Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Le.Mystère.Du.Triangle.Des.Bermudes

Partagez
avatar
Invité
Invité

Le.Mystère.Du.Triangle.Des.Bermudes

Message par Invité le Ven 20 Fév - 10:05

http://b8.img.v4.skyrock.net/b8c/vince0056/pics/2153503157_1.jpg <= Cliquer
C'est l'image du triangle des Bermudes.

Il y a 3 points (Miami, Porto Rico et l’île des Bermudes) formant un vaste triangle dans l’océan Atlantique. Dans ce triangle, depuis plus d'un siècle, de nombreuses disparitions inexpliquées d’avions et de navires, souvent caractérisées par leur soudaineté et l’absence d’épave. Partant de ce constat indéniable, de nombreux scientifiques et journalistes ont enquêté sur les causes de ces disparitions, sans jamais trouver d’explications fiables.

Le Triangle des Bermudes est le secteur le plus mystérieux de notre planète pour l’aéronautique et la marine. De nombreux mythes et légendes accompagnent des théories plus pragmatiques et des témoignages mystérieux.

Sur triangle-bermudes.com, vous trouverez les récits complets des disparitions les plus mystérieuses, les mythes et légendes du triangle des Bermudes, des témoignages de personnes ayant été confrontées à d’étranges phénomènes dans ce secteur et l’ensemble des théories formulées pour tenter de percer le mystère
Quand pensez-vous ? Allons nous percer le mystère?
avatar
Lylien-Lelien
Membre - Niveau1
Membre - Niveau1

Nombre de messages : 50

Re: Le.Mystère.Du.Triangle.Des.Bermudes

Message par Lylien-Lelien le Ven 20 Fév - 10:42

Vaste sujet,depuis le temps que des questions restent sans réponses,je ne sais si un jour nous percerons ce secret.
avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Re: Le.Mystère.Du.Triangle.Des.Bermudes

Message par Mikerynos le Ven 20 Fév - 20:18

Le grand "spécialiste" est Charles Berlitz... selon Ivan T.Sanderson, il y aurait 12 triangles maudites sur la planète, dont quelques-uns terrestre...

En réalité, sur 150 000 bateaux qui traversent cette zone chaque année, 10 000 seulement envoient un message de détresse et 100 font naufrage. La proportion n’est donc que de 0,07%. En 1975, le cabinet d'assurances Lloyd's de Londres indiquait que le triangle des Bermudes n'était pas plus dangereux que d'autres routes maritimes internationales. En 2006, les compagnies d’assurances ne jugent pas utile de majorer leurs primes pour les navires ou avions amenés à traverser cette zone.

Un documentaire diffusé en 2003 par la chaîne National Geographic ne mentionne pas d’anomalie particulière mesurée dans cette zone, hormis une diminution légère du champ magnétique terrestre. Il rappelle en revanche qu’on y observe les plus violentes tempêtes du globe, avec parfois des vagues scélérates de huit mètres et plus de haut.

En ce qui concerne le vol 19, c’est l’hypothèse d’une erreur de navigation de l’instructeur, formé dans les Keys et ayant confondu la topographie des régions survolées avec celles-ci au point de croire que son compas magnétique était déréglé, qui est retenue comme la plus probable, leurs basses réserves de carburant étant responsables de la perte de l’escadrille, retrouvée par hasard en 2000.

Il y a déjà un sujet sur le forum:
Un avion avec onze passagers porté disparu au-dessus du Triangle des Bermudes


___________________


avatar
Robot-Warrior
Membre Régulier
Membre Régulier

Nombre de messages : 251

Re: Le.Mystère.Du.Triangle.Des.Bermudes

Message par Robot-Warrior le Sam 21 Fév - 23:08

je dit que cette artcile doit etre effacer sa c pas un témoignage delle, elle aurait du mettres a dans les phenomenes paranormaux
avatar
alpacks
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 2730

Re: Le.Mystère.Du.Triangle.Des.Bermudes

Message par alpacks le Sam 21 Fév - 23:36

maxence a écrit:je dit que cette artcile doit etre effacer sa c pas un témoignage delle, elle aurait du mettres a dans les phenomenes paranormaux


a déplacer tout simplement, pourquoi effacer ?



