Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Des dinosaures découverts en Arabie Saoudite

Partagez
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Des dinosaures découverts en Arabie Saoudite

Message par Macha le Jeu 9 Jan - 15:56

Pour la première fois, des restes fossiles de dinosaures ont été retrouvés et identifiés en Arabie Saoudite, au nord-ouest de la péninsule arabique. Les vertèbres caudales appartenaient à un herbivore, mais les dents sont bien celles d’un carnivore. Voilà qui en dit plus sur la répartition des titanosaures et des parents des abélisaures durant le Crétacé supérieur.


Les titanosaures, tel cet ampelosaure, étaient des dinosaures sauropodes.
Ce groupe d’herbivores comprenait notamment l’argentinosaure, donc
un reptile pesant 60 à 80 t et mesurant entre 30 et 40 m de long.
© D. Bogdanov, Wikimedia commons, DP


Au sud-ouest de l’Asie, la péninsule arabique est connue pour ses étendues désertiques, où les puits de pétrole foisonnent. En revanche, on ne peut pas en dire autant des fossiles, notamment de ceux de dinosaures. Des fragments d’os y ont certes déjà été trouvés, mais sans que leurs propriétaires ne puissent être formellement identifiés. C’est pourquoi la découverte fraîchement présentée dans la revue Plos One par Benjamin Kear est importante.

Ce chercheur de l’université d’Uppsala (Suède) et ses collaborateurs y décrivent des ossements et des dents extraits de la formation géologique d’Adaffa. Ce site se trouve au nord-ouest de la péninsule arabique, sur les côtes de la mer Rouge, et se compose de roches qui datent du Campanien et du début du Maastrichtien. Sur la zone prospectée (environ 10 m2), elles auraient environ 75 millions d’années, ce qui est donc aussi l’âge des fossiles. Leurs propriétaires ont cette fois été identifiés avec une relativement bonne précision. Il s’agit de dinosaures, les premiers mis en jour en Arabie Saoudite.

Les restes fossiles se composent entre autres de sept vertèbres caudales identifiables, et de deux fragments non définissables. Elles forment une série complète et appartiendraient à un titanosaure. Leur propriétaire était ainsi un sauropode, donc un dinosaure quadrupède et herbivore. Il pourrait avoir mesuré jusqu’à 20 m de long, sachant que l’une des vertèbres fait 10,5 cm de long.

Les dents d’un dinosaure carnivore bipède

D’après leur taille et leur forme, et bien qu’elles soient incomplètes, les deux dents appartenaient pour leur part à un théropode, donc à un dinosaure bipède et carnivore. Leur profil en ferait même des dents qui étaient fixées sur le maxillaire d’un parent des cératosauriens abélisauridés, soit d’un animal qui pouvait atteindre 6 m de long. Les restes fossiles ont été retrouvés enchevêtrés les uns dans les autres, au milieu de morceaux de bois. Les chercheurs en ont donc déduit qu’ils ont été malmenés par des mouvements d’eau avant d’être ensevelis sous les sédiments, probablement par des vagues. Ainsi, le site de fouille correspondait certainement à une plage vers la fin du Crétacé.

Ne l’oublions pas, les continents n’avaient pas la même disposition à l’époque, c’est d’ailleurs ce qui explique la rareté des fossiles de dinosaures sur la péninsule arabique. En effet, elle était largement submergée. Les zones où des reptiles terrestres pouvaient être ensevelis dans des conditions propices à leur conservation étaient donc limitées. Quoi qu’il en soit, le lieu de la découverte se situait alors le long de la marge nord des blocs continentaux formant encore le Gondwana, ce qui étend la distribution connue des groupes de dinosaures identifiés. Par le passé, des titanosaures et des abélisaures ont été découverts en Amérique du Nord et du Sud, et à Madagascar.

Selon les dires des chercheurs, le plus dur est maintenant fait : ils ont trouvé un site riche en fossiles. Ils leur restent à poursuivre leurs investigations pour se faire une idée de la biodiversité des dinosaures et autres reptiles qui vivaient au niveau de l’actuelle Arabie Saoudite durant le Crétacé supérieur.

http://www.futura-sciences.com/magazines/terre/infos/actu/d/paleontologie-dinosaures-decouverts-arabie-saoudite-51446/
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mar 24 Oct - 7:57