Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

Derniers sujets


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Article dans le républicain Lorrain

Partagez
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: Article dans le républicain Lorrain

Message par Macha le Mer 27 Aoû - 16:15

Vous lisez décidément à moitié.

Lisez le début de mon message et lisez mon message précédent. Smile

Je n'écarte absolument pas un phénomène psi, par contre il faut aussi prendre en compte d'autres hypothèses plus rationnelles certes, mais tout aussi utiles à soulever.

Article d'UFOFU sur le sujet :

Poltergeist en Moselle (Amnéville) ?
Deux articles consultables ICI pour le Républicain Lorrain, et ICI pour France TV Info, font état, vidéos d’illustration à l’appui, des témoignages de ce qui semble bien être une manifestation spectaculaire de type Poltergeist au sein d’un pavillon mosellan, à Amnéville.

Les ravages occasionnés et attribués au phénomène sont réellement impressionnants ! Si l’enquête ne fait apparaitre aucune fraude (qui parait peu vraisemblable à cause de témoins tiers dont certains appartenant à la municipalité) nous avons là un beau cas de poltergeist moderne, récent et particulièrement destructeur.

Il convient une fois de plus de remarquer le caractère apparemment rageur, puéril, et somme toute vide de sens, de ce genre de démonstration “paranormale”. On le lierait plus facilement à un psychisme basique, animal ou à limite enfantin, qu’à un hypothétique “revenant classique” tel que présenté dans certaines littératures et folklores.

Notons encore une fois l’absence d’agression(s) directe(s) envers les occupants et qui auraient pu occasionner de graves blessures (je pense aux objets lourds et contondants comme le fer à repasser). Tout au plus des chocs avec des coussins et des “coups” de téléphone… C’est comme si le phénomène possédait intrinsèquement ses propres “limites”, en terme d’actions possibles vis à vis des humains.

Note UFOFU : Il serait intéressant de savoir depuis quand le couple hébergeait l’enfant dont le principal témoin fait état lors de l’interview du R.L.

Car comme l’indique le billet UFOFU précédent du 20 août (amusante “synchronicité” soit dit en passant ! ) :

“ces phénomènes se centrent autour d’une personne, appelée “agent focus”, qui est souvent un adolescent. Mais l’agent focus peut aussi être multiple, lorsque toute une famille est concernée.”

Notons également (mais juste pour la petite histoire) le sourire goguenard du présentateur en fin de vidéo de France TV info. Du genre : “Ahahaha… A moi on ne me la fait pas !”

PS : Merci à l’ami Zénon pour la primeur de l’info.

http://ufofu.tumblr.


Lire les commentaires de Zénon qui connaît bien son sujet, et avec qui j'ai eu la chance de converser durant près de 4 ans sur le premier forum où j'allais.
avatar
Mulder26
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 4688

Re: Article dans le républicain Lorrain

Message par Mulder26 le Mer 27 Aoû - 16:39

moi aussi je ne penche pas pour l'hypothèse tremblement de terre ( mais je me trompe peut-être ) mais tu as le mérite d'explorer d'autres pistes .

on pourrait aussi se demander si en dessous de leur maison il n'y a pas de galeries, cavités anciennes qui s'ébranlent .vu le caractère très local ( comme précise bien Olovni ) je pense pas , mais sait-on jamais ... le témoin ne parle pas de tremblements de la maison , mais peut-être que sous le coup de la peur il ne s'en ait  pas rendu compte .
souhaitons qu'une enquête sérieuse soit faite !
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: Article dans le républicain Lorrain

Message par Macha le Mer 27 Aoû - 20:17

A proximité d'Amneville se trouve une ancienne mine sidérurgique.
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: Article dans le républicain Lorrain

Message par Macha le Mer 27 Aoû - 20:22

@OLOVNI a écrit:Bonjour  Macha

Tu   crois  vraiment  qu'un  phénomène  sismique  peut-être  a  l  'origine de  ce   phénomène ?
J'en   doute  fort  ,étant  donné son  caractère  TRES  local .    Pourquoi  les  voisins  ne  seraient-ils pas  seulement partiellement  touchés ?
je  penche plutôt pour  une cause  humaine tout ce  qu'il y a de moins  paranormale . 
Au  moins  sur  un point y Lignon a raison  en  disant que çà  ne  ressemble  pas  a un  poltergeist

Justement il faudrait attendre ce que dira l'enquête menée sur les lieux.