sinon on a déja évoqué l'affaire mais bon, déja que la lloyd indique, et ça je l'avais vu sur un autre forum ou il était affirmé que sur la base de ses archives la lloyd affirmait que les disparitions en masses dans ce triangle était exagéré ...

dans les contre : la lloyd n'est pas la seul grande cie d'assurance maritime et aérienne

dans les pour : c'est une assurance qui a une énorme activité dans ce domaine et cela depuis plus d'un siècle ... donc ses archives ne racontent pas n'importe quoi non plus, et c'est une des principales cie d'assurance du commerce maritime mondial

et a l'époque ou était la majorité des "cas" elle était dominante sur se marché, ce qui veut dire que ses archives ne sont pas une si faible incidence

vraisemblablement il y a peut etre eu, une exagération concernant les disparitions de bateaux puis plus tard d'avion ...

de toute façon c'est une zone tropicale ou les orages peuvent être d'une violence incroyable et se lever en quelques minutes avec la forte évaporation de la mer des caraïbes a proximité

autre point que l'on avait vu la dernière fois après le malheureux incident qui a fait que l'essentiel du débat était passé a la trappe :

les fortes reserves d'hydrates et chlorates de méthane présentes dans cette zone, de + ses "glaces de gaz" qui se forment sous l'effet de la pression conjugué a une temperature d'eau en dessous de 4° en profondeur et aussi le pouvoir d'échange calorifique immensse dont dipose l'eau (4x + que l'air)

permet donc au remonté de méthane soit de l'activité géologique ou l'activité de sédimentation des débris du vivant de se figer en "glace" de méthane a partir de 400 mètre de fond sur le talus continental


il suffit d'un courant + chaud forcé de chuter en pronfondeur, et ils se multiplient d'ailleurs avec le réchauffement climatique et les tempêtes et ouragan + fréquents, il suffit donc d'un courant un peu + chaud qui effleure ses hydrates de méthane pour qu'ils cèdent et se retransforment en gaz ...

d'énorme bulles remontent se séparant en millions de petites bulles, qui donnent ce qu'on appel l'effet de white water, l'eau devient blanche avec les millions de petites bulles de méthane en surface ...

l'eau peu perdre sa portance en chutant en densité du fait des millions de petites bulles ...

et un avion volant bas (- de 50 mètre) si le dégagement est assez intensif peut déclencher une explosion bien que cela ne soit pas réelement prouvé !

dans tout les cas, on sait une chose, les petits avions des petites cie qui vont d'iles en iles dans la région volent très bas pour économiser le carburant, car la montée en altitude étant le 2 ème facteur de forte consomation après le décollage

voila donc des éléments qui pourraient en bonne partie expliquer ce qui se passe dans cette zone réellement

toujours est il que quand on regarde simplement les taux de disparition actuel je pense sérieusement que le mystère a été fortement gonflé ...
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8478

Re: Le.Mystère.Du.Triangle.Des.Bermudes

Message par casseron le Dim 22 Fév - 10:07

Mikeyrinos écrit ou cite :

En ce qui concerne le vol 19, c’est l’hypothèse d’une erreur de
navigation de l’instructeur, formé dans les Keys et ayant confondu la
topographie des régions survolées avec celles-ci au point de croire que
son compas magnétique était déréglé, qui est retenue comme la plus
probable, leurs basses réserves de carburant étant responsables de la
perte de l’escadrille, retrouvée par hasard en 2000.

Ceci est tout à fait inexact. Les Avengers retrouvés n'étaient pas ceux du vol 19, à moins que les tortues marines n'aient repeint les numéros !
avatar
Passiflore
VIP
VIP

Nombre de messages : 1074

Re: Le.Mystère.Du.Triangle.Des.Bermudes

Message par Passiflore le Dim 22 Fév - 14:35

De tous les scientifiques et journalistes ayant enquêté sur ce mystère, y en a-t-il qui sont allés au coeur même de la zone :?:
avatar
sergent garcia
VIP
VIP

Nombre de messages : 3658

Re: Le.Mystère.Du.Triangle.Des.Bermudes

Message par sergent garcia le Dim 22 Fév - 18:07

Le triangle des Bermudes semble être à l'image du phénomène ovni...la majorité des dispartitions peut sans doute avoir une explication naturelle ou conventionnelle...c'est une petite minorité qui pose problème, tout comme les PAN D.


