Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.

Vague d’OVNI sur la Belgique 1989-1991 ( article de la COBEPS)

Partagez
avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4376

Vague d’OVNI sur la Belgique 1989-1991 ( article de la COBEPS)

Message par Robot U&P le Jeu 16 Jan - 19:39



"Certainement l’ affaire la plus documentée en Europe.Beaucoup de choses ont été dites ou écrites, alors voyons les investigations menées en Belgique par le pays concerné."

La suite - http://ufoetscience.wordpress.com/2014/01/15/vague-dovni-sur-la-belgique-1989-1991-article-de-la-cobeps/
avatar
Achim
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 4882

Re: Vague d’OVNI sur la Belgique 1989-1991 ( article de la COBEPS)

Message par Achim le Sam 18 Jan - 17:40

Le manque de perspicacité chez les ufologues est dramatique : combien ont su déceler dans la vague belge sa propriété UNIQUE dans l'histoire du phénomène, qui apporte la PREUVE de son existence ?

A ma connaissance, nous ne sommes que deux : Bertrand Méheust et votre serviteur....  Crying or Very sad 

Pire : à l'énoncé de cette propriété, personne n'a réagi !

Il me semble donc utile à cette occasion de resservir mon texte de l'époque :

"Lorsque j’ai eu vent de la vague belge, d’ailleurs bien rapportée par les médias, il m’est immédiatement venu à l’esprit cette remarque : quel contre-pied ! (….) Nous étions tous un peu démobilisés, la raréfaction des observations aidant - ou plutôt leur relation, l’esprit troublé par ces histoires de contactés qui commençaient à instiller un certain malaise dans le microcosme. Et voilà qu'en pleine morte-saison, nous arrive une vague très localisée géographiquement (circonscrite en gros à la Belgique wallonne), une vague vraiment  unique en ce qu'elle nous présentait un objet monotypique, qui n'atterrissait pas, ne laissait pas de traces matérielles, mais se laissait ostensiblement observer, toujours de nuit, par d'innombrables témoins au-dessus de tout soupçon, avec recoupement des radars militaires. Fait unique dans l'Histoire, les élites furent contraintes d'admettre l'existence du phénomène et leur impuissance, sinon à le circonvenir, du moins à l'identifier.