Et je vais contredire Yves Lignon, mais un poltergeist peut être de densité différente selon les cas et cela dès le début du phénomène. Dire qu'il s'intensifie dépend de beaucoup de facteurs également.
avatar
pierre durand
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur

Nombre de messages : 390

Re: Article dans le républicain Lorrain

Message par pierre durand le Mer 27 Aoû - 23:55

Bonsoir Macha ,

Pour moi aussi l'hypothèse sismique ne tient pas la route .On va attendre la suite de l'enquête avant de tirer des conclusions hatives mais perso ,je penche plus pour la formule psi\enfant ...à voir !


___________________


"Le savoir que l'on ne complète pas chaque jour diminue "
Proverbe Chinois.
avatar
sylvain vella
Membre Régulier
Membre Régulier

Nombre de messages : 258

Re: Article dans le républicain Lorrain

Message par sylvain vella le Jeu 28 Aoû - 0:03

Perso je suis d'accord , pas une secousse sismique , au vu des photos , la table complétement retournée et les livres et bibelots intacts et debout sur les étagères de la bibliothèque ...

Pour qu'une table se retourne sur elle même il faut qu'elle soit soulevé et projeté , des secousse ne suffisent pas .


___________________


On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison.
[Henri Poincaré]
avatar
Mulder26
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 4688

Re: Article dans le républicain Lorrain

Message par Mulder26 le Jeu 28 Aoû - 8:15

@Macha a écrit:A proximité d'Amneville se trouve une ancienne mine sidérurgique.
voilà une petite piste mais tout comme Pierre je ne pense pas que ce soit un tremblement de terre si les objets ont volé dans cette maison !
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: Article dans le républicain Lorrain

Message par Macha le Jeu 28 Aoû - 9:35

Le jardin a été touché également, voir la vidéo sur ce lien :

http://www.francetvinfo.fr/faits-divers/video-une-maison-hantee-a-amneville_675363.html

Et a priori l'adolescent n'est plus avec eux ...
avatar
Mulder26
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 4688

Re: Article dans le républicain Lorrain

Message par Mulder26 le Jeu 28 Aoû - 11:25

oui oui j'ai vu car j'ai déjà mis ce lien Wink

peut importe si ça a volé aussi dehors , ce que je voulais dire c'est qu'un tremblement de terre n'envoie pas des objets en l'air .

que ça suive la trajectoire de haut en bas c'est logique ( gravité terrestre ) , mais si des objets sont partis à la verticale ou à l'horizontal , là dur de parler de tremblements de terre ...
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8421

Re: Article dans le républicain Lorrain

Message par casseron le Jeu 28 Aoû - 18:53

Lignon arrange les poltergeists à sa sauce, écartant ce qui ne lui convient pas. Où a-t-il vu que tous les poltergeists présentaient une progressivité ? Et depuis le temps qu'il en voit, il devrait être plus rapide dans ses conclusions afin de nous épargner d'interminables et inutiles enquêtes.
avatar
Mulder26
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 4688

Re: Article dans le républicain Lorrain

Message par Mulder26 le Jeu 28 Aoû - 20:35

ah , Casseron est de retour, welcome parmi nous Casseron 


ps: pour info je suis anciennement skynner Wink
avatar
OLOVNI
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 1952

Re: Article dans le républicain Lorrain

Message par OLOVNI le Jeu 28 Aoû - 20:36

Ils l  'ont  pas  changé , en tous  cas
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: Article dans le républicain Lorrain

Message par Macha le Jeu 28 Aoû - 23:14

@casseron a écrit:Lignon arrange les poltergeists à sa sauce, écartant ce qui ne lui convient pas. Où a-t-il vu que tous les poltergeists présentaient une progressivité ? Et depuis le temps qu'il en voit, il devrait être plus rapide dans ses conclusions afin de nous épargner d'interminables et inutiles enquêtes.

Complètement ok avec toi Casseron !
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Le Républicain Lorrain ou le journalisme paranormal.

Message par Macha le Ven 29 Aoû - 21:14

Dans son édition du 21 août, le quotidien régional Le Républicain Lorrain , qui est en situation de monopole de l'information locale dans une partie de l'Est de la France, annonçait sur son site Internet, vidéo à l'appui, une grande enquête à paraître dans son édition du lendemain. Le sujet ? Des événements paranormaux qui se seraient produits dans la nuit du mercredi 20 août. Un couple de retraités de la commune d'Amnéville a vu sa maison mise à sac par ce que le journal appelle d'emblée Poltergeists, ou Esprits Frappeurs.


