Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Rythmes et croyances au Moyen Âge

Partagez
avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4530

Rythmes et croyances au Moyen Âge

Message par Robot U&P le Dim 11 Mai - 13:39

Rythmes et croyances au Moyen Âge



Présentation de l’éditeur :

Présents dans la langue latine et les langues vernaculaires, dans la rhétorique du sermon, la prière et le chant, dans les attitudes et les gestes, dans les rues et les églises, les rythmes sont partout au Moyen Âge : comme aujourd’hui, sans doute, mais suivant des modalités — une scansion, une périodicité, des « manières de fluer » — qui sont différentes et au prix d’apprentissages propres à la société médiévale. Non seulement les rythmes ponctuent l’espace-temps médiéval, mais ils s’imposent au cœur des rapports entre croyances et savoirs, savoirs profanes et savoirs religieux, science et spiritualité.

Plus précisément encore, ils informent les techniques du « faire-croire » : dans ce cadre, quelles sont les modalités de leur transmission, de leur production de leur diffusion, de leur circulation, par la parole, le geste, l’image ? Quels en sont les effets ? Comment agissent en retour, sur les rythmes et les croyances, les mutations politiques, sociales, culturelles et linguistiques que connaît le Moyen Âge ?
avatar
solar
Membre - Niveau1
Membre - Niveau1

Nombre de messages : 50

Re: Rythmes et croyances au Moyen Âge

Message par solar le Lun 12 Mai - 15:25

intéressant

effectivement, les gens n'avait pas de montre, le tic tac bien réglé des horloges n'existait pas encore

les rythmes de l'environnement étaient des rythmes naturels...

de nos jours, avec tous nos appareils automatiques, les rythmes sont partout, on ne leur donne plus vraiment d'importance, on est envahi, que ce soit des musiques pop ou du ron ron du pc ou du frigo

pourtant on devrait en prendre l'importance qui lui est dû : nos rythmes biologiques sont influencés de manière variable par les rythmes de l'environnement, notamment les fréquences de l'activité électrique cérébrale et le battement du coeur

(il y a des théories sur le mélange homéopathique qui disent qu'il doit être fait selon un rythme particulier, celui d'un battement de coeur physiologique...)

de plus, le rythme est utilisé pour appuyer des paroles, dans le cadre de la réthorique par exemple, ou du théatre, pour mettre en valeur une démonstration

la réthorique étant l'art d'avoir raison, on dit que shakespeare avait définit 250 façons différentes de présenter une démonstration... en prenant exemple sur les textes écrits dans l'antiquité

ces techniques sont habilement utilisés aujourd'hui, et ce de façon extensive, surtout par les médias (les publicités et les actualités...) et notamment par les debunkers, par exemple bien sur, dans le domaine de l'ufologie et du paranormal... mais aussi par les gouvernements et hommes politiques, les universités et leurs enseignants et académiciens (demandez à jean pierre petit..) , sans oublier les religieux... etc... soit dit en passant

et donc le rythme est un élément important, par exemple si le journal télé répète 2 fois par jour que ben laden se cache dans une montagne, au bout de quelques semaines, il restera peu de gens pour en douter

donc, comme le dit le résumé au dessus, et le titre du livre, tout comme aujourd'hui, on se servait dans le passé du rythme des phrases pour optimiser l'apprentissage, et faire passer les croyances

on sait que l'iliade et l'odyssée, tout comme la bible, étaient des récits épiques scandés selon des règles précises

de nos jours, la lecture du coran garde encore cette tradition primordiale, permettant notamment une mémorisation plus rapide

sympa le dessin de la couverture, un calendrier lunaire apparemment, le revoilà

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Lun 18 Déc - 2:25