Comment expliquer les disparitions d'équipages de quelques navires, alors que le repas de l'équipage est servi et encore tiède, alors qu'une pipe fume encore, alors qu'il n'existe aucun désordre laissant penser à un acte de piraterie ?
...je pourrais rajouter les témoignages de "roues lumineuses sous-marine"
avatar
Robot-Warrior
Membre Régulier
Membre Régulier

Nombre de messages : 251

Re: Le.Mystère.Du.Triangle.Des.Bermudes

Message par Robot-Warrior le Dim 22 Fév - 21:35

Ta tous ta fait rasion SERGENT GARCIA, que le triangle ressemble à un OVNI des la vague 90
avatar
Butterfly
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 908

Re: Le.Mystère.Du.Triangle.Des.Bermudes

Message par Butterfly le Lun 23 Fév - 0:10

Sujet déplacé Wink
avatar
alpacks
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 2730

Re: Le.Mystère.Du.Triangle.Des.Bermudes

Message par alpacks le Lun 23 Fév - 1:24

@Passiflore a écrit:De tous les scientifiques et journalistes ayant enquêté sur ce mystère, y en a-t-il qui sont allés au coeur même de la zone :?:


c'est une zone assez densément active ...


le triangle des bermudes est en majorité a l'ouest de la floride, sa pointe nord est l'achipel des bermudes, sa pointe ouest est les dernières iles de l'archipel des bahamas, sa pointe est, est l'extreme est de porto rico

c'est un triangle couché sur la gauche, l'embase est donc la droite porto rico-bermudes, et la pointe du sommet sont les bahamas

ce qui fait c'est déja une zone très fréquentée ne serait ce que pour l'étude de biologie sous marine

de nombreux scientifique s'y sont rendus pour de très diverses raisons comme aussi les études d'échanges massifs d'eau entre la mer des caraïbes et l'ocean atlantique, les talus continentaux ect ...

comme c'est une zone a double influence météo, le temps y est des + variables au monde ... du fait des eaux chaudes des caraïbes et des eaux froides de l'atlantique


après selon wiki on a :


Le « mystère » contesté

En 1975, le bibliothécaire américain Larry Kusche reprit à la source tous les témoignages sur le sujet. Son livre, The Bermuda Triangle Mystery – Solved, démontre notamment qu'une grande partie des disparitions ont eu lieu à d'autres endroits que dans le triangle des Bermudes, et que les ouvrages sur ce thème colportaient surtout des spéculations, sinon des inventions et des mensonges, pour entretenir le prétendu mystère.

Ainsi, la Commission d'enquête de la Marine qui a étudié la disparition des bombardiers en 1945 ne remarque aucun fait inexplicable et n'évoque aucune des transmissions radio rapportées par Charles Berlitz dans son best-seller sur le triangle des Bermudes. Les avions, perdus en mission, auraient en fait été victimes d'une panne de carburant et ne pouvaient plus communiquer en raison de la trop grande distance qui les séparaient de leur base. Quant aux navires disparus, ils auraient été pris dans des tempêtes ou victimes de défauts de fabrication qui les ont amenés à couler sans laisser de trace. Selon Kusche, toutes les disparitions, loin d'être des mystères comme le prétendent certains auteurs, peuvent facilement s'expliquer en fonction des conditions météorologiques, de problèmes techniques ou d'accidents naturels (gaz, coraux, etc.).

Le nombre de disparitions rapporté n’est pas particulièrement élevé si l'on tient compte des facteurs suivants :

* La superficie (près de 4 millions de km2).
* L'importance du trafic maritime dans cette zone.
* L'importance des gisements d'hydrate de méthane et de l'activité tectonique de la région.
* Les conditions météorologiques, chaotiques et imprévisibles sous ces latitudes.