Voilà qui tombait fort à propos, puisque  le même journal avait débuté quelques temps plus tôt,  le 19 juillet, une série d'été sur «L' Etrange près de chez vous » avec un cas, ça tombe bien, de maison hantée en Belgique en 1993.« Des faits toujours inexpliqués » et authentifiés par un professeur d'université,  bien entendu,.. Et par la suite, pour occuper l'été, il s'en est passé de bien belles dans les colonnes du Républicain Lorrain grâce à cette série effectivement « étrange » : Jeanne d'Arc n'est pas morte sur le bûcher mais a vécu à Jaulny ; le château de Lunéville est victime d'une malédiction incendiaire ;  Gilberte a vu 33 fois la Vierge ;  et pour finir des blocs de granit ont été empilés dans le Vosges (sans que l'on ne voie très bien ce que cela a d' « étrange »).
 
La concordance des temps était parfaite, puisque la série d'été prenait fin le 21 août avec ces pierres inexpliquées, et le soir même l'affaire d'Amnéville pouvait prendre le relais. Les esprits avaient été bien préparés, on hésite même à écrire qu'ils ont été bien « frappés »...
 
Donc, spectacle de désolation et de dévastation dans les colonnes du journal ce vendredi 22 août.  Le couple concerné fait visiter sa maison dont le sol est jonché de débris, donnant l'impression qu « un ouragan a littéralement dévasté les 100 m2 du pavillon des époux amnévillois ». Pots de confitures qui commencent à tomber au sol, puis objets qui se déplacent avant de se crasher par terre. Une poupée est retrouvée décapitée, et téléphone et coussins sont projetés dans les dos – même si les événements ont aussi l'air de surtout se produire à chaque fois dans un pièce dans laquelle personne ne se trouve, les Poltergeists sont des êtres timides et cachottiers.  Et dehors, dans le jardin, c'est encore pire.
 
D'emblée, la journaliste Delphine Dematte avance sans hésiter dans un encadré  l'hypothèse conforme à la ligné éditoriale estivale du journal  : « Et si c'était un poltergeist ? . Un autre encadré présente les indispensables et attendus témoignages. Une voisine aurait même vu des fleurs artificielles sortir de leur pot et venir dans sa direction alors qu'elle tentait de prendre des photos... qu'elle n'a pas prises [ce qui est dommage]. Mais en fait, le témoignage vient de la famille elle-même, et non de la voisine en question - c'est le beau-frère qui nous dit ce que la voisine a vu. De même, ce que les policiers d'Hagondange ont pu voir apparaît dans le journal à nouveau à travers le témoignage du beau-frère, et pas des policiers eux-mêmes :  les journalistes duRépublicain Lorrain n'ont sans doute pas eu le temps de recouper les informations avant de publier leur papier, et n'ont visiblement pas trouvé le temps depuis. Par ailleurs, au-delà de l'appareil photo de la voisine, les Poltergeists d'Amnéville « apparaissent » plus rétifs à l'enregistrement d'images que ceux du célèbre film de Tobe Hooper, puisque malgré les efforts entrepris, personne n'a pu filmer une seule scène lors des quelques heures qu'aurait duré l'opération.
 
D'autres anomalies du comportement des Poltergeists n'ont pas l'air non plus d'éveiller la curiosité de la journaliste, qui ne remarque pas que, par exemple, les Esprits Frappeurs ne sont ni très grands ni très forts : les objets lourds du type armoire ou canapé n'ont pas été déplacés, pas plus que les petits objets en hauteur. Existerait-t-il des Enfants Farceurs parmi les Esprits Frappeurs ?


 Une autre information que l'on apprend au détour de l'article n'interpelle pas non plus l'enquêtrice du quotidien régional : le couple victime apparaît comme psychologiquement fragilisé à propos de leur lieu d'habitation. En effet, ce couple fait partie de ces lorrains qui ont dû déménager de leur première résidence du fait d'importants dégâts miniers : «  Ça fait quatorze ans que l’on a fait construire ici. Nous sommes des sinistrés de Moyeuvre-Grande. Nous avons déjà été expulsés de notre maison il y a une petite vingtaine d’années ! Je ne veux pas que ça arrive ici… ».


Et il semble vraiment que les Poltergeists complaisants frappent à un endroit particulièrement « prédisposé », puisque le couple avait fait bénir sa nouvelle maison par un prêtre, comme si il craignait que quelque chose ne lui arrive...
 
