis désolé, je ne parle pas bien l'anglais.’ »

« Il a soulevé l'idée qu'il n'y a pas plus de barrières de langue quand vous mourrez ».

Pour favoriser les interactions avec ses fantômes d’enfants, l’équipe apporta des jouets :

« Nous avions apporté des jouets pour les enfants parce que nous savions que c’était autrefois un orphelinat, alors nous les avons mis sur le sol. »

Suite à cela, ils encerclèrent ses jouets dans un cercle tracé à la craie afin de mieux se rendre compte si un objet avait bougé.

« Lorsque nous sommes revenus, ils n’avaient pas changé de place, mais quelque chose de bizarre s’était passée : une partie du cercle avait disparu, comme s’il avait été effacé, et on pouvait voir quelques empreintes digitales. »

Sandy et une autre enquêtrice se dirigèrent dans une aile de l'hôpital où des autopsies avaient été pratiquées :

« Nous avons dit ‘pouvez-vous faire un peu de bruit et nous dire qui de vous êtes ici’. Il y a eu un coup sur le mur. Et puis encore un, et encore, cinq fois en tout, puis derrière nous. Nous pouvions entendre un bruit venant de la chambre voisine aussi, c’était une zone très active. »

Plus tard, alors que Sandy et Jonathan interviewaient Leslie sur ses propres expériences, une étrange brume apparut. Pourtant, à ce moment-là, l’enquête était terminée :

« Pendant qu'elle parlait devant la caméra, un brouillard blanc est venu en face de son visage. Normalement, ce genre de chose se passait la nuit lorsque nous utilisons des caméras de vision infra-rouge, mais là c’était en plein jour et c’était tellement clair sur la caméra. Pour nous, c’était une première. »


The Believers est une organisation d’enquêteurs spécialisée dans le paranormal. Elle sillonne l’Europe entière à la recherche des lieux réputés les plus hantés. Chacune de leur investigation fait l’objet d’un reportage et est publiée sur Internet.

Source
http://www.liverpoolecho.co.uk/whats-on/whats-on-news/newsham-park-hospital-ghost-hunters-8448720,
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mar 22 Mai - 4:43