Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La lune Mimas pourrait cacher un océan... ou un noyau tout aplati !

Partagez
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

La lune Mimas pourrait cacher un océan... ou un noyau tout aplati !

Message par Macha le Ven 17 Oct - 15:02

En étudiant la rotation du satellite de Saturne, des chercheurs ont découvert que celui-ci avait une structure très étonnante. Explications.



Par Chloé Durand-Parenti

À côté de ses soeurs Titan et Encelade, la petite lune saturnienne Mimas faisait jusqu'ici bien pâle figure. Alors que la première possède d'étonnants lacs d'hydrocarbures et une atmosphère dense, la seconde des geysers suggérant la présence d'eau liquide sous sa surface, Mimas, elle, n'avait à offrir qu'une surface glacée, criblée d'impacts, sans aucune activité apparente. Et pourtant... Une étude, à paraître ce vendredi dans la revue Science, pourrait bien changer durablement le regard que les scientifiques portent sur elle. Car le plus petit des satellites sphériques de Saturne semble avoir un secret caché au fond de ses entrailles.

C'est en mesurant sa rotation à partir des images de la sonde Cassini qu'une équipe internationale de chercheurs* - notamment français - s'en est rendu compte. Mimas, comme notre lune, est en rotation synchrone autour sa planète. C'est-à-dire qu'elle tourne sur elle-même et effectue une révolution autour de Saturne, exactement à la même vitesse. De sorte qu'elle présente toujours, grosso modo, sa même face, à la géante aux anneaux. Grosso modo, parce qu'à ce mouvement parfaitement régulier s'ajoutent de petites oscillations. Des sortes de balancement de la lune sur son axe, que les astronomes appellent librations et qui sont liées à l'interaction gravitationnelle entre un satellite et sa planète. Ce phénomène, les chercheurs le mesurent parce qu'il renseigne sur la distribution de masse à l'intérieur d'un corps et donc sur sa structure et sa composition. Or ce qu'ils ont trouvé, pour Mimas, n'est pas du tout conforme aux prévisions.

Mais que pourrait bien cacher cette lune ? Les auteurs de la découverte émettent deux hypothèses. Soit la lune de Saturne a un noyau de roche, de forme très allongée, ce qui n'est pas du tout courant pour un corps aussi ancien, soit elle cache sous sa surface des couches de précieuse eau liquide. Dans le premier cas, cela signifierait que le noyau de Mimas a presque toujours sa forme initiale parce qu'il aurait gelé très rapidement après sa formation. De quoi renseigner les scientifiques sur la genèse du système de Saturne. Dans le second cas, Mimas grandirait les rangs des satellites possédant un océan interne. Un de ceux où les exobiologistes espèrent un jour trouver la vie.

* (Observatoire de Paris/CNRS/université Pierre et Marie Curie/université Lille 1/CEA/université Paris Diderot/université belge de Namur/université américaine de Cornell)

Pour regarder la simulation
http://www.lepoint.fr/astronomie/la-lune-mimas-pourrait-cacher-un-ocean-ou-un-noyau-tout-aplati-16-10-2014-1873176_1925.php
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mer 13 Déc - 18:04