La suite relève de l'habituel spectacle médiatique et de son mécanisme bien rôdé. Le lendemain, le Républicain Lorrainrapporte que, ô surprise, les curieux défilent sur place pour voir tout ça de leurs propres yeux, ce qui donne l'occasion d'un nouvel article sur le phénomène autour du phénomène. Une curiosité cependant sévèrement réprouvée par l'auteure de l'article initial, qui prévient en titre le lendemain encore qu'il faut « éviter les vautours », et qu'il est dommage qu'il y ait autant de badauds sur place alors que le couple n'aspire qu'à retrouver le calme et la tranquillité. C'est vrai qu'elle n'y est pour rien, elle,  Delphine Dematte, dans cette renommée soudaine du 5 rue du Général Kellerman et dans la popularité de l'idée selon laquelle une maison y serait hantée...


Le 23 août toujours, le journal poursuit ses recherches et continue de proposer une information de qualité à ses lecteurs. Ainsi, il offre un nouvel éclairage sur l'affaire en publiant une interview d'un « chasseur de fantômes » de la région. Celui-ci « croît [sic] en l'incursion des âmes perdues dans le monde des vivants » et est particulièrement bien placé pour approfondir la compréhension des événements d'Amnéville puisque sa vocation de « ghostbuster » lui est venue en regardant de nombreux films d'horreurs. Un expert, donc. L'article est signé d'un autre journaliste de la rédaction, Thierry Fedrigo. Ainsi, entre d'une part Amnéville - ou « AmnEVIL » comme certains l'appellent déjà avec humour – et d'autre part la série sur l'Etrange, c'est une bonne partie de la rédaction qui aura été mobilisée par le paranormal cet été. Un vrai choix éditorial semble-t-il.


Enfin, le 25 (sur le site) et le 26 août (dans l'édition papier), le Républicain Lorrain sait prendre de la distance critique et faire un vrai travail de journalisme d'investigation, puisqu'il ose avancer en titre qu'il faut « vérifier toutes les hypothèses ». Bonne idée, tiens, pour des professionnels de l'information. Mais n'aurait-il pas fallu le faire AVANT d'avancer noir sur blanc l'hypothèse du Poltergeist sans en évoquer aucune autre ? Mais là encore, cette prise de distance critique se fait de manière pour le coup bien « étrange », puisque le spécialiste convoqué pour éclairer l'affaire d'Amnéville  n'est pas un sceptique, un zététicien ou un membre de l'AFIS quelconque, mais n'est autre que... Yves Lignon, un promoteur du paranormal bien connu des lecteurs de Sciences et Pseudo-sciences[sup]1[/sup]. Comme d'habitude, Yves Lignon est présenté comme le fondateur d'un « Laboratoire de Parapsychologie » qui dépendrait de l'Université Toulouse-le Mirail et qui serait, toujours selon le Républicain Lorrain, « un groupe de recherches universitaires ». Si Delphine Dematte avait pris la peine d'aller visiter le site de l'Université en question ou de simplement consulter la page Wikipédia d'Yves Lignon, c'est à dire de faire les vérifications qu'elle recommande par ailleurs, elle aurait constaté qu'il n'y a pas de « Laboratoire de Parapsychologie » dans cette université pas plus que dans n'importe quelle autre, la « parapyschologie » n'étant pas encore une discipline reconnue dans l'enseignement supérieur hexagonal. Yves Lignon a en fait été professeur de mathématiques à Toulouse Le Mirail jusqu'à sa retraite en 2008, et il avait tenté d'utiliser cette situation pour faire croire que son laboratoire d'étude du paranormal y était reconnu par l'institution, ce que celle-ci a expressément démenti à plusieurs reprises.  C'est un peu comme si une université recrutait en littérature un enseignant par ailleurs féru d'astrologie et que celui-ci essayait de faire croire qu'il existerait un Laboratoire de recherches astrologiques au sein de cette université. Il faut croire que ce tour de passe-passe éventé fonctionne encore auprès de certains journalistes professionnels, dont le métier est pourtant  de vérifier la qualité des informations proposés à  leurs lecteurs.


