Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Népal : Les photographies imprenables des chasseurs de miel, le peuple des abeilles

Partagez
avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4530

Népal : Les photographies imprenables des chasseurs de miel, le peuple des abeilles

Message par Robot U&P le Jeu 17 Avr - 9:56

[size=42]Népal : Les photographies imprenables des chasseurs de miel, le peuple des abeilles[/size]


Au Népal, la chasse au miel est une ancienne et dangereuse tradition qui consiste à récolter deux fois par an, et au péril de leur vie, le miel sauvage des grandes ruches nichées en haut des falaises de l’Himalaya. Le photographe anglais (et primé) Andrew Newey, s’est aventuré en haut de ces falaises en compagnie des membres de la tribuGurung, au centre du Népal, pour capturer des images impressionnantes de cette ancienne tradition en voie de disparition.


Deux fois par an, les chasseurs grimpent au pied des falaises pour y recueillir le miel, en utilisant les mêmes outils que leurs ancêtres : échelles et tangos, corde tissées à la main. Ils utilisent également de longues perches de bambou pointus pour détacher les ruches remplies de miel et ensuite les déposer dans des paniers. En plaçant ainsi leurs nids sur les parois des falaises, les abeilles sont censées éviter les prédateurs et augmenter leur exposition au soleil.


Cette chasse au miel est l’une des plus ancienne traditions humaines connues, mais également l’une des plus risquées. Pendant des centaines d’années les compétences requises pour effectuer ces tâches dangereuses ont été transmises à travers les générations. Mais les abeilles et leurs chasseurs étant aujourd’hui en nombre insuffisant, c’est toute une tradition qui est sur le point de disparaître. Pour marquer le coup, je vous propose de visualiser ces images imprenables et rares de la récolte de miel d’automne de l’année dernière :



Au préalable, les chasseurs allument des feux pour enfumer les abeilles. Ils grimpent ensuite aux échelles et coupent les ruches remplies de miel à l’aide de bambou pointus.

Il faut savoir que l’abeille de l’Himalaya est l’une des plus grandes abeilles du monde (jusqu’à 3 cm de long), et la récolte de son miel est très prisée en raison des grayanotoxines des rhododendrons blancs dont elle se nourrit au printemps. Un cocktail qui rend son précieux miel enivrant, et qui atteint des prix élevés au Japon, enCorée et en Chine.
 
 
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Ven 20 Oct - 3:46