Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Quasi-collision avec un OVNI d'un avion de Skippers Aviation

Partagez
avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4530

Quasi-collision avec un OVNI d'un avion de Skippers Aviation

Message par Robot U&P le Sam 31 Mai - 9:47

Quasi-collision avec un OVNI d'un avion de Skippers Aviation



Perth (Australie) - Le Bureau australien de la Sécurité des Transports (ATSB) vient de rendre publique l'information dans un rapport récent d'une quasi-collision d'un avion de la compagnie aérienne régionale australienne Skippers Aviation avec un objet volant non-identifié qu'il qualifie de UAV (Unmanned Aerial Vehicle), un véhicule aérien sans présence humaine à bord.

L'incident s'est déroulé le 19 mars dernier, vers 9h15, heure locale, à 23 kilomètres au nord-est de la ville de Perth (Australie) lorsqu'un de Havilland DHC8-300, immatriculé VH-XFX, de la compagnie aérienne régionale australienne Skippers Aviation, a croisé la route d'un objet oblong, de couleur grise, à 3.800 pieds. Les pilotes ont vu cet objet brillant, qu'ils ont pensé être un UAV, qui se dirigeait droit vers eux et qui les a obligé à faire une action d'évitement vers l'ouest afin de ne pas entrer en collision. Le croisement s'est fait à 20 mètres horizontalement et 30 mètres verticalement.

Quasi-collision avec un OVNI d'un avion de Skippers Aviation

L'objet était cylindrique et gris mais aucune dimension n'a pu être établie. Les pilotes ont indiqué n'avoir eu aucune information au TCAS et les contrôleurs aériens n'ont pas eu d'indication radar. L'espace aérien en dessous, entre le sol et 3.500 pieds AMSL est un espace contrôlé militaire mais ces derniers ont indiqué qu'il n'y avait eu aucun essai ou vol d'appareil contrôlé du sol et pouvant répondre à la description donnée par les pilotes et qui pourrait expliquer cette rencontre du troisième type qui aurait pu finir en drame.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Dim 19 Nov - 9:50