Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Aokigahara Jukai, la forêt maudite

Partagez
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30569

Aokigahara Jukai, la forêt maudite

Message par Schattenjäger le Jeu 12 Fév - 9:25


Le Japon est un pays où l'on trouve une
des plus grande concentration de fantômes
et autres revenants, les japonais étant d'ailleurs
très friands d'histoires traitant de ces sujets.
La religion Shintô qui s’appuie sur la croyance

dans l’existence d’une infinité d’esprits et de dieux
est pratiquée par plus de 80% des Japonais.
Les prêtres Shintô doivent pratiquer
de nombreux rites pour s’attirer les bonnes grâces
de ces esprits. Pour s'en protéger ou les chasser,
ils se livrent à des exorcismes et
des rites de purification.
C’est dans cette atmosphère surnaturelle
que se situe Aokigahara Jukai,
une forêt " maudite "...
située sur le flanc nord-ouest du Mont Fuji.
Théâtre de nombreuses morts mystérieuses,
suicides ou disparitions, elle serait hantée
par des esprits tourmentés qui égarent
les promeneurs imprudents.
La réputation de cette forêt est telle
que les autorités ont été obligées
de mettre en place des procédures pour éviter
les drames ou, minimiser les rumeurs.
Mais rien n’y fait.
Ce lieu mystérieux continue d’attirer les candidats à l’au-delà vers une mort certaine.

Suivez le guide hors des sentiers battus.
Et surtout, ne le perdez pas !


Aokigahara Jukai, ou mer d'arbres,
est une forêt qui repose au pied du Mont Fuji
et regorge de légendes.
Localisée sur le versant nord-ouest
de la montagne, Aokigahara Jukai en est
une forêt née d’un torrent de lave
lors de l’éruption de 864.
En dépit de sa jeune histoire

(1 200 ans d’existence)
et de sa surface (3 000 hectares),
cette forêt profonde est devenue célèbre
grâce à ses légendes et
les phénomènes mystérieux qui s’y déroulent.
3 000 hectares est une surface qui, normalement,

peut être parcourue d’un bout à l’autre
en marchant trois ou quatre heures.
Et pourtant, dans cette étrange forêt,
c'est impossible !
La légende dit que ceux qui se sont aventurés
dans cette mer végétale n’en sont jamais revenu. Aujourd’hui encore, beaucoup de randonneurs
perdent leur chemin. Leurs squelettes,
ou leurs corps à moitiés dévorés par
« quelque chose », sont régulièrement retrouvés
dans cette forêt profonde et obscure.
Et, ceux qui partent à la recherche de
ces disparus ou pour élucider le mystère
de ce lieu se perdent à leur tour.
Dans cette forêt, votre boussole perd le nord

en vous indiquant le sud ou bien elle vous l'indique
avec un écart de 90 degrés .
D’autres affirment que si vous suivez
les indications de votre boussole,
vous tournez en rond revenant ainsi
à votre point de départ.
Des dysfonctionnements affectant
des instruments de mesure digitaux ont
aussi été remarqués.


Aokigahara est si dense que la lumière du soleil

y pénètre très difficilement.
Très répétitif, le paysage crée, dans votre esprit,

une confusion, vous faisant perdre
le sens de l’orientation.
Si vous ne prenez pas garde où vous marchez,
vous risquez fort de glisser et de chuter :
le sol paraît solide mais en fait,
il se trouve souvent à 30 ou 40 cm plus bas,
sous un tapis de racines et de feuilles,
donnant l’illusion d’un terrain parfaitement plat.
Cette forêt possède aussi de nombreuses cavités
énormes et profondes, formées par la nature
même de sa base volcanique.
Ces crevasses s'ouvrent largement
sous la mousse et la végétation.
Il est très facile d'y tomber et de se retrouver ,
face à des squelettes qui moisissent là
depuis fort longtemps.
Aucune issue, ni aucun sauvetage n’est possible
si vous êtes seul. Notons que d’étranges cavernes
sont enfouies dans le sol de cette forêt.
Plus étonnant, elles sont prisonnières
des glaces même en été.

