Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Napoléon et 40 millions de sujets. La centralisation et le premier empire

Partagez
avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4530

Napoléon et 40 millions de sujets. La centralisation et le premier empire

Message par Robot U&P le Jeu 3 Juil - 10:19

Napoléon et 40 millions de sujets. La centralisation et le premier empire



Présentation de l’éditeur :

Comment Napoléon gouverna-t-il le Grand Empire, soit quarante millions de sujets à son apogée ?

En choisissant de gouverner les 134 départements sans laisser d’autonomie aux autorités locales, Napoléon ne fait rien d’autre que poursuivre l’œuvre de l’Ancien Régime et plus encore de la Révolution jacobine.

Probablement est-ce même le trait le plus saillant du système autoritaire qu’il institua. L’État tout-puissant ne s’appuie pas seulement sur les préfets et les sous-préfets qu’il désigne mais aussi sur les maires qu’il nomme. C’est bien le pouvoir central qui décide de tout. En raison de ses faibles moyens et des difficultés de communication, la machine fonctionne plutôt mal et ses défaillances sont nombreuses.

C’est pourtant le legs le plus durable fait par l’Empereur à la France, et les régimes suivants ne cesseront de perfectionner la centralisation napoléonienne. Même depuis les débuts de la réaction décentralisatrice de 1982, le département demeure le cœur d’un mille-feuille administratif dont la France n’est pour l’instant pas parvenue à se défaire.

N’est-ce pas là une nouvelle preuve de la prégnance des institutions napoléoniennes ?
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Jeu 19 Oct - 22:13