 Ceci dit, que ces lecteurs soient rassurés, car Yves Lignon est formel dans le cas d'Amnéville : « Ce n 'est pas un cas de Poltergeist  ! »


Ouf, nous voilà tranquillisés ! Car même le croyant Yves Lignon a remarqué ce que la journaliste qui a  suivi l'affaire n'avait pas envisagé : « Cette affaire s'inscrit dans un contexte de croyances avec l'intervention d'un prêtre qui a béni la maison. La fiabilité des témoignages est très relative. Une enquête de police est nécessaire pour les recouper ». Mais après ce moment de lucidité rationaliste, Yves Lignon retourne à ses amours premiers, et  explique que surtout, les événements d'Amnéville ne collent pas avec le mode opératoire habituel des Poltergeists tel que validé par la parapsychologie : « Quant aux maisons hantées où des objets se déplacent, c'est impossible scientifiquement ! C'est l'un ou l'autre ! Il n'a jamais été observé d'apparition accompagnée de déplacements d'objets. »


Parce que, à l'inverse, des apparitions sans déplacement d'objets ou des déplacements d' objets sans apparition sont scientifiquement possibles et auraient été observés ????
 
On peut s'amuser de cette tentative de faire une distinction entre les vrais  et les faux Poltergeists, entre la vraie  et la fausse parapsychologie.  On peut surtout pour conclure se désoler de toute cette couverture médiatique fantaisiste, qui donne une bonne idée de ce qu'est la différence entre le vrai journalisme  et le journalisme paranormal.


Yann Kindo
 Nb : Merci aux intervenants de la page Facebook "Zététique", dont la discussion a inspiré ce billet.
1http://www.pseudo-sciences.org/recherche.html?recherche=yves+lignon




SOURCE : http://blogs.mediapart.fr/blog/yann-kindo/280814/le-republicain-lorrain-ou-le-journalisme-paranormal


Pour info Yann Kindo est professeur d'histoire et géographie et militant rationaliste.


http://kollectifdu7janvier.org/le-reseau-ko7j
avatar
pierre durand
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur

Nombre de messages : 390

Re: Article dans le républicain Lorrain

Message par pierre durand le Mar 16 Sep - 1:04



___________________


"Le savoir que l'on ne complète pas chaque jour diminue "
Proverbe Chinois.
avatar
sylvain vella
Membre Régulier
Membre Régulier

Nombre de messages : 258

Re: Article dans le républicain Lorrain

Message par sylvain vella le Mar 16 Sep - 8:55

Merci Pierre , oui du coup si on reprend depuis le début , tout colle.


___________________


On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison.
[Henri Poincaré]
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8421

Re: Article dans le républicain Lorrain

Message par casseron le Mar 16 Sep - 10:13

Mais non, rien ne colle. On est là devant une explication  adhoc, servie à tous les coups puisque personne n'entendra plus parler de cette histoire. Ca se termine toujours ainsi : on a trouvé le coupable, point à la ligne. Circulez....
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 31613

Re: Article dans le républicain Lorrain

Message par Schattenjäger le Mar 16 Sep - 10:48

A Amnéville, la maison n'était pas hantée

Les phénomènes inexpliqués dans la maison seraient l'œuvre de Chantal Hachette, la propriétaire du lieu.

Les fantômes n'étaient pas coupables. La maison soi-disant "hantée" à Amnéville (Moselle) ne l'était pas. La femme du couple, qui se plaignait de voir leur maison ravagée par un phénomène inexpliqué, serait responsable des dégâts, selon Le Républicain Lorrain.

Convocation au tribunal pour dénonciation calomnieuse

Selon l'enquête de police ouverte au commissariat d'Hagondange, la destruction des meubles, des bibelots et des appareils électroménagers serait l'œuvre de Chantal Hachette et non pas d'un spectre. À l'issue de sa garde à vue, la propriétaire de la maison a été convoquée devant le tribunal correctionnel pour dénonciation mensongère, ajoute le quotidien régional.

Devant les caméras de France 3, Dominique Hachette, son mari, avait déclaré fin août : "Moi, je remettais les trucs en place, ils retombaient. (…) Ma femme pleurait, le petiot ne savait plus où il habitait, moi, encore pire."

Voir ici aussi - http://www.republicain-lorrain.fr/moselle/2014/09/15/maison-devastee-a-amneville-l-epouse-poursuivie?preview=true
avatar
FLAM
Animateur
Animateur

Nombre de messages : 6612

Re: Article dans le républicain Lorrain

Message par FLAM le Mar 16 Sep - 12:08

En supposant que cette version soit la bonne (l'épouse, auteur des méfaits) : pourquoi alors avoir inventé cette histoire paranormale, allant même jusqu'à la médiatiser ??