[

Tous ces phénomènes ainsi que d’autres

faits divers ont créé toutes sortes de légendes
à propos de monstres, de gobelins et
de fantômes qui hantent cette forêt.
En 1959, l’écrivain japonais Seicho Matsumoto

a écrit une nouvelle à propos de cette
“magnifique forêt abandonnée et sauvage”,
en affirmant qu’elle est l’endroit idéal pour mourir
en secret sans que l’on puisse retrouver de corps.
Après la publication de cette nouvelle, l’endroit est devenu le lieu le plus réputé pour se suicider.
Régulièrement, les corps sans vie de
lecteurs suicidaires sont retrouvés là.
Quoi qu’il en soit, il y a aujourd’hui des randonnées organisées dans cette sinistre forêt permettant

d’apprécier la nature sauvage. Les gens apprécient l’atmosphère mystérieuse de ce site
et la beauté de la nature.
[

Cependant, de nombreux panneaux signalétiques
cloués sur les arbres par les autorités,
portent d’étonnant messages tel que :
“S’il vous plaît, contactez la police avant
de décider de mourir. S’il vous plait, reconsidérez
votre geste”. De plus, ces panneaux vous avertissent
de ne jamais sortir des chemins balisés,
même sur une courte distance.
Car vous pourriez chuter dans une crevasse,
ou bien vous pourriez tomber nez-à-nez
avec un squelette ou un cadavre récent.
Effectivement, le nombre de suicides

dans cette forêt semble augmenter d’année en année.
En moyenne, entre 30 et 50 cadavres sont retrouvés chaque année. Voici quelques chiffres :
1998 : Découverte de 73 cadavres
1999 : 68
2000 : 59
2001 : 59
2002 : 78
2003 : 105
Certains de ces corps sont des suicidés alors

que d’autres sont simplement des égarés.
Il y a des groupes de personnes qui nettoient régulièrement la forêt de ses squelettes
et de ses cadavres. Pour ne pas se perdre,
ces groupes spécialisés utilisent
des rubans plastiques.
Ces rubans sont déposés sur les chemins
qu’ils empruntent, leur permettant,
à la manière du Petit Poucet, de revenir
à leur point de départ.
Ces rubans sont ensuite laissés en place.
Beaucoup de personnes ont réussi à sortir
de ce labyrinthe et ont eu la vie sauve
grâce à ces rubans.
De nombreuses histoires font aussi mention

de personnes qui furent témoins d’effroyables
apparitions fantomatiques.
Sans doute les esprits des suicidés qui seraient condamnés à hanter la sinistre forêt pour l’éternité. Aokigahara est considéré comme le site
le plus hanté du Japon.
Les spirites affirment que les arbres eux-mêmes
sont imprégnés d’une énergie malveillante
accumulée depuis des siècles.
Cette énergie provient naturellement
de tous ces malheureux qui
se sont donnés la mort.
Pourquoi les candidats au suicide sont-ils

plus nombreux dans cette forêt chaque jour ?
Pourquoi attire-t-elle autant de curieux ?
Que ce passe-t-il réellement au cœur
de ce labyrinthe végétal ?
Quel est le mystère qui repose au cœur
de cet océan de verdure ?
Enfin, pourquoi Aokigahara
[/size]fascine-t-elle toujours autant ?
Personne n’en est jamais revenu pour le dire…
avatar
alpacks
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 2730

Re: Aokigahara Jukai, la forêt maudite

Message par alpacks le Sam 14 Fév - 16:54

" Personne n’en est jamais revenu pour le dire… "


une réponse opposée se trouve elle même dans le texte qui la décrit, n'exagérons rien, certes c'est apperement une foret qui tue de par sa nature volcanique avec les nombreux tunnels de lave a moitié éffondrés qui rendent la foret très dangereuse ... mais a ce niveau, ce n'est pas la seule au monde !

rien que la foret par exemple sur les coulées anciennes du kilauea a hawaii est truffée de piège du même genre, et peut être encore + dangereuse du fait du climat tropiqual qui fait que la végétation peu faire des ponts de mousses et feuilles très fragiles enjambant des tunnels effondrés, y poser 1 pied et c'est la chute 8 mètres plus bas ...

