Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Les fossiles seront mieux décryptés grâce aux terres rares

Partagez
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Les fossiles seront mieux décryptés grâce aux terres rares

Message par Macha le Ven 7 Mar - 9:34

Décrire avec précision des fossiles dits « plats » n’est pas toujours une chose aisée, même pour les spécialistes. Une nouvelle méthode d’analyse non destructrice vient d’être développée par des équipes françaises. Elle repose sur la détection des terres rares contenues dans les fossiles grâce aux rayons X d’un synchrotron, dans le but de révéler leur concentration en des endroits précis. Or, ce paramètre fournit des indications sur les tissus dans lesquelles les minéraux se trouvaient.



Il était jusqu'à présent très difficile de lire les fossiles dits « plats ». Une nouvelle approche permettant de les analyser vient d'être mise au point par une équipe réunissant des chercheurs de l'unité Ipanema du Centre de recherche sur la paléobiodiversité et les paléoenvironnements ainsi que du synchrotron Soleil. Cette méthode non destructive s'appuie sur des éléments chimiques appelés terres rares : les localiser et les quantifier à l'état de traces suffit pour mieux décrypter la morphologie des fossiles. Les chercheurs ont ainsi pu décrire l'anatomie, mais aussi l'environnement à l'origine de la préservation de trois fossiles datant du Crétacé. Publiés le 29 janvier 2014 dans la revue Plos One, ces travaux devraient faciliter l'analyse des nombreux fossiles « plats », tout particulièrement ceux dits à conservation exceptionnelle dont l'anatomie est bien conservée.

Lors de la fossilisation, les restes d'animaux ou de plantes sont souvent aplatis, comprimés en deux dimensions par la pression des roches, ce qui constitue parfois un réel obstacle à l'étude de ces fossiles. Autre difficulté : ces restes écrasés subissent des modifications physicochimiques au cours de leur fossilisation, compliquant leur lecture. Or, ces fossiles peuvent receler des informations inestimables. En particulier, dans le cas des fossiles à conservation exceptionnelle, des tissus mous, tels les muscles, sont préservés. Mais localiser ces tissus reste particulièrement difficile du fait du contraste limité atteint en microscopie optique et des limites de la tomographie, techniques aujourd'hui couramment utilisées pour étudier les fossiles.

Suite de l'article : http://www.futura-sciences.com/magazines/terre/infos/actu/d/paleontologie-fossiles-seront-mieux-decryptes-grace-terres-rares-52024/
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Sam 20 Oct - 1:35