Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

L'eau passée de Mars impropre à la vie ?

Partagez
avatar
Caparzo
Déveloper
Déveloper

Nombre de messages : 436

L'eau passée de Mars impropre à la vie ?

Message par Caparzo le Dim 3 Aoû - 14:47

"Toutes les eaux ne sont pas bonnes à consommer"


"Toutes les eaux ne sont pas bonnes à consommer". C'est en ces termes que Andrew Knoll, biologiste membre de la mission martienne de la NASA concernant les deux robots Spirit et Opportunity, a décrit lors de la conférence annuelle de l'Association américaine pour la promotion de la science (AAAS) l'état de l'eau liquide qui a pu couler sur Mars dans le passé. En d'autres termes, l'eau qui s'est écoulée sur la planète rouge a pu être impropre à la vie.

Les robots Spirit et Opportunity ont ainsi reporté de fortes concentrations de minéraux dans le sol martien, ce qui induirait des eaux passées de la planète trop salées, acides et oxydantes, ce qui serait incompatible avec le développement d'une quelconque vie microbienne. Et dans le cas où une vie aurait tout de même pu émerger dans cet environnement, Andrew Knoll note qu'il y a un risque qu'elle ait été éradiquée par un bombardement important de météorites qu'a subi Mars il y a environ 3.9 milliards d'années.
Selon Steven Squyres, principal scientifique de la mission des deux robots de la NASA, dans l'état actuel de Mars la vie ne peut se développer en surface, la planète y étant trop sèche. Si une vie s'y est toutefois développée, c'est dans son sous-sol qu'il faut en rechercher les traces, ainsi que dans l'atmosphère où pourrait se retrouver une faible concentration de gaz issus d'une vie biologique. Des axes d'études à définir au programme des prochaines missions martiennes...



Source : National Geographic, AFP et Techno-science.net
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Jeu 21 Sep - 6:49