Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Pierre philosophale , Nicolas Flamel & le livre dres hiéroglyphes

Partagez
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30283

Pierre philosophale , Nicolas Flamel & le livre dres hiéroglyphes

Message par Schattenjäger le Mar 10 Fév - 13:58

Pierre philosophale , Nicolas Flamel & le livre dres hiéroglyphes

Definition:

L'alchimie est un art ésotérique qui plonge ses racines dans la plus lointaine antiquité de la plupart des continents (voir historique), et qui s'est répandu au Moyen Âge en occident après la pénétration des textes arabes. Les écrits alchimiques font usage d'un symbolisme particulier destiné à en cacher le sens au commun des mortels. Le mot « alchimie » viendrait du mot arabe Al Kimia.
Ce dernier mot signifie « la quantité » ou « la dose ». On retrouve des pratiques alchimiques dans les diverses civilisations de l'ancien monde : occidentale, arabe, indienne, chinoise.
L'alchimie est communément considérée comme l'ancêtre de la chimie moderne, celle-ci provenant en fait de la spagyrie et particulièrement la partie concernant le travail sur les « particuliers », faisant usage de composés d'origine minérale, végétale ou animale. La minéchimie (ou archimie) quant à elle, vise uniquement à l'obtention de la transmutation des métaux par l'utilisation de techniques spécifiques associées à l'utilisation de composés d'origine uniquement minérale.


Historique :


L’origine de l’alchimie se perd dans la nuit des temps, et semble provenir de presque tous les continents. Alors qu’on pensait jusqu’à une époque récente qu’elle était la forme primitive de la chimie moderne, Mircéa Eliade démontra que, loin d’être une proto-chimie, elle était intrinsèquement liée au matériel légendaire local, qui confère à sa lecture une spécificité propriétaire, tout en respectant une trame étrangement identique dans toutes les traditions.
La pierre philosophale : Pierre qui aurait des propriétés magiques. Elle serait capable de changer le plomb en or mais aussi de prolonger la vie tout en restant jeune. La recherche de la pierre devait se faire dans un but spirituel « peu importe la destination, seul le voyage compte »

Il semblerait que Nicolas Flamel aurait trouvé le secret de pierre philosophale

Nicolas Flamel et le livre de hiéroglyphes :

« Encore que moi , Nicolas Flamel, écrivain et habitant de Paris, en cette année mille trois cent quatre-vingt-dix-neuf (1399) ,et demeurant en ma maison en la rue des écrivains, près de la chapelle Saint Jacques de la Boucherie. Encore, dis-je, que je n’ »aie appris qu’un peu de latin, pour le peu de moyens de mes parents, je n’ai pas laissé d’entendre au long des Livres des Philosophes, et d’y apprendre leurs Secrets si cachés. […]

Donc la première fois que je fis la Projection, ce fut sur du Mercure, dont j’en convertis environ une demi-livre en pur Argent, meilleur que celui de la Minière comme j’ai essayé et fait essayer par plusieurs fois. Ce fut le 17 de Janvier, un Lundi , environ midi, en ma maison , en présence de Pernelle (sa femme) seule, l’An mille trois cent quatre vingt deux

Et puis après, en suivant toujours de mot à mot mon livre, je lafis avec la Perre Rouge, sur semblable quantité de Mercure, en présence encore de Pernelle seule, en la même maison, le vingt cinquième jour d’Avril suivant de la même année, sur les cinq heures du soir, que je transmuai véritablement en quasi autant de pur Or, meilleur certainement que l’Or commun, plus doux et plus ployable. Je le peux dire avec réalité. Je l’ai parfaite trois fois avec l’aide de Pernelle, qui l’étendait aussi bien que moi , pour m’avoir aidé aux opérations ; et sans doute, si elle eut voulut entreprendre de la faire toute seule, elle en serai venue à bout.
J’en avais bien assez la faisant une seule fois ; mais prenais grand plaisir à voir et contempler dans les Vaisseaux des Œuvres admirables de la Nature. (Cf. La Nature de l’Univers -juste en dessou ).


Sources :
Wikipédia (internet)
Alchimie de Gwendal Lemercier et de Nicolas Hervoches aux éditions AK- Alain Kerlidou

Les Quatre Eléments :

« Dans la mesure où jamais le changement n’arrête son perpétuel devenir, tout existe perpétuellement, immuable dans le cycle du temps… Tantôt l’un grandit, s’élançant du seul multiple pour atteindre sont être ; Tantôt, au contraire, le multiple est né de l’un par division cherchant son être, sous la forme du feu, de l’eau , de la terre ou de l’air.