Et là, un déclic s’est produit dans mon esprit. Comment ne pas voir que cette vague nous offrait un indice décisif ? Les OVNI nous avaient montré, depuis des temps presque immémoriaux, un aspect infiniment plastique, protéiforme - les objets déclinaient tous les volumes possibles que le permet la géométrie euclidienne, et même plus (mais passons), le tout dans une fourchette d'étrangeté assez limitée, en un mystérieux écho à la littérature SF du début du XXe siècle (cf. Bertrand Méheust). Le fait le plus troublant était qu'il était impossible de discerner la moindre rupture entre une vision classique d'objet en vol et le délire SF le plus débridé, à mesure qu'on approchait de l'objet et qu'on y pénétrait, la perception du temps et de l'espace étant alors subvertie… C'est là que l'on pouvait légitimement douter (à tort !) de la véracité d'une partie au moins des témoignages rapportés, et c'est surtout à ce genre de constat que l'on appréhende le caractère délibérément paranoïaque de la manifestation OVNI.
Surgit alors opportunément la vague belge, avec son étonnante cohérence, absolument unique dans la longue histoire de ce mystère ; ce fait est capital. Cette opposition entre l'hétérogénéité historique et l'homogénéité belge apporte d'une manière flagrante la preuve implicite que c'est bien le phénomène OVNI qui a toujours contrôlé les conditions de sa manifestation ; en Belgique, il s'est dévoilé en tant que force autonome.
Sinon, comment expliquer cette antinomie ? Comment invoquer la thèse psycho-sociologique en postulant ici la confusion, voire le délire, et ailleurs la parfaite cohérence ? Pour expliquer la mystérieuse propagation d'un délire monomorphe dans la population belge, les détracteurs seront contraints de faire appel à des arguments tellement tirés par les cheveux, tellement coûteux que ceux-ci paraîtront encore plus intenables que le recours à une incursion d'objets inconnus.
Il faut se rendre à l'évidence : les chercheurs, excepté Bertrand Méheust avec qui je correspondais et qui a écrit un opuscule sur le sujet, sont passés à côté de ce constat pourtant fondamental ! On peut inférer de celui-ci une déduction évidente : le phénomène s'est brutalement recentré dans son propre mythe, comme pour couper court à ce folklore vaguement démoniaque dont il s'était progressivement chargé, ces dernières décennies ; il s'est replacé au niveau de l'homme de la rue, en "remettant le compteur à zéro", en se montrant simplement avec une ostentation appuyée, sans plus. En même temps, il ne peut ignorer qu'il s'est trahi, ce faisant, comme il s'est trahi à notre jugement contemporain dans les Etats-Unis de 1897, par son mimétisme technologique daté.
Mais cette considération historiciste, pour logique et évidente qu'elle puisse paraître, n'est appréhendée que par quelques observateurs tellement isolés que leur clairvoyance n'a aucun poids dans le bruit de fond des discours oiseux que nous prodiguent les innombrables chapelles ufologiques de ce temps.
En effet, le spectacle de cette impressionnante manifestation de triangles nous renvoie seulement - si je puis dire - à une incursion de vaisseaux aériens performants ; elle nous fait nous questionner sur les limites de notre propre technique aéronautique contemporaine. Qu'on le veuille ou non, la vague belge se voulait une vitrine technologique et rien d'autre. Elle se voulait donc un stimulus… Elle est comparable, en plus concentrée et en plus sobre, à la fameuse vague américaine de 1897. En replaçant rétrospectivement cette dernière dans son contexte socio-économique, des esprits aventureux pouvaient supputer de la part du phénomène, une intention franche de galvaniser les imaginations de cette grande nation en devenir ; mais en Belgique de nos jours, ce raisonnement achoppe…"
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 7925

Re: Vague d’OVNI sur la Belgique 1989-1991 ( article de la COBEPS)

Message par casseron le Sam 18 Jan - 18:02

Curieusement, je suis passé au travers de la vague belge, n'en prenant connaissance que des années plus tard. Mais cela n'a nullement modifié mon interprétation du phénomène. Il était bizarre avant, il s'est  montré sous une forme nouvelle pour beaucoup alors qu'elle ne l'était pas.
Trente ans après cette ostentation, où en sommes-nous ? Au même point....ou presque. Et actuellement, c'est pire vu les formes qu'il affecte.
avatar
Achim
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 4882

Re: Vague d’OVNI sur la Belgique 1989-1991 ( article de la COBEPS)

Message par Achim le Sam 18 Jan - 18:39

@ Casseron

"Mais cela n'a nullement modifié mon interprétation du phénomène"


Toi, non, parce que tu sais déjà à quoi t'en tenir, mais il y a une foule de gens qui aurait dû avoir l'intelligence de saisir cette chance d'estimer à sa juste valeur le beau cadeau qu'"ils" nous ont fait !


"Trente ans après cette ostentation, où en sommes-nous ? Au même point....ou presque."


Bien sûr, c'te blague ! Où voulais-tu qu'on arrive ? Par sa capacité d'esquive permanente, l'OVNI nous tient en respect ; de ce côté-là, il n'y a rien à attendre. Et côté prise de conscience, il a tout fait pour que les populations croient avoir affaire à des extra-terrestres, et avec l'essor d'internet, il a pris du champ.
Il ne nous reste qu'à continuer de jouer les Petits Poucets en ramassant les quelques cailloux blancs qu'il nous concède... En fait de caillou, la vague belge était un joyau ! J'en attends d'autres.
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 7925

Re: Vague d’OVNI sur la Belgique 1989-1991 ( article de la COBEPS)

Message par casseron le Dim 19 Jan - 4:48

Achim écrit :

 à sa juste valeur le beau cadeau qu'"ils" nous ont fait !


