Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

LA MINE DES HOLLANDAIS : UNE MINE EN OR MASSIF

Partagez
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30548

LA MINE DES HOLLANDAIS : UNE MINE EN OR MASSIF

Message par Schattenjäger le Jeu 26 Déc - 11:24

LA MINE DES HOLLANDAIS : UNE MINE EN OR MASSIF



En Arizona, quelque part dans les monts de la Superstition, se trouverait une mine d’or si riche qu’il suffirait de frapper ses parois à coups de marteau pour en détacher des pépites.

Mais ce filon légendaire a su garder son secret : la mort et le désastre furent bien souvent le lot de ceux qui tentèrent constamment de s’en emparer. Enfin, depuis un demi-siècle, on en a totalement perdu la trace.

Dans la région, on l’appelle « la mine des Hollandais ». On avait en effet prit pour des Hollandais deux des nombreux prospecteurs qui, au cour du XIXe siècle, en revendiquèrent la possession. C’était en réalité, des Allemands.

L’histoire de sa découverte se perd dans la légende. On pense que des Apaches en indiquèrent l’emplacement aux Européens, lorsque les premiers moines venus des colonies du Mexique s’installèrent en Arizona.

On trouve pour la première fois mention de cette mine dans des documents espagnols datés de 1748 : elle faisait partie d’une donation du roi Ferdinand VI à don Miguel Peralta, en même temps que 9700 kilomètres carrés de ce qui constitue aujourd’hui l’Arizona. Au cours du siècle suivant, les héritiers de Peralta, qui habitaient au Mexique, se seraient rendus plusieurs fois à la mine. Enfin, en 1864, si l’on en croit des prétendants plus tardifs, un certain Enrico Peralta aurait monté une expédition vers l’Arizona.

Les monts de la supersition



Les Apaches sur le sentier de la guerre

À cette époque, les Apaches étaient redevenus hostiles. La colonne d’Enrico tomba dans une embuscade. La bataille dura trois jours, après quoi tous les colons furent massacrés, à l’exception d’un seul qui parvint à regagner le Mexique avec une carte indiquant l’emplacement du filon.

Mais un autre Européen allait le découvrir à son tour. Cet homme, le docteur Abraham Thorne, était établi en Arizona, où vivait il vivait en bon terme avec les indiens. En 1870, ceux-ci lui proposèrent de lui montrer un endroit où il pourrait ramasser de l’or… à condition d’accepter d’avoir les yeux bandés tout au long d’un trajet de 32 kilomètres.

Lorsqu’on ôta le bandeau, Thorne vit qu’il se trouvait dans un canyon. À 1 ou 2 kilomètres au sud se dressait une aiguille rocheuse. Aucun indice ne signalait l’existence d’une mine, mais, au pied de l’une des parois du ravin, se trouvait un morceau d’or, pratiquement pur.

Les « Hollandais » entrèrent en scène l’année suivante. Il s’agissait de deux aventuriers allemands, Jacob Waltz et Jacob Weiser. Ceux-ci prétendirent avoir sauvé un homme appelé don Miguel Peralta, lors d’une rixe survenue dans la ville d’Arizpe, au Mexique. Ce don Miguel se trouvait être le fils d’Enrico. Aux hommes qui l’avaient sauvé, il parla de la mine qui appartenait à sa famille. Les deux Jacob acceptèrent de l’accompagner en Arizona : là-bas, on se partagerait le trésor. Si l’on en croit le témoignage que firent, chacun de leur coté, les deux Allemands, le trio aurait découvert la mine grâce à une carte de la famille Peralta, et rammassé pour 60 000 dollars de métal précieux. En échange de la moitié des profits, don Miguel aurait alors donné aux Allemands la carte et le titre de propriété. Sur ces entrefaites, le docteur Thorne retourna dans la région avec un groupe d’amis, mais cette fois, les Apaches les massacrèrent.

En 1879, les Allemands revinrent seuls dans le canyon, en s’orientant grâce à la carte que leur avait donné don Miguel. Ils surprirent alors deux Mexicains occupé à fouiller la mine et les tuèrent. Avant sa mort, qui survint douze mois plus tard, Waltz décrivit ainsi l’endroit : « C’était un pays accidenté au point que l’on pouvait être exactement à l’emplacement de la mine sans pour autant la voir. » La mine consistait en un large puits, évasé en entonnoir.

Les Allemands avaient continué d’exploiter la mine, puis le drame s’était produit : un soir qu’il rentrait au campement, Waltz constata la disparition de Weiser. Sur le sol se trouvait une chemise trempée de sang et des flèches apaches.

Des soldats sont tués

Au cours des années 1880 et 1881, la mine fut retrouvée hasardeusement par deux jeunes soldats qui se montrèrent un beau jour dans la ville de Pinal avec des sacoches remplies d’or. Ils racontèrent que ce minerai provenait d’une mine en forme d’entonnoir situé dans un canyon non loin d’une aiguille rocheuse. Puis, ils retournèrent sur les lieux. On ne les vit pas revenir.