La haine, force extérieure, destructrice, maintient en équilibre chaque élément séparé, égale en action à chacun d’eux ; L’amour, force intérieure rassemble les éléments en une masse unique…Les éléments sont identiques éternellement à eux-mêmes, Ils ne font qu’échanger d’apparentes métamorphoses, bondissant les uns à travers les autres éternellement semblable en leur être. »

Empédocle d’Agrigente
La Nature de l’Univers

La Table d'émeraude est un texte très court anciennement attribué à Hermès Trismégiste par la croyance populaire, censé exposer un condensé des opérations alchimiques du Grand Œuvre. L'archéologie a depuis démontré qu'Hermès était un personnage légendaire. On sait aujourd’hui que la « table d’émeraude », dite « tabula smaragdina », est en fait la partie finale d’un traité nommé « Le livre du secret de la création et technique de la Nature », rédigé sous le règne du Khalife Ma’Mûn en 833 (voir à ce sujet Henri Corbin, histoire de la philosophie islamique)

Table d'émeraude d'Hermès Trismégiste, traducteur inconnu - Secrets d'Hermès.

Extrait :

Tabula Smaragdina hermetis trismegisti
Verba secretorum Hermetis – Verum, sine mendacio, certum et verissimum : quod est inferius est sicut quod est superius; et quod est superius est sicut quod est inferius, ad perpetranda miracula rei unius. Et sicut omnes res fuerunt ab uno, mediatione unius, sic omnes res natae fuerunt ab hac una re, adaptatione. Pater ejus est Sol, mater ejus Luna; portavit illud Ventus in ventre suo; nutrix ejus Terra est. Pater omnis telesmi totius mundi est hic. Vis ejus integra est si versa fuerit in terram. Separabis terram ab igne, subtile a spisso, suaviter, cum magno ingenio. Ascendit a terra in coelum, iterumque descendit in terram, et recipit vim superiorum et inferiorum. Sic habebis gloriam totius mundi. Ideo fugiet a te omnis obscuritas. Hic est totius fortitudine fortitudo fortis; quia vincet omnem rem subtilem, omnemque solidam penetrabit. Sic mundus creatus est. Hinc erunt adaptationes mirabiles, quarum modus est hic. Itaque vocatus sum Hermes Trismegistus, habens tres partes philosophiæ totius mundi. Completum est quod dixi de operatione Solis.
Traduction de la table d’émeraude

En vérité, certainement et sans aucun doute, tout ce qui est en haut es en bas est comme tout ce qui est en haut, et ce qui est en haut est comme ce qui est en bas, pour accomplir les miracles d’une seule chose.

De même que toutes choses procèdent de l’Un , par la méditation d’un Seul, de même par adaptation, elles sont nées de cette chose unique.

Son père est le soleil et sa mère, la lune. Le vent l’a porté en sont ventre : sa nourrice est la Terre. C’est le père de tous les miracles du monde. Sa puissance est parfaite si elle est convertie en terre.

Sépare la terre du feu et le subtil du grossier doucement et avec la grande prudence. Il s’élève de la terre vers le ciel et redescend vers la terre, et reçoit ainsi la puissance des réalités supérieures et inférieures. De cette façon, tu gagnera la gloire du monde entier : et toute obscurité s’éloignera de toi.

C’est la puissance des puissances, qui étend sa victoire sur toutes les choses subtiles et pénètre toutes les choses solides. Ainsi est crée ce petit monde sur le modèle du grand monde. De cela et en cette manière se font de merveilleuses applications. C’est pour cela que je suis appelé Hermès Trimégiste. Car je possède les trois parties de la sagesse du monde entier. Parfait est ce que j’ai dit de l’œuvre du Soleil.


Hermès Trimégiste

http://fr.wikipedia.org/wiki/Herm%C3%A8s_Trism%C3%A9giste


Les Commandements de l’Alchimiste

1. L’alchimiste sera discret et silencieux ; il ne révèlera à personne le résultat de ses opérations.
2. Il habitera, loin des hommes, une maison particulière dans laquelle il aura deux ou trois pièces destinées à ses opérations.
3. Il choisira le temps et les heures de son travail.
4. Il sera patient, assidu et persévérant.
5. Il exécutera, d’après les règles de l’art, la transfiguration, la sublimation, la fixation, la calcination,la solution la distillation et la coagulation.
6. Il ne se servira que de vaisseaux de verre ou de poterie vernissée.
7. Il sera assez riche pour faire la dépense qu’exigent les opérations.
8. Il évitera, enfin d’avoir aucun rapport avec les princes et les seigneurs.