Plusieurs prétendus naufrages se sont révélés par la suite de simples mystifications. Pour certains, le mystère reste à éclaircir. Pour d’autres, il n’y a pas de mystère, sauf peut-être la propagation de la légende sur la base de faits si minces.

Un documentaire diffusé en 2003 par la chaîne National Geographic ne mentionne pas d’anomalie particulière mesurée dans cette zone, hormis une diminution légère du champ magnétique terrestre. Il rappelle en revanche qu’on y observe les plus violentes tempêtes du globe, avec parfois des vagues scélérates de huit mètres et plus de haut. En ce qui concerne le Vol 19, c’est l’hypothèse d’une erreur de navigation de l’instructeur, formé dans les Keys et ayant confondu la topographie des régions survolées avec celles-ci au point de croire que son compas magnétique était déréglé, qui est retenue comme la plus probable, leurs basses réserves de carburant étant responsables de la perte de l’escadrille, retrouvée par hasard en 2000.

En 1975, le cabinet d'assurances Lloyd's de Londres indiquait que le triangle des Bermudes n'était pas plus dangereux que d'autres routes maritimes internationales. En 2006, les compagnies d’assurances ne jugent pas utile de majorer leurs primes pour les navires ou avions amenés à traverser cette zone.




bon après moi je soutiens pas forcément tout cela ...

conernant les faits les + polémiques, mais concernants les plus vielles disparitions ect constituant donc la légende du triangles, il est possible que de nombreux naufrages et disparition soient attribués aussi a tort a cette zone ...

apportant la confusion ...

n'oublions pas que tout cette zone avec les caraïbes au sud a un long passé maritime violent, alcoolisé, pirate, loup de mer, et autres marins bien rhumisé dans des propos aussi possiblement "marseillais" ...

n'oublions pas que les histoires marines sont les plus nombreuses concernant les mythes, légendes, monstres et divinités éparses

pendant très longtemps l'ensemble des caraïbes a été surtout fréquentés pendant des siècles par des marins plutot tenté sur le rhum avec les très nombreux comptoirs régie par la criminalité, prostitution, alcoolisme et piraterie ce qui peut bien entendu être un facteur concernant des méprises entre certaines histoires aussi

les marins dans l'histoire ont toujours été des gens très superstitieux

on ne peu pas mettre tout cela de coté dans une analyse objective du triangle des bermudes

bien que les caraïbes en elle même, ni les petites antilles ne sont compris dans l'aire de surface de ce dit triangle qui est globalement au nord est des caraïbes

mais est a proximité direct de l'influence d'activité historique et des routes marines

toujours est il que de nos jours cette zone du triangle des bermudes, un trafic maritimes et aérien intenses y est présent ...


pour les disparitions les + étranges ils est possible qu'il faille allez chercher du coté de l'ufologie et abduction ...
avatar
Robot-Warrior
Membre Régulier
Membre Régulier

Nombre de messages : 251

Re: Le.Mystère.Du.Triangle.Des.Bermudes

Message par Robot-Warrior le Mar 24 Fév - 12:44

Wink Merci butterfly davoir déplacer le sujet
avatar
Passiflore
VIP
VIP

Nombre de messages : 1074

Re: Le.Mystère.Du.Triangle.Des.Bermudes

Message par Passiflore le Mar 24 Fév - 13:39

Merci, Alpacks, pour toutes ces précisions flower
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8478

Re: Le.Mystère.Du.Triangle.Des.Bermudes

Message par casseron le Mar 24 Fév - 17:34

Peu probable que le méthane y soit pour quelque chose :

Par ailleurs, une étude américaine sur les suintements de méthane de Santa Barbara avait montré que le méthane dissous peine à atteindre l'atmosphère et que 99% du gaz reste dans l'océan.

http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/climatologie-1/d/methane-arctique-le-retour-de-la-bombe-climatique_16891/
avatar
alpacks
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 2730

Re: Le.Mystère.Du.Triangle.Des.Bermudes

Message par alpacks le Mar 24 Fév - 18:21

rien a voir avec le phénomène de relachement massif de white water ...

la il s'agit des suintements, soit la production directe géologique et sédimentaire ...