Enfin, en 1882, les Apaches prirent une grande décision : puisque l’avidité des hommes blancs ne faisait que semer la violence et la mort, ils allaient dissimuler la mine. C’est un indien surnommé Jack l’Apache qui rapporta plus tard cette décision de sa tribu : les squaws furent chargées de combler le puits. On déplaça les roches alentour en guise de camouflage. Puis les esprits vinrent prêter main-forte : un tremblement de terre bouleversa totalement le paysage.

Des documents falsifiés

Les prospecteurs poursuivirent obstinément leurs recherches. Hélas ! en 1895, un événement survint qui allait leur compliquer la tâche : un homme appelé James Addison Reavis fut condamné par un tribunal de Santa Fe, Arizona, pour avoir lui-même fabriqué des documents anciens attestant la donation de cette région à don Miguel Peralta. L’enquête révéla que Reavis s’était rendu au Mexique et en Espagne pour glisser ses faux dans les archives. Il avait couronné ses efforts en épousant une Mexicaine qu’on disait l’héritière de la famille Peralta.

Mais Reavis, pour monter son escroquerie, s’était certainement fondé sur des faits réels. Une famille du Mexique, semblerait-il, possédait bien une mine en Arizona. Des membres de cette famille s’y seraient rendus à plusieurs reprises pour y collecter du minerai. Il parait également vraisemblable que Weiser et Waltz aient reçu – ou volé – une carte de la région.

Enfin, deux nouveaux événements, survenus au XXe siècle, vinrent confirmer toute l’histoire.

En 1912, des prospecteurs découvrirent des lingots d’or dans les hautes herbes, à l’endroit même où Enrico Peralta avait, dit-on, combattu les Indiens en 1864. Tout près de là se trouvaient les vestiges d’un campement. Enfin, trois arbres avaient été abattus, sans doute pour fabriquer les poteaux de la mine. Dans cette contrée se dressait également une aiguille rocheuse; elle est aujourd’hui connue sous le nom de l’aiguille de Tisserand.

En 1931, un homme appelé Adolph Ruth raconta à ses amis qu’il avait fait l’acquisition d’une carte auprès d’un certain Peralta. Puis, il partir dans les montagnes. Quelques semaines plus tard, on retrouva son corps décapité. Dans la poche de sa veste se trouvait un papier portant ces mots : « Environ 60 mètres à partir de la caverne. » Au-dessous se trouvait la formule latine : Veni, vidi, vici (« Je suis venu, j’ai vu, j’ai vaincu »).

Depuis lors, on a bien des fois prospectée la région, avec toute la minutie nécessaire. Jamais, pourtant, ne fut retrouvée la moindre trace de la mine, la fabuleuse mine des Hollandai

Source : http://www.dark-stories.com/la_mine_des_hollandais.htm
avatar
Mulder26
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 3747

Re: LA MINE DES HOLLANDAIS : UNE MINE EN OR MASSIF

Message par Mulder26 le Mar 31 Déc - 15:59

"misère" (...) façon de parler ... Very Happy 

comme quoi l'or rend fou ...  affraid   
avatar
2h
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 120

Re: LA MINE DES HOLLANDAIS : UNE MINE EN OR MASSIF

Message par 2h le Jeu 9 Jan - 7:23

Lors de mon séjour en Arizona en 2013, je suis allée à cet endroit, la Superstition Mountain. Eh non, je ne cherchais pas la fameuse mine du Hollandais, j'y faisais du trekking car l'endroit est magnifique!  What a Face 

Je vous partage mon point de vue et qq photos personnelles.

Je ne suis pas sure comment mettre une lien vers mes photos sur box.com... Essayez de cliquer sur ce lien, vous me direz si ça marche: https://app.box.com/s/xp81ycztenx50imcwxld

Concernant le Dutchman, je tenais à vous dire qu'il est un "icone touristique" du coin. On le retrouve représenté un peu partout, on le reconnait par ces caractéristiques : sa barbe, son chapeau, son mulet qu'il traîne devant un paysage de montagne ou de cactus.

La véracité de l'histoire des prospecteurs ne semble pas être contredite par les habitants du coin, même si certains disent que la mine elle-même n'a jamais existé. Il y a un musée qui est dédié à ces histoires. Ils parlent aussi des Apaches "historiques" avec fierté.

Mais il y a plus...

Et c'est là que l'histoire devient vraiment intéressante!

Le plus, ce sont toutes ces AUTRES histoires qui se seraient produites à la Superstition Mountain, et pas seulement par les chercheurs d'or. Plusieurs doutes de leurs véracités, et les témoignages se mêlent aux rumeurs. On parle de superstitions... d'où le nom de la montagne!


