Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.

VISITEUR


Free counters!

PUB


Philae a détecté des premières molécules organiques

Partagez
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30088

Philae a détecté des premières molécules organiques

Message par Schattenjäger le Dim 23 Nov - 11:42





Philae a détecté des premières molécules organiques

Dès son atterrissage sur la comète Tchouri, Philae a pu « renifler » la présence de molécules organiques dans l’atmosphère.

A force de suivre les multiples rebonds de l’atterrisseur Philae sur la comète Tchourioumov-Guérassimenko, on en oublierait presque l’essentiel. L’Agence spatiale allemande, le DLR, a publié un rapport d’étape sur la mission Rosetta-Philae qui indique que lors des premières mesures effectuées par l’atterrisseur, des premières molécules organiques ont été détectées.

Ces molécules basiques ont été « reniflées » dans l’atmosphère de la comète par le petit module baptisé COSAC, élaboré en collaboration avec l’université de Nice-Sophia Antipolis et embarqué sur Philae. Détecter la présence, et la nature, de ces molécules organiques est l’un des principaux objectifs de la mission européenne Rosetta. Ces molécules organiques constituent en effet le « socle du développement » de la vie.

En l’état, les équipes scientifiques européennes ignorent encore la nature exacte des molécules repérées par Philae, dont la présence était attendue. Ces derniers peuvent être des composés simples comme le méthane ou le méthanol, ou des composés plus structurés comme les acides aminés, à la base du développement des protéines.

Ces éléments vont être essentiels pour tenter de comprendre l’apparition de la vie. Les comètes sont composées de matériaux agglutinés parmi les plus anciens de l’univers, datant de plus de 4,5 milliards d’années. Les comètes auraient pu jouer un rôle d’ensemencement de la vie, notamment sur Terre, en transportant des composés organiques. Une théorie que la mission Rosetta-Philae va peut-être confirmée

    La date/heure actuelle est Lun 21 Aoû - 8:43