Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

Derniers sujets

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Encore une hausse de l'électricité et du gaz

Partagez
avatar
claomet
Membre - Niveau 2
Membre - Niveau 2

Nombre de messages : 94

Encore une hausse de l'électricité et du gaz

Message par claomet le Mer 6 Aoû - 20:28

Le gouvernement est favorable à une hausse de 2% des tarifs de l'électricité et de 5% de ceux du gaz naturel pour les particuliers. L'augmentation pourrait intervenir vers la mi-août.



Selon un communiqué des ministères de l'Economie et de l'Ecologie, publié mercredi 6 août, le gouvernement est favorable à une hausse de 2% des tarifs de l'électricité et de 5% de ceux du gaz naturel pour les particuliers.
"Pour l'électricité, le ministère de l'Ecologie, de l'Energie, du Développement durable et de l'Aménagement du territoire et le ministère de l'Economie, de l'Industrie et de l'Emploi ont proposé que la revalorisation soit limitée à 2% pour les particuliers", annonce le communiqué.
"Pour le gaz naturel, la hausse sera limitée à 0,237 centimes d'euro le kilowatt/heure, soit 5% en moyenne pour les particuliers chauffés au gaz naturel". "Ces augmentations interviendront lorsque la Commission de régulation de l'énergie aura rendu son avis", précisent-ils.

Applicable vers la mi-août

La hausse des tarifs du gaz et de l'électricité proposée par le gouvernement devrait être applicable vers la mi-août, a-t-on appris auprès de Bercy.
La Commission de régulation de l'énergie (CRE), dont l'avis est non contraignant, "se réunit lundi 11 août et le gouvernement publiera son arrêté au Journal officiel aux alentours du 15 août, pour une application immédiate", a indiqué mercredi Bercy à l'AFP. (avec AFP)

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/economie/20080806.OBS6363/vers_une_nouvelle_hausse_des_prix_de_lenergie.html


___________________


avatar
kanapsi
Membre - Niveau1
Membre - Niveau1

Nombre de messages : 27

Re: Encore une hausse de l'électricité et du gaz

Message par kanapsi le Mer 6 Aoû - 22:33

Le gouvernement s'embête pas, je me demande quelle est la raison de cette augmentation.
avatar
claomet
Membre - Niveau 2
Membre - Niveau 2

Nombre de messages : 94

Re: Encore une hausse de l'électricité et du gaz

Message par claomet le Ven 8 Aoû - 1:04

Nous pomper toujours plus


___________________


avatar
claomet
Membre - Niveau 2
Membre - Niveau 2

Nombre de messages : 94

Protestations après l'annonce d'une hausse du prix de l'énergie

Message par claomet le Ven 8 Aoû - 1:36

L'annonce du gouvernement mercredi qu'une nouvelle hausse des tarifs de l'énergie en France interviendrait vers la mi-août pour les particuliers a suscité, jeudi 7 août, une vague de protestations. Cette hausse sera de 2 % pour l'électricité et de 5 % pour le gaz, soit moins que ce qui était réclamé par EDF et GDF, mais ce qui correspond tout de même à un alourdissement de la facture d'environ 5 euros par mois pour les ménages. Avec ces nouvelles hausses, sur un an, les tarifs réglementés de l'électricité auront ainsi augmenté de 3,1 %, après l'augmentation de 1,1% d'août 2007. Depuis le début de l'année, ceux du gaz auront pris 14,5 %, après les hausses 4 % en janvier et de 5,5 % en avril.


Cette nouvelle hausse n'est "pas très opportune" dans un contexte de baisse du pouvoir d'achat et ne se justifie pas alors que le prix du pétrole baisse, a estimé l'association de consommateursCLCV. Ces hausses vont représenter sur la facture moyenne de chaque ménage "environ 150 euros sur l'année", a indiqué à l'AFP Edouard Petitjean, chargé d'études à la CLCV. "C'est une attaque de plus contre le pouvoir d'achat des familles" a, de son côté, dénoncé Jean-Pierre Giacomo, président de la Confédération nationale du logement (CNL). "Ce sont des augmentations inacceptables au regard des profits considérables que font GDF Suez et EDF. Le gouvernement est véritablement autiste vis-à-vis de ce qui se passe dans le pays", a pour sa part accusé Michel Chevalier, président de la CNL Paris.

UN "NOUVEAU COUP DUR POUR LE POUVOIR D'ACHAT DES FRANÇAIS"


Côté politique, les réactions ne se sont pas fait attendre. Le Parti socialiste a ainsi "dénoncé" ces hausses, qui constituent un "nouveau coup dur pour le pouvoir d'achat des Français en pleine période estivale". "Le gouvernement n'est réellement contraint d'y procéder ni du fait de la hausse du coût du pétrole, ni en raison de la santé financière de GDF Suez et d'EDF, qui est excellente", a-t-il jugé. Le Parti communiste a estimé que cette décision constituait un "racket boursier orchestré par le gouvernement".
Réactions de protestation aussi du côté des syndicats, même si certains se déclarent toutefois pas vraiment surpris par l'annonce de cette mesure. "Cette hausse ne m'étonne pas. A partir du moment où GDF a été privatisé et dépend de Suez, nous savions qu'il y aurait des hausses. Je pense qu'il faut s'attendre à de nouvelles augmentations dans les prochains mois", a ainsi déclaré Michel Rousson de la CFTC. Ce dernier souligne par ailleurs qu'"aujourd'hui, rien n'oblige à ce que le coût du gaz soit fixé sur le prix du pétrole", souhaitant une "désindexation". Même proposition à la CFDT,où Patrick Pierron, le secrétaire de la fédération Chimie-Energie, estime que "le gaz est une énergie à part entière, ce n'est plus comme il y a vingt ans où c'était un sous-produit pétrolier". A Force ouvrière, on déclare ne plus s'étonner "du cynisme consistant à mettre en œuvre des mesures impopulaires au cœur de l'été. On peut en revanche s'interroger sur les motivations de cette décision qui cède aux pressions des entreprises concernées, en dépit des tensions persistantes sur le pouvoir d'achat des ménages". La CGT-Indecosa a, quant à elle, exprimé son "opposition" à cette nouvelle hausse des tarifs, jugeant "inadmissible de prendre de telles mesures sans organiser une concertation avec les représentants des usagers".

http://www.lemonde.fr/economie/article/2008/08/07/protestations-apres-l-annonce-d-une-hausse-du-prix-de-l-energie_1081340_3234.html


___________________



Contenu sponsorisé

Re: Encore une hausse de l'électricité et du gaz

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Lun 11 Déc - 14:20