Voici une liste brève des expériences insolites que les gens disent y avoir vécu:

  • Plusieurs témoignages d'OVNIs depuis les années 50 jusqu'à aujourd'hui. (Phoenix est à environ 90 km de la Superstition Mnt, et il fut le lieu d'un cas UFO qui a duré des heures en 1997.)
  • Pour ceux qui campent la nuit à la superstition mountain, ils risquent d'y voir un fantôme, dont la présence était déjà rapportée par les prospecteurs d'or de jadis. Il a l'apparence d'un squelette d'environ 8 pieds d'haut, qui porte une lanterne allumée... à l'intérieur de sa cage thoracique! Les locaux croient que c'est le fantôme d'un prospecteur qui cherche encore la mine perdue.
  • Depuis des temps reculés, des histoires d'homicide se produisent sur la place. Déjà au temps des conquistadors espagnols, on rapporte que des explorateurs retrouvaient leurs collègues décapités. La même chose se produisait plus tard, au temps des chercheurs d'or. Les prospecteurs pouvaient aussi se retourner contre leurs amis et les abattre (comme rapporté dans les histoires postées par schatten)
  • Un des mythes locaux concerne les tunnels qui circuleraient sous les pics montagneux, pour s'étendre vers d'autres régions plus éloignées. Il faut comprendre que le terrain est très accidenté, contenant monts, canyons, crevasses, et grottes en abondance. On parle aussi de régions secrètes, camouflées par les pans rocheux. Il faut connaître l'astuce de son entrée pour y accéder. Des restes de très anciennes structures ont été supposément vus dans ces tunnels.
  • Plusieurs marcheurs ont raconté avoir expérimenté, lors de leur trekking, une perte d'une portion du temps, un déplacement dans l'espace, ou même de la lévitation.
  • Certains marcheurs disent être entrés dans un portal vers une autre dimension, et avoir vu des endroits insolites et des êtres extraordinaires.
  • Plusieurs témoignages font état d'abduction par des ET ressemblant aux lézards, et qui amèneraient les abductés de force dans les labyrintes sous-terrains de l'endroit.


Certains croient que l'avarice est suffisante pour expliquer toutes les morts de chercheurs d'or, mais d'autres racontent que la montagne est ensorcelée, ou alors qu'un gardien de la fameuse mine du Hollandais serait assez zélé dans son travail...

On parle aussi d'une autre sorte de gardiens, protecteurs du lieu, qui seraient une race de pygmés. Finalement, on évoque une force mystérieuse qui rendrait les gens fous.

Une explication "plus scientifique" qui pourrait convenir pour certains de ces phénomènes, est celle des zones magnétiques. Certains chercheurs ont trouvé douze champs magnétiques dans le coin, dont l'intensité variait selon certains facteurs (activités techtoniques, conditions atmosphériques). La théorie suppose que l'arrangement particulier des monts de l'endroit, ainsi que les gisements riches en plusieurs métaux, ont créé ces forces naturelles. Ils parlent de courants magnétiques où les marcheurs peuvent se faire surprendre, et expérimenter des trucs insolites comme une perte temporelle et l'impression qu'il y a d'autres gens.

Sources:
- TREAT, Wesley.- Weird Arizona.- Sterling Publishing Co., New York, 2007.- ISBN 978-1-4027-3938-5
- about.com - Paranormal Phenomena
- Discussions que j'ai eues avec des locaux
avatar
Mulder26
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 3747

Re: LA MINE DES HOLLANDAIS : UNE MINE EN OR MASSIF

Message par Mulder26 le Jeu 9 Jan - 8:20

salut 2h,

j'ai cliqué sur ton lien et il fonctionne , il y a un panneau en bois etc

pour ce que tu énonces , les phénomènes me font penser a ceux décrit dans l'excellent livre " la science confrontrée à l'inexpliqué" ;  il y a beaucoup de similitudes .

voici le résumé du livre :

http://ovnis-direct.com/ouvragesavendre-la-science-confrontee-a-linexplique.html


___________________


avatar
2h
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 120

Re: LA MINE DES HOLLANDAIS : UNE MINE EN OR MASSIF

Message par 2h le Jeu 9 Jan - 22:13

Salut Skynner!
Ça a l'air intéressant! J'avais entendu parler de ce ranch, mais pas du livre!

Tu sembles l'avoir lu, peux-tu me dire si le nom du ranch (skinwalker) a un rapport quelconque avec la légende Navajo des Skinwalkers?
avatar
Mulder26
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 3747

Re: LA MINE DES HOLLANDAIS : UNE MINE EN OR MASSIF

Message par Mulder26 le Ven 10 Jan - 6:44

salut 2h ,

ça fait un moment que je l'ai lu mais oui il se semble que ça a un rapport , autant que je m'en souvienne .
c'est un excellent livre mais on reste  sur sa faim à la fin du livre .

Gildas Bourdais en parle très bien dans son blog .

voici le lien :

http://bourdais.blogspot.fr/2008/10/livre-la-science-confronte-linexpliqu.html

bonne lecture  Wink
ps: si ce qui est dit dans ce livre est véridique , c'est un truc de fou ...   
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Sam 18 Nov - 22:31