quand tu as une phénomène de relachement d'une plaque d'hydrate de méthane, ce n'est pas un suitement, ce sont plusieurs centaines de mètre cube qui remontent d'un coup ...

la ce qui est démontré c'est que ce qui est directement produit est assimilé

hors l'hydrate de méthane est un stockage pas une production en temps réel, c'est des stocks constitués sur des décennies voir siècle et surement + encore, dont la provenance sont justement les suintements géologique et sédimentaire

faire la confusion est un peu facile Smile


quand il y a un phénomène de white water, crois tu que c'est juste 1% de la masse soudainement relaché d'hydrate de méthane ?

allons ...


on parle bien ici de la production directe, et non du stockage voir meme surement confusion entre les 2 ...
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8478

Re: Le.Mystère.Du.Triangle.Des.Bermudes

Message par casseron le Mar 24 Fév - 18:43

Ce qui est gênant avec toi, c'est que tu lis rarement les liens, d'où ta propension à prendre les autres pour des imbéciles. Il t'aurait simplement suffi d'un clic pour te renseigner sur ces "suintements". C'est ici :
Au large de Santa Barbara, en Californie, d’importants
suintements d’hydrocarbures, et surtout du méthane, se produisent. Ce
gaz peut aggraver l’effet de serre s’il est libéré en trop grande quantité dans l’atmosphère. Des chercheurs ont voulu estimer le danger pour le climat. La réponse est plutôt rassurante.
http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/oceanographie-1/d/les-suintements-de-methane-un-risque-pour-le-climat_14093/
avatar
alpacks
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 2730

Re: Le.Mystère.Du.Triangle.Des.Bermudes

Message par alpacks le Mar 24 Fév - 19:03

@casseron a écrit:Ce qui est gênant avec toi, c'est que tu lis rarement les liens, d'où ta propension à prendre les autres pour des imbéciles. Il t'aurait simplement suffi d'un clic pour te renseigner sur ces "suintements". C'est ici :
Au large de Santa Barbara, en Californie, d’importants
suintements d’hydrocarbures, et surtout du méthane, se produisent. Ce
gaz peut aggraver l’effet de serre s’il est libéré en trop grande quantité dans l’atmosphère. Des chercheurs ont voulu estimer le danger pour le climat. La réponse est plutôt rassurante.
http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/oceanographie-1/d/les-suintements-de-methane-un-risque-pour-le-climat_14093/


je l'ai lu et je maitiens, grave confusion !


ils font la confusion entre gisement de gaz souterrain qui sont a peu près les mêmes formation géologique pétrolifère pour la plupart et les hydrates de méthanes

renseigne toi un peu + et tu ne pourras qu'en tirer cette même conclusion

soit honnête 2 sec, soit tu ne sait pas ce que c'est un dégagement massif d'un bloc d'hydrates de méthane soit tu ne sort pas d'article qui fait une grave erreur

l'hydrate de méthane, pour 1 cm cube qui font, c'est environ 100 cm cube de méthane pure libéré

explique moi voir comment quand un bloc entier se détache seulement 1% pourrait arriver en surface ?

c'est justement 99,99% qui arrivera en surface !

si le phénomène de white water existe ce n'est pas pour rien !

la ou dans cet article il y a confusion c'est entre la fonte des hydrates et chlorates de méthane, et les stocks souterrains qui se dégagent très lentement ou la pas de problème je veut bien croire que seulement 1% arrive dans l'atmosphère

hors depuis le début on parle de rupture de glace d'hydrate de méthane a cause des courants qui se réchauffent et qui font donc redescendre plus bas les conditions de formations, et ce qui est déja présent peut fondre très rapidement lors de cours épisode en particulier les tempètes qui font faire plonger des courants chauds jusqu'a parfois 1000 mètre

les premiers hydrates de méthanes sont a 400 mètre sur les talus continentaux, la moindre rupture de la glace et c'est une fonte très rapide et 100% du gaz remontera de + le gaz se détendant plus la bulle remonte plus elle accélère par une poussée d'archimède qui augmente

car plus la pression descend plus elle prendra du volume

comment dans ses conditions un bloc de méthane qui font pourrait ceder 99% de son gaz en le disolvant dans le milieux !

