Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

ROSETTA ET PHILAÉ : MISSIONS EN TERRA INCOGNITA

Partagez
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

ROSETTA ET PHILAÉ : MISSIONS EN TERRA INCOGNITA

Message par Macha le Mer 27 Aoû - 15:31


La sonde Rosetta, qui a quitté la Terre en mars 2004, a atteint son objectif, la comète Churyumov-Gerasimenko, en août 2014.
Prochain défi de cette mission spectaculaire et à haut risque : poser à la surface de la comète le module Philaé. Photo ESA.


Elle « pèse » 10 milliards de tonnes. C’est la sonde Rosetta, en orbite autour de la comète depuis quelques semaines, qui a permis aux astronomes de calculer la masse de Churyumov-Gerasimenko. La sonde européenne, quant à elle, pèse un peu moins de deux tonnes, et elle embarque avec elle le module Philaé, 100 kg. Dix milliards de tonnes, à notre petite échelle humaine, cela peut sembler beaucoup, mais à l’échelle cosmique, ce n’est rien, ou presque. Alors, les ingénieurs de l’Agence spatiale européenne (ESA) ont du réaliser des prodiges pour parvenir à faire tourner Rosetta autour de sa comète, le champ gravitationnel de cette dernière était surréalistement faible… Maintenant, après le spectaculaire succès de ce début de mission, la sonde fonctionnant parfaitement et la comète, assagie, ne projetant pas encore dans l’espace quantité de gaz et de poussières, ils travaillent à la seconde et historique phase de leur ambitieux programme : l’atterrissage, si l’on peut dire, du petit module Philaé à la surface de ce gros iceberg cosmique, mesurant moins de 4000 mètres et d’une densité – dix fois inférieure à celle de l’eau ! – extrêmement faible : 0,1.

Ainsi, depuis quelques semaines, les scientifiques et les ingénieurs du programme Rosetta cherchent sur la comète des sites possibles d’atterrissage pour Philaé. Un véritable casse-tête, au vu de la forme tourmentée, totalement inattendue, de Churyumov-Gerasimenko. Pour pouvoir lâcher Philaé vers le sol de la comète, Rosetta va d’abord s’approcher à environ quatre kilomètres de sa surface, c’est à dire dix fois plus près que sa distance actuelle. Là, le module sera libéré et ira lentement percuter la surface, où il tentera de s’accrocher, malgré une pesanteur quasi nulle : Philaé, en effet, pèsera à peine plus de un gramme sur la comète ! Des absorbeurs de choc devraient permettre à Philaé de ne pas rebondir et de demeurer plaqué au sol, le temps que des harpons tentent de s’y fixer, tandis que des vis placées à l’extrémité des trois pieds du module essaieront de s’y enfoncer… Mais est-il vraiment possible de s’arrimer comme cela sur un astre sans gravité ou presque, couvert d’une glace poussiéreuse, volatile, étonnamment légère ? Personne n’en sait rien, puisque l’Europe spatiale, avec la mission Rosetta, réalise une première…

Mais l’atterrissage de Philaé n’est qu’un épisode du défi imposé par la comète. En effet, le relief de celle-ci est fantastique. Sur un monde aussi minuscule, des montagnes, des falaises, des pinacles de glace hauts de plusieurs dizaines ou centaines de mètres sont des obstacles formidables, sans compter l’activité de la comète, laquelle pourrait émettre, au mois de novembre, au fur et à mesure de son approche du Soleil, une grande quantité de glace, de gaz et de poussières… En effet, Churyumov-Gerasimenko et Rosetta filent vers le Soleil à 15 km/s, si aujourd’hui, leur distance à notre étoile est de 520 millions de kilomètres, elle ne sera plus que de 448 millions de kilomètres le 11 novembre 2014, jour prévu pour le début de la mission de Philaé. Recevant de plus en plus de chaleur du Soleil, la comète va voir son activité augmenter, impossible, donc de repousser trop longtemps l’atterrissage, la comète passant au plus près du Soleil, à 185 millions de kilomètres seulement, en août 2015.
Suite de l'article et vidéo : http://www.science-et-vie.com/2014/08/rosetta-philae-missions-en-terra-incognita/

Johnny Guoyot
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 8613

Re: ROSETTA ET PHILAÉ : MISSIONS EN TERRA INCOGNITA

Message par Johnny Guoyot le Mer 27 Aoû - 17:15

"Elle « pèse » 10 milliards de tonnes. C’est la sonde Rosetta"

Cà va encore nous valoir une plainte à l'hébergeur!!!


___________________


Les soucoupes volantes et les extraterrestres, c'est comme la hausse du pouvoir d'achat et la baisse des impôts, on en parle tout le temps mais on ne les voit jamais venir!
          
                                                             
 
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: ROSETTA ET PHILAÉ : MISSIONS EN TERRA INCOGNITA

Message par Macha le Mer 27 Aoû - 20:15


Contenu sponsorisé

Re: ROSETTA ET PHILAÉ : MISSIONS EN TERRA INCOGNITA

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mer 13 Déc - 10:21