___________________


avatar
sylvain vella
Membre Régulier
Membre Régulier

Nombre de messages : 258

Re: Article dans le républicain Lorrain

Message par sylvain vella le Mar 16 Sep - 12:30

Problème psychologique , besoin de reconnaissance par les médias ou canular ayant pris des proportions hors de contrôle ...
Ou simplement par appât du gain

il y a mille et une raison à cela

Mais apparemment une crise de nerfs en serait à l'origine

http://france3-regions.francetvinfo.fr/lorraine/2014/09/16/maison-hantee-d-amneville-57-le-fantome-confondu-par-les-enqueteurs-551634.html


___________________


On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison.
[Henri Poincaré]
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 31613

Re: Article dans le républicain Lorrain

Message par Schattenjäger le Mar 16 Sep - 12:55

Moi, la question qui me turlupine le plus, c'est comment une assurance gère un cas de poltergeist au niveau de leurs barèmes de dédommagement. What a Face
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8421

Re: Article dans le républicain Lorrain

Message par casseron le Mar 16 Sep - 14:27

La question est drôle ! Imaginons le père Masse se rendant à la gendarmerie de Valensole afin de porter plainte contre la soucoupe qui abîma quelques pieds de lavande puis aller chez son assureur pour se faire indemniser !
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 31613

Re: Article dans le républicain Lorrain

Message par Schattenjäger le Mar 16 Sep - 14:31

J'ai un ami qui travail dans les assurances.

Je vais me tenter de lui poser la question, au risque de passer pour un allumé et qu'il me parle directement de fraude. 🐰
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Amnéville : la maison hantée ne l'était pas

Message par Macha le Mar 16 Sep - 22:06

SURRÉALISTE - Chantal Hachette, la propriétaire de la maison, a reconnu avoir saccagé sa propre maison, avec la complicité de son neveu, âgé de 12 ans.

Il n'y a pas de fantôme à Amnéville, en Moselle. Alors que les enquêteurs évoquaient un possible phénomène inconnu, une maîtresse de maison a reconnu avoir saccagé sa propre maison, le 20 août dernier. A l'époque des faits, Chantal Hachette avait fait croire que sa maison familiale, retrouvée dévastée, était hantée. La maitresse de maison devrait être convoquée devant le tribunal correctionnel de Metz pour déclaration mensongère, rapporte Le Républicain Lorrain.

Une TV s'écrase devant les policiers. Le fantôme s'appelle Chantal. La maitresse de maison a reconnu lors de sa garde à vue avoir elle-même tout orchestré. Il faut s'imaginer un spectacle de désolation : une petite maison, d'ordinaire tranquille, est retrouvée avec tous les objets parterre, les meubles renversés, les fenêtres brisées et un fer à repasser est même passé à travers une baie vitrée. Les policiers, dépêchés sur place, ont même vu la télévision tomber devant leurs yeux. Une voisine, venue en renfort, a, quant à elle, reçu des fleurs en plastique au visage.

"Des phénomènes magnétiques inconnus". A l'époque des faits, le procureur de la république de Metz n'excluait d'ailleurs pas la piste d'une manifestation inexpliquée. "Gardons-nous de toutes hypothèses, on peut penser à des phénomènes magnétiques, ou telluriques inconnus", avait-il réagi.

Son neveu de 12 ans, complice. Finalement, il s'agit simplement d'une crise d'hystérie de Chantal, qui a tout saccagé. La suspecte a reconnu avoir, alors qu'elle était cachée, lancé les fleurs sur sa voisine. Elle reconnait également avoir sollicité l'aide d'un complice : son neveu, âgée de12 ans. C'est d'ailleurs lui, astucieusement caché dans la maison, qui a fait tomber la télévision, au moment où les policiers débutaient cette enquête troublante.

La maîtresse de maison va devoir répondre de dénonciation calomnieuse devant le tribunal correctionnel de Metz. Elle encourt jusqu'à six mois de prison et 7.500 euros d'amende.
http://www.europe1.fr/faits-divers/non-la-maison-d-amneville-n-etait-pas-hantee-2232469
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: Article dans le républicain Lorrain

Message par Macha le Mar 16 Sep - 22:10

7.500 euros d'amende et 6 mois de prison ! c'est cher payé je trouve et qu'on m'explique où se trouve les dénonciations calomnieuses ... certains s'en sortent avec bien moins de peines pour des faits bien plus graves ! où alors j'ai raté des épisodes !

Contenu sponsorisé

Re: Article dans le républicain Lorrain

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Lun 23 Juil - 0:26