on est loin du suintements la !

article donc en total erreur d'y associer a la fonte des hydrates et clhorates qui ne peuvent avoir ce comportement au vu de la concentration et des quantités libérées d'un seul tenant ! soit par centaines de mètre cube d'un coup si par malheur un courant dépassant 6° vient lécher les hydrates a 400 mètre

ils ont fait donc une grossière confusion avec le méthane dégagé directement par micro bulles de la géologie et sédimentation, après si tu comprend pas ses mots pas de ma faute

car c'est pourtant évident meme après l'avoir lu 3x
avatar
sergent garcia
VIP
VIP

Nombre de messages : 3658

Re: Le.Mystère.Du.Triangle.Des.Bermudes

Message par sergent garcia le Mar 24 Fév - 19:28


Ces émissions de méthanes sont-elle spécifique au Triangle ? Ce phénomène concerne-t-il toutes les régions marines du globe ?
avatar
alpacks
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 2730

Re: Le.Mystère.Du.Triangle.Des.Bermudes

Message par alpacks le Mar 24 Fév - 19:44

@sergent garcia a écrit:
Ces émissions de méthanes sont-elle spécifique au Triangle ? Ce phénomène concerne-t-il toutes les régions marines du globe ?


il concerne en particulier les zones ou les tempetes tropicales et cyclone ouragan se font de + en + fréquent et puissant

hélas le triangle est en plein dans cette zone, bien que le phénomène de white waters existait avant le réchauffement mais il ne peu que se multiplier hélas ...

c'est aussi le cas en médithéranée ou une accélération du dégazage est a craindre en particulier dans les zones de talus ou les fleuves poussent des masses d'eau + chaude

glabalement de partout sauf les mer très froide et d'influence artique


après voila, les cyclones ont a mon avis toujours déclenché des white water ce qui est normal au vu du mélange des couches d'eau par les perturbations massives et aussi des très fortes précipitations ...

tout comme les crus des fleuves de + en + courantes n'arangent rien !

après les zones centrales des océans a 2500-4000 m de fond ne sont pas trop touchées car les mélanges et turbulences ont bien moins de chances de perturber le fond ou reposes les glaces de méthane

par contre en médithéranée et sur les talus et bord de talus c'est autre chose ...

par exemple tout le coté est de la médithéranée ne dépasse guère 1000 a 1500 mètre de fond et donc peut être atteind par des augmentations de 3-4° des eaux froides du fond lors des forts brassages, et aussi par exemple lors des régulations du nil depuis que le lac nasser a été érigé, le débit peut être augmenté puis diminuer, de + le nil distribu des eaux très chaudes bien que moins denses que l'eau salées de la mer qui d'ailleurs est + salée que l'océan du fait de l'accumulation du sel océanique

il en résulte que les eaux salées chauffées peuvent déscendre plus bas grace a cette salinité que lors des tempêtes dans l'océan car l'eau des océans est moins dense en sel

en artique c'est encore un autre système, la fonte massive des glaces fait qu'une eau + glaciale que d'habitude et moins dense reste en surface ... les hydrates y sont donc moins menacés


Dernière édition par alpacks le Mar 24 Fév - 20:09, édité 1 fois
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8478

Re: Le.Mystère.Du.Triangle.Des.Bermudes

Message par casseron le Mar 24 Fév - 20:03

Il devrait alors être facile de trouver des sites qui rapportent de telles remontées dans le Triangle. Pour ma part, je n'en ai pas trouvé.
avatar
alpacks
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 2730

Re: Le.Mystère.Du.Triangle.Des.Bermudes

Message par alpacks le Mar 24 Fév - 20:13

rappel toi justement le cas du mec qui a fait son pseudo voyage dans le temps ... les photos montraient des white waters

faut dire que voila ses remontées se font a des zones précises a la verticale des talus

en tout cas par exemple l'ifremer n'en a pas de preuves visuelles, mais a les preuves acoustiques de puissants dégazages en surface ! elle a placé de nombreux micro de part le monde qui écoutent en surface par des bouées pour justement deceler des augmentations du phénomènes

depuis un bateau avec l'angle de vision on peu passer a coté il faut dire aussi, le phénomène en visuel doit plutot etre cherché en avion
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8478