Albert le Grand
De Alchimia

Le Lion d’Or : Ou la recette de la Pierre Philosophale« Je me rendis en un lieu ù l’on me confia des livres cabalistiques et magiques en langue égyptienne, que je pris soin de faire traduire en grec et ensuite retraduire en latin. Là, je vis le trésor des égyptiens et je m’en emparait. Je découvris aussi quel était le grand sujet sur lequel ils travaillaient. Au bout d’un certain temps, je découvris les principes fondamentaux de cet art puis je me mis à fabriquer la meilleure teinture.

Salomon Trismosin
Aureum

1.Prendre quatre onces d'alun calciné, quatre onces de salpêtre calciné et deux ondes de sublimé calciné, et sublimer dans un récipient sublimation approprié.
2. Oter soigneusement le sublimé et la sublimer de nouveaux avec dix onces de sels frais. Durant cette opération, il est bon, compte tenu des fumées empoisonnées, de manger du pain tartiné d’une épaisse couche de beurre.
3. Mettre le sublimé dans une cornue de verre , le recouvrir d’alcool et le distiller dans un bain d’eau chaude jusqu’à ce qu’il reste la moitié du liquide sous forme d’huile.
4. L’alcool ainsi distillé et de nouveaux versé sur le résidus qui se trouve dans la cornue jusqu’à une épaisseur d’un travers de doigt.
5. Répéter trois fois cette distillation, et la totalité du sublimé passera ainsi dans le récipient. Cela est le mercure des philosophes, l’eau de mercure de même qu’il y avait « le feu de l’enfer dans l’eau ».Cette eau de mercure s’évapore en fumée, et elle doit être conservée dans une fiole fermée ou dans une bouteille à bouchon de verre.
6. Prendre de l’or fin, en feuille ou martelé plat, et le mettre dans une cornue de verre , le recouvrir à peine d’eau de mercure et placer la cornue sur un feu doux ; quand l’eau commence à agir sur l’or et à la dissoudre,et qu’il ne reste au fond qu’une espèce de substance graisseuse, décanter alors l’eau de mercure qui peut être utilisée à nouveau.
7. Diviser le résidu d’or en deux parties. En prendre une partie et verser dessus de l’alcool et laisser le mélange se putréfier à feu doux pendant quinze jours : il deviendra alors rouge sang. C’est ce que l’on appelle le sang de lion.

8. Verser ce sang de lion dans une autre cornue ou dans une fiole en verre fermée hermétiquement et le faire chauffer à la chaleur des jours du chien : il deviendra alors noir puis diapré, puis gris clair ; quand la chaleur augmentera, il deviendra jaune et enfin rouge profond. C’est ce qu’on appelle la première teinture.
9. Triturer la teinture rouge dans un mortier en verre. En prélever un grain, l’envelopper dans du papier et le projeter sur mille grains d’or en fusion. Après être resté en fusion durant trois quart d’heure, l’or se transformera en une deuxième teinture.
10.Prélever une partie de cette teinture, la projeter sur mille parties d’argent fin, et elle le transmutera en or fin.
11. Projeter une partie de la première teinture, enveloppée dans du papier sur mille parts de vif argent pur qui sera chauffé jusqu’à ce que les vapeurs s’en dégagent,et le vif argent se transformera en une troisième teinture.
12. Prélever une partie de cette teinture, enveloppée dans du papier, la projeter sur mille parts de vif argent chauffé et il sera transmuté en or fin.

13. Prélever une partie de la deuxième teinture sur du et la projeter sur du cuivre en fusion et il sera transmuté en or d’une couleur très rouge.
14. Prélever une partie de la deuxième teinture sur du fer chauffé au rouge, mettre de nouveau le fer dans la flamme,et il sera transmuté en or fragile.
15. Faire fondre l’or provenant de la transmutation du fer avec une quantité égale d’or provenant de la transmutation du vif argent et on obtiendra un bon or malléable.
16. Dissoudre un peu de la deuxième teinture dans un vin à fort degré d’alcool et en absorber une cuillerée le matin. Votre constitution s’en trouvera renforcée. Cette solution rajeunit les vieillards et rend les femmes fécondes.
Les Esprits élémentaristes
Elémentaire de l’Eau,
Elémentaire du Feu,
Elémentaire de l’Air
ou de la Terre…
D’une nature très subtile,
ils président aux quatre éléments.

Bons, mauvais ou neutres ils influencent les fonctions du corps des vivants.

Ondines, Sylphides, Salamandres ou Gnomes, ils peuvent être dominé par un magicien…ou un alchimiste.

Sources :
Wikipédia (internet)
Alchimie de Gwendal Lemercier et de Nicolas Hervoches aux éditions AK- Alain Kerlidou
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Ven 22 Sep - 6:26