Sincèrement, je ne vois pas de quel cadeau il s'agit.
avatar
Achim
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 4882

Re: Vague d’OVNI sur la Belgique 1989-1991 ( article de la COBEPS)

Message par Achim le Dim 19 Jan - 12:12

Mon texte ci-dessus est-il donc inintelligible ??  Shocked
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 7925

Re: Vague d’OVNI sur la Belgique 1989-1991 ( article de la COBEPS)

Message par casseron le Dim 19 Jan - 18:34

Ce fut alors juste un cadeau pour Meheust car cette vague d'observation lui permit d'aborder le phénomène sous un autre angle, vu qu'il s'était totalement fourvoyé avec son explication science-fiction.
Mais je conçois assez mal que la vague belge lui fut spécialement destinée.... 
Pour les autres, non, véritablement, je ne vois pas en quoi consiste le cadeau.
avatar
Achim
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 4882

Re: Vague d’OVNI sur la Belgique 1989-1991 ( article de la COBEPS)

Message par Achim le Lun 20 Jan - 1:42

@ Casseron

Etrange point de vue ! Car ce fut un cadeau pour tous ceux qui étaient concernés ; c'était la première fois en 60 ans que le phénomène nous donnait un SIGNE, un vrai, une preuve éclatante de son existence, même si nous savions depuis des lustres qu'il était bien là... En se repliant sur un objet unique, il révélait une stratégie lisible. Ce n'est déjà pas mal !

"...vu qu'il s'était totalement fourvoyé avec son explication science-fiction."


Mais pas du tout ! Cette coïncidence SF/SV (comme il le dit) était parfaitement pertinente, et reste toujours un sujet de profond questionnement. Elle montre bien le complexe lien dialectique que les OVNI entretiennent avec notre imaginaire. Je m'étonne que tu ne tiennes pas compte de cet important paramètre...
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 7925

Re: Vague d’OVNI sur la Belgique 1989-1991 ( article de la COBEPS)

Message par casseron le Lun 20 Jan - 10:06

Il suffit pourtant de relire cet excellentissime texte de Méheust dont je vais citer deux extraits :

Pourquoi la vague belge? A cause d'un ensemble de traits spécifiques qui rendent cette vague atypique et exceptionnelle.
S'il n'y avait pas eu la vague belge, j'aurais peut-être fini par me désintéresser de la question, la supposant plus ou moins réglée, ou, du moins j'aurais fini par me décourager, à force de ne pas pouvoir déboucher sur quelque chose de tangible. La vague belge m'a remis en face d'une hypothèse qui me semblait s'éloigner dans le passé, l'hypothèse selon laquelle des phénomènes non identifiés, ayant l'apparence d'objets solides, et même d'artefacts, se promèneraient dans le ciel de la planète.



Méheust déclare plus loin qu'il a involontairement été à la source de la dérive socio-psychologie. Son hypothèse SF n'était que la psycho-sociologie enrubannée avant la lettre :


L'on dit que j'ai contribué à l'éclosion du courant psychosociologique; c'est peut-être vrai, mais c'est involontairement. Lorsque j'ai écrit Science -fiction et soucoupes volantes (en 1976, pour l'essentiel), je n'avais aucun doute, comme la plupart des ufologues de l'époque, sur la réalité matérielle des ovnis. J'ai donc cherché tant bien que mal à concilier cette réalité matérielle, et les données que je découvrais, ce qui m'a conduit à des hypothèses baroques avec lesquelles j'ai pris depuis longtemps mes distances. Mais, en même temps, je persiste à penser que j'ai soulevé un lièvre qui n'a pas vraiment été poursuivi.



Il est extrêmement rare dans ce milieu de reconnaître ses erreurs. Bravo monsieur Méheust.




Mais on pourrait revenir sur la supposée relation ovni-SF....
avatar
Johnny Guoyot
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 8036

Re: Vague d’OVNI sur la Belgique 1989-1991 ( article de la COBEPS)

Message par Johnny Guoyot le Lun 20 Jan - 10:14

"des phénomènes non identifiés, ayant l'apparence d'objets solides, et même d'artefacts, se promèneraient dans le ciel de la planète" 


Une phrase à méditer...