Re: Le.Mystère.Du.Triangle.Des.Bermudes

Message par casseron le Mar 24 Fév - 20:18

On est d'accord, personne n'a vu remonter de méthane dans le triangle.
Par contre, lorsque tu écris que ce gaz ne concerne pas les mers froides, tu as tout faux. C'est bien là que devraient avoir lieu les disparitions !

http://www.infosdelaplanete.org/4538/la-bombe-a-retardement-du-methane-est-enclenchee.html
Même en Antarctique ça dégaze...
avatar
alpacks
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 2730

Re: Le.Mystère.Du.Triangle.Des.Bermudes

Message par alpacks le Mar 24 Fév - 20:24

moi mon avis est qu'en artique le phénomène vient surtout du permafrost ...

en artique les seuls courant sont des eaux pour la plupart du temps négative en témperature et sursalée du fait du processus de formation de la banquise, processus qui d'ailleurs anime plusieurs courant dans le monde

des hydrates qui fondent avec de l'eau négative mais sursalée, NON !

ils ont déja largement de quoi faire avec le permafrost qui lui est bel et bien soumis au réchauffement

tandis que les eaux artiques au contraires sont + soumisent a un refroidissement qu'autre chose avec justement la fonte des glaces en été trop massive avec ce réchauffement ...

c'est donc une analyse potentiellement trop rapide que d'affirmer que les hydrates dans cette latitude vont fondre alors que le réchauffement au final ne peut que refroidir les eaux d'été ...
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8478

Re: Le.Mystère.Du.Triangle.Des.Bermudes

Message par casseron le Mar 24 Fév - 20:35

Que dit Orjan Gustafsson ? Ceci :

N
ous avons travaillé fiévreusement pour terminer le programme de prélèvement d’échantillons hier et la nuit dernière, écrit le Dr Gustafsson. Une
vaste zone d’intense libération de méthane a été découverte. Sur les
précédents sites nous avions observé de fortes concentrations de
méthane dissous. Hier, pour la première fois, nous avons observé une
zone où la libération est si intense que le méthane n’a pas eu le temps
de se dissoudre dans l’eau de mer, mais arrive sous forme de bulles de
méthane à la surface. Ces cheminées de méthane ont été observées sur échosondeur et avec les [instruments] sismiques.
avatar
alpacks
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 2730

Re: Le.Mystère.Du.Triangle.Des.Bermudes

Message par alpacks le Mar 24 Fév - 23:39

Ces [i]cheminées de méthane ont été observées sur échosondeur et avec les [instruments] sismiques.


cheminées ?

ils s'agit alors de gisement sous terrain, non d'hydrate encore 1 fois ...

pas de problème qu'il y ai un dégagement, mais rien a voir au réchauffement climatique ...

encore les amalgames, je dis pas ça pour toi, mais bon sur le net ... ça y va

avec des eaux la plupart du temps négative de toute façon la fonte d'hydrate de méthane n'est pas envisageable, par contre de forte accumulation de glace de méthane avec justement ses dégagements depuis le géologique ça oui

au fond de l'océan artique sous la banquise l'eau descend jusqu'a -7 -8° en hiver et dépasse a peine 0° en été, il n'est pas question de fonte des hydrates a ses t°

oui -8° et elle ne gèle pas, le processus de formation de la banquise avec l'océan qui gèle, génère un processus d'évacuation du sel quand l'eau gèle en surface, il retombe donc sous les couches d'eau liquide sous la glace ...

le sel se concentre et crée meme un courant par augmentation sensible de densité d'eau ... courant qui motorise en partie meme le gulf stream jusqu'a l'équateur ! et bien d'autre courant

ce qui fait qu'avec de tel concentration de sel, pas étonnant que l'eau peut déscendre a -8° sans se figer, les poissons dans une tel eau s'il veulent survivre doivent developper une réponse chimique antigel dans leur sang et cellule sinon il se figerait en quelques min dans une telle eau !

Contenu sponsorisé

Re: Le.Mystère.Du.Triangle.Des.Bermudes

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mar 16 Oct - 2:15