autre chose, la nature justement volcanique est je pense la raison pour laquelle les boussoles peuvent en effet poser problème selon la nature de lave et son taux de matières ferrugineuses qui peut fortement varier selon les types de volcans mais aussi leur position sur la planète qui font que les réservoirs magmatique ne se remplissent pas tous du même magma !

les coulées de lave enregistrent toujours la position du nord magnétique de l'époque ou elles ont coulé ... c'est un fait, on sait donc que cette coulée a 1200 ans, datant du 9 ème siècle ...

il y a 1200 ans le nord magnétique était a une toute autre position qu'aujourd'hui, par exemple actuellement ils se ballade dans le nord canadien a environ 1000 km du nord géographique qui lui évidement est fixe, car c'est la que l'on considère que traverse l'axe de rotation terrestre

je pense qu'il y a asser de matières ferrugineuses magnétisées dans ses coulées de laves qui se sont figées sur le pole nord magnétique de l'époque au refroidissement de la coulée et qui aujourd'hui perturbent complêtement les boussoles

ce qu'il fait que dans cette foret une boussole est surement guère utile, après dans de nombreuses forets épaisse et sombre il est facile de s'y perdre ... cette foret doit surement être très peu exploitée si elle est si sombre, surement les légendes ect qui font qu'elle reste préservée et peu entretenue au niveau élagage et exploitation du bois ... ce qui accentu le risque de répétition de similarité de vue dans les arbres donc de ce perdre, tourner en rond ect

souvenons nous en 2006 ou 2005 ses 2 français qui se sont perdu je crois 3 semaines en guyane dans la foret pluviale alors que pourtant qu'a environ 12-14 km de la civilisation, ils parvenaient pas a trouver une sortie de l'enfer vert ! mais heuresement dans une foret comme en guyane bien qu'encore + dangereuse en piège de type insectes, infections et serpents elle permet malgré tout de survivre aussi avec les nombreuses lianes capable de donner de l'eau potable et une facilité relative de se nourrir ...

a l'inverse une foret comme celle ci, vous êtes perdu non seulement vous trouverez rien a boire, et extremement peu a manger ...

je pense déja que tout ses facteurs mis bout a bout en font oui l'un des espaces forestiers pourtant pas grand, des plus dangereux au monde !

après en ce qui concerne les légendes et les soupçons concernant l'activité paranormale c'est encore autre chose, et je ne chercherait pas a les réfuter ou rationaliser ...

n'oublions pas qu'avant l'avenement du christianisme en europe, les populations en france comme ailleurs dans l'europe avaient une peur bleu de la foret qui couvrait encore a la fin de l'empire romain 75% du territoire ! 90% a l'époque de la chute des resistances gauloises contre rome 500-600 ans plus tôt

la culture payenne très croyante envers les esprits de la forêt maintenait une très forte crainte des espaces forestier dès la tombée de la nuit, bien que les payens en vivaient le jour de ses ressources
avatar
Invité
Invité

Re: Aokigahara Jukai, la forêt maudite

Message par Invité le Dim 15 Fév - 18:28

c'est plus dans le "folklore", dans le sens où les arbres (et certains plus que d'autres) sont des synonymes de déités au Japon , les fôrets sont donc des endroits de "concentration" de "spiritualité" Wink (pour simplifier)

bref c'est donc logique qu'il y ai des forêts "maudites" ou "bénéfiques" (après que cela soit vrai ou non, c'est une autre histoire Wink )
je me souviens que même dans GTO, lol, le mangaka parle de la forêt du Mt Fuji (forêt maudite ^^ etc.)
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30569

Re: Aokigahara Jukai, la forêt maudite

Message par Schattenjäger le Dim 15 Fév - 18:43

" Personne n’en est jamais revenu pour le dire… "
C'est une sorte de phrase de conclusion, alpacks. Very Happy

Contenu sponsorisé

Re: Aokigahara Jukai, la forêt maudite

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Ven 24 Nov - 6:49