___________________


Les soucoupes volantes et les extraterrestres, c'est comme la hausse du pouvoir d'achat et la baisse des impôts, on en parle tout le temps mais on ne les voit jamais venir!
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: Vague d’OVNI sur la Belgique 1989-1991 ( article de la COBEPS)

Message par Macha le Lun 20 Jan - 10:50

Je te rejoins complètement Casseron. Méheust est un "bon" qui a su reconnaître ses erreurs. Son livre, paru en 1978 a été réédité dans une version revue et complétée, dans laquelle très justement il explique cette différence de vue entre sa première version et celle parue en 2007.
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 7925

Re: Vague d’OVNI sur la Belgique 1989-1991 ( article de la COBEPS)

Message par casseron le Lun 20 Jan - 10:51

Pourtant, il se refuse toujours à tirer les conclusions qui semblent s'imposer.....
avatar
Achim
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 4882

Re: Vague d’OVNI sur la Belgique 1989-1991 ( article de la COBEPS)

Message par Achim le Lun 20 Jan - 14:39

Casseron, le paragraphe "Pourquoi la vague belge? A cause d'un ensemble de traits spécifiques qui rendent cette vague atypique et exceptionnelle....." n'est rien d'autre que sa prise de conscience de ce fameux signe dont je parlais !


Méheust n'a pas été à la source de la dérive socio-psy, quoiqu'il en dise, parce que j'avais suivi celle-ci attentivement au milieu des années 70 ; Monnerie l'abruti et Maugé l'avaient largement précédé. Néanmoins, il suivait le cursus des sciences humaines qui restent encore aujourd'hui le foyer d'une véritable hérésie scientifique (cf. le guignol Gérald Bronner), et fut donc durablement influencé par elles. Il faut savoir que la pensée sinueuse de Méheust est souvent difficile à appréhender... Il était notoire dans sa correspondance avec moi qu'il tournait autour du pot en s'entourant de circonvolutions jésuitiques (hé hé) parfois énervantes. Mais chez lui, le bon sens finit par l'emporter, quoique tu en penses.
Sur le plan épistémologique, il fut la victime involontaire de la richesse de ses spéculations, surtout lors de la publication de son ouvrage majeur "SF et soucoupes volantes". Il me disait que s'il avait enfermé dans une pièce tous ceux qui l'avait trouvé formidable, ils se seraient entretués ; cela l'avait laissé songeur, et obligé à revoir ses arguments.


Mais son expression "...ce qui m'a conduit à des hypothèses baroques avec lesquelles j'ai pris depuis longtemps mes distances" m'étonne, parce que celles-ci sont d'une richesse éblouissante, et plus que jamais d'actualité. Il ajoute quand même : "en même temps, je persiste à penser que j'ai soulevé un lièvre qui n'a pas vraiment été poursuivi." Voilà qui est clair... C'est pourquoi je parlais du  lien dialectique complexe que les OVNI entretiennent avec notre imaginaire, et qui est une des clés du mystère.


Quand tu dis qu'il se refuse toujours à tirer les conclusions qui s'imposent, il faut savoir que c'est un auteur qui a toujours gardé des liens avec l'Université, et qu'à l'instar de Pierre Lagrange, il a du mal à se dévoiler en tant que "tenant", s'exposant ainsi à la vindicte de ses pairs, qu'il redoute visiblement...


@ D.I.E.U


Une phrase à méditer ? Cela fait 40 ans que je la rumine...
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 7925

Re: Vague d’OVNI sur la Belgique 1989-1991 ( article de la COBEPS)

Message par casseron le Lun 20 Jan - 17:51

Achim écrit :

 C'est pourquoi je parlais du  lien dialectique complexe que les OVNI entretiennent avec notre imaginaire, et qui est une des clés du mystère.




Sur ce point, je suis en désaccord avec toi. Soyons concrets : quel rapport l'ovni de Valensole pouvait-il avoir avec l'imaginaire de Masse ?  Même question pour l'ovni de Cussac. Je ne vais pas énumérer d'autres cas.
Voudrais-tu dire que les ovnis façonnent les idées des témoins ?
avatar
Achim
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 4882

Re: Vague d’OVNI sur la Belgique 1989-1991 ( article de la COBEPS)

Message par Achim le Lun 20 Jan - 19:16

@ Casseron

Quand je parle d'imaginaire, il s'agit bien entendu de l'imaginaire collectif. Il ne fait aucun doute que les OVNI, avant d'apparaître physiquement, ont été "rêvés" par plusieurs écrivains de SF, et ce, dès la fin du XIXe siècle, à commencer par Jules Verne.
La thématique des voyages interplanétaires devait forcément émerger dans l'imaginaire humain avec le développement de la technologie et l'élargissement de la réflexion sur la place de l'homme dans l'univers. Et pouf, le phénomène arrive, habillé de pied en cap de l'imagerie qui l'avait précédé... Etonnant, non ?
Evidemment, les tenants de l'hypothèse socio-psy ont beau jeu de s'appuyer sur ce fait pour promouvoir leur théorie, puisqu'il leur suffit de nier en ricanant les traces physiques laissées par le phénomène.

Mais sur un plan individuel, bien sûr que Monsieur Masse était bien loin de ces rêveries. L'OVNI a le temps de son côté, il procède par imprégnation diffuse sur les masses (hi hi), il s'infiltre ponctuellement en deus ex machina pour imposer aux humains des images frappantes de la machine toute-puissante.

Je te laisse développer, si besoin est.
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 7925

Re: Vague d’OVNI sur la Belgique 1989-1991 ( article de la COBEPS)

Message par casseron le Mar 21 Jan - 9:25

Je vais tenter de retracer le parcours ovniesque de Bertrand Méheust à partir de quelques citations, de lui bien évidemment.*

Le milieu dans lequel j'évolue, en France, je le pense, m'avait conduit à intérioriser une sorte de scepticisme de rigueur dont la vague belge m'a soudain réveillé


Autrement dit, quand il a lancé son hypothèse SF, il ne connaissait rien au phénomène, ce qui est bien embêtant. mais ses yeux se sont ouverts.


L'hypothèse la plus difficile à penser dans nos cadres actuels est évidemment la dernière, car elle revient à englober les ovnis dans le registre des phénomènes paranormaux, à les assimiler à une sorte de poltergeist planétaire. Cette assimilation ne manque pas d'arguments, que j'ai relevés jadis, avec d'autres auteurs, notamment François Favre: les ovnis ont en commun, avec les phénomènes paranormaux, leur caractère intentionnel, élusif, thématique, plastique, leur mimétisme par rapport à la culture et aux attentes d'une époque, etc.



Voilà une grande lucidité, notamment le mimétisme qui normalement devrait faire l'économie de la SF. Mais....


Voici pourtant les raisons qui me conduisent à laisser de côté pour le moment cette hypothèse.
La première est d'ordre tactique: les phénomènes paranormaux étant déjà refusés par la communauté scientifique, y avoir recours pour "expliquer" les ovnis, c'est tendre la corde pour se faire battre.

On n'échappe pas facilement à son milieu. On pourrait même dire carrément que vu que les ovnis sont refusés par la communauté scientifique, inutile de s'en occuper, ce qui aura l'avantage d'avoir à éviter de se poser des questions à leur propos. D'où le retour à :

Résumons nous: la SF ne peut être prédictive sans être quelque part performative, mais elle peut être performative sans être prédictive. Maintenant, il me faut encore distinguer deux niveaux dans la SF. D'abord, une littérature très populaire, celle des Pulps américains des années vingt et trente, où ont été forgés les stéréotypes, les thèmes, etc., qui resurgissent dans les enlèvements américains. Ensuite, une littérature plus ésotérique, comme celle que j'ai citée, avec Rosny ou Merritt. Je doute que leurs fictions aient imprégné les esprits au point de d'influencer les témoignages. On se trouve ainsi devant le problème suivant: si la littérature décrivant les êtres énergétiques et les prodiges technologiques ne peut pas être prédictive, et si elle est également peu performative, comment alors expliquer la coïncidence? N'est-ce pas plutôt que nous la fabriquons, ou du moins que nous la forçons? C'est probablement en partie vrai.

La science fiction ne vaut donc pas grand-chose car elle est prédictive et ne l'est pas, elle est performative et ne l'est pas. D'où une conclusion pleine de sagesse :

J'espère que vous ne m'en voudrez pas si j'ai semblé parfois couper les cheveux en quatre: c'est un domaine où tout le monde se perd, moi y compris, et où il importe avant tout de s'efforcer de distinguer soigneusement des plans.


Les citations sont en bleu.
avatar
Achim
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 4882

Re: Vague d’OVNI sur la Belgique 1989-1991 ( article de la COBEPS)

Message par Achim le Mar 21 Jan - 13:39

@ Casseron

Quand il parle du milieu dans lequel il évolue, c'est celui des sciences humaines, et c'est exactement ce que je dis plus haut. Mais ce "scepticisme de rigueur" était une sourde influence, qu'il avoue avec honnêteté, cela ne signifie nullement qu'il était ignorant en matière d'OVNI, je peux en témoigner...
D'ailleurs, dans le cas contraire, il lui aurait été impossible d'extraire la substantifique moëlle des archives SF qu'il éplucha dans les années 70 ; ce genre d'exercice ne peut être mené qu'avec une grande connaissance de son sujet.

Je sens bien le procès que tu intentes à Méheust et ses spéculations. Dans l'indigent contexte de l'ufologie actuelle, ce me semble être un mauvais procès, parce que le personnage, parfois irritant par sa désinvolture dans le maniement des concepts, révèle surtout une grande souplesse d'esprit et une remarquable richesse intellectuelle. Ce n'est pas pour rien qu'il fut l'épigone d'Aimé Michel...
A mon humble avis, il n'y a guère que John Keel et le susnommé Michel pour avoir montré autant de clairvoyance. Ces gens sont trop précieux pour que nous les éreintions de vaines critiques... Non ?
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: Vague d’OVNI sur la Belgique 1989-1991 ( article de la COBEPS)

Message par Macha le Mar 21 Jan - 13:56

En fait B. Méheust ne s'attendait pas du tout à ce que son avis donné, purement dans la ligne d'une étude sociale du phénomène, soit entretenu comme une "véritable hypothèse". Mais elle est bel et bien entrée dans les moeurs en tant que telle mais uniquement par les "sceptiques" qui en use démesurément.

Je pense sincèrement que l'erreur vient que l'on ignore complètement ce que sont les approches sociales d'un objet de recherche. C'est mon avis bien sûr. Ce qu'il avance est assez juste, dans le sens où il a étudié non pas le phénomène en lui-même mais plutôt ce qui en ressort et comment il a été ressenti par la communauté ufologique ou par le simple quidam.

Mais il a il est vrai incorporé ses propres sentiments. Entre sa première approche plutôt "sceptique" et son approche plus large lorsqu'il a étudié le phénomène au travers de la vague belge. Ce qui a permis aussi un autre regard sur l'ufologie.

Personnellement j'estime beaucoup Bertrand Méheust, et la façon dont il aborde ces sujets. Il est bien plus proche en fait de l'ethnologue que du sociologue. Smile




avatar
Achim
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 4882

Re: Vague d’OVNI sur la Belgique 1989-1991 ( article de la COBEPS)

Message par Achim le Mar 21 Jan - 14:39

@ Macha

"Il est bien plus proche en fait de l'ethnologue que du sociologue"


Je suis assez d'accord avec toi. Mais quand tu dis : "l'erreur vient que l'on ignore complètement ce que sont les approches sociales d'un objet de recherche", je ne suis pas sûr de comprendre ; qui est ce "on" ? Les sociologues (dont ce devrait être justement le terrain) ou les ufologues ?
Dans les sciences sociales, l'hérésie qui sévit depuis longtemps, consiste à dissoudre systématiquement les causes possibles d'un fait social (par exemple la croyance populaire dans les extra-terrestres) dans son symptôme ("les croyants sont des gogos, et on va vous expliquer pourquoi" Cf. Gérald Bronner). C'est plus qu'exaspérant, et cela mériterait de salutaires coups de bâton sur les têtes !   


Méheust, comme Jung avant lui, a échappé à cet aveuglement qui ne touche que les petits esprits...
avatar
Achim
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 4882

Pas de réponse ?

Message par Achim le Lun 27 Jan - 18:09

Hou hou, Macha...

J'aimerais bien lire ta réponse.
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 29636

Re: Vague d’OVNI sur la Belgique 1989-1991 ( article de la COBEPS)

Message par Schattenjäger le Lun 27 Jan - 23:46

Macha est absence depuis quelques jours, elle sera présente à partir de demain. Smile
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: Vague d’OVNI sur la Belgique 1989-1991 ( article de la COBEPS)

Message par Macha le Mar 28 Jan - 11:16

éh béh oui me voilà de retour ! S'éloigner de la folie parisienne a du bon.

Le "on" représente effectivement une bonne majorité des ufologues.

Les sociologues quant à eux s'intéressent fort peu aux phénomènes OVNIs et lorsqu'ils s'y intéressent c'est plutôt pour étudier socialement un objet de recherche bien déterminé dans ce domaine (impact, source d'un tel phénomène, environnement, culture etc...)

Bertrand Méheust a dépassé ce stade très largement. Ces livres sont une invitation à la réflexion. C'est ce que j'apprécie justement chez lui. Il n'impose rien. Smile
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 7925

Re: Vague d’OVNI sur la Belgique 1989-1991 ( article de la COBEPS)

Message par casseron le Mar 28 Jan - 11:54

Je viens de retrouver ce qu'écrivit François Favre qui je pense a collaboré avec Méheust :

....l'étrangeté néanmoins va en diminuant : aux divinités païennes succèdent les anges et les démons, puis les apparitions des saints, et au XIXè siècle les esprits de défunts. Les extraterrestres contemporains repartiront à bord de leurs soucoupes quand la parapsychologie sera reconnue, c'est à dire quand l'homme occidental admettra qu'il lui arrive ce qui lui ressemble et que son destin, à jamais présent, n'appartient qu'à lui. Sa survivance ira alors de soi.

Quête chimérique....
avatar
Achim
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 4882

Re: Vague d’OVNI sur la Belgique 1989-1991 ( article de la COBEPS)

Message par Achim le Mar 28 Jan - 16:36

@ Casseron

Des propos bien sibyllins.....

Je ne trouve pas que l'étrangeté aille en diminuant : au contraire, au XXe siècle, le phénomène OVNI l'a propulsé au rang de fantasmagorie, voire de gigantomachie (cf. Méheust), renvoyant aux dieux de l'Antiquité.

"...quand l'homme occidental admettra qu'il lui arrive ce qui lui ressemble"


Cette phrase me semble présomptueuse, dans la mesure où nul ne peut lire les intentions cachées de ce nouveau mythe fraîchement débarqué de sa soucoupe. On peut dire qu'il nous sert une soupe en partie déjà goûtée, mais en sous-main.........
Pris dans le sens large du destin de l'humanité, c'est une tautologie.

" ...et que son destin, à jamais présent, n'appartient qu'à lui. Sa survivance ira alors de soi."


Ce "à jamais présent" évoque une idée de prédestination, allusion plutôt mystique et déplacée dans le paradigme actuel ! Je suis également très réservé sur sur l'idée que son destin n'appartient qu'à lui ; c'est faire peu cas de la théorie des catastrophes, prise dans son acception la plus large......


Mais tout cela donne à réfléchir.

    La date/heure actuelle est Jeu 25 Mai - 14:30