Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Avez vous le gène du guerrier ?

Partagez
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30549

Avez vous le gène du guerrier ?

Message par Schattenjäger le Mar 10 Fév - 12:25



Quel taux de MAOA chez le jaguar ?

Les individus porteurs du "gène du guerrier" seraient plus enclins à faire preuve de niveaux plus élevés d'agressivité en réaction à une provocation selon une étude coécrite par le professeur de sciences politique Rose Mc Dermott. Lors d'une expérience unique en son genre, des sujets ont dû administrer des souffrances physiques par absorption de sauce pimentée à un adversaire coupable de leur avoir volé de l'argent.

Le but de cette expérience est d'approfondir les connaissances actuelles sur les différentes expressions d'un enzyme, la monoamine oxydase A. Celui-ci inhibe de nombreux neurotransmetteurs dans le cerveau dont ceux de la dopamine, la norépinephrine et la sérotonine. La quantité d'enzyme est régulée par un gène, le MAOA, il existe de nombreuses versions de ce gène auxquelles correspondent autant de niveaux d'activités enzymatiques. Les personnes ayant la forme à activité faible (MAOA-L) produisent moins d'enzymes que la forme à activité élevée (MAOA-H).

Plusieurs études ont établi des corrélations entre la forme à faible activité et un comportement agressif. Au sein de la population occidentale la forme faible est présente chez un tiers de la population alors que dans certain pays où l'histoire est remplie de conflits et de guerre civile, la forme faible est présente à presque deux tiers. Ces liens entre le gène et le comportement agressif avaient déjà déclenché une grande controverse à l'époque de la publication de ces résultats, le MAOA avait alors été baptisé le "gène du guerrier".

La suite > http://www.unisciences.com/societe/news/gene_guerrier.php?id=4491


albino
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Dim 